nous a fait comprendre que parmi ceux qui ont entendu ses hadiths, il y avait des gens qui n’avaient pas la capacité de promulguer des lois à partir des hadiths. Mais ils avaient la chance d’en rapporter quelque uns du prophète tout en étant capable de comprendre l’arabe classique.

Abou Dawoud a raconté l’histoire d’un homme qui était blessé à la tête et qui s’était retrouvé un soir en état de grande impureté rituelle. Lorsqu’il demanda conseil à ceux qui étaient avec lui, on lui indiqua qu’il devait faire la grande ablution rituelle. Il se lava alors et mourut après des suites de sa blessure. Quand le prophète apprit ce qui s’était passé, il dit ce qui signifie

« Il l’ont tué. Que les châtie.  »

Le rôle spécifique du jurisconsulte est de promulguer des lois qui ne sont mentionnés ni dans le Coran, ni dans les hadiths, en se référant à des textes traitant des lois similaires.

Il faut donc se méfier de ceux qui encouragent leur disciples à décréter des lois sans que les conditions, citées précédemment ne soient remplies. Ceux là portent préjudice à la religion et encourage leurs disciples à faire de même. Certains de ceux qui sont ignorant en matière de religion, ont l’habitude de se réunir et de demander à chacun d’interpréter un ou un hadith selon son avis personnel. Ces gens ont contredits qui sont unanimes pour dire que la promulgation des décrets religieux par analogie est strictement du ressort des jurisconsultes.

Dieu a mis au service de cette religion des savants pieux et dignes de confiance, vers qui il faut se tourner pour acquérir la science. Nous comprenons d’un verset ce qui signifie  :

« Questionnez les savants lorsque vous ignorez le jugement d’une question ». Parmi les savants, auxquels le verset fait allusion, il y a Abou Hanifa, Achafii^iy, Malik et Ahmad Ibnou Hanbal, les fondateurs des quatre école sunnites.

 

Please follow and like us:

Partagez svp... Grand merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
https://forumislam.com/2017/02/19/dire-de-decretent-lois-islam-connaissances-necessaires/">
Twitter
SHARE
LinkedIn
Aller à la barre d’outils