Introduction:

La religion islamique a instauré un ensemble de règles et de lois qui organisent les liens sociaux dans musulmane. Le mariage et les liens de parenté ne sont pas l’exception et sont bien régulés par texte et par . L’adoption est cependant une liaison particulière qui existait depuis longtemps, et même le prophète Muhammad ( et bénédiction sur lui) était concerné pendant une période ; mais voilà que le texte Coranique vient interdire cette procédure. La population islamique a certainement abandonné une pratique qui pouvait offrir à ceux qui n’ont pas de descendance la possibilité d’en avoir, mais certainement Dieu ne joue pas aux dés. Quelles sont les raisons de l’interdiction de l’adoption ?

L’adoption avant l’islam :

L’adoption est le fait de considérer un enfant comme son enfant naturel : Il porte de son père adoptif, et aura droit à ce qu’aurait droit un enfant naturel; il sera tout ce qui serait à un enfant naturel. Cette pratique était très répandue avant l’islam et concernait souvent les  orphelins. Ainsi, l’adopté perd toute liaison avec ses origines (liens avec les géniteurs) et devient exclusivement connu par les parents adoptifs. La population islamique précoce a connu des cas similaire comme celui du Moqdad ibn Alaswad (son père adoptif) alors que son père naturel s’appelait Amr.

L’adoption après l’islam et les problématiques :

Cette pratique est restée appliquée un certain moment et les adoptés sont toujours reconnus par leurs adoptifs. L’exemple de Zaid Ibn Haritha, enfant adoptif de Muhammad (paix et bénédiction sur lui) est un exemple de la continuité de cette pratique. Cet exemple a fait remonter à la surface des problématiques qui sont :

  • le prophète a vu ses enfants de sexe mâle mourir mais il a adopté un garçon. Il n’est pas son fils naturel et le prophète dans ce cas ne devrait pas avoir un garçon (sinon il aurait eu un naturel).
  • Le prophète (paix et bénédiction sur lui) voulait épouser Zeinab bint Jahch, mais elle est mariée à Zaid –son fils adoptif- ce qui lui interdit de l’épouser.
  • En général, l’adoption provoque un bouleversement génétique dans la filiation. islamique veut que le brassage se fasse d’une façon naturelle et saine.

L’interdiction de l’adoption et :

La lecture des versets Coraniques, révélés spécifiquement pour la situation de Zaid, indiquent l’interdiction de l’adoption et ainsi le changement du cadre marital et légal. La femme de l’enfant adoptif n’est plus interdite, il n’a plus le statut d’un enfant naturel (nom, héritage et ainsi de suite).

Les versets 37 et 39 du chapitre Al ahzab disent «Quand Zaid aurait divorcé de sa femme On te la mariera pour qu’il n’y est pas de contraintes pour les croyants concernant les femmes de leurs prétendus (37) » et « Muhammad n’est pas le père d’aucun de vos hommes mais le messager de Dieu (39) »

Les alternatives proposées sont que doivent être nommés par leurs géniteurs ; et si on ne connait pas leurs géniteurs, ils doivent être considérés comme des frères; « Et vos adoptés ne sont jamais vos enfants, c’est ce que vous déclarez mais Dieu dit la vérité et Il vous montre le droit chemin*Nommez les par leurs géniteurs c’est plus correcte, et si vous ne connaissez pas leurs géniteurs alors considérez les vos frères ou en votre tutelle (Al ahzab ; verset 4, 5)»

Conclusion :

La conservation de la lignée est un parmi les grands principes de la conservation de l’espèce humaine. Le brassage génétique et le croisement de lignées est cependant sollicité mais dans un cadre naturel et légalisé qui est celui du mariage. L’adoption entraine bien un bouleversement à 100% de la lignée.

Please follow and like us:

Partagez svp... Grand merci :)

RSS
Suivre par email
Facebook
Google+
https://forumislam.com/2017/08/12/raisons-de-linterdiction-de-ladoption/">
Twitter
SHARE
LinkedIn
Aller à la barre d’outils