Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Mon expérience de Blogging #1 : Il y a bloguer et bloguer

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Mon expérience de Blogging #1 : Il y a bloguer et bloguer

    Pour faire simple, bloguer est basé sur le principe de : Plus on donne plus on reçoit. On donne QUOI et on reçoit QUOI au juste ?
    Côté don : On donne de son temps (retenez bien cela, bloguer est une vraie activité, c’est pas facebook et twitter) et on donne de sa personne.
    Côté réception : On peut penser que l’on reçoit juste des « barakallahou fik » et des « super article, merci beaucoup » de la part de nos lecteurs, la vérité est que l’on reçoit une tonne de choses en retour que j’étais extrêmement loin d’imaginer lorsque je m’y suis mis, et c’est ce que je vais vous détailler dans cette série d’articles consacrée au Blogging inchaAllah.
    Tout a commencé le jour où …

    Lorsque l’on a fait le choix, avec mon épouse et les quelques frères et sœurs concernés, de faire notre entrée sur le web (en 2011) par les vidéos de Sira, bloguer n’était absolument pas à l’ordre du jour (pour preuve, les premiers autournautes parmi vous se souviennent sûrement de l’ancien Autourdelislam qu’on avait créé avec du Joomla « absolument PAS adapté pour les blogs », quelle erreeeeeur lol).
    L’idée était de mettre en ligne des vidéos que les gens viendraient visionner, et vas-y, au mieux on aura un commentaire ou deux . Dans mon esprit, c’était : je sais ce que valent les vidéos de Sira, les gens apprécieront forcément, et en parleront naturellement autour d’eux et le tour est joué (naïveté quand tu nous tiens).
    Voyant que les choses ne se passaient pas comme j’avais prévu, j’ai décidé de « me bouger » un peu et l’année 2012 a été une année très fructueuse al hamdoulillah. C’est une année durant laquelle j’ai beaucoup appris al hamdoulillah, j’ai commencé à apprendre à « bloguer », et oui, ça s’apprend, vous pouvez avoir les meilleures idées de blogs, vous pouvez être super motivés et totalement vous planter, il y a des choses à faire lorsque l’on veut réussir un blog et des choses à NE SURTOUT PAS faire
    Disons qu’au début je ne faisais pas ce qu’il fallait faire, et sincèrement j’ai fait beaucoup de choses parmi ce qu’il ne fallait PAS faire
    Et là, pas le choix, obligé de se pencher sur les plus grands blogueurs du monde (Français et Américains) histoire de voir ce qui marche chez eux.
    La différence entre eux et nous ….

    « Si tu n’as point de pudeur, alors fais ce qu’il te plaît » nous dit le hadith, lorsque l’on n’a pas d’éthique, pas de repères solides avec Allah, pas d’objectifs « nobles » liés à la vie dernière, l’on tombe facilement dans la course derrière ce bas-monde et peu importe à ce moment là si les moyens et le chemin qui y mènent rapproche d’Allah ou pas.
    Suivre aveuglément ce qui marche « chez les autres » est une très mauvaise démarche, et on finit, même si l’on est musulman, par suivre la tendance de la majorité des blogueurs : la course au trafic, la course aux annonceurs, la course aux Fans et aux Followers. En gros, la course à la quantité et non à la qualité.
    Lorsque l’on est présent sur le web la course vers le trafic (le nombre de visiteurs et de visites) devient une quasi-obsession, qui dit trafic en hausse dit meilleure visibilité donc meilleure valeur « web » de votre blog (ou site web).
    Le souci est que pour faire du bon « trafic » très rapidement y a pas 2 solutions, il faut faire le buzz, et le buzz se fait avec les événements tendance, les événements à scandale et les sujets à polémiques. Et avec ce genre de contenu nous ne remplissons pas vraiment notre mission (dont je vais vous parler un peu plus bas dans cet article inchaAllah).
    En gros, soit vous proposez aux gens du vrai contenu, une vraie valeur ajoutée, quelque chose qui va positivement changer leur vie (ou y contribuer un minimum) et là, il ne faut absolument pas être pressé, car le trafic viendra très doucement, très lentement, mais les gens qui vous liront et qui vous suivront, le feront corps et âmes.
    Soit, vous proposez aux gens ce qui est à la mode, ce qui fait le buzz et là, vous aurez des milliers, des dizaines de milliers voire des centaines de milliers et des millions de gens qui vont vous suivre, « liker » et commenter vos publis (je reste convaincu que vous avez mille et un exemples qui vous viennent à l’esprit lol).
    Dans quelle direction devra-t-on aller lorsque l’on désire bloguer ?

    La blogosphère musulmane n’est pas épargnée par ce phénomène (la course aux Fans et au trafic web), si seulement cela se faisait sans sacrifier la qualité ça aurait été une grande victoire.
    Sachant qu’à force, cette course au trafic finit par nous faire tomber dans exactement ce que l’on reproche aux médias non musulmans, à savoir : raconter tout ce qui nous passe par la main, vrai, moins vrai, partiellement vrai voire absolument faux (je vous renvoie à la quantité incroyable d’intox, de hoaxs (infos bidons qui ont pour but de tourner un max) qui circule chez les musulmans). Où sont passées la rigueur et la vérification des infos qui nous arrivent qui caractérisent notre belle religion ?
    Nous le savons pourtant, en tant que musulmans, on devrait, toutes et tous, être guidés par l’exactitude avérée de ce que l’on publie et de ce que l’on transmet.
    Dans quel monde vit-on ?

    Il y a de très bons blogueurs, de très bonnes blogueuses qui écrivent des choses méga intéressantes, très sympas, ouverts, accessibles, qui dégagent une certaine chaleur humaine, certain(e)s écrivent même des choses qui poussent à la réflexion, ça vous métamorphose dans votre façon de vivre MAIS qui envoient leurs Newsletters à 25/30 personnes, qui ont moins de 50 visiteurs par jour, et qui stagnent depuis plusieurs mois (voire plusieurs années) à 150/200 Fans sur facebook.
    A côté de cela, plusieurs dizaines de milliers d’internautes ont pu recevoir la publication du clash entre Booba et Tariq Ramadan (désolé mais l’exemple là m’a traumatisé *_*) en plein de mois de Ramadan s’il vous plait O_O. Que les médias « non muslims » s’y mettent, à la limite on s’y attend et ça ne nous fait ni chaud ni froid, mais que des sites web, des blogs et des médias « muslims » s’y mettent en plein mois de Ramadan à peine 1 jour ou 2 des dix dernières nuits, là, on devrait un peu revoir certaines choses.

    Si j’ai décidé d’en parler aujourd’hui, c’est pour faire la promotion du Blogging MAIS PAS celui de la course aveugle derrière le trafic et les Fans, plutôt celui qui apporte de la vraie valeur à ses lecteurs, qui est constructif et qui tire la Oumma vers le haut, celui qui pousse les gens à la réflexion, au repentir et à l’action, c’est de CE BLOGGING là dont il va être question dans mes propos, et c’est à CE BLOGGING que j’aimerais inviter mes frères et soeurs.
    Quand on est blogueur musulman, on a une mission !

    A vrai dire, tout musulman a cette mission, qu’il soit blogueur ou pas :

    Appeler au bien et condamner le blâmable (Al Amr bil ma3rouf wan-nahy 3anil mounkar)

    Ainsi, que votre blog traite de cuisine, de mode vestimentaire féminine, de make-up, de shopping, de voyage, de développement personnel, de remèdes de grands-mères ou de sport, vous devez poursuivre LE MÊME objectif : rapprocher vos lecteurs de Leur Seigneur par l’intermédiaire de leurs centres d’intérêt.
    C’est vrai qu’on pourrait avoir du mal à voir en quoi un blog de cuisine pourrait rapprocher les gens d’Allah au même titre (voire beaucoup plus) q’un blog rempli de hadiths et de versets.
    C’est là où beaucoup de gens se trompent.
    Les compagnons du prophète 3alayhi salam ne passaient pas leurs journées à parler Coran/Sounna, NON, leurs vies, leurs vécus, leurs comportements étaient Coran/Sounna, ÉNORME DIFFÉRENCE donc.
    Vous pouvez passer toute votre journée à parler Coran/Sounna (et si vous êtes blogueur à écrire une tonne d’articles Coran/Sounna) et avoir un comportement Nafs/Dounia.
    Ou alors l’inverse, passer votre journée à travailler, à vous rendre utile dans la vraie vie, à être présent aux côtés des gens dans leurs soucis quotidiens (aider un couple qui va mal, aider un frère ou une soeur dans ses études, remonter le morale à une personne en détresse, soutenir une victime d’injustice, défendre un opprimé, accompagner une personne dans un changement positif de sa vie, bref, à vous intéresser à ce qui pose problème pour les gens dans leur quotidien) SANS parler ni de Coran ni de Sounna.
    Le prophète 3alayhi salam, avant de devenir prophète, il faisait quoi à votre avis ? Il a parlé Coran/Sounna aux gens ?
    C’est une erreur que de croire qu’on va appeler les gens à Allah uniquement à coup de Coran/Sounna, ceux qui recherchent des trucs Coran/Sounna sont en quelques sortes des personnes « déjà convaincues ». C’est comme le fait de faire un sermon du vendredi, ceux qui y viennent sont déjà engagés, un minimum, spirituellement, et les autres ? ceux qui ne viennent pas, on attend qu’ils viennent d’eux-mêmes ou alors on va tout faire pour aller les chercher là où ils sont ????
    On appelle les gens à Allah en nous intéressant à ce qui les tracasse, certains aiment la cuisine c’est un fait, ils viendront donc sur mon blog parce qu’ils ont tapé dans Google « rattraper une mayo » ou « super recette de tarte au citron » (elle me suit partout cette tarte au citron lol) mais ils y trouveront la bonne ambiance, la bonne éthique, des réflexions personnelles, des aspects de ma vie de musulman qui donnent ENVIE d’être musulman et qui développent un grand sentiment de fierté d’être musulman.
    La majorité écrasante des musulmans est loin du niveau : je te balance un hadith et c’est l’explosion spirituelle assurée. C’est même fou que de croire cela. Attendre que les gens tapent dans Google « crainte d’Allah » ou « les obligations de la prière » pour tomber sur notre blog c’est vraiment se limiter à la minorité des musulmans, cela revient à prêcher des convaincus et à mettre à l’écart l’énorme majorité des musulmans.
    La majorité des musulmans a des besoin très terre-à-terre, une qui cherche un tuto make-up, un qui cherche des infos pour une semaine de vacances à Dubaï, une qui ne sait pas avec quoi accorder sa dernière veste de chez Zara, un qui est entrain de passer le Bac et qui veut des conseils pour bien réviser, une qui vient d’avoir son Bac et qui est paumée ne sachant pas quoi faire de sa vie, un couple sur le bord du divorce qui veut sauver son mariage, une maman qui craque car ses enfants l’ont rendue folle etc etc
    Elle est là LA RÉALITÉ DES MUSULMANS

    Starfillah diraient certains, c’est que du bas-monde tout ça. Désolé, mais on vit dans ce bas-monde justement et les gens (les musulmans aussi) y ont des attentes.
    On fait comment ?
    On laisse les gens aller satisfaire ces besoins chez n’importe qui au risque qu’ils s’attachent à des valeurs qui ne sont pas les nôtres ? Ou alors allons-nous prendre en charge ce genre de demandes pour rattacher les gens à Allah et à la vie dernière à travers nos propres valeurs ?

    Le Blogging est l’une des meilleures armes de Da’wa dont on dispose de nos jours

    On peut bloguer en étant motivé par un tas de considérations, réalisation de soi, défi personnel, j’ai des trucs à partager, je veux juste essayer, da3wa, argent …..
    Ici dans ce premier article de cette série je suis revenu sur l’essentiel, sur les fondements, sur la ligne de conduite dont un blogueur musulman qui craint Allah et le jour dernier ne devra jamais s’écarter : la recherche de la face d’Allah en étant au service de Sa Cause PAR DES MÉTHODES qui soient aussi nobles que notre objectif. Si après cela, ça permet de générer un peu de revenus (pour couvrir ne seraient-ce que les frais techniques du blog), personne ne dirait non. Mais restons sur l’essentiel pour l’instant (l’argent n’étant ABSOLUMENT PAS l’essentiel, d’ailleurs je vous en parlerai inchaAllah dans un autre article de cette série, comment bien rentabiliser économiquement son blog pour ceux que ça intéresse, c’est même une très bonne opportunité, surtout, pour nos soeurs qui peinent à avoir une entrée d’argent sans devoir sacrifier leur religion).
    Lorsque vous tenez un blog, vous avez une audience. Si vous avez opté pour la qualité au détriment des buzzs alors soyez-en sûrs, votre audience (même une toute petite audience d’à peine quelques dizaines de personnes) vous suit « réellement », pas le « suivre qui consiste juste à cliquer sur Like ».
    D’ailleurs que veut dire suivre ? Juste suivre l’actualité et les mises-à-jour d’un blogueur ? ou plutôt suivre ses conseils et ses réflexions dans la vie de tous les jours ?
    On suit qui au final ? une adresse URL lol ? ou une vraie personne physique en chair et en os ? En somme, on suit le blog ou le blogueur ?
    Rappelez moi pour quelles raisons, entre autres, le prophète 3alayhi salam était apprécié des gens ? (y compris ses propres ennemis) Pourquoi, les sincères, n’avaient AUCUN mal à le « suivre » ?
    Il était « Al amine », le digne de confiance, le noble de caractère, avec la meilleure morale, altruiste, serviable, souriant, proche des gens, juste, équitable …. alors qu’il n’était PAS encore prophète.
    Si vous vous mettez à bloguer, et je vous y encourage à 100% (et je vous y aiderai même autant que je le pourrais inchaAllah), dites vous que vous avez une responsabilité envers Allah et envers les musulmans, vous devenez un personnage publique, vous n’avez plus le droit à certaines erreurs (on reste humain faut pas exagérer non plus lol), c’est à double tranchant, que vous le veuillez ou non des gens vous suivront au vrai sens du terme « suivre », à vous de ne pas vous planter de destination. Soit vous allez les emmener vers la vie dernière en utilisant ce bas-monde, soit vous allez vous faire avoir dans la course à la Dounia, à la notoriété, à l’argent et vous allez périr et faire périr votre navire (votre blog) et tous les passagers à bord. Mais tout ça on le verra dans l’article suivant inchaAllah.
    Cette alerte et cette précaution bien posées, je vous assure que ça vaut le coup
    J’attends vos réactions à ce premier article de la série, dans le prochain je partagerai avec vous ce que « Bloguer » m’a apporté et ce qu’il peut vous apporter à vous aussi si vous vous y metez

    A très bientôt wal hamdoulillahi rabbil 3alamine

    http://www.autourdelihssane.fr/devel...guer#more-1166

  • #2
    Mon expérience de Blogging #2 : 5 fausses croyances dont vous devez vous débarrasser

    Après l’article précédent, et au moment où je me suis mis à vouloir en rédiger la suite, je me suis rendu compte qu’il fallait, d’abord, que je vous parle de quelque chose d’autre . Permettez moi de revenir avec vous sur les fausses croyances qui accompagnent généralement le blogging et dont vous devez absolument vous débarrasser :
    Cela touche le blogging et plus généralement pas mal d’activités liées au web.

    Fausse croyance #1 : tout le monde peut bloguer

    Non tout le monde ne peut pas bloguer, désolé de vous décevoir lol, autant le savoir dès le début si vous avez envie de vous y mettre.
    Enfin, je parle du cas où l’on veut vraiment « réussir » son blog. En créer un puis le laisse mourir, ça, tout le monde pourra le faire
    Tous les jours il y a des milliers, peut-être même des millions de blogs qui se créent, tous ne réussissent pas, certains n’arrivent même pas à se faire connaître de Google.
    Il faut une sacrée dose de motivation pour pouvoir bloguer sérieusement, et ce, pour une raison très simple. On y consacre beaucoup de moyens pour quasiment ne RIEN obtenir comme bénéfices les premiers mois, ça peut même durer facile un an ou deux.
    Maintenir sa motivation pendant un an sans rien voir comme fruits est assez compliqué, y a intérêt à puiser sa motivation ailleurs que de chez ses lecteurs, car l’on peut passer pas mal de temps sans grand monde en matière de visiteurs.
    Ce qui permettra à un blogueur de rester motivé est le fait de bloguer sur une thématique qui le passionne. Certains cherchent une thématique « qui marche » (on parle même de niche) pour bloguer dessus, ce n’est pas la démarche du bon blogueur et ce n’est pas suffisant comme motivation.
    Le bon blogueur écrit sur un sujet qui le passionne, qui le fait rêver et ce sont sa passion et ses rêves qui le pousseront à la productivité et à être motivé le long de ce magnifique chemin.
    Arriveront à bloguer efficacement et sur du long terme, les passionnés et SEULEMENT les passionnés et ceux qui ont la Gagne-attitude en eux. Cela commence par ici
    Fausse croyance #2 : ça ne demande pas beaucoup d’efforts

    Certains pensent qu’il s’agit juste d’écrire quelques paragraphes, y mettre une image ou deux et publier tout ça en 15 minutes (vous le pensez aussi ? lol).
    Bloguer est une vraie activité, qui nécessite beaucoup d’énergie, beaucoup de temps (heureusement, pas beaucoup d’argent).
    Je dirais même que le principal investissement que l’on fait dans son blog est un investissement en TEMPS.
    Bloguer demande du temps, beaucoup de temps (enfin c’est relatif), mais disons qu’il faut lui consacrer du temps quotidiennement, oui, tous les jours.
    Et ce temps là, tout le monde n’en dispose pas, et tout le monde n’est pas prêt à en disposer.
    Les professionnels du web peuvent passer de vraies journées de travail sur leurs blogs, mais même un blogueur amateur devra tout de même bosser sur son blog un minimum de 30 minutes par jour. C’est surtout la régularité du travail qui paiera.
    Il faut du temps pour la partie technique (tout le monde ne peut pas se payer le luxe de déléguer cette partie)
    Du temps pour la rédaction d’articles, et en amont du temps de réflexion et du temps de recherche (parfois).
    Du temps pour promouvoir son blog, le faire connaître et travailler sa présence sur le web
    Un article peut prendre jusqu’à plusieurs heures de travail. Je vous parle du cas où vous créez vous mêmes du contenu. Si l’on ne fait que des copier/coller de ce qui existe ailleurs, ça va très vite, mais qu’avons nous apporté à nos lecteurs de façon personnalisée ?
    Fausse croyance #3 : ça ne marchera jamais, ma thématique est saturée

    C’est saturé si vous faites du plagiat de l’existant, PAS si vous créez de la valeur ajoutée à l’existant, vous deviendrez ainsi unique.
    Pour apporter de la nouvelle valeur il y a intérêt à être créatif, innovant et sortir des sentiers battus.
    Prenons l’exemple des blogs de cuisine en français, y en a combien ? des centaines ? des milliers ?
    Si l’on s’ouvre à l’international, on se retrouve même avec des millions de blogs de cuisine, qui n’a jamais regardé une recette de cuisine sur un blog américain, chinois, japonais ou indien ? (ne me dites pas que vous ne l’avez jamais fait lol).
    Et pourtant, il y a toujours de nouveaux blogueurs qui arrivent sur la toile, et certains cartonnent même alors qu’ils n’ont qu’un an ou deux d’existence.
    Quel est leur secret ?

    Ils ont apporté quelque chose de différent, une nouvelle approche, un nouveau concept, un nouveau design, un nouveau format, …
    Et ça marche !
    Soyez juste créatifs, surprenez vos lecteurs, apportez quelque chose auquel ils ne sont pas habitués.
    Fausse croyance #4 : il faut être un expert dans un domaine pour bloguer dessus


    Et je vais vous dire pourquoi.
    Bloguer ne veut pas forcément dire donner des avis d’expert à ses lecteurs, il faut toujours se rappeler que bloguer est avant tout un partage de passion.
    Je ne connais absolument rien à la broderie ? Figurez-vous que l’un des meilleurs moyens pour moi d’apprendre la broderie est de créer un blog sur la broderie, contradictoire, n’est-ce pas ? Pas tant que ça, me mettre à bloguer au sujet de la broderie « m’obligera » à apprendre, à lire, à me former, à tester, à me planter, …. et c’est ce qui fera le charme de mon blog.
    Des experts il y en a, des spécialistes de tout ce que vous voulez il y en a aussi, mais ce que recherchent les gens avant tout c’est l’avis de monsieur tout le monde comme eux. Je recherche des gens comme moi, qui ont eu les mêmes soucis que moi et qui ont réussi à les surmonter.
    ATTENTION toutefois à ne pas jouer les experts si nous ne le sommes pas réellement, il faut avoir l’honnêteté d’admettre que nous n’en sommes pas un, que nous avons monté sur blog pour partager notre passion pour tel ou tel sujet, et nous allons partager avec nos lecteurs nos découvertes, nos apprentissages, nos échecs, nos réussites …
    Ne pas être un expert dans un domaine ne veut pas dire bâcler son blog, la démarche de « ihssane » exige de notre part de la rigueur, de la minutie et la recherche permanente de s’améliorer.
    Fausse croyance #5 : avec l’effet viral de facebook/twitter ça décollera très vite

    Souvenez-vous, si vous n’êtes pas dans l’esprit « je dois faire le buzz » votre progression sera lente, et facebook et twitter ne vous feront pas décoller plus que ça.
    Construisez votre présence sur le web sur du long terme, et ne vous impatientez surtout pas. Votre blog décollera lorsque son heure de décollage aura sonné lol, pas avant. Ce que vous avez à faire de votre côté est de bosser, produisez du contenu, publiez le, soyez proches de vos lecteurs,
    Il y a d’autres fausses croyances, j’ai partagé avec vous ici les 5 qui me paraissent les plus déterminantes et importantes à connaître avant de se lancer.
    S’il y a des blogueurs ou blogueuses parmi vous, vous pouvez bien entendu enrichir cet article de votre propre expérience, quant à moi, je dois filer préparer l’article n° 3 de la série : (ce que le blogging m’a apporté et ce qu’il vous apportera si vous vous y mettez également).



    Commentaire


    • #3
      Mon expérience de Blogging #2 : 5 fausses croyances dont vous devez vous débarrasser

      Supprimé car doublon
      Dernière modification par tasnim_aslama, 25 août 2014, 10h33.

      Commentaire


      • #4
        Mon expérience de Blogging #3 : 6 bénéfices majeurs si vous vous mettez à bloguer

        Si vous êtes passionné par une chose alors bloguer dessus est l’une des meilleures choses à faire, c’est un conseil à écrire en lettres d’Or, retenez bien cela.
        Ce conseil n’est pas de moi, il est donné par les plus grands blogueurs de la planète (ceux qui font des millions de visiteurs par mois), je crois qu’on peut les écouter en matière de blogging vous ne trouvez pas ?
        Il n’est pas de moi, mais c’est un conseil que j’ai mis en pratique et dont j’ai vu (et je vois tous les jours) les fruits
        #1 Votre passion grandira encore plus

        Connaissez-vous le principe du prêcheur prêché ?
        Il se passe un phénomène bien connu en psychologie sociale, être engagé dans un projet (et nul doute qu’un blog est un sacré projet) modifie nos cognitions (croyances, valeurs et attitudes) ainsi que nos comportements dans le sens de notre engagement, voire, les accentue, voire les radicalise en cas d’agression à l’égard de nos convictions. Je vous renvoie au passage à cet épisode de Sira où nous avions abordé l’Effet boomerang de la théorie de l’engagement : L’engagement, clé de la résistance aux agressions.
        Pour en revenir au blogging, disons qu’à force d’écrire sur un sujet, de faire des recherches dessus, de parler de ce que nous aimons, de partager des conseils, des réflexions … nous nous faisons du bien déjà à nous mêmes, cela nous renforce dans nos choix, consolide nos convictions et augmente par conséquent notre propre engagement et c’est reparti pour un tour
        Ceci est valable pour touts types d’engagement, plus vous vous activerez dans un domaine et plus vous y serez ancrés :

        Ceux qui luttent pour Notre Cause, Nous les guiderons assurément sur Nos sentiers,
        et Allah est aux côtés des mouhssinine (du mot ihssane)
        #2 Vous allez davantage lire sur votre thématique

        Mais alors là c’est sûr, enfin, si vous jouez le jeu lol
        Et dans un sens plus large vous allez davantage vous instruire dans le domaine qui concerne votre blog. Certaines lectures et certaines formations vont vous faire de l’oeil et vous allez y céder lol. Vous allez donc beaucoup lire, vous allez vous former, vous allez suivre les nouveautés de votre domaine, ce qui se fait, ce qui ne se fait plus, les tendances du moment, cela vous rendra très actif à ce niveau, et nul doute là encore, que la première personne qui en profitera c’est encore une fois vous même
        J’ai presque envie de dire aux personnes qui ne sont pas très branchées lecture : monte un blog et tu liras
        #3 Vous allez être plus sensibles aux opportunités

        Souvenez-vous de l’Effet Xantia lol, lorsque vous pensez intensément à quelque chose vous finissez par le voir partout partout et deviendrez, donc, très attentif à votre environnement et plus à même à en saisir les opportunités. C’est ce que j’expliquais dans l’article de la Chance et la Mal Chance.
        Je dirais même que vous allez frôler la parano mdr, vous allez trouver des liens avec votre blog mais absolument partout. (Amis blogueurs et blogueuses du coin, venez confirmer s’il vous plait, dites moi que je ne suis pas le seul parano lol, « Saïd chais que t’es un grand parano, au moins autant que moi lol »).
        Etre super sensible à son environnement affinera votre observation, et lorsqu’une opportunité fera son apparition dans la nature, vous ferez partie des premiers à l’avoir remarquée, donc parmi les premiers à la saisir, et croyez moi, beaucoup de choses se jouent là.
        #4 Vous allez faire de superbes rencontres

        C’est une conséquence, entre autres, du point précédent. Vous allez faire des rencontres que vous n’auriez jamais pu effectuer si vous n’étiez pas blogueurs.
        Des rencontres virtuelles (si j’ose dire) mais je parle surtout des vraies rencontres « IRL » (In Real Life lol), quand on est blogueur on passe déjà beaucoup de temps sur l’ordinateur, alors « rencontrer » les gens juste à coup de mails ça va 5 minutes

        Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué, il y a des personnes, 5 minutes en leur compagnie vous font gagner des années de maturité et d’expérience. Et d’autres, les fréquenter pendant des années ne vous apporterait rien.
        Croyez moi, rencontrer des personnes motivées augmentera la vôtre.
        Rencontrer des passionnés vous rend davantage passionné
        Rencontrer des gens expérimentés vous fait gagner un temps énorme
        Cela vous ouvre des possibilités auxquelles vous n’auriez jamais pensé, des champs de réflexion jamais explorés jusque là …
        Bref, rencontrer de telles personnes vous transforme et vous fait faire un énorme bond vers l’avant. Cela boostera votre blog, votre vie professionnelle (éventuellement) voire votre vie toute entière.
        #5 Vous finirez par devenir un expert de votre thématique

        Dans la vie il y a 2 manières de concevoir l’expertise, la Française et la PAS Française lol
        Excusez moi, mais je m’inscris dans la PAS Française.
        En France, l’expertise et la valeur d’un individu ne sont pas mesurées selon ses compétences réelles mais plutôt selon le bout de papier qui dit qu’il possède telle ou telle compétence.
        La vérité est que l’on peut devenir un expert d’un domaine sans passer par les voies traditionnelles de formation, et les blogueurs en sont à mon sens le meilleur des exemples.
        Vous avez des blogueurs culinaires qui n’ont rien à envier aux grands chefs étoilés en terme de maîtrise technique, en terme de revenus financiers, en terme de notoriété, et ça, les annonceurs et les « vrais » pros l’ont très bien compris, ils ont intérêt à avoir tel ou tel blogueur de leur côté. Tout le monde (du milieu culinaire) connaît Mercotte, Bernard, Hanane, Hervé, … qui étaient de parfaits inconnus il y a à peine quelques années, aujourd’hui, ils gagnent leur vie grâce à leur blog, ils ont édité des livres, ouvert des boutiques, sont passés à la télé, sont jury culinaires …. Ne sont-ils pas considérés comme des experts même de la part des professionnels ?
        Qu’ont-ils comme parcours professionnel ? Ce sont des blogueurs.
        Dans tous les domaines c’est pareil, vous avez des gens super qualifiés en développement personnel (PNL, Analyse transactionnelle, et la tonne d’appellations et la tonne de certifications qui va avec) et vous avez des blogueurs sur le développement personnel, et sans aucune certification, qui gagnent des millions de dollars par an. Ne sont-ils pas experts ?
        D’autres sont fiers de leurs diplômes MBA de chez HEC, Harvard et Oxford, ils gagnent 75k€ annuels, vous avez des blogueurs qui n’ont même pas le baccalauréat et qui gagnent plus de 100 000€ par an car ils sont devenus experts en marketing et en commerce à force de bloguer dessus.
        Sérieux, imaginez vous entrain de lire un livre par semaine sur une thématique donnée, disons « le fonctionnement des sociétés d’insectes type fourmis, termites … », mdr l’exemple non ? lol (j’ai lu un truc récemment dessus qui m’a fasciné au plus haut degré c’est pour ça que l’exemple m’est venu en tête). Franchement, un livre par semaine sur ce sujet, au bout d’un an, n’allez-vous pas devenir vraiment un expert sur le sujet ? Surtout si vous complétez vos lectures par des conférences et des séminaires là-dessus. Bien sûr que si, vous pourrez même être plus expert que la personne tout juste sortie avec un master en éthologie.
        Je pourrais multiplier les exemples encore et encore.
        #6 Tout cela impactera positivement l’ensemble de votre vie

        Disons que c’est un peu la conséquence de l’ensemble des points précédents. Vous ne serez plus la même personne, il y a un AVANT et un APRES s’être mis à bloguer.
        Pour que cela fonctionne correctement il faut tout de même certaines conditions : le sérieux, le travail, la régularité, l’honnêteté, la proximité avec ses lecteurs, la franchise … ce qui ne devrait pas être un problème pour un musulman, isn’t it ?
        Je terminerai ce 3ème article par un message pour les personnes mariées lol
        Etant donné que bloguer est une vraie activité, et qui vous prendra donc pas mal de temps, il y a intérêt à ce que le conjoint soit impliqué dedans, d’une manière ou d’une autre. Il faut que ce soit le projet du couple (même si le blogueur dans l’histoire est juste l’un des deux), voire le projet de la famille (si vous avez des enfants).
        Dites moi dans les commentaires si vous avez des choses que vous voudriez voir abordées concernant le blogging (en dehors la monétisation qui, elle, fera l’objet d’un prochain article).
        Quant aux amis blogueurs, cet article est aussi le vôtre

        http://www.autourdelihssane.fr/devel...eurs#more-1280

        Commentaire

        Chargement...
        X