Introduction:

Le fait croire à une vie éternelle après la mort est bien classé parmi les grandes bases de la foi . A ce niveau, la mort n'est plus donc une étape finale mais plutôt entre deux vies; ce serait donc un point particulier qui permet de relier deux vies qui n'ont rien au commun que les créatures qui vont les vivre.

La vie éphémère:

Cette vie est bien limitée dans l’espace et le temps. En fait, la vie d’un homme est divisée en :

  • Vie prénatale : fœtale.
  • Vie post natale : enfance, adolescence, jeunesse, adulte, vieillesse.

La vie présente –la vie ici bas- est un lieu de travail et de labeur où un homme doit concevoir sa vie éternelle. Devenir musulman est bien entendu considérer la vie actuelle comme un examen qu’on doit réussir. La réussite est assurée par le fait de suivre du prophète Mahomet ( et bénédiction sur lui)

La vie éternelle:

Cette vie commence par la résurrection où toutes les âmes regagnent leur support – les corps- qui sont recréés de nouveau. Cette vie n’est pas une vie de labeur mais une vie de jugement. Croire en cette vie c’est croire à l’. Cette vie est éternelle, ou bien tu la vivras en enfer ou au paradis. Le problème majeur des non est de croire à ce qu’ils ne peuvent pas percevoir ;  c’est pour ça que la foi islamique est basée sur la croyance en Mahomet (paix et bénédiction sur lui) qui décrivent les différents évènements de la résurrection et le jugement dernier.

La vie intermédiaire:

La mort annonce le début d’une vie qui est particulière. L’âme qui quitte son support va recevoir les premières récompenses (cadeaux ou punitions). La vie intermédiaire est indiquée par le 46 du chapitre Ghafer qui décrit le devenir des pharaons noyés au Nil « Il défilent devant l’enfer au matin et au soir ; à la résurrection qu’ils soient admis au châtiment le plus sévère », Le  154 du chapitre Al Baqara « Et ne dites pas [Morts] de ceux qui ont péri sur la voie d’ ; mais ils sont vivant mais vous n’êtes pas conscients » ; les verset s 169-170 du Chapitre Al Imrane renforcent l’idée de la vie intermédiaire dans le cas des bonnes gens « Et ne crois pas que ceux qui ont péri pour la cause d’ des morts, mais ils sont bien vivant chez Dieu ; Bien heureux de ce qu’ils ont obtenu et promettent des bonnes nouvelles pour ceux qui les rejoindront [n’ayez ni crainte ni inquiétude] »

Cette vie partage avec la vie présente le fait :

  • D’être limitée : elle a un début et une fin.
  • D’être définie dans l’espace : sur la terre.

Cette vie partage avec la vie éternelle le fait :

  • De ne pas être tangible.
  • D’être caractérisée par un changement du cadre  temporel propre.

Conclusion

La mort n’est plus donc la fin mais c’est une phase à part entière. Bien évidemment, elle annonce la fin d’une vie –éphémère- perceptible et annonce le début de deux vies non perceptibles. L’axe du temps se verra tellement modifié de façon qu’il soit plus question de jour ou de nuit, mais question de l’annonce de l’apocalypse.

Please follow and like us:

Partagez svp... Grand merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
https://forumislam.com/2017/04/24/mort-vue-lislam-vie-entre-deux-autres/">
Twitter
SHARE
LinkedIn
Aller à la barre d’outils