Introduction :

La foi islamique est basée sur six éléments auxquels il faut croire. L’un d’eux est le destin. C’est un concept occulte qui ne se révèle qu’à un moment précis, celui de sa concrétisation. Dans le Coran, on peut trouver un autre concept qui est souvent  employé pour dire la même chose que destin ; le concept de fatalité. Effectivement, ces deux concepts semblent ne pas avoir la même signification. Il est important de savoir la signification de chacun, ainsi de savoir quand il est commode d’employer l’un ou l’autre.

Le destin c’est quoi ?

Le destin est le devenir des choses. C’est en quelques sortes le résultat réellement obtenu suite à une démarche ou un processus quelconque. La foi islamique est basée entre autre sur la croyance au destin. La population islamique doit avoir la conviction que le destin n’est connu que pour Allah et que Lui seul connait d’avance le devenir des choses. Cette conviction est suffisante pour ne pas regretter  ce que nous avons raté ; elle est aussi suffisante pour ne pas sentir la déception quand on n’obtient pas ce qu’on désire.

La fatalité c’est quoi ?

La fatalité est définie dans la religion islamique-ainsi que toutes les religions révélées-par la décision de Dieu concernant un processus et son résultat. La fatalité est quelque chose qui émane de la volonté de Dieu et à laquelle il faut s’y soumettre. Là aussi, c’est un concept occulte qui ne se révèle que lors de son matérialisation et sa concrétisation. Quand on devient musulman, on doit accepter le fait que tout ne se fait, ne se réalise et ne se décide que dans le cadre de la volonté de Dieu ; que rien n’est possible en dehors de Sa volonté et que rien ne se déroule qu’après son autorisation.

La combinaison nuancée entre destin et fatalité :

Le destin et la fatalité sont difficilement séparés bien qu’ils sont différents. Tous les deux sont occultes et sont issus de la volonté d’Allah. La recherche du sens propre de chaque concept, ou plutôt la manifestation de chacun nécessite toujours une association entre eux. La fatalité donne un processus et un résultat donné qui quand il se réalise on dit que c’est destiné. Le destin, lui, est le résultat de la volonté d’Allah qui est certainement exercée à travers une certaine fatalité. Il faut toutefois élucider un point très intéressant : Fatalité n’est pas synonyme de mauvais sort (Fatalité, Fatal) ; c’est plutôt un sort inévitable. Le Destin devient ici le résultat matériel de ce sort inévitable quand il se matérialise.

Les deux faces de la même pièce :

La volonté d’Allah est la pièce qu’il faut considérée quand on parle de destin et fatalité. Comme on vient de constater, les deux concepts se confondent dans certains points et il devient alors difficile de même les définir indépendamment. On peut aussi remarquer que le destin est parfois qualifié de fatalité, et que la fatalité prend la valeur du destin.

Conclusion :

La foi islamique est tout simplement basée sur la croyance en six concepts dont le destin. La fatalité est alors plus occulte que l’occulte ; c’est un concept qui est supposé devancer le destin et devancer tous les processus. Mais en ce point, le destin n’est pas modifié puisqu’il est déjà matérialisé ; la fatalité peut elle subir des modifications ? La réponse est nuancée dans le concept du jour de jugement dernier.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/destin-fatalite-deux-faces-meme-piece/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/destin-fatalite-deux-faces-meme-piece
LinkedIn
EMAIL
RSS