Introduction

L’aumône est la troisième base de l’. Elle est associée à la prière en allusion à son importance. Cette pratique qui consiste à donner de l’argent sans contre partie est imposée par à toute personne remplissant un certain statut financier. En effet, ce culte décrit la possibilité qu'à un de céder des biens en faveur d'autres qui n'en ont pas. La gestion de cette "offrande" est cependant des autorités. Mais le fait épatant est que cette pratique ne soulage pas seulement les personnes et familles en besoin mais son effet se fait ressentir à un niveau encore plus élevé; cette aumône permet de relancer l'économie d'une nation et ainsi permet la prospérité de la population en question.

L'aumône: un rituel conditionné.

A l'époque du prophète, l'aumône était collectée par des agents qui transportent ensuite les biens collectés à la caisse des biens des musulmans. Les voies de dépenses de ces collectes sont bien indiqués et bien précise.

La pratique de l'aumône est par ailleurs conditionnée par la somme -ou l'équivalent en argent- des biens en possession d'un musulman. Cette pratique, bien qu'individuelle, est pratiquée par pendant la même période. Principalement cette pratique a un double essaim:

  • Il s'agit d'une purification des biens de toute suspections de fraude ou de mauvaise intention.
  • Il s'agit d'aider les personnes aux faibles revenus et aux ressources limitées.

Certaines personnes sont alors exonérées de cette pratique et elles seront donc ciblées par les biens collectés.

L'aumône et l'économie individuelle:

Dans un contexte purement spirituel, l'aumône permet de préserver les biens de la personne qui la pratique régulièrement et de bonne foi. Les bonnes intentions sont la base de la réussite de la pratique; il s'agit là de donner des biens sans contre partie sauf celle promise par Dieu. Il est important de rappeler que devenir musulman est synonyme de confier sa vie et son devenir à .

Par ailleurs, la pratique de l'aumône ne fait qu'augmenter la richesse. Cette situation est décrite par Muhammad (paix et bénédiction sur lui) dans le "Jamais l'aumône ne diminue la fortune". Dieu nous promet, de sa part, l'amplification de tout ce que nous dépensons de bonne foi "Qui c'est celui qui crédite Dieu d'un bon crédit pour qu'il lui soit rendu encore plus grand et qu'il ait une bonne récompense (Al Hadid; verset 11) ". Les résultats sont bien expliqués par les principes de la loi d'attraction "L'énergie universelle amplifie ce que vous faites et vous le rend".

L'aumône et l'économie communautaire:

Dans la communauté musulmane, la pratique de l'aumône permet aux autorités de redistribuer les ressources sur l'ensemble de la population. Bien que le pourcentage n'est pas à un taux élevé (aux environ de 2,5%), le cumul est certainement de grande somme; la répartition de cette somme devrait être équitable.

Par ailleurs, les autorités auront de quoi financer les projets de développement nécessaires pour créer des postes d'emploi; aussi l'édification d'une bonne infrastructure et de constructions nécessaires aux processus industriels.  De plus, l'alimentation du circuit local en liquidité est l'une des méthodes qui permettent d'amortir le gonflement.

Conclusion:

Il est important de savoir que la religion islamique est basée sur des pratiques fondamentales. Bien que vues pénibles, pénalisantes ou même agressives et violentes, elles ne visent que le bien être des individus et par conséquent l'équilibre de toute la communauté musulmane. A l'opposé, les intérêts bancaires sont un véritable fléau.

Please follow and like us:

Partagez svp... Grand merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
http://forumislam.com/2017/04/26/laumone-et-son-role-dans-la-relance-de-leconomie/">
Twitter
SHARE
LinkedIn
Aller à la barre d’outils