PDA

Voir la version complète : Les menstrues



Page : [1] 2 3 4 5

muhibb
20/06/2011, 15h22
Les Menstrues


( Al-Hayd )
Selon le rite Mâlikite



Préambule :



Après avoir réviser tous les différents cas que le Sheykh Mâlik Ibn Anas – Hafîdahu Allâh – a traité dans la rubrique « questions/réponses » concernant le sujet des menstrues, j'ai fais un petit résumé afin de faire profiter toutes les soeurs de ce sujet important et qui nous intéresse toutes. Puis, après l'avoir soumis au Sheykh, j'ai saisie cette occasion pour le partager avec tous en le postant dans cette rubrique de Fiqh.





__________________ ▪▪▪ ___________________


Lorsque la femme est en période de menstruation, elle ne prit pas, ni ne jeûne, ni n'a le droit d'avoir des rapports sexuels, ni faire le Tawâf, ni toucher le Qur'ân El-Karîm*, ni d'entrer dans un masjîd.



* Dans l'école Mâlikite, la femme peut réciter le Qur'ân pendant sa période de menstruation contrairement aux autres écoles.


Chaque femme a sa propre période de menstruation spécifique à elle et il est obligatoire qu'elle sache le nombre de jours exacte de son cycle, car, si par exemple son cycle est habituellement de 5 jours, mais il se trouve que le mois suivant le sang ne s'est pas arrêté au delà de 5 jours ne serait-ce une goutte par jour, alors elle se considère comme étant indisposée (hâ'id) en ajoutant 3 jours à sa période habituelle, c'est-à-dire, sa période étant de 5 jours elle ajoute 3 jours ( ce qui fait 8 ) et donc, le 9 ème jour, même s'il y a du sang elle ne le prend pas en considération car elle est en état de pureté et donc elle doit faire son ghusl (grande ablution) et prier, jeûner, etc. Sa nouvelle période ne sera plus de 5 jours mais de 8 jours, c'est-à-dire que le mois suivant, si le sang ne s'arrête pas après 8 jours elle rajoute, comme le veut la règle, 3 autres jours ce qui lui donnera son nouveau cycle qui devient alors 10 jours, c'est-à-dire que le 11 ème jour même si le sang ne s'arrête pas elle est en état de pureté; et ainsi de suite jusqu'à arrivé à 15 jours même si le sang ne s'arrête pas, car la période maximale est de 15 jours, c'est-à-dire, qu'au delà des 15 jours si le sang ne s'arrête pas, elle n'ajoute plus rien et son nouveau cycle restera de 15 jour pour le mois suivant et le mois d'après si le sang ne s'arrête toujours pas au delà de 15 jours, la règle d'ajouter 3 jours ne s'applique pas au delà de 15 jours. En résumé, la femme dont le sang coule plus de 15 jours, son cycle est de 15 jours et à partir du 16ème jour elle fait son ghusl et elle prie et jeûne même si le sang continue de couler.


Il faut signaler aussi que si le sang s'arrête avant sa période, c'est-à-dire que si d'habitude sa période est de 7 jours, et que le sang s'est arrêté au 3ème, 4ème, ou 5ème jour, dès que le sang s'arrête la femme doit faire son ghusl et doit prier; et sa nouvelle durée de menstruation serait ce nouveau nombre de jour où le sang s'est arrêté ( à calculer ces jours et en faire la somme totale ).


Il existe quelques cas où le sang s'arrête dans la période pour 1 ou 2 jours, puis reprend puis s'arrête puis reprend...dans ce cas là, dès que le sang s'arrête et que l'on constate qu'il n'y a plus de sang ni de tâche ni rien du tout, c'est-à-dire qu'elle sort le coton tout blanc, la femme doit alors faire son ghusl et prier; et dès que le sang reprend, même s'il s'agit de tâches jaune, noir ou marron, elle doit alors se considérer indisposée et elle est en période de règle. Et pour calculer son cycle, elle fait la somme des jours où le sang ne s'est pas arrêté, exemple : Si son cycle était de 5 jours, puis qu'elle est devenue pure, puis 2-3 jours après le sang a reprit pendant 1 journée puis est devenue propre puis 2-3 jours après le sang a reprit pendant 3 jours, elle doit faire la somme des jours où le sang ne s'est pas arrêté, ce qui lui donne : 5 + 1 + 3 = 9 jours. Mais étant donné que son cycle normal était de 5 jours, on a dit que la règle est d'ajouter 3 jours pour compter le cycle du mois suivant, donc dans ce cas cité, lorsque le sang a reprit puis a coulé, elle considère les 8 jours (5+3) comme sa période où elle est indisposée ( donc ne prit pas, etc) mais le 9ème jours, même si le sang ne s'arrête pas ce qui est dans ce cas, elle fait son ghusl et prit, et son nouveau cycle serait de 8 jours.


Pour résumé ce cas là, la femme doit faire la somme totale des jours où le sang coule sans compter les jours où il n'a pas coulé et elle applique toujours la règle d'ajouter 3 jours au nombre de son cycle précédent. Et vu qu'il existe plusieurs cas qui peuvent toucher certaines soeurs, j'ai résumé le cas général que j'ai constaté dans les réponses du Sheykh. Et après avoir demander au Sheykh de nous faire profiter des différents cas qui peuvent exister, il m'a suggéré de poster dans un premier temps ce résumé et de laisser le poste ouvert aux soeurs afin d'exposer leurs questions sur leur différent cas , ainsi le Sheykh se chargera d'y répondre lui-même dans ce poste.


Dès qu'une femme a ses règles dans une journée ne serait-ce quelques tâches et que dans cette même journée elle devient propre et qu'elle a fait son ghusl puis qu'elle a prié, elle doit compter cette journée parmi les jours de règle qu'elle doit ajouté pour compter son nouveau cycle.


Un autre cas, si la femme prend des pilules et que celles-ci perturbent son cycle habituel, la règle d'ajouter les 3 jours ne change pas; c'est-à-dire, on prend toujours en considération le nombre de jour du cycle du mois précédent ( par exemple le mois précédent les règles ont durées 6 jours, puis on lui ajoute 3 jours pour le cycle qui suit ( le mois prochain donc, elle comptera sa durée de règle de 9 jours [6+3]). Et si le cycle est à nouveau perturbé dans ce cas là lorsqu'elle prend une pilule et que le sang coule des jours puis s'arrête d'autres jours, elle comptera les jours des écoulements et elle fait leur somme totale et enfin elle applique la règle d'ajouter 3 jours.

http://www.aslama point com/forums/showthread.php/30379-Les-Menstruations-%28-Al-Hayd-%29?highlight=fiqh+menstrues

Pakos Repenti
20/06/2011, 16h23
Salam , Elle peut recitè , mais pas le toucher ?

Fatna1007
10/11/2011, 17h20
Salam,

si la femme ne perd plus de sang après le asr et qu'elle fait le ghsul elle ne prie que le maghreb et icha ou elle doit prier les prières de la journée entière?

redaji
10/11/2011, 18h13
Salam,

si la femme ne perd plus de sang après le asr et qu'elle fait le ghsul elle ne prie que le maghreb et icha ou elle doit prier les prières de la journée entière?

salam

si elle ne perd plus de sang avant le coucher du soleil elle fait le ghousl, et si elle a le temps de faire 5 raka3at avant le coucher du soleil, elle fait dohr et el 3asr, si elle n'a le temps que pour faire 4 raka3at ou moins, elle ne fait que el 3asr.

w Allaho a3lem

Pakos Repenti
10/11/2011, 20h04
Salam , Elle peut recitè , mais pas le toucher ?

Je ne veux pas savoir enfaite ...

Fatna1007
10/11/2011, 21h36
salam

si elle ne perd plus de sang avant le coucher du soleil elle fait le ghousl, et si elle a le temps de faire 5 raka3at avant le coucher du soleil, elle fait dohr et el 3asr, si elle n'a le temps que pour faire 4 raka3at ou moins, elle ne fait que el 3asr.

w Allaho a3lem

Salam,

barak Allahou fik mon frère :)

Fatna1007
10/11/2011, 21h37
Je ne veux pas savoir enfaite ...

Tu avais bien compris, elle ne peut pas toucher le coran mais peut le réciter.

Fatna1007
10/11/2011, 21h48
salam

si elle ne perd plus de sang avant le coucher du soleil elle fait le ghousl, et si elle a le temps de faire 5 raka3at avant le coucher du soleil, elle fait dohr et el 3asr, si elle n'a le temps que pour faire 4 raka3at ou moins, elle ne fait que el 3asr.

w Allaho a3lem


Juste pour précision, ta réponse c'est selon le rite malikite?

redaji
10/11/2011, 23h56
Juste pour précision, ta réponse c'est selon le rite malikite?

ouiii, c'est d’après l'école malikite.

wa fiki baraka Allah

Fatna1007
11/11/2011, 00h48
ouiii, c'est d’après l'école malikite.

wa fiki baraka Allah

Salam,

merci beaucoup :)