PDA

Voir la version complète : le CoHoN mmmm bon apettit biensur , voila des serieuses raisons de son interdiction.



Page : [1] 2

burnous
11/01/2011, 18h32
de nos jours beaucoup de musulmans et d'autres ne savent expliquer les raisons clair de l'interdiction de consommer de la viande de cochon ,
voila l'extrait d'un commmentaire d'un scientifique specialisé apparemment dans la genetique a un journaliste du journal nouvel observateur .
ATTENTION si vous avez consommez deja du cochon ou consommez encore du cochon vous risquez d'etre traumatisé a vie.....bonne lecture lol...preparez vous a voir les humains globalement d'une autre maniere RADICALEMENT DIFFERENTE......LOL




L'ours et le cochon, eux, ont en commun l'ambivalence des sentiments qu'ils suscitent chez l'homme. Mais alors que l'ours a été admiré, vénéré puis dévalorisé, et même tabou, il y a toujours eu un mélange d'attrait et de rejet à l'égard du cochon, qui demeure encore aujourd'hui. Pour moi, cela vient de son cousinage biologique trop grand avec l'homme. Ne serait-ce que par sa morphologie interne, le cochon est très proche de l'homme. D'ailleurs on tire toutes sortes de produits médicaux du porc (beaucoup plus que du singe) : l'insuline, les glandes surrénales du cochon sont utilisées aussi, on lui emprunte des morceaux de peau... Les médecines antique, puis arabe médiévale le savaient déjà, et la médecine contemporaine le confirme pleinement : à l'intérieur, c'est tout pareil ! A tel point qu'on sait greffer des organes porcins sur des hommes. Une truie peut même être mère porteuse d'un embryon humain le temps d'une opération chirurgicale ! Je ne sais pas quels troubles psychologiques on garde d'avoir été dans le ventre d'une truie, mais ça s'est fait, au Canada.


http://bibliobs.nouvelobs.com/files/Embryons-compares.jpg Vers 1900, le médecin allemand Ernst Haeckel (1834-1919) compare des embryons de différentes espèces: cochon, bovin, lapin, homme. Et les similitudes entre embryons porcin et humain sont, de loin, les plus frappantes.





N. O. - Vous écrivez que «manger du porc, c'est plus ou moins être cannibale». Au fond, plus on a de répulsion pour le cochon, plus on s'en sent proche?

M. Pastoureau. - Il y a de cela, oui. J'ai l'impression que les tabous sont venus en partie de ce cousinage biologique que je souligne dans mon livre, et que la culture a donné d'autres explications. On a voulu expliquer l'interdit alimentaire présent chez les juifs et les musulmans en invoquant des hypothèses climatiques ou hygiéniques. Aujourd'hui, à peu près tout le monde y a renoncé : l'idée que dans les pays chauds, l'animal est considéré comme impur, donc tabou, parce que la viande de porc se conserve mal, ça ne résiste pas à l'analyse. Dans les mêmes zones géographiques, sous les mêmes climats, il y a des gens qui mangent du porc et d'autres pas. En revanche, l'hypothèse du cannibalisme paraît sérieuse. Les rares témoignages dont nous disposons de la part d'humains ayant mangé de la chair humaine soulignent tous que ça a le goût du cochon. Ce qui n'est pas étonnant puisque le patrimoine génétique commun est considérable. On dit toujours que c'est admirable dans le cas du chimpanzé, qui a 97% d'ADN commun avec l'homme, mais chez le cochon, c'est 95% !

burnous
11/01/2011, 18h35
vous comprenez pourquoi certain voir leur femmes comme un bout de viande lol..

Charlie
11/01/2011, 20h58
Salam Alaykoum,

encore faut il que ce soit vrai ?

ps: tu mange du porc ?

Alexandre
11/01/2011, 21h35
Salam,

Ne faut il pas voir cette interdiction dans un but spirituel ? ce que dit ce scientifique est vrai pour les greffes, le porc est utilisé le plus souvent pour les reins entre autres, le singe aussi pour les tendons.
Par contre tout mammifère partage un patrimoine génétique très proche, sauf que Dieu a donné à l'Homme cette petite étincelle que les animaux n'ont pas.

burnous
11/01/2011, 22h28
salam oui ,tout a fait le but est pour nous spirituel , comme je l'ais dit les savants ne m'ont pas vraiment convaincu de la raison pour laquel la consomattion de porc etait interdit ( le cochon n'a pas de cou , il mange des escrements qui n'est pas le seul a le faire d'ailleur je pense..., avec le fait que manger du porc comme du singe d'ailleur c'est comme manger de l'humain ,du canibalisme , c'est convaicaint non??
par contre tu peus faire du jambon de singe c'est comme manger du jambon cochon puisque meme genetique pratiquement (je sais pas si le singe est autorisé de le manger vu qu'il a pratiquement comme le cochon la meme genetique que l'homme)

Alexandre
11/01/2011, 23h52
Salam,

Qui t'a dit que le porc n'a pas de cou ? tout les mammifères possèdent le même nombre de cervicale c'est à dire 7 donc tous ont un cou le porc y compris, ce n'est pas parcequ'il a un cou fort c'est à dire large qu'il n'a pas cou.

On parle de cannibalisme que lorsqu'il s'agit de la même espèce, le singe et le porc ne sont pas humain donc il est impossible de dire qu'il s'agit de cannibalisme.
Ils jouent sur le rapprochement entre les mammifères sur le plan génétique pour faire peur, mais tout les mammifères sont proches par nature, comme les oiseaux le sont entre eux, les reptiles entre eux etc...

Il faudrait un avis spirituel de savant Islamique pour connaitre les raisons spirituel de l'interdiction du porc plus que de vouloir y trouver des fausses preuves scientifiques réfutables, on entend de tout et de rien sur ce sujet d'ailleurs entre les Hoax et les fauteurs de troubles.
Le Coran a dit pas de porc, je vois pas pourquoi il faudrait spéculer sur ce point d'ailleurs ?

burnous
12/01/2011, 14h01
salam
manger du porc comme du singe c'est du canibalisme ce n'est pas moi qui l'invente c'est prouvé génetiquement .


des fausses preuves scientifiques réfutables,...... tu peus me dire sur quoi tu te base pour dire sa .....


Le Coran a dit pas de porc, je vois pas pourquoi il faudrait spéculer sur ce point d'ailleurs ?

sait tu que la recherche de la science est presque un devoir pour un musulman...

Alexandre
12/01/2011, 14h59
Salam,

Par définition on ne peut être cannibale qu' à la seule condition qu'on mange un humain.

Le cannibalisme, lorsqu'il concerne la consommation de viande humaine par des hommes, est également appeléanthropophagie, du grec anthropos (homme) et phagein (manger). Donc non manger un mammifère n'est pas du cannibalisme que ce soit un mouton, un singe, un porc, ou quoique ce soit d'autres d'ailleurs, on appel cannibale un individu qui mange une espèce identique à lui, or le porc n'est pas l'homme, ni le singe d'ailleurs.

Sur quoi je me base ?
Sur le fait que Mr Pastoureaux n'est pas un généticien mais un historien et non un scientifique, il ne fait que des rapprochements inter-espèces.
Si on va plus loin dans son raisonnement, dès qu'on mange un mammifère on devient cannibale.

Voici l'avis d'un scientifique sur cette hypothèse des rapprochements génétiques :

CANBERRA, 3 janvier (Xinhua) -- Le simple fait que les cochons et les humains sont tous deux mammifères signifie que nous avons des gènes en commun, mais il est simpliste d'essayer de chiffrer la part de matériau génétique en commun, a déclaré lundi un scientifique australien.
Dans un reportage de dimanche, la chaîne ABC Science a déclaré que l'homme et le cochon avaient beaucoup en commun, à commencer par le fait que tous deux sont des mammifères omnivores qui prennent du poids facilement et sont vulnérables à la grippe.
Toutefois, le professeur de génétique animale Chris Moran, de la faculté de science vétérinaire de l'université australienne de Sydney a estimé que les comparaisons générales affirmant par exemple que l'homme avait 98% de gênes similaires à ceux du chimpanzé étaient trompeuses.
Tous les organismes vivants ont des informations génétiques encodées dans leur acide désoxyribonucléique (ADN), lui-même divisé en unités appelées gènes. Les informations sont transférées à partir de ces gènes grâce à un élément chimique appelé acide ribonucléique. Certains ARN donnent naissance à des chaînes d' acides aminés qui forment les protéines, les "briques" à partir desquelles sont bâties toutes les cellules vivantes.
La quantité de matériau génétique commune avec une autre espèce dépend de ce que l'on compare, a dit M. Moran.
"Les scientifiques ont découvert environ 20.000 gènes de mammifères qui codent des protéines aux fonctions fondamentalement similaires", rapporte ABC Science citant M. Moran.
"Aussi, si vous comparez la portion de l'ADN liée au codage des protéines, nous avons beaucoup en commun avec beaucoup de mammifères".
Les mammifères ont pour l'essentiel des gènes identiques pour des fonctions biochimiques et physiologiques similaires, et lorsqu' on les examine plus en détail, on constate que ces gènes présentent des différences, mais exercent toujours le même type de fonction, a indiqué le professeur Moran.
"C'est un peu comme la différence entre une Ford et une Holden, dans les deux cas il s'agit visiblement d'une voiture mais dans des versions un peu différentes", a-t-il ajouté.


La science est un devoir de recherche, je te remercies mais dans ce cas pourquoi tes sources seraient elles plus sures ?
Pour moi le cochon ne doit pas être consommé pour des raisons autre que médicales, mais surtout spirituelles et c'est pour cette raison que j'aimerais un avis autre que biologique pour connaitre les raisons, je suppose métaphysiques.

burnous
12/01/2011, 15h15
salam
a par la reponse que je t'est donné concernant le porc et le canibalisme (cependant il est interssant de remarquer que DIEU par le passé transforma des peuples entier en singes ou d'autres en porc , et que comme par hasard ou pas, certain singes et les cochons nous ressemblent fortement genetiquement )donc... DIEU seul sait mais c'est troublant non ??


tiens voila ce que j'ai trouvé sur un autre site islamique une reponse

Question: Pourquoi l'islam interdit-il la consommation de porc?
Réponse :
Le fait que le porc soit interdit en islam est une chose bien connue. Les points suivants expliquent différents aspects de cet interdit:

1. Le porc est interdit dans le Coran

Le Coran interdit la consommation du porc dans au moins 4 versets différents, c'est- à-dire 2:173, 5:3, 6:145 et 16:115.
"Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah..."
[Le Coran, 5:3]
Ces versets coraniques à eux seuls suffisent à convaincre les musulmans du bien-fondé de l'interdiction du porc.

2. Le porc est interdit dans la Bible

Peut-être le chrétien sera-t-il plus convaincu par ses propres écritures. La Bible interdit la consommation du porc dans le Lévitique:
"Vous tiendrez pour impur le porc parce que tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas."
"Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs."
[Lévitique, 11:7-8]
Le porc est également interdit dans le Deutéronome:
"Et le porc, qui a bien le sabot fourchu et fendu mais qui ne rumine pas; vous le tiendrez pour impur. Vous ne mangerez pas de sa chair et ne toucherez pas à son cadavre."
[Deutéronome, 14:8]
On retrouve un interdit similaire dans Isaïe, chapitre 65, verset 2-5.


La consommation du porc peut être la cause de plusieurs maladies

Les autres non-musulmans et athées ne seront d'accord avec cet interdit que si on leur présente des preuves logiques et scientifiques. La consommation du porc peut être la cause de pas moins de 70 types de maladies. Une personne peut avoir plusieurs helminthes comme l'ascaride, l'ankylostome, etc. L'un des plus dangereux est le Taenia Solium qui, dans la terminologie courante est appelé ténia, ou ver solitaire. Il se réfugie dans l'intestin et il est très long.
Ses oeufs pénètrent le système sanguin et peuvent ainsi atteindre pratiquement tous les organes. S'ils pénètrent dans le cerveau, ils peuvent provoquer des pertes de mémoire. S'ils pénètrent dans le coeur, ils peuvent provoquer un arrêt cardiaque. S'ils pénètrent les yeux, ils peuvent causer la cécité et s'ils pénètrent le foie, ils peuvent y causer de sérieux dommages. Ils peuvent endommager presque tous les les organes du corps.
Une idée reçue répandue au sujet du porc veut que si celui-ci est bien cuit, les oeufs de vers qu'il contient meurent. Dans un projet de recherche entrepris aux états-Unis, il a été découvert que parmi 24 personnes ayant contracté le Trichura Tichurasis, 22 avaient fait bien cuire leur viande de porc. Cela indique que les oeufs présents dans la viande ne meurent pas lorsque exposés à des températures de cuisson.
La viande de porc génère surtout de la graisse. La viande de porc ne génère que très peu de tissus musculaires et contient un excès de gras. Ce gras se dépose dans les vaisseaux et peut causer de l'hypertension et/ou un arrêt cardiaque. Il n'est donc pas surprenant que plus de 50% des Américains souffrent d'hypertension.
Le porc est l'un des animaux les plus sales qui soient. Il vit dans la boue, le fumier et la saleté. C'est le meilleur charognard que Dieu ait créé. Dans les villages où il n'y a pas de toilettes modernes et où les villageois font leurs besoins à l'extérieur, très souvent, ce sont les porcs qui les débarrassent de leurs excréments en les mangeant. Certains avanceront que dans les pays développés comme l'Australie, les porcs sont élevés dans des conditions on ne peut plus hygiéniques. Mais même dans ces conditions, les porcs sont confinés à des porcheries et en dépit des efforts déployés pour les garder propres, ils demeurent sales de nature. Ils mangent avec appétit leurs propres excréments comme ceux de leurs voisins.

Alexandre
12/01/2011, 15h34
Salam,

Attention tout de même, tu t'avances vite dans tes conclusions, les parasites notamment s'attrapent dans la terre qui est souillée notamment, les pays en voie de développement sont beaucoup plus touchés quand bien même ils ne mangent pas de porc.
Pareil d'un point de vu nutritionnel, si les américains sont gras c'est déjà en raisons de leur alimentation à base de trop de céréales, trop de graisses animales en générale et surtout ne bougent pas assez.
A savoir aussi que le mouton possède une des viandes les plus grasses, qu'elle n'est pas conseillées pour les gens qui souffrent de maladies cardiovasculaire où qui ont du cholestérol.

Par contre oui c'est un animal sale qui a tendance à manger tout ce qu'il trouve.