Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Petition pour que le gouvernement re autorise la prescription de la Chloroquine et azythromycine par les medecins traitants

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Petition pour que le gouvernement re autorise la prescription de la Chloroquine et azythromycine par les medecins traitants

    Salam alekom, a signer et faire passer s il vs plait
    https://www.petition-chloroquine.fr/

  • #2
    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Je ne pense pas avoir le niveau pour décider quelle est la meilleure solution, ce n'est pas un débat évident. Pour l'instant je pense que le débat est encore au niveau des professeurs médecins, même pas des docteurs médecins. Il n'y a pas d'étude qui nous permet à notre niveau de pouvoir avoir un avis très tranché, ni nous ni les médecins traitants.

    Personnellement je pense que sur ça le gouvernement a raison de jouer la prudence, après est-ce la méthode la plus efficace ? Allahu a'lam.
    Même si le Pr. Raoult est un chercheur de très bon niveau, il a un avis sur la méthodologie à appliquer qui peut être discutable et trop risqué. Son avis est défendable, celui du gouvernement aussi, ensuite il faudra trancher sachant que les conséquences sont lourdes.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

    Commentaire


    • #3
      Salam alekom ,l equipe de professeur Raoult met en ligne les details de leur traitement ici https://www.mediterranee-infection.com

      Un traitement qui est utilise depuis longtemps, qui a moins d effets secondaires qué le doliprane, qui diminue la charge virale , qué demander de plus??
      Le pr Raoult est un biologiste specialiste en maladies infectieuses je vois pas pourquoi je remettrai en question ses capacites de jugement...quels sont les docteurs qui disent que la chloroquine ET azythromycine sont dangereux si administres par des medecins?

      Sur quoi se base le gouvernement pour interdire ces traitements? Par quel hasard ce medicament s est retrouve Sur la.liste des medicaments toxiques en ianvier 2020 alors qu en vente libre avant ca...?
      Dernière modification par oumma2018, 09 avril 2020, 11h43.

      Commentaire


      • #4
        Si ce traitement etait si dangereux,pourquoi le gouvernement l autoriserait il SEULEMENT sur des personnes en detresse respiratoire ? Ces personnes etant plus fragiles ET le traitement etant bien sur inefficace une fois que les organes vitaux sont atteints...toutes les decisions du gouvernement parlent contre lui depuis le debut(et avant) alors entre faire confiance a des professionnels de l arnaque qui ne sont pas medecins et DES professionnels de medecine je me vois pas pquoi hesiter...
        Dernière modification par oumma2018, 09 avril 2020, 11h53.

        Commentaire


        • #5
          Si t as le temps d ecouter un professionnel de sante ,

          Commentaire


          • #6
            Salam aleykoum

            Et en plus, il y a plus que jamais des gens qui en ont besoin. C'est donc le moment ou jamais. A moins qu'on préfère, comme pour les masques, les gants, les tests et le gel hydroalcoolique, se donner les moyens de combattre le problème actuel en juin, c'est- à- dire quand il sera réglé et qu'on en aura donc plus besoin...


            Merci Oumma
            Dernière modification par mohamed romain, 09 avril 2020, 12h23.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par mohamed romain Voir le message
              Salam aleykoum

              Et en plus, il y a plus que jamais des gens qui en ont besoin. C'est donc le moment ou jamais. A moins qu'on préfère, comme pour les masques, les gants, les tests et le gel hydroalcoolique, se donner les moyens de combattre le problème actuel en juin, c'est- à- dire quand il sera réglé et qu'on en aura donc plus besoin...


              Merci Oumma
              Salam alekom, comme on le sait plus un scandale est gros moins on y croit...oui y a des vies en jeu c est pas le moment de regarder des gens blablater alors que les solutions sont deja la, mais le moment d agir et de prendre des mesures le plus rapidement possible... de faire confiance a ceux qui en sont dignes et qui ont eux les capacites a juger de tout ca...(surement pas les rapaces du gouvernement)

              Commentaire


              • #8
                D ailleurs pour prescrire du Rivotril ,qui revient a noyer les patients en detresse respiratoire, en EHPAD, l etat ne se tate pas pendant trois ans...ajib...


                Dernière modification par oumma2018, 09 avril 2020, 12h59.

                Commentaire


                • #9
                  Sur le rivotril il y a des desaccords https://www.republicain-lorrain.fr/e...pas-euthanasie
                  mais on voit que pour un medicament qui a de lourds effets secondaires on ne traine pas a faire un decret, ce qui n est pas le cas pour le traiement de Pr Raoult qui a beaucoup moins d effets secondaires..

                  Commentaire


                  • #10

                    Commentaire


                    • #11
                      As salam alaykoum warahmattu lilleh wa barakattu

                      Je suis assez d'accord avec Ilyes , je ne prendrai pas le risque de me poser d'un côté ou de l'autre .
                      ❤soit patient(e) Allah ai avec les patients ❤

                      Commentaire


                      • #12
                        Salam alekom, si qqun de votre famille ou vous memes tombez malades je trouve ca dommage de vous/ les priver d un traitement qui fonctionne...mais bon chacun fait ce qu il veut...

                        Commentaire


                        • #13
                          Les senegalais se cassent pas la tete euh

                          Commentaire


                          • #14
                            Salam aleykoum

                            De toutes manières, ne pas choisir, c'est une manière de choisir: c'est choisir de ne pas accepter ce traitement. Oumma apporte des éléments. Tous les scientifiques ne sont certes pas d'accord avec ce traitement, d'autres le sont.

                            si qqun de votre famille ou vous memes tombez malades je trouve ca dommage de vous/ les priver d un traitement qui fonctionne...mais bon chacun fait ce qu il veut...
                            Je suis tout à fait d'accord.

                            Commentaire


                            • #15
                              Envoyé par Ilyes Voir le message
                              Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

                              Je ne pense pas avoir le niveau pour décider quelle est la meilleure solution, ce n'est pas un débat évident. Pour l'instant je pense que le débat est encore au niveau des professeurs médecins, même pas des docteurs médecins. Il n'y a pas d'étude qui nous permet à notre niveau de pouvoir avoir un avis très tranché, ni nous ni les médecins traitants.

                              Personnellement je pense que sur ça le gouvernement a raison de jouer la prudence, après est-ce la méthode la plus efficace ? Allahu a'lam.

                              Même si le Pr. Raoult est un chercheur de très bon niveau, il a un avis sur la méthodologie à appliquer qui peut être discutable et trop risqué. Son avis est défendable, celui du gouvernement aussi, ensuite il faudra trancher sachant que les conséquences sont lourdes.
                              Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

                              Si prescription il doit y avoir pour sauver des vies et de préférence avant que les malades ne soient dans un état très avancé de la maladie jusqu'à arriver en réanimation, celle-ci devrait se faire, selon ce qu'en disent les médecins, sous contrôle et suivi médical, concernant les dosages, la surveillance des effets secondaires, la durée de traitement à défaut d'autres traitements dans l'état actuel des connaissances scientifiques.

                              Je ne pense pas avoir le niveau pour décider quelle est la meilleure solution, ce n'est pas un débat évident. Pour l'instant je pense que le débat est encore au niveau des professeurs médecins, même pas des docteurs médecins. Il n'y a pas d'étude qui nous permet à notre niveau de pouvoir avoir un avis très tranché, ni nous ni les médecins traitants.
                              Source: The Washington Times

                              --> > https://www.washingtontimes.com/news...ve-therapy-do/

                              L'hydroxychloroquine est considérée par les médecins comme la "thérapie la plus efficace" contre les coronavirus : Enquête mondiale

                              Médicament connu pour le traitement du paludisme utilisé par les médecins américains, principalement pour les patients à haut risque atteints de COVID-19
                              Par Valerie Richardson - The Washington Times
                              Jeudi 2 avril 2020

                              Un sondage international de plus de 6 000 médecins publié jeudi a révélé que l'hydroxychloroquine, médicament antipaludéen, était le traitement le mieux coté pour le nouveau coronavirus.

                              L'enquête menée par Sermo, une société mondiale de sondage sur les soins de santé, auprès de 6 227 médecins dans 30 pays, a révélé que 37 % des personnes traitant des patients atteints de COVID-19 ont évalué l'hydroxychloroquine comme étant le "traitement le plus efficace" parmi une liste de 15 options.

                              Parmi les médecins interrogés, 3 308 ont déclaré avoir soit ordonné un test COVID-19, soit participé aux soins d'un patient atteint de coronavirus, et 2 171 d'entre eux ont répondu à la question demandant quels étaient les médicaments les plus efficaces.

                              La Food and Drug Administration américaine a donné lundi une autorisation d'utilisation d'urgence à la chloroquine et à son dérivé de nouvelle génération, l'hydroxychloroquine, pour le traitement du nouveau coronavirus, bien que le médicament soit déjà utilisé hors indication par certains médecins et hôpitaux pour les patients COVID-19.

                              L'enquête a également révélé que les traitements les plus couramment prescrits sont les analgésiques (56%), l'azithromycine (41%) et l'hydroxychloroquine (33%).

                              L'azithromycine, connue sous le nom de marque Zithromax ou Z-Pak, a été classée deuxième traitement le plus efficace à 32 %, suivie par "rien", les analgésiques (y compris l'acétaminophène), les médicaments anti-VIH et les antitussifs.

                              L'hydroxychloroquine, qui est vendue sous la marque Plaquenil, a été prescrite principalement aux États-Unis pour les cas les plus graves, mais pas dans d'autres pays.

                              "En dehors des États-Unis, l'hydroxychloroquine était également utilisée pour les patients diagnostiqués présentant des symptômes légers à graves, alors qu'aux États-Unis, elle était le plus souvent utilisée pour les patients diagnostiqués à haut risque", a constaté l'enquête.

                              Les 30 nations étudiées comprenaient celles d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud, ainsi que l'Australie. Selon M. Sermo, aucune incitation n'a été fournie pour participer à ce sondage, réalisé du 25 au 27 mars.

                              ANNONCE : Afin de créer une base de connaissances centralisée et dynamique, nous avons publié les résultats de notre étude COVID-19, à laquelle ont participé plus de 6,2K médecins dans 30 pays : https://t.co/ppewwdo8wlpic.twitter.com/Fg5B6FMUCQ
                              - Sermo (@Sermo) 2 avril 2020

                              L'utilisation de l'hydroxychloroquine était la plus répandue en Espagne, où 72 % des médecins interrogés ont déclaré l'avoir prescrite, suivie par l'Italie avec 49 %, et la moins populaire au Japon, où 7 % l'avaient utilisée pour traiter le COVID-19.

                              Le sondage a révélé que 23 % des professionnels de la santé américains avaient prescrit ce médicament, qui a été approuvé par la FDA pour le traitement de la malaria, du lupus et de l'arthrite rhumatoïde.

                              Le débat sur l'hydroxychloroquine fait rage aux États-Unis depuis que le président Trump l'a présenté, il y a deux semaines, comme un "changement de jeu" potentiel dans la lutte contre la pandémie mortelle, ce qui a poussé les critiques à l'accuser de colporter des remèdes non éprouvés, ou "huile de serpent", comme l'a dit USA Today.

                              Le médicament contre le paludisme, dont on a fait grand cas, occupe le devant de la scène dans le traitement des coronavirus - https://t.co/LnIKLHZYXI - @washtimes#hydroxychloroquine#chloroquine#COVID19
                              - Valerie Richardson (@ValRichardson17) 2 avril 2020

                              Le PDG de Sermo, Peter Kirk, a qualifié les résultats du sondage de "trésor de connaissances mondiales pour les décideurs politiques".

                              "Les médecins devraient avoir davantage voix au chapitre dans la manière dont nous faisons face à cette pandémie et être en mesure de partager rapidement les informations entre eux et avec le monde entier", a-t-il déclaré. "Avec la censure des médias et de la communauté médicale dans certains pays, ainsi que des études biaisées et mal conçues, les solutions à la pandémie sont retardées".

                              L'enquête a également révélé que 63% des médecins américains estiment que les restrictions devraient être levées dans six semaines ou plus, et que le pic de l'épidémie est au moins à 3-4 semaines.

                              L'enquête a également révélé que 83 % des médecins du monde entier prévoient une deuxième épidémie mondiale, dont 90 % des médecins américains mais seulement 50 % des médecins chinois.

                              En moyenne, le dépistage des coronavirus aux États-Unis prend 4 à 5 jours, tandis que 10 % des cas prennent plus de sept jours. En Chine, 73 % des médecins ont déclaré avoir obtenu des résultats de repos en 24 heures.

                              En cas de pénurie de respirateurs, tous les pays sauf la Chine ont déclaré que les critères principaux devraient être les patients ayant les meilleures chances de guérison (47 %), suivis des patients présentant le plus grand risque de décès (21 %), puis des premiers intervenants (15 %).

                              En Chine, l'enquête a révélé que les médecins donnaient la priorité aux patients présentant le plus grand risque de décès.


                              Copyright © 2020 The Washington Times, LLC.
                              Dernière modification par talib abdALLAH, 11 avril 2020, 00h39.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X