Introduction:

Certes, la religion islamique a respecté les différences naturellement existantes entre homme et femme. Cette distinction basée sur des facteurs physiologiques et physiques a apporté des rectifications dans la pratique des rituels notamment la prière et le pèlerinage islamiques en passant par le jeûne. La distinction est encore plus étendue et touche d’autres aspects. En effet, les règles vestimentaires sont bien couvertes par la religion et sont bien définis. Si la femme est sollicitée à porter le voile et se couvrir la majeur partie de son corps, elle a le privilège d’accéder à un ensemble de produits qui ne sont pas permis à l’homme notamment les bijoux.

Interdiction d’après le Coran:

La lecture du Coran ne révèle aucun texte qui interdit aux hommes le port des bijoux, surtout l’or et l’argent. Le Coran au contraire a spécifié la femme par certains aspects qui sont dans la majeure partie des particularités psychologiques. Par exemple, la femme est connue par son intérêt pour les produits cosmétiques mais elle est aussi connue par son incapacité de s’individualiser dans les conflits “Ou bien celui qui est élevé dans les bijoux mais qui ne peut pas gagner les conflits (Azzokhrof ; verset 18)”; aussi le verset qui interdit aux femmes de marcher d’une façon provocatrice permettant la révélation de leur beauté et de leurs bijoux cachés.

Interdiction d’après le hadith:

Le hadith quant à lui, comprend plusieurs exemples qui interdisent aux hommes le port des bijoux surtout fait d’or et d’argent. Le prophète a dit “Allah a maudit les femmes qui imitent les hommes et les hommes qui imitent les femmes” ce qui interdit aux hommes le port de ce qui est attribué aux femmes tel un collier, bracelet. Les anneaux en argent ne sont pas interdits parce qu’il est déterminé que le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) autorisait et même portait un anneau en argent.

Un compromis qui s’installe:

Le hadith qui interdit à chaque membre de la population islamique  l’imitation de l’autre sexe pose un compromis très intéressant: si dans une communauté, le port des bijoux n’est pas considéré comme un attribut exclusivement féminin; et que le Coran ne comporte pas d’interdiction expresse et claire du port des bijoux mais il ordonne de “Procède par le pardon et ordonne le commun et ignore les ignorants (Al aaraf ; verset 199)”.

Raisons de l’interdiction:

La première raison et d’ailleurs la plus apparente est que les bijoux sont des attributs féminins. Psychologiquement, les hommes n’ont pas assez besoin d’ornements ni de cosmétiques pour être élus par les femmes, alors que les femmes ont besoin de se sentir confiantes et de plaire aux hommes. Récemment, des études ont montré que l’or émet des rayonnements qui peuvent nuire à la vigueur des globules rouges chez l’homme mais qui sont bloqués par les couches adipeuses sous cutanées chez la femme. Aussi, le phénomène de “migration de l’or” qui consiste en une infiltration de fractions infimes de l’atome de l’or (Au) pour affecter mémoire et système nerveux particulièrement chez le sujet de sexe masculin.

Conclusion:

L’absence d’un texte clair qui interdit aux hommes le port des bijoux (surtout or et argent) renvoi à l’examen du hadith qui parait avoir définit une règle presque générale. L’exception est possible dans le cadre culturel qui peut différer entre les communautés musulmanes. Toutefois, la recherche d’une raison pour interdire n’est pas une bonne option, rechercher un argument pour permettre ne l’est pas non plus.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/bijoux-reserves-femmes-hommes-sabstenir/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/bijoux-reserves-femmes-hommes-sabstenir
LinkedIn
EMAIL
RSS