Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.  
  Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 19

Discussion: lieu de retraite islamique

  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut lieu de retraite islamique

    Est ce que ça existe en france ou au maghreb des lieux de retraites islamique avec ou sans intervenants qui interviennent en francais (désolé je ne savais pas comment l'exprimer autrement) et ou les femmes peuvent se rendrent seule ? Je ne parle pas de séminaire.


  2. #2
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    Ile-De-France
    Âge
    20
    Messages
    7 658

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Pas des lieux de retraites islamiques en soi, mais des fois des gens de tariqa s'organisent entre eux pour faire une retraite spirituelle dans un lieu tranquille.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut

    Wa aleykum as salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    oui, je m'en doutais. Je dois toujours prendre contact pour participer a une méditation avec la tariqa proche de chez moi, le mois prochain incha Allah.
    Dernière modification par llila34 ; 10/01/2017 à 17h13.

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    Ile-De-France
    Âge
    20
    Messages
    7 658

    Par défaut

    Après ce genre de retraite revient à des vacances supervisées en groupe. On peut juste prendre des vacances tout simplement dans un endroit tranquille et calme, et accomplir des actes d'adorations dans ce lieu paisible. La retraite spirituelle en tant que telle comme décrite dans les livres de fiqh pour la fin du ramadan demande de la discipline, et la retraite spirituelle supervisée par un cheikh qui donne accès à des ouvertures spirituelles est un sacrifice personnel lol.

    Normalement la retraite spirituelle est nécessaire pour tout le monde, et si elle n'est pas faite dans la vie il faudra la faire dans la tombe ce qui sera plus difficile. Mais, il y a une facilité à ce niveau, qui consiste à faire l'intention de la retraite spirituelle à chaque fois que l'on s'isole pour le dhikr. Cela permet de progresser rapidement, et incha'Allah pourra remplir la tâche " accomplir une retraite spirituelle ", simplement parce que l'on a usé intelligemment du principe de l'intention.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  5. #5
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut

    Ok.

    Sinon tu veux tu dires quoi par "la retraite spirituelle supervisée par un cheikh qui donne accès à des ouvertures spirituelles est un sacrifice personnel" ? (avec le lol a la fin ça eveil encore plus m'a curiosité, du vécu peu etre ? )


  6. #6
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    Ile-De-France
    Âge
    20
    Messages
    7 658

    Par défaut

    Citation Envoyé par llila34 Voir le message
    Sinon tu veux tu dires quoi par "la retraite spirituelle supervisée par un cheikh qui donne accès à des ouvertures spirituelles est un sacrifice personnel" ? (avec le lol a la fin ça eveil encore plus m'a curiosité, du vécu peu etre ? )
    Chaque être humain a reçu un dépôt de sciences dans son cœur, qui sont scellées. Lorsqu'un élève a suffisamment été discipliné dans la sunna en ayant purifié ses mauvais comportements et en ayant acquis l'humilité, le cheikh peut lui ordonner d'accomplir une retraite spirituelle pour déchirer certains voiles et avoir accès à une partie de ces sciences. Elles lui seront utiles à l'adoration et dépassent l'entendement classique. Les secrets sont dévoilés à ceux qui peuvent les supporter et en faire bon usage. Tout est dans le Coran, mais il y a une infinité de degrés de compréhension.
    Le fait de convoiter ces sciences sans viser l'adoration est un vice, ceux qui ont agi ainsi ont été menés à la perdition. Ar-Rahman donne des bienfaits abondamment, mais il faut viser et se concentrer sur Ar-Rahman et pas sur les bienfaits. Et c'est par les épreuves qu'on prouve sa sincérité.

    Non ce n'est pas du vécu je ne fais que transmettre lol, je galère avec les bases et je n'ai rien à voir avec ces degrés là. Je fais juste du blabla en répétant.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  7. #7
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut

    Mais sinon au bled y a pas une forme de tourisme religieux,des assos islamique qui acceuillent les convertis ou des européens d'origine musulmane et qui proposent des genres de stage intensifs, (je parle pas des stages de chelous énérvés evidament....

  8. #8
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut

    C'est bien raconté, tu y arriveras surement si c'est ce que tu souhaite, incha Allah.

  9. #9
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    493
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    salam aleykum

    merci à notre frère Ilyes et notre sœur Lila pour ce sujet intéressant
    faire le hajj ou la omra peut être aussi une excellente occasion pour faire une retraite spirituelle
    qu'Allah facilite !
    amin

  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    151

    Par défaut

    Amin

    Wa aleykum salam as Halim,

    Effectivement cependant pour ma part ce n'est pas d'actualité je préfére attendre d'avoir évoluer un peu plus dans la religion avant de faire le Hajj,( la oumra aprés le Hajj non ? ) et je pensais qu'il fallait être convertis depuis au moins une année pour le faire mais au vu de ce que je viens de lire ce n'est peu être pas le cas. De plus je ne suis pas marié et etant convertie je n'ai pas de mahram, je sais qu'on peu faire le pélerinage avec un groupe de femmes mais qu' Allah m'en préserve et m'accorde un bon mari incha Allah.

    Au sujet de l'accompagnement des femmes lors de leurs voyages ou pélerinages j'ai trouvé ce post que je vous fait partager j'aimerais vos avis


    Les Hadiths authentiques qui font allusion au voyage de la femme sont assez différents. Certains d'entre eux interdisent à la femme d'effectuer un voyage de trois jours et trois nuits en étant seule, sans être accompagnée par son mari ou par un "Mahram" (personne avec qui le mariage est interdit pour toujours). D'autres Hadiths font allusion à un voyage de deux jours, et d'autres encore interdisent à la femme d'effectuer seule, un voyage d'une journée. (Tous ces Hadiths sont mentionnés notamment dans le Sahih Mouslim)


    Ces différentes Traditions ont, tout naturellement, occasionné des interprétations multiples entre les savants musulmans. Mais avant d'en venir à ces divergences, il y a un point sur lequel les commentateurs de Hadiths sont pratiquement unanimes: la durée du voyage n'est pas le critère qui permet de statuer sur sa nature juridique. C'est au contraire la distance parcourue qui représente le critère. Ainsi, les Hadiths qui interdisent à la femme d'effectuer seule un voyage de trois jours désignent, en réalité, un parcours dont la distance peut être couverte à pied (en suivant une allure modérée et avec des périodes intermédiaires de repos), en trois jours. Il en est de même pour les Hadiths faisant allusion à des voyages de deux jours ou d'une seule journée. Cependant, pour simplifier, les oulémas ont calculé, à partir de données diverses rapportées de certains Compagnons (radhia Allahou anhoum), une distance approximative qui correspondrait à ce que le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) a désigné dans les Hadiths comme étant un voyage de trois jours. Selon eux, cette distance varierait entre 80 et 90 km.

    Pour en venir maintenant aux opinions des savants, une bonne partie des oulémas sont d'avis que la femme musulmane n'a pas le droit d'effectuer seule n'importe quel voyage considéré comme tel (même si la distance parcourue lors de ce voyage correspond à celui d'un voyage à pied d'une journée). Selon eux, les différentes distances mentionnées dans les Hadiths ont toutes été citées à titre d'exemple, l'objectif commun étant d'empêcher à la femme de faire n'importe quel voyage sans être accompagnée. (Cette opinion est rappelée par An Nawawi r.a. et Hâfiz Ibnou Hadjar r.a., respectivement dans leurs commentaires du Sahih Mouslim et du Sahih Boukhâri)

    L'opinion des oulémas de l'école hanafite est différente: Selon eux, la femme a le droit, en cas de besoin, d'effectuer seule un voyage d'une distance d'environ 80 km. Ils ont ainsi basé leur opinion juridique sur les Hadiths faisant allusion à un voyage de trois jours.



    Bref, ce qu'il faut souligner ici, c'est que la grande majorité des savants des différentes écoles de jurisprudence suivies (hanafite, châféite, mâlékite et hambalite) s'accordent pour considérer qu'une musulmane n'a pas le droit d'effectuer un voyage de plus de 80 Km sans être accompagnée d'un des proches parents ("Mahram") ou de son époux, et ce, en vertu des différents Hadiths explicites sus-cités.

    Il existe néanmoins, en dehors de cet avis majoritaire, quelques opinions différentes qui ont été émises par certains savants (passés et contemporains)... Je vous en propose une synthèse dans les lignes qui suivent.


    En ce qui concerne le voyage de la femme seule pour accomplir le Hadj:

    Les savants de l'école hanafite mais aussi la plupart de ceux de l'école hambalite (entre autres) interdisent à la femme de faire n'importe quel voyage, même celui du pèlerinage obligatoire, si elle n'est pas accompagnée de son "Mahram" ou de son époux. Néanmoins, il y a un certain nombre d'éminents savants qui ont émis l'opinion que la femme peut effectuer le voyage du "Hadj", même si elle n'a pas d'homme "Mahram" pour l'accompagner, sous certaines conditions, dont voici le détail:

    - Selon un avis de l'école châféite, le "Hadj" n'est obligatoire pour une femme qu'à partir du moment où elle dispose de son mari, ou d'un "Mahram" ou d'un groupe de femmes sûres et pieuses pour l'accompagner. Ainsi, celle qui ne trouve personne d'autre qu'une seule femme sûre et pieuse pour l'accompagner, le "Hadj" ne lui sera pas obligatoire, quoique permis. L'Imâm Nawawi r.a., dans son commentaire du "Sahih Mouslim" a qualifié cet avis comme étant le plus juste. (Réf: "Al Moufassal" - Volume 2 / Page 166. Ces règles ont été extraites, selon l'auteur du "Moufassal", des ouvrages de références suivants de l'école châféite: "Al Oumm" de l'Imâm Châféi r.a., "Charh Mouslim" de l'Imâm Nawawi r.a., "Al Madjmou'", entre autres...) Il y a également une opinion de l'Imâm Châféï r.a., qui est rapportée par Allâmah Al Karâbisiy r.a., et qui dit que la femme a le droit de voyager seule pour accomplir le pèlerinage obligatoire (c'est à dire son premier "Hadj") quand les conditions du voyage sont sûres. Allâmah Karâbisiy a authentifié ce rapport dans son célèbre ouvrage "Al Mouhadhab" (Réf: "Fath oul Bâriy"). Mais la majorité des savants de l'école châféite ne l'ont pas accepté, car n'en trouvant aucune justification dans les Hadiths.

    - Selon l'Imâm Mâlik r.a., pour que le "Hadj" devienne obligatoire pour une femme, il est nécessaire que celle-ci soit en mesure de se faire accompagner par son époux ou un "Mahram". Et un groupe de personnes sûres (hommes ou femmes) peut compenser l'absence de "Mahram" pour le "Hadj" obligatoire. (Réf: "Al Moufassal", d'après "Ach Char'ous Saghîr", "Hâchiyah As Sâwi" et "Hâchiyah Ad Dasoûqi")

    - Ibnou Hadjar r.a. avance pour sa part que, bien que l'avis le plus connu de l'Imâm Ahmad Ibnou Hambal r.a. est que le "Hadj" n'est pas obligatoire à la femme si elle ne trouve pas de "Mahram", cependant, il est rapporté un autre avis de l'Imâm Ahmad r.a. qui est conforme à celui de l'Imâm Mâlik r.a. (Réf: "Fath oul Bâriy" - Volume 4 / Page 76)

    - Selon le rapport fait par Ibnou Mouflih r.a. dans "Al Fourou'", Allâmah Ibnou Taymiyah r.a. est d'avis que si les conditions du voyage sont sûres, la femme peut accomplir le "Hadj" sans être accompagnée de "Mahram". (Réf: "Fatâwa Mouâsirah" - Volume 1 / Page 352)

    - Les opinions de Ibnou Sîrine r.a. et de l'Imâm Awzâï r.a. sont assez proches des avis cités plus haut. Selon eux, si la femme est accompagnée par un groupe de personnes sûres, elle peut accomplir le "Hadj", même sans la présence d'un "Mahram". (Réf: "Fatâwa Mouâsirah")



    L'avis de tous ces savants repose essentiellement sur les deux arguments suivants:

    1- Il est rapporté que, "au cours du dernier "Hadj" qu'il effectua, Oumar (radhia Allâhou anhou) a autorisé aux épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) d'effectuer le pèlerinage, et il envoya Ousmân Ibné Affân (radhia Allâhou anhou) et Abdour Rahmân Ibné Awf (radhia Allâhou anhou) pour les accompagner."

    Ce Hadith est tout à fait authentique et il est présent dans le "Sahîh Boukhâri", au chapitre qui traite du "Hadj" de la femme. Voici les commentaires que présente Ibné Hadjar r.a. dans son "Fath oul Bâri" à la suite de ce Hadith (Volume 4 / Page 76):

    "Parmi les arguments qui prouvent que la femme peut accomplir le "Hadj" en étant accompagnée d'un groupe de femmes sûres dans des conditions de sérénité, il y a le premier Hadith du chapitre (celui cité ci-dessus). En effet, Oumar (radhia Allâhou anhou), Ousmân (radhia Allâhou anhou), Abdoul Rahmân Ibné Awf (radhia Allâhou anhou) et les épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) étaient unanimes pour permettre cela. Et aucun autre Compagnon (radhia Allâhou anhou) n'a effectué de reproches à ce sujet (...). "

    Plus loin il ajoute ceci: "Et ils (les savants) n'ont pas divergé sur le fait qu'à ce niveau, il n'y a pas de différence entre les épouses du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) et les autres femmes (...)."

    (Ce sont d'ailleurs ces propos de Ibnou Hadjar r.a. qui permettent à Cheikh Qaradâwi d'écrire que l'on pourrait considérer cela comme un consensus ("Idjma'") de la part des Compagnons (radhia Allâhou anhoum) du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) sur le fait que la femme peut accomplir le "Hadj" sans "Mahram", à condition que la route ne présente pas de risque et qu'elle soit accompagnée par un groupe de personnes sûres.)



    2- Le second argument consiste en un autre Hadith authentique du "Sahîh Boukhâri" et du "Sahîh Mouslim", rapporté par Adiy Ibné Hâtim (radhia Allâhou anhou). Dans ce Hadith, il est fait allusion à une personne qui était venu se plaindre au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) des pillages dont les caravanes étaient victimes lors de leurs voyages. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) fit une prédiction concernant les conditions de sécurité qui existeront plus tard dans la péninsule arabique en ces termes:

    "L'époque ne tarde pas où une femme entreprendra un voyage depuis "Hiyrah" (village proche de Koûfa en Iraq) avec l'intention de venir visiter la Ka'bah sans mari pour l'accompagner, elle ne craindra qu'Allah (...)"

    Un certain nombre de savants ont déduit à partir de ce Hadith que, lorsque les conditions seront sûres, les femmes pourront voyager seules pour visiter la Ka'bah.

    Il est à noter que Ibnou Qoudâmah r.a., ainsi que d'autres savants, ont émis des réserves sur la validité de cette argumentation. En effet, ils affirment que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a évoqué quelque chose qui allait se passer dans le futur. Cela ne prouve pas pour autant que le voyage qui sera effectué sera licite. A cette objection, les premiers savants répondent que le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) a fait allusion au voyage de cette femme seule dans un contexte bien précis: Il faisait les louanges des conditions à venir. Et il est évident qu'il n'aurait pas fait allusion à ce moment à un acte qui serait interdit…

    Ajoutons à cela que Ibnou Hadjar r.a. lui-même reconnaît que les indices cités montrent bien que le voyage que fera cette femme sans son époux et en étant seule sera un voyage licite. (Réf: "Fatâwa Mouâssira" Volume 1 / Page 353.)


    En ce qui concerne le voyage de la femme sans "Mahram" accompli dans un autre but que le "Hadj" obligatoire:



    Parmi les savants contemporains, Cheikh Qaradâwi est d'avis que la permission dont il a été question plus haut (c'est à dire que la femme peut voyager sans "Mahram" pour le Hadj (pèlerinage) quand les conditions sont sûres) peut être étendue à tous les voyages réalisés dans un but licite 1, si la femme ne peut trouver aucun "Mahram" pour l'accompagner. Il choisit sur ce point l'opinion (opinion qui, précisons-le, n'a pas été retenu par la grande majorité des savants) de certains oulémas de l'école châféite, opinion mentionnée par l'Imâm Nawawi r.a.

    Selon eux, tous les Hadiths qui interdisent à la femme de voyager sans "Mahram" ont pour but de la protéger et de la mettre à l'abri des risques éventuels. Donc, à partir du moment où cette condition est respectée, en ce sens que la femme est entourée par un groupe de personnes sûres et dignes de confiance ou si le voyage ne présente pas de risque particulier, celle-ci peut effectuer de longs déplacements même sans la présence d'un "Mahram".

    Mais je tiens à préciser une nouvelle fois que cet avis est loin de faire l'unanimité et que l'opinion de la majorité des savants est bien celle qui a été mentionnée au début du présent article.
    Dernière modification par llila34 ; 11/01/2017 à 13h13.

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •