Annonce

Réduire
Aucune annonce.

As-sirat R 8 à 19 - Le Sens Des Deux Témoignages

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • As-sirat R 8 à 19 - Le Sens Des Deux Témoignages

    le sens des deux témoignages


    * regle no 8
    la signification du témoignage là ilàha illallàh en général est: - je déclare par la langue, et je crois, avec le coeur, qu'il n'y a rien qui mérite d'être adoré sinon dieu; ou: - je déclare que dieu seul mérite l'adoration.
    l'adoration: c'est s'humilier d'une façon absolue (cela s'appelle ^ibadat.


    * regle no 9
    la signification du témoignage que Mouhammad sallallâhou ^alayhi wa sallam est le messager de dieu. c'est-à-dire: - je déclare par la langue, je crois, j'ai la foi, je reconnais, je déclare que Mouhammad est le messager envoyé de dieu pour tous les gens (les hommes et les jinns). il est véridique dans tout ce qu'il énonce et annonce de dieu le suprême. croire à sa charte (charî^ah).


    * regle no 10
    les choses voulues dans les deux témoignages sont:
    1. nier la divinité pour tout autre que dieu;
    2. affirmer la divinité pour dieu seul, c'est-à-dire la confirmer;
    3. reconnaître, déclarer la prophétie de notre maître Mouhammad sallallâhou ^alayhi wa sallam .


    * regle no 11
    dieu a dit (selon l'interprétation exégétique):
    "celui qui ne croit pas en dieu et en son prophète, nous avons préparé pour les mécréants le feu de l'enfer."

    ce verset est explicite dans le fait qu'il déclare mécréant celui qui ne croit pas en Mouhammad sallallâhou ^alayhi wa sallam . et celui qui veut discuter cette chose est quelqu'un qui veut contrarier le qour'àn. et celui qui contrarie le qour'àn est un mécréant.
    les savants sont unanimes à déclarer mécréant les 4 cas suivants:
    1. celui qui n'embrasse pas l'Islam, ainsi que celui qui embrasse une religion autre que l'Islam;
    2. celui qui ne déclare pas mécréant le cas 1);
    3. celui qui doute que le cas 1) soit de la mécréance;
    4. celui qui ne se prononce pas et qui dit:
    - moi je ne dis ni mécréant ni musulman, je ne dis rien, je ne veux pas parler.


    * regle no 13
    sachez bien avec certitude que la croyance, c'est-àdire l'Islam, pour quelqu'un, ainsi que ses bons actes, ne sont comptés que s'il prononce les 2 témoignages, que ce soit en arabe ou dans toute autre langue. ceci pour celui qui n'était pas musulman et qui veut être parmi les sauvés.


    * regle no 14
    pour le non-musulman qui veut entrer dans l'Islam il suffit de prononcer une seule fois dans sa vie les deux témoignages. il lui reste toutefois à les prononcer dans la prière, car les témoignages sont un des piliers de celle-ci. tandis que celui qui est né de parents musulmans est musulman, même s'il ne prononce pas tout de suite les deux témoignages. il reste qu'il est obligé de retémoigner dans chaque prière.


    * regle no 15
    celui qui est né de parents musulmans est considéré comme musulman, même s'il ne prononce pas tout de suite les 2 témoignages, tant qu'il croit en leur signification.
    remarque: celui qui est né musulman, qui n'a jamais prononcé les 2 témoignages et qui a atteint l'âge de puberté, s'il ne les prononce pas, fait un péché. donc, les prononcer -pour lui-, c'est sortir du péché, parce qu'il est déjà musulman. comme la prière est une obligation, le fait de les prononcer une fois dans la vie est un devoir, mais pas une condition pour être musulman, parce qu'on dit qu'il l'est déjà.


    * regle no 16
    le prophète sallallâhou ^alayhi wa sallam a dit dans un hadîth qoudousî rapporté par al-boukhâriyy qui dit, dans le sens:

    "dieu a dit: mon serviteur ne s'approche de ma clémence, par rien de plus excellent que par ce que je lui ai mis à charge comme obligation."
    et le devoir complet, c'est la croyance en dieu et en son prophète.


    * regle no 17
    la croyance en là ilàha illallàh seulement ne suffit pas tant qu'on ne l'a pas jumelée avec la croyance en Mouhammad comme prophète de dieu.


    * regle no 18
    dieu a dit dans le qour'àn (3/32) selon l'interprétation exégétique:
    "- dis: <obéissez à dieu et au messager. et si vous tournez le dos... alors non, dieu n'aime pas les mécréants!> "

    c'est-à-dire que dieu n'aime pas ceux qui se détournent de la croyance en lui et en son prophète, à cause de leur mécréance. c'est une preuve pour montrer que celui qui ne croit pas en dieu et en son prophète est un mécréant, et que dieu le suprême ne l'aime pas à cause de sa mécréance.


    * regle no 19
    celui qui dit que dieu aime les croyants et les mécréants, parce qu'il a tout créé, a nié le qour'àn. on lui dit que dieu a tout créé, mais qu'il n'aime pas tout.

  • #2
    Re : As-sirat R 8 à 19 - Le Sens Des Deux Témoignages

    macha Allah !

    barak Allahou fiki pour ce superbe post !

    Commentaire


    • #3
      Re : As-sirat R 8 à 19 - Le Sens Des Deux Témoignages

      amin wa fikoum

      c'est vrai très beau

      Commentaire


      • #4
        Re : As-sirat R 8 à 19 - Le Sens Des Deux Témoignages

        masha Allah :rose
        Don't panic, I'm shiite

        Commentaire

        Chargement...
        X