Introduction:

Le tourisme islamique est un concept très contesté puisqu’il est supposé permettre l’ouverture de la communauté musulmane sur d’autres cultures étrangères. En effet, la religion islamique est une religion qui est basée sur un ensemble de principes dont la pudeur et le respect de l’autre. Les principes de la foi islamiques rejoignent le respect de la liberté d’autrui dans la mesure où elle n’altère pas les principes fondamentaux de la religion. De ce fait, le tourisme islamique devient une nécessité ; c’est un processus qui devrait respecter les grandes lignes de la religion tout en permettant à un volet économique d’apporter sa contribution dans le développement de la nation.

Les contraintes du tourisme islamique :

Le tourisme islamique, dit aussi halal, offre des services qui sont conformes aux règles de la religion islamique. Cette particularité est une contrainte majeure qui s’inscrit dans le cadre du respect mutuel et de la liberté de confession. En fait, dans les pays musulmans, le secteur touristique accueille plusieurs clients qui sont en général d’origines diverses. Ils comprennent des musulmans et des non musulmans. Les membres de la communauté musulmane font aussi partie des visiteurs de pays non musulmans. Si les pays musulmans essaient de proposer des services variés à leurs clientèles, ils sont appelés à respecter au maximum les traditions de la population musulmane. Les pays non musulmans sont eux aussi appelés à proposer des services qui n’offensent pas la morale de la communauté musulmane pour l’attirer. Ainsi, les composantes du tourisme islamique sont des piscines unisexes, des boissons non alcooliques, de la nourriture halal, des plages non exposées, etc.

Le tourisme islamique en chiffres :

Parmi les pays musulmans, la Malaisie et la Turquie sont les leaders mondiaux du tourisme islamique-tourisme halal ou encore « muslim friendly »-alors que l’Espagne et les Îles Maurice sont comptés parmi les mieux placés dans l’échelle des pays non musulmans. La France semble faire des efforts pour se joindre aux pays qui veulent attirer des touristes musulmans puisque elle constitue une destination importante et préférée pour la communauté musulmane des pays du Maghreb. La population islamique du golfe arabe, ne représentant que 3% des musulmans du monde, représente 37% de la clientèle du tourisme halal. Le chiffre d’affaires généré par ce secteur est estimé à 145 milliard de dollars et ceci en 2016.

Enjeux du tourisme islamique :

L’enjeu du tourisme islamique est de se distinguer de l’islam radical ; celui dit extrémiste. En fait, l’application des principes de la religion islamique pour la validation des produits halal dans le secteur tourisme peut être supposée une imposition de la « Charia ».Par ailleurs, le concept d’islam politique fait peur aux pays laïques et aux pays où l’islam est supposé une religion non démocratique. Pour les pays non musulmans, l’accueil des musulmans dans le cadre de tourisme halal peut être considérer comme une affluence du terrorisme.

Conclusion :

Le tourisme islamique existe. La réalité est que ce produit est entrain de faire ses preuves tant que sur les pays accueillants que sur les visiteurs. Le respect de la confession du visiteur dans le cadre du tourisme halal démontre qu’elle est en concordance avec l’ensemble des confessions connues. La vitesse avec laquelle se propage ce produit est comparable à la vitesse avec laquelle s’est propagé la réputation de la nourriture halal.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/existe-t-tourisme-islamique/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/existe-t-tourisme-islamique
LinkedIn
EMAIL
RSS