PDA

Voir la version complète : Ablutions | question relative aux érections durant le sommeil



Page : [1] 2 3 4

Proximo
27/12/2012, 18h00
Salam ;

un frère se pose une question et je n'ai pas su y répondre :

comme vous le savez, il est impératif d'avoir une certaine hygiène pour pouvoir pratiquer la Salat.
Durant le sommeil, un homme peut avoir des érections, même sans s'en rendre compte, et qui peuvent durer plus ou moins longtemps.
Dans la durée, un homme peut finir par secréter un "lubrifiant", sans en avoir conscience. En théorie (de ce que j'ai pu lire) cette sécrétion ne contient pas de sperme (il sert à faciliter le coït pendant un rapport).

Est ce que ce lubrifiant est à considérer comme impur ? Peut-il invalider une "prière" ?

Merci d'avance pour votre aide.

barak allah fikoum.

Abu Idris
27/12/2012, 18h28
Salam,

La position hanafite, est que ce liquide (Madhi) est impur : il invalide la petite ablution et sa présence sur un habit, sur son corps où sur l'endroit où l'on prie invalide la prière.

Il me semble qu'il s'agit d'une impureté aussi chez les malékites...Wallahu a'lam.

Abdelkarim_
27/12/2012, 18h44
As-salamou alaykoum,

Il me semble que tu fais référence au madhi, s'il a la preuve qu'il y a eu sécrétion il faut qu'il refasse ses abultions et qu'il se débarasse de l'impureté :

Le Madhi est un liquide blanc, fin et visqueux qui est secrété lors du désir sexuel, sans orgasme, ni jets saccadés, et sans que sa sécrétion ne calme l’ardeur du désir. Il peut arriver aussi qu’on ne le sente pas sortir. Et cela est valable pour l’homme et la femme.
(Charh Muslim de Nawawi)

Ce liquide est impur, c’est pourquoi le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) a ordonner de se laver l’organe sexuel après sa sécrétion.

Ali rapporte : j’étais un homme qui secrétait beaucoup de Madhi, et j’avais honte d’en informer directement le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam), car j’étais marié à sa fille. J’ai donc demandé à El-Miqdad Ibn El-Aswad de lui poser la question, à laquelle le Prophète (sallalahu ‘alayhi wa sallam) répondit : " Qu’il lave son organe puis qu’il fasse ses ablutions " (Sahih, Bukhari et Muslim)

Quant au Wadi c’est un liquide blanc et épais qui est secrété après avoir uriné. (Fiqh As-Sunna de Sayid Sabiq). C’est aussi un impureté. Ibn abbas a dit : " le Mani, le Wadi, le Madhi : le Mani est le liquide dont la sécrétion nécessite le lavage général (ghusl)." Quant au Wadi et au Madhi, le Prophète (SAW) a dit : " Lave ton organe et fais tes ablutions comme si tu allais prier ".
(Sahih, Albani, Sahih Abu Dawud, n°19)

extrait de : http://www.el-ilm.net/t545-les-impuretes

Et Allah est plus savant,

Xtaz
27/12/2012, 19h10
Salam,

La position hanafite, est que ce liquide (Madhi) est impur : il invalide la petite ablution et sa présence sur un habit, sur son corps où sur l'endroit où l'on prie invalide la prière.

Il me semble qu'il s'agit d'une impureté aussi chez les malékites...Wallahu a'lam.

Salam alaikum

Non dans le fiqh hanafite la présence d'une petite quantité de madhy (moins que 1 dirham) n'invalide pas la prière. .

Proximo
27/12/2012, 19h21
Salam,
et merci de vos éclairages, ************************************************** **********************************************Effa cé par l'administration de Forum Islam********************************************* ************************************************** *IbnAbuH & Xlaz.

Le problème porte surtout sur l'habit...
Pour ma part, bien que je me lave et fasse mes ablutions, je ne vérifie pas forcément mes sous-vêtements que je ne change pas 3 fois par jours...
Si je m'en remets à tes dires, bon nombre de nos Salats seraient alors invalidés, parce que l'on ne prend pas toujours en compte ce point :s


Salam,

La position hanafite, est que ce liquide (Madhi) est impur : il invalide la petite ablution et sa présence sur un habit, sur son corps où sur l'endroit où l'on prie invalide la prière.

Il me semble qu'il s'agit d'une impureté aussi chez les malékites...Wallahu a'lam.

Xtaz
27/12/2012, 19h23
En fait j aurai du dire oui mais précision... !

Abu Idris
27/12/2012, 19h55
En fait j aurai du dire oui mais précision... !

Salam,

Tu as bien fait de préciser, effectivement on considère l'impureté chez l'Imam Abu Hanifa à partir de la taille d'un Dirham, soit
environ l'équivalent d'une pièce de 5 francs et pour ceux qui ont pas connu un peu plus qu'une pièce de 2 euros.
Mais le plus intéressant serait la position malékite.

Xtaz
27/12/2012, 20h00
Salam,

Tu as bien fait de préciser, effectivement on considère l'impureté chez l'Imam Abu Hanifa à partir de la taille d'un Dirham, soit
environ l'équivalent d'une pièce de 5 francs et pour ceux qui ont pas connu un peu plus qu'une pièce de 2 euros.
Mais le plus intéressant serait la position malékite.

Euh excuse moi je sais que je suis un peu embêtant lol mais un dirham = 2€? Ça vient de qui ? Car moi j ai appris que la taille d'un dirham c'est à peu près 6cm de diamètre.

Abu Idris
27/12/2012, 20h07
Euh excuse moi je sais que je suis un peu embêtant lol mais un dirham = 2€? Ça vient de qui ? Car moi j ai appris que la taille d'un dirham c'est à peu près 6cm de diamètre.

La pièce d'un Dirham était la pièce d'argent (dinar d'or) qui est quasiment de la même taille que la pièce de 5 francs mais comme elle n'existe plus, j'ai pris la pièce de 2 euros en disant un peu plus grand et non de la même taille.

Fatna1007
27/12/2012, 20h36
Salam,

La position hanafite, est que ce liquide (Madhi) est impur : il invalide la petite ablution et sa présence sur un habit, sur son corps où sur l'endroit où l'on prie invalide la prière.

Il me semble qu'il s'agit d'une impureté aussi chez les malékites...Wallahu a'lam.

Salam,

oui c'est bien l'avis des malikites. Sauf que avoir une impureté sur soi dans la prière sans s'en rendre compte n'invalide pas la prière, il est juste recommandé de la refaire s'il reste du temps.