PDA

Voir la version complète : Les 7 fouqahâ de Médine - Sâlim Ibn `Abdi-Llâh Ibn `Umar Ibn al-Khattâb al-`Adawî - سالم ابن عبد الله ابن عمر ابن



Jabli
04/05/2014, 14h49
http://www.itdunya.com/images/smilies/salam1.gif

(http://www.at-tawhid.net/article-salim-ibn-abdi-llah-ibn-umar-ibn-al-khattab-al-adawi---m-106-99627991.html)Sâlim Ibn `Abdi-Llâh Ibn `Umar Ibn al-Khattâb al-`Adawî - سالم ابن عبد الله ابن عمر ابن الخطّاب العدوي (M.~106)

Source : http://www.at-tawhid.net/article-salim-ibn-abdi-llah-ibn-umar-ibn-al-khattab-al-adawi---m-106-99627991.html


Il s'agit de l'érudit, du noble savant, de l'un des 7 Fuqahâ de Médine, Sayyidunâ Sâlim Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Umar Ibn Al Khattâb Ibn Nufayl Ibn 'Abd Il 'Uzza Ibn Riyâh Ibn 'Abdi Llâh Ibn Qurt Ibn Rizâh Ibn 'Adî Ibn Ka'b Ibn Lu°ayy Ibn Ghâlib Ibn Fihr, ce dernier étant surnommé Quraysh d'où provient le nom du clan Qurayshite. Il était ainsi le fils du Compagnon 'Abdu Llâh Ibn 'Umar et le petit-fils du Compagnon et deuxième Calife 'Umar Ibn Al Khattâb, et avait par conséquent un ancêtre commun avec le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui), à savoir Ka'b Ibn Lu°ayy.


Al Imâm Shams Ud Dîn Ibn Khallikân (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit de lui :

« Sâlim Ibn 'Abdi Llâh, surnommé Abû 'Umar ou Abû Abdi Llâh, était le petit-fils du Calife 'Umar Ibn Al Khattâb Al 'Adawî.

Il était l'un des chefs des juristes de Médine ainsi que l'un des principaux Tâbi'în de par son âge, son savoir et son authenticité dans le Hadîth. Il transmit des ahâdîth d'après son père ['Abdu Llâh Ibn 'Umar] et d'autres personnes, et sa propre compétence fut mentionnée par Az Zuhrî et Nâfi'.

Il mourut vers la fin du mois de Dhul Hijjah en l'an 106 de l'Hégire, ou bien en 108 selon d'autres versions. Le Calife Hishâm Ibn 'Abd Il Mâlik (10 ème Calife Umayyade) présida le Hajj de cette même année, et à son retour de La Mecque, il entra à Médine au moment de la mort de Sâlim. C'est lui qui dirigea la prière funéraire sur sa dépouille et qui procéda à son enterrement au cimetière Al Baqî'. La foule était tellement immense...

[…] Muhammad Ibn Ishâq, l'auteur de l'ouvrage intitulé Al Maghâzî wa As Siyar, rapporta : « J'ai vu Sâlim Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Umar Ibn Al Khattâb, il était toujours vêtu de laine [comme les Soufis de son époque]. Il était un homme fort et vivait du travail de ses mains. Un jour, le Calife Sulaymân Ibn 'Abd Il Mâlik (7 ème Calife Umayyade) allait entrer à l'intérieur de la Kâ'bah et, voyant Sâlim, lui dit de lui demander tout ce qu'il désirait, ce à quoi Sâlim répondit : « Par Allâh, je ne demanderai qu'à Allâh Seul étant donné que je me trouve dans la Maison d'Allâh ! ». ». »

[Wafayât Ul A'yân]


De par son statut d'éminent savant de la ville de Médine, il influença fortement l'Imâm Mâlik Ibn Anas (qu'Allâh lui fasse miséricorde), fondateur du Madh-hab Mâlikî, ainsi que les savants qui se réclament de ce Madh-hab. Il était également très apprécié du Calife 'Umar Ibn 'Abd Il 'Azîz (qu'Allâh lui fasse miséricorde), chacun d'eux s'admirant mutuellement. On rapporta d'ailleurs qu'un jour, le Calife 'Umar Ibn 'Abd Il 'Azîz demanda conseil à l'Imâm Sâlim Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Umar, ce dernier lui conseilla alors : « Si plus tard, tu veux être délivré du châtiment d'Allâh, alors jeûne toute ta vie et fais en sorte que ta mort soit la rupture de ce jeûne ! »

[Muwaffaq Ud Dîn Ibn Qudâmah - Kitâb Ur Riqqah wa Al Bukâ']


Qu'Allâh agrée l'Imâm Sâlim Ibn 'Abdi Llâh Ibn 'Umar ainsi que ses deux nobles ancêtres et fasse miséricorde à leur pieuse descendance. Qu'Allâh illumine leurs tombes, les ressuscite en position de gloire et leur accorde les plus hauts degrés du Paradis.

Allâhumma Âmîn

Abu Idris
05/05/2014, 22h22
Amine -
C'est Sayidina Salim - que Dieu l'agrée - qui rapporte que son père, Sayidina 'Abdallah Ibn 'Umar - que Dieu l'agrée - faisait le tabaruk en priant aux endroits où le Prophète - sur lui la Grâce et la Paix - avait coutume de se tenir de son vivant.

C'est lui aussi qui rapporte que son père, Sayidina 'Abdallah ibn 'Umar - que Dieu l'agrée - se rendait fréquemment en dehors de Médine avec de l'eau afin d'arroser un arbre par amour du Prophète - sur lui la Grâce et la Paix - qui de son vivant s'asseyait à l'ombre de cet arbre....

Qu'ils intercèdent pour nous, par la Grâce de Dieu

Jabli
05/05/2014, 22h36
http://www.itdunya.com/images/smilies/salam1.gif

Allâh Allâh ! :D

Âmîn