PDA

Voir la version complète : The Hidden History of IG Farben (Nazi Germany and after) - Wall Street & Nazi Germany & HIV & Rockfeller



talib abdALLAH
13/04/2020, 13h15
اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima






Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh




The Hidden History of IG Farben (Germany) - Wall Street & Nazi Germany & HIV & Rockfeller




https://www.youtube.com/watch?v=6PPZWBOlVyg&list=PLRMwJDbkDW2e_HPbcEUy4Kol AlD6XZKTa






Note sur IG Farben (=Bayer) : La chloroquine a été découverte en 1934, par Hans Andersag et ses collègues des laboratoires Bayer, qui l'ont nommée Resochin. Elle a été ignorée pendant une décennie, car elle était considérée comme trop toxique pour l'homme. Le DAK a utilisé à la place l'analogue de la chloroquine, la 3-méthyl-chloroquine, connue sous le nom de Sontochin. Après l'arrivée des forces alliées à Tunis, Sontochin est tombé entre les mains des Américains, qui ont renvoyé le matériel aux États-Unis pour analyse, ce qui a suscité un regain d'intérêt pour la chloroquine. Les essais cliniques parrainés par le gouvernement américain pour le développement de médicaments antipaludiques ont montré sans équivoque que la chloroquine a une valeur thérapeutique importante en tant que médicament antipaludique. Elle a été introduite dans la pratique clinique en 1947 pour le traitement prophylactique de la malaria.

talib abdALLAH
13/04/2020, 13h33
Autre documentaire



https://www.youtube.com/watch?v=jzylUutAa5E&list=PLU44r-0K3ytm2UWpHyOhM0XmhTrOUx3bK

talib abdALLAH
13/04/2020, 13h36
Dans les années 1980, Bayer (anciennement IG Farben), une société pharmaceutique, a expédié et vendu des traitement sanguins contenant le virus VIH à 22 pays d'Amérique latine, d'Europe et d'Asie, même si ces derniers savaient que ces traitements sanguins étaient contaminés par le VIH. Cela a entraîné la mort de milliers de personnes. La FDA était au courant et a aidé Bayer à se couvrir. Bien que des fonctionnaires en France et au Japon aient été emprisonnés pour cela, jusqu'à présent, personne chez Bayer aux États-Unis n'a été inculpé pour ces crimes.

Les pays concernés sont notamment les suivants : France, Espagne, Argentine, Indonésie, Malaisie, Singapour, Taiwan, Hong Kong et Japon.




https://www.youtube.com/watch?v=UJf7MtFjTbw