Introduction:

La religion islamique est qui s’intéresse à vérifier l’Humanité de celui qui l’adopte. Elle vise notamment l’éducation de son esprit pour qu’il atteigne le sommet de islamique ; ; pour qu’il dépasse de l’égo. Cette ascension est possible mais elle doit prendre en compte les contraintes naturelles notamment le caractère révolté de l’esprit humain. , Le Sage, sait que sa créature sera plus maniable si elle est prise doucement et progressivement ; Il sait qu’elle est plus attirée par ce qui est facile. Ainsi, le principe de l’aisance est un principe fondamental de la religion islamique.

L'aisance en général:

L'aisance est l'un des objets de la religion islamique. En effet, Dieu dit dans le que "Allah vous veut l'aisance et non la difficulté (Al baqara; verset 185)". Il dit aussi "Dieu veut vous alléger les charges (Annissaa ; verset 28)". Par ailleurs, la plus grande manifestation de cet objet dans la religion et dans l'adoption est le verset qui dit "Soyez pieux autant que vous le pouvez (Attagahbon ; verset 16)".

Ces versets nous permettent de situer le principe de l'aisance dans son contexte et de le définir : il s'agit d'un principe qui modère des commandements de Dieu en respectant la nature humaine. Ce principe vise alors de faciliter des obligations sans pour autant altérer le fond. Ceci est applicable dans tous les aspects de la religion islamique; en d'autres termes, il s'applique aux rituels et à la charia.

Aisance dans les rituels:

La réduction de à l'intention de faire les composantes est un exemple très impressionnant de l'aisance; ces composantes qui peuvent comporter par exemple la purification:

  • tous les membres concernés purifiés à l'eau, sinon
  • en tapant sur la pierre puis passer légèrement la main sur  les bras et le visage, sinon
  • l'intention de purification.

L'aisance dans le jeûne est aussi importante:

  • le report du jeûne pour une autre date quand on est malade ou en déplacement, sinon
  • la compensation matérielle de chaque jour non accompli pour ceux dont l'espérance de l'aptitude de jeûner est faible.

Aisance dans les châtiments:

L'application des châtiments en elle même n'est pas le but ultime de leur instauration. Toutefois, même dans l'application des châtiments, la religion islamique use d'un principe important qui vise à éviter au maximum l'application de ces châtiments par la recherche du compromis. Par exemple, le Calife Omar Ibn Al a suspendu l'application du châtiment du vol pendant la famine.

Aisance dans la vie quotidienne:

L'exemple le plus frappant est dans l'application de l'ordre du prophète contenu dans le "Que celui qui voit du mal le change par sa main, sinon par sa langue sinon par son cœur et c'est le minimum de foi"; aussi, la charité est réduite à croiser les gens avec un visage souriant. La pratique du jihad dans la voie de Dieu est réduite à la consultation pour ceux qui ne peuvent pas combattre ni contribuer matériellement. Le chuchotement interne d'une personne n'est pas pénalisé à moins qu'il ne se manifeste en paroles ou en actes.

Conclusion:

Le principe de l'aisance constitue ici un facteur central qui permet de distinguer la religion islamique. Il vise de l'Homme et de la capacité propre de chaque individu et donne un aspect plus ou moins personnalisé et sur mesure de la religion. Mais ne serait-ce pas un point critique qui risque de ne laisser aucun argument à cet être qui refuse de se soumettre à la volonté de Dieu?

Please follow and like us:

Partagez svp... Grand merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
https://forumislam.com/2017/08/12/laisance-principe-fondamental-de-religion-islamique/">
Twitter
SHARE
LinkedIn
Aller à la barre d’outils