Introduction :

La religion islamique en tant que telle est la dernière à être révélée. Pourtant, l’islam est le principe fondamental de toutes les religions révélées. La lecture du Coran exprime déjà ce caractère mixte qui unit une chronologie retardée à un principe unique qui s’étale sur l’axe du temps et qui donne la puissance de la religion islamique ainsi désignée. Le caractère mixte se complète par une grandeur qui est exclusive à la religion islamique : le caractère médian. Ce caractère là est en fait la preuve du respect à l’humanité qui ne se matérialise que par la soumission à la volonté de Dieu.

Le caractère médian décrit par le Coran :

La lecture du Coran révèle bien des versets qui citent les éléments du caractère médian de la religion islamique. Ainsi, « Et ainsi Nous vous avons fait une nation médiane pour que vous soyez témoins des autres nations et pour que le messager soit témoin de vous (Al baqara ; verset 143) ». En arabe, le mot médian [Al wassat] est employé pour dire la meilleure, il peut également signifier intermédiaire comme il peut signifier milieu (au). En effet, la population islamique est la meilleure nation, elle est la nation intermédiaire entre création et apocalypse, elle est aussi au milieu puisque toutes les religions convergent vers la soumission à la volonté de Dieu.

Le caractère médian au niveau des pratiques:

Au niveau des pratiques, les rituels et les bonnes manières, la population islamique est éduquée d’une manière qui ne s’oppose pas à la nature humaine mais qui ne l’abandonne pas à elle-même. L’imposition des obligations est associée à des facilitations et des grâces, Le volontarisme vient compléter les défaillances qui peuvent toucher l’obligatoire ; on est dans ce contexte appelé à faire le minimum que nous pouvons assurer la continuité, et non pas le maximum que nous ne seront pas en mesure de reproduire-que ce soit par lassitude ou manque de moyens-

Par ailleurs, le péché en lui-même ne vous banni pas de la miséricorde de Dieu, mais c’est le désespoir. Il est important de dire que le péché est une chose naturelle dans la mesure où c’est une réponse à un penchant inné. Le problème réside donc dans ce qui suit au péché ; soit demander pardon à Dieu et se repentir, soit désespérer et succomber.

Le caractère médian au niveau des châtiments :

L’application des châtiments n’est pas l’essence ; ce ne sont que des éléments intimidants et en mesure de contraindre les fautifs. D’ailleurs, l’application des châtiments doit être soumise à une analyse en vue de rechercher le compromis qui réduit, voire, épargne l’application.

Par ailleurs, le musulman étant un être humain, il a tendance à se venger contre ceux qui lui ont fait du mal. Cette tendance là n’est pas supprimée mais elle est encadrée. En effet, il lui est conseillé de répondre par la même action et s’acquitter convenablement. Aussi, il est ordonné de laisser les autorités s’occuper du règlement de comptes car il n’est pas sûr qu’il puisse se contenir.

Conclusion :

L’islam est la religion médiane par excellence. Par ce caractère, elle réussit à dompter l’Ego pour qu’il puisse évoluer vers un état supérieur qui lui épargne bien des problèmes. Ce domptage-éducation dure et persévérante-donne un ensemble d’individus humains aux tendances aimables et conviviales.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/caractere-median-de-religion-islamique/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/caractere-median-de-religion-islamique
LinkedIn
EMAIL
RSS