Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Orthorexie : quand Danone dénonce le "manger sain"

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Orthorexie : quand Danone dénonce le "manger sain"



    O
    rthorexie : quand Danone dénonce le "manger sain"
    Par Manon Laplace publié le 22/04/2014

    Source : http://www.bioalaune.com/fr/actualit...ce-manger-sain



    Manger sain est-il devenu un comportement pathologique ?


    Pour certains, le "manger sain" s'apparenterait à une forme de comportement obsessionnel. On parle alors d'orthorexie, une "pathologie" que dénonce notamment l'institut Danone.

    « Alors que l’anorexique est obsédé par la quantité et la densité énergétique des aliments qu’il incorpore, l’orthorexique, lui, se fixe sur la qualité de ces aliments. [...] Pour certains individus, la préoccupation nutritionnelle devient le centre des inquiétudes et des choix : se nourrir pour être toujours “mieux”, toujours plus “sain”, toujours plus “beau”. ». Voilà le message d'alarme que l’on peut lire sur le site de l’institut Danone. Il s’agit ici de dénoncer l’orthorexie : un comportement alimentaire consistant à observer rigoureusement certaines règles du “manger sain”. Pour certains médecins il s'agirait d'une pathologie qui pourrait s’apparenter à une forme de trouble obsessionnel compulsif (TOC).

    Au début des années 2000, le Dr américain Steven Bratman dénonçait le premier cette pathologie sous le nom d’ortho-orexia nervosa. Orthos signifiant droit, et orexis faisant référence à la nourriture et l’appétit en grec ancien. Selon lui, l’orthorexie se caractérise notamment par une volonté stricte de privilégier les produits frais, naturels et bio, et de bannir les aliments raffinés, industriels ou transformés de son alimentation. Ce qui pourrait, toujours selon le Dr Bratman, relever d'un comportement pathologique. Certains spécialistes vont jusqu'à parler d’une “souffrance” liée à ce besoin d’une alimentation saine et équilibrée, évoquant certains cas d'isolement social liés à la nourriture. Par volonté de contrôler le contenu de son assiette, l’individu souffrant d'orthorexie pourrait se priver de sorties au restaurant ou de repas chez les membres de son entourage.

    En somme, l’orthorexie consisterait à ne sélectionner que des aliments ayant un intérêt nutritionnel, exempts de toute contamination et à surveiller l’origine des aliments. « Une personne souffrant d’orthorexie va étudier avec précision la composition de tout ce qu’elle mange traquant tous les ingrédients jugés impropres à la consommation (aliments tous prêts, fast-food, etc). » peut-on lire sur le site de Marie-Claire à propos de cette “maladie du manger sain”.

    Et vous, considérez-vous que la quête rigoureuse du “manger sain” puisse être définie comme une pathologie ?

    « L'Imâm Mâlik {radiya-Llâhou `anhou} a délaissé la pratique de soixante-dix ahâdîth qu'il rapporte pourtant dans son Mouwatta »

  • #2


    Dès que les intérêts des grands de l'agro-industrie sont menacés, ils montent au créneau pour faire passer pour fous les gens qui abandonnent leurs produits, en plus en dénonçant ce qu'il font eux-mêmes dans leurs stratégies marketing, « manger un danone me rendra aussi belle que la femme à moitié nue qui se pavane de gauche à droite de l'écran de ma télévision », « boire un autre yaourt de la gamme de chez danone m'accordera la santé, en me dotant de défense naturelle béton, une vrai équipe de power rangers dans le corps, pour se défendre contre les attaques du vieillissement, et des attaques des maladies hivernales », etc.

    Franchement, la ficelle est grosse, qu'Allâh hâte le jour où les gens se détourneront de tous ces produits de manière à les humilier, la pire humiliation pour eux étant d'avoir des baisses de vente !

    Petit producteur de fruits et légumes biologiques, un métier d'avenir...
    « L'Imâm Mâlik {radiya-Llâhou `anhou} a délaissé la pratique de soixante-dix ahâdîth qu'il rapporte pourtant dans son Mouwatta »

    Commentaire


    • #3


      Je citerai un très bon slogan (qui concernait la vente d'un yaourt, sous-entendu Danone d'ailleurs) tiré du film 99 francs (film sur le métier de publicitaire) « .... , achetez-en ! Sinon ça ne se vendra pas. »
      « L'Imâm Mâlik {radiya-Llâhou `anhou} a délaissé la pratique de soixante-dix ahâdîth qu'il rapporte pourtant dans son Mouwatta »

      Commentaire


      • #4
        A'laykum salam wa rahmatullah wa barakatuh,

        "O hommes ! Mangez, de ce qui est sur terre, ce qui est licite et bon. Ne suivez pas les traces de Satan ! Il est pour vous un ennemi déclaré" [Sourate 2, verset 168]
        On voit bien la juxtaposition de "halalan tayyiban". Et 4 versets plus loin : "Croyants ! Mangez des choses bonnes que Nous vous attribuons et rendez grâces à Allah, si c'est vraiment Lui que vous adorez."
        "Ceux qui suivent le Messager,[...] il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises*, [...]" [Sourate 7, verset 157]

        Maintenant qui oserait dire qu'un fruit ou légume blindé de polluants agressifs pour le corps fait partie du tayyib (bon) cité par Ar-Rahman ? L'islam, c'est aussi l'hygiène.

        Remarque :
        B) Qu'est-ce qui constitue une de ces "choses mauvaises" (al-khabâ'ïth) pour l'alimentation humaine ? Est "mauvais" (khabîth) pour l'alimentation de l'homme :
        – 1) ce qui nuit à sa santé spirituelle (dîn / khuluq) ;
        – 2) ce qui nuit à sa santé mentale ('aql) ;
        – 3) ce qui nuit à sa santé physique.

        L'ensemble de ces 3 qualificatifs ressortent des écrits de Ibn Taymiyya et de Ibn 'Ashûr : le premier a cité les 2 premiers qualificatifs in Majmu' ul-fatâwâ (17/180 et 20/523), et le second a fait mention des 3 qualificatifs in At-Tahrîr wa-t-tanwîr : "munâfin li-d-dîn" ; "mâ yadhurr ul-'aql aw il-badan" (commentaire de Coran 5/5).
        Les interdits dans le domaine alimentaire – comme dans les autres domaines – n'ont pas pour objectif de priver l'homme, mais au contraire de le protéger, en lui révélant ce qui lui cause du tort, qu'il en soit conscient ou pas.
        Source --> http://www.maison-islam.com/articles/?p=226

        Nous ne suivrons pas les traces de Satan, qui suggère aux hommes de détruire la création pour l'argent. Et si par cela nous devenons étranges aux yeux des gens (comme ce docteur américain juif veut nous le faire entendre), alors "l'islam a commencé en étant considéré comme quelque chose d'étrange et redeviendra quelque chose d'étrange. Annoncez donc la bonne nouvelle aux étrangers, à savoir ceux qui rétablissent ce que les gens ont corrompus" (rapporté par Muslim et Ibn Majah (ra)).
        " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

        Commentaire


        • #5
          Aleykoum salam

          Si j'ai bien compris, une pathologie, c'est une sorte de maladie, c'est quand ça va mal. Je ne vois pas comment vouloir absolument manger sain pourrait être un comportement anormal, ça me parait contradictoire. Ça voudrait dire que manger malsain serait un bon comportement, pour moi c'est absurde.

          Je suis bien d'accord pour dire que pour beaucoup d'entreprises (pour toutes?), certains comportements n'arrangent pas leurs affaires, alors elles lancent soit de campagnes de récupération, soit de dénigrement. Il faut donc savoir prendre du recul par rapport à ça.


          Je commence à faire la récolte printemps- été de mon jardin, et c'est un délice. Je mange à la santé des multinationales, si vous voyez ce que je veux dire.

          Commentaire

          Chargement...
          X