Dans la première partie de cet article, nous allons expliquer : La différence entre le et la sounnah. Dans la seconde partie : Des éclaircissements quant à la position de la Sounnah dans la Loi islamique.

Comment faire la différence entre la sounnah et ?

Considéré comme la base de la Charia (La loi islamique), le Coran est le livre de la révélation qui regroupe l’ensemble des paroles divines transmises par le biais de l’archange Gabriel au prophète et ce, durant 23 ans. Appelé aussi kitâb (livre) ou dhikr (rappel), le Coran est également considéré par les musulmans comme étant la parole de qui s’adresse à toute l’humanité sans exceptions. De sources fiables, la légitimité et la fiabilité de ce livre sacré ne peuvent être remises en cause alors que le fait de le réciter constitue une sorte d’adoration au divin.

La sounnah par contre est composée de préceptes et de messages rapportés par le prophète Mohamed qui expliquent les lois du Coran de façon complémentaire et plus détaillée. Sous forme d’exemples concrets considérés comme le chemin à suivre par tous les , les récits de la Sounnah que l’on appelle hadiths sont soit des révélations édictées directement au Prophète par Dieu ; soit des actes et des décrets du Prophète qui ont été cautionnés par la révélation. De ce fait, la source d’origine de la sounnah découle de la révélation elle-même.

Quel est le rôle de la Sounnah dans la loi islamique ?

Le Coran comporte tous les principaux commandements qui au début étaient la base fondamentale de la Loi sans plus de détails ni autres injonctions liées à une législation secondaire. Fermes dans leurs sentences, ces injonctions-là ne peuvent être modifiées ni selon le temps ni selon les circonstances de quelconques situations. Érigé comme un guide inaltérable pour tous les hommes, le Coran établi une ligne de conduite morale au quotidien tout en expliquant les principes de la foi et les différents actes d’adoration auxquels ils peuvent se livrer. Aussi, on peut y lire toute l’histoire des peuples anciens et leur évolution jusqu’à l’apparition de l’islam. On y trouve aussi des prophéties sur des événements ultérieurs.

D’une qualité littéraire inégalée et inégalable, certains passages du Coran peuvent être difficiles à saisir par tout le monde. Par conséquent, la sounnah qui suit toujours les lignes directrices de la révélation aide à dissiper la confusion en détaillant les consignes coraniques. Et d’ailleurs, elle fournit en parallèle certaines injonctions qui ne figurent pas dans le Coran mais qui restent en accord avec l’essence coranique. Plus explicitement, la sounnah est la pratique usuelle de ce dont recèle le Coran en plusieurs formes. Elle peut être en termes d’actions réalisées par le Prophète tout comme elle justifie certaines de ses déclarations lors d’une situation ou une autre.

Pour résumer, la sounnah rend plus clair les versets du Coran en expliquant comment pratiquer les actes d’adoration prescrite par le Coran et en même temps, elle enseigne la meilleure façon d’appliquer ses lois fondamentales. Par exemples, Quand Dieu lance son ordre aux fidèles de faire la prière, il ne précise pas à quels moments de la journée ni de quelle manière. Ainsi, c’est le Prophète qui a dévoilé aux musulmans la méthode à suivre. Le Prophète a dit : « Priez comme vous m’avez vu prier. »

Ensuite, quand Dieu cite dans le Coran que le pèlerinage (Hajj) est obligatoire sans en divulguer précisément les rites, c’est le Prophète qui s’est exprimé devant les fidèles en déclarant : « Prenez de moi les rites du Hajj. » (Soit regardez ce que je fais et faites-en de même). Dans un autre exemple ; Dieu ordonne aux fidèles de faire la zakat sans toutefois être précis sur quels genre de biens elle doit être soustraite, ni le montant minimum de biens à partir duquel elle advient obligatoire.

La sounnah est complémentaire au Coran, elle s’expose davantage pour clarifier ce qui n’est pas à priori précis comme lorsque le qui concerne l’acte d’ablutions secs reste vague. La sounnah intervient dans ce cas en racontant ce que le Prophète fait en détails.

Souvent, la sounnah est plus axée sur quelques passages du contenu du Coran ou établit une loi secondaire pour quelques une de ses législations. Cela implique l’ensemble des hadiths qui confirment que la chahada, la prière, la zakat, le jeûne et le Hajj sont les cinq piliers obligatoires de l'islam.

L’obligation de suivre la sounnah

Parmi les exigences de la foi en la révélation, le devoir pour tout croyant d’adhérer à la sounnah, de la suivre et de la considérer comme source de la législation islamique.
« Quiconque obéit au messager obéit certainement à . »

ALLAH nous a ordonné l’obéissance en notre Prophète paix et bénédictions sur lui ainsi que de le prendre pour exemple, et ceci dans plusieurs versets du Coran :

  • Sourate 4 Verset 59 : «Croyants ! Obéissez à ALLAH, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. »
  • Sourate 4 Verset 69 : « Quiconque obéit à ALLAH et au Messager ceux-là seront avec ceux qu’ALLAH a comblés de ses bienfaits : les , les véridiques, les martyres et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-là ! »
  • Sourate 33 Verset 21 : « En effet, vous avez dans le Messager de D’Allah un excellent modèle à suivre pour quiconque espère en ALLAH et au Jour Dernier et invoque ALLAH fréquemment. »

Le prophète a été choisi par Dieu pour la mission de la transmission de ses lois aux hommes, il a été aussi protégé par Dieu de l’erreur, et tous les croyants doivent le suivre. Il est la créature de Dieu la plus complète, et cela est démontré par la façon dont Dieu le décrit dans le Coran. Il disait toujours la vérité quels que soient les circonstances, et personne ne peut douter de ses paroles. Il est clair donc que la sounnah est indissociable du Coran, et qu’elle une base incontournable dans la législation musulmane.

Du coup, se conformer et mettre en pratique les lois apportées par la sounnah est un devoir pour tous les musulmans. L’obéissance au Prophète (saws) en se conformant à sa sounnah est aussi obligatoire que l’obéissance que nous devons aux prescriptions des sourates et versets du Coran.

Please follow and like us:

Partagez svp... GRAND merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
https://forumislam.com/2017/03/09/quest-lon-entend-sounnah-sunnah-sunna-bien-sounna/">
Twitter
SHARE
LinkedIn