Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les Péchés Des Organes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les Péchés Des Organes

    bismillah wal hamdulillah was salaatu was salaamu ^alal moustafaa sallAllahu ^alayhi wa sallam

    parmi les péchés du cœur, il y a : l’insincérité dans les œuvres de bienfaisance qui est le fait d’agir pour plaire aux gens, c’est-à-dire pour recevoir leur éloge. cela annule les récompenses de ces actions.

    l’infatuation par l’obéissance à Allah, c’est l’observation de l’adoration provenant de soi-même en oubliant la grâce qu’elle représente. le doute au sujet de Allah. se croire protégé du châtiment de Allah. désespérer de la miséricorde de Allah. l’orgueil envers les esclaves de Allah, qui est le refus de la vérité énoncée par quelqu’un d’autre et le mépris des gens.

    l’animosité, qui consiste à cacher en soi une hostilité, s’il agit en conséquence et ne déteste pas ce sentiment. l’envie, c’est-à-dire détester que le musulman reçoive un bienfait, ne pas supporter cela et agir selon ce sentiment.

    le rappel de son aumône, et cela en annule la récompense, comme en disant à quelqu’un à qui on a donné une aumône : « ne t’ai-je pas donné telle chose, tel et tel jour ? »

    la persistance dans le péché. penser que Allah ne va pas lui pardonner et avoir de mauvaises pensées au sujet des esclaves de Allah. nier la destinée. se réjouir du péché, que ce soit du sien ou de celui d’autrui.

    la traîtrise, même envers un mécréant comme par exemple en lui octroyant la garantie de sécurité puis en le tuant. nuire à un musulman de façon cachée. détester les compagnons, la famille (al-aal) du prophète et les vertueux.

    la lésine en ce que Allah a ordonné de payer, l’avarice et la cupidité. le manque de considération envers ce que Allah a glorifié et la dépréciation de ce que Allah a rendu important, que cela soit une obéissance, un péché, le qour’an, la science de la religion, le paradis ou bien l’enfer.

  • #2
    Les Péchés Des Organes

    parmi les péchés du ventre, il y a :

    • consommer ce qui provient du gain usuraire, des taxes et impôts, de l’usurpation, du vol et tout ce qui est issu d’une transaction que la loi de l’Islam a interdite.
    • boire des boissons alcoolisées. la peine légale de celui qui en a bu est de 40 coups de fouets pour une personne libre et de la moitié pour un esclave. il appartient au gouverneur musulman d’augmenter le nombre de coups par mesure disciplinaire.
    • consommer tout ce qui enivre, toute najaasah ainsi que tout ce qui est dégoûtant.
    • consommer le bien de l’orphelin ou utiliser les waqf (les biens dédiés) en contradiction avec ce que le donateur a posé comme condition. consommer ce qui est pris en profitant de la timidité d’une personne sans qu’elle ait donné de bon cœur

    Commentaire


    • #3
      Les Péchés Des Organes

      parmi les péchés de l’œil,

      il y a regarder le visage ou les mains des femmes ‘ajnabiyyah avec désir et le reste de leurs corps même sans désir. de même le regard des femmes sur les hommes ‘ajnabiyy (une personne de sexe masculin qui n’est pas inépousable à jamais à cause des liens de sang, d’allaitement ou de mariage) s’il s’agit de la zone comprise entre le nombril et les genoux, le regard sur le reste du corps n’étant pas illicite s’il n’est pas avec désir.

      regarder les zones de pudeur.

      il est interdit à l’homme ainsi que la femme de dévoiler leurs parties intimes lorsque la personne est seule et n’en a pas besoin. il est permis avec un mahram (personne inépousable à jamais à cause des liens de sang, d’allaitement ou de mariage) et avec une personne du même sexe de regarder ce qui n’est pas compris entre le nombril et les genoux si cela est sans désir. il est interdit de regarder le musulman avec mépris et de regarder dans la maison d’autrui sans sa permission, ou encore de regarder quelque chose qu’il a cachée.

      Commentaire


      • #4
        Les Péchés Des Organes

        parmi les péchés de la langue, il y a :

        la médisance (al ghiibah) : c’est-à-dire mentionner ton frère en Islam en citant ce qui lui déplaît le concernant et cela en son absence.


        rapporter les paroles des uns aux autres pour semer la discorde (an namiimah)


        semer la zizanie sans rapporter de parole, même si c’est en incitant les animaux à se battre.


        le mensonge : c’est la parole non conforme à la réalité, dite délibérément.


        le serment mensonger


        les paroles de qadhf qui sont nombreuses et se résument ainsi : on appelle qadhf envers quelqu’un tout terme qui lui attribue la fornication ou à quelqu’un de sa parenté, d’une façon absolue si le terme est explicite et selon l’intention s’il n’est pas explicite. le coupable de qadhf libre subira une peine légale de 80 coups de fouet et l’esclave la moitié de cette peine.

        Commentaire


        • #5
          Les Péchés Des Organes

          d’entre les péchés de la langue, il y a aussi :

          insulter les compagnons


          le faux témoignage


          le renvoi d’une dette de la part d’une personne ayant suffisamment de moyens, c’est-à-dire le report du remboursement d’une dette tout en étant riche, c’est-à-dire en ayant les moyens de s’en acquitter


          insulter, maudire ou se moquer d’un musulman, ou utiliser toute parole qui lui fait du tort ou qui lui fait mal.


          attribuer mensongèrement des paroles à Allah et à son messager. réclamer injustement un droit sur quelque chose. le divorce non conforme à la tradition prophétique (bid^iyy), c’est le divorce qui a lieu pendant une
          période de menstruation ou pendant une période intermenstruelle au cours de laquelle il a eu un rapport sexuel. adh-dhihaar, c’est dire à sa femme : « je n’aurai plus de rapport sexuel avec toi tout comme je n’en ai pas avec ma mère». le fautif doit s’acquitter d’une expiation au cas où il ne divorce pas immédiatement après l’avoir prononcé. l’expiation consiste à affranchir un esclave croyant, sain de corps et d’esprit, au cas où il ne peut pas, à jeûner 2 mois consécutifs et s’il n’en est pas capable, à nourrir 60 pauvres en leur distribuant un moudd (le plein des deux mains joints) chacun.


          parmi ces péchés, il y a une récitation erronée du qour’an en changeant le sens, ou les signes grammaticaux même si cela ne change pas le sens. mendier quant on a suffisamment de moyens grâce à ses biens ou à son métier.


          le vœu dans l’intention de priver un héritier et omettre de laisser un testament signalant une dette ou un objet à rendre, chose dont personne d’autre ne connaît l’existence.


          prétendre descendre de quelqu’un d’autre que de son père ou bien prétendre avoir été affranchi par quelqu’un d’autre que son ancien maître, comme dire : « moi, c’est untel qui m’a affranchi », en citant quelqu’un d’autre que celui qui l’a affranchi. demander la main d’une femme alors qu’elle st fiancée à un autre musulman. donner un avis de jurisprudence sans science. enseigner ou apprendre une science nuisible, sans raison légale.


          juger suivant d’autres lois que celle de Allah. citer les qualités du défunt en élevant la voix et se lamenter.


          toute parole qui incite à commettre un péché ou qui décourage d’accomplir un devoir.


          toute parole diffamant la religion, un des prophètes, les savants, le qour’an ou un rite quelconque de la religion agréée par Allah. il y a aussi utiliser tout instrument de musique à vent. s’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal sans excuse valable. garder poir soi la science obligatoire alors qu’il y a quelqu’un qui la demande. rire à cause d’une sorite de gaz intestinal ou rire d’un musulman pour le dénigrer. taire le témoignage. ne pas rendre le salam qui t’est obligatoire. le baiser est interdit pour celui qui accomplit le pèlerinage ou la ^oumrah s’il est avec désir ou pour celui qui fait un jeûne obligatoire s’il craint l’émission de maniyy, certains ayant dit que c’est déconseillé. embrasser quelqu’un qu’il n’est pas permis d’embrasser

          à suivre

          Commentaire


          • #6
            Les Péchés Des Organes

            parmi les péchés de l’oreille

            il y a écouté la parole de gens qui lui cachent ce qu’ils disent et le son des instruments de musique à vent et du tanbour qui est un instrument ressemblant au luth, ainsi que tout autre sont interdit.

            tout comme écouter la médisance, les paroles rapportées pour semer la discorde entre les musulmans et ce qui est du même genre. contrairement au cas où on est amené à entendre quelque chose par contrainte et qu’on l’a détesté, il est cependant obligatoire de le réprouver si on en a la capacité.

            Commentaire


            • #7
              Les Péchés Des Organes

              parmi les péchés des mains

              il y a tricher dans les mesures de volume, de poids ou de longueur et voleur : la peine légale de celui qui a volé l’équivalent d’un quart de dinar d’or pur de son lieu sûr est de lui couper la main droite, puis s’il récidive, le pied gauche, puis la main gauche, puis le pied droit.


              il y a aussi le pillage, l’usurpation, prélever des taxes et des impôts, et prendre du butin de guerre avant le partage légal.


              l’homicide, il implique dans tous les cas une expiation qui consiste à libérer un esclave croyant, sain de corps et d’esprit et si la personne ne peut pas, à jeûner deux mois consécutifs. si l’homicide est délibéré, le talion sera appliqué sauf si l’héritier pardonne en acceptant le prix du sang ou même en ne demandant rien.


              en cas d’homicide par erreur ou par coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner, ce sera le prix du sang qui est de cent chameaux au cas où la victime est de sexe masculin, libre et musulmane et de la moitié si elle est de sexe féminin, libre et musulmane, les caractéristiques du prix du sang variant selon la catégorie de l’homicide.


              parmi les péchés des mains, il y aussi frapper sans en avoir le droit et se laisser soudoyer ou soudoyer quelqu’un.


              brûler vif un animal, sauf s’il a nuit et qu’on n’a pas pu en faire cesser la nuisance autrement. mutiler un animal. jouer avec des dès et pratiquer tout ce qui comporte un pari, même pour les jeux d’enfants. jouer avec des instruments de musique interdits, tels que le tounbour, le rebec et de façon générale les instruments à vent et à corde.


              toucher une ‘ajnabiyyah délibérément, par contacte direct avec ou sans désir, ou à travers un vêtement s’il y a désir et ce, même s’il s’agit d’une personne du même sexe ou d’une mahram. figurer un être ayant une âme. s’abstenir de payer tout ou partie de la zakaat après qu’elle est devenue obligatoire et qu’on en a les moyens, ou verser quelque chose qui ne la rend pas valable, ou bien la donner à quelqu’un qui n’y a pas droit. priver le travailleur de son salaire. ne pas donner à celui qui manque d’une chose vitale ce qui répond à son besoin et ne pas sauver un noyé, sans excuse valable dans les deux cas. ecrire ce qu’il est interdit de dire. la trahison qu’il est l’opposé du conseil. elle comprend la trahison par les gestes, les paroles et les attitudes.

              Commentaire


              • #8
                Les Péchés Des Organes

                parmi les péchés du sexe


                il y a la fornication qui consiste à faire entrer le gland dans le vagin et la sodomie qui consiste à faire entrer le gland dans l’anus. la peine légale du coupable, s’il est libre, responsable et mouhsan (ayant déjà consommé un mariage valable) ; que ce soit un homme ou une femme, c’est de le lapider avec des pierres de taille moyenne jusqu’à ce qu’il meure. sinon, la peine légale de celui qui n’est pas mouhsan sera 100 coups de fouet et un an d’exil s’il et libre ; elle sera réduite de moitié s’il s’agit d’un esclave .

                parmi ces péchés, il y a avoir des pratiques sexuelles avec des animaux même s’ils sont à soi, la masturbation par une main autre que celle de son épouse légale ou de son esclave femme qui lui est licite comme elle. le rapport pendant la période des menstrues ou des lochies, ou bien après l’arrêt de l’écoulement du sang menstruel ou es lochies mais qu’elle aurait fait sans intention rituel ou si l’une des conditions du ghousl faisait défaut. dévoiler sa zone de pudeur devant quelqu’un à qui il est interdit de la voir ou quand la personne est seule et sans raison. faire face ou tourner le dos à la qiblah pour uriner ou déféquer, en l’absence d’un objetdevant soi et haut de deux tiers de coudée au moins, ou en présence d’un tel objet s’il est éloigné de plus de trois coudées ou encore s’il est moins haut que deux tiers de coudée, sauf dans un lieu préparé à cet effet c’est-à-dire sauf si l’endroit où l’on fait ses besoins est préparé pour cela comme les toilettes car à l’intérieur, il est permis de faire face à la qiblah ou de lui tourner le dos. déféquer sur une tombe. uriner à l’intérieur de la mosquée même dans un récipient ou uriner sur quelque chose d’honoré selon la loi de l’Islam. ne pas se faire circoncire lorsqu’on est pubère. c’est toutefois permis selon l’école de jurisprudence de l’imam malik.

                Commentaire


                • #9
                  Les Péchés Des Organes

                  parmi les péchés du pied

                  il y a marcher pour commettre un péché, comme marcher pour dénoncer injustement un musulman c’est-à-dire lui nuire auprès du gouverneur sans droit ou ce qui est du même genre, ou bien tuer, c’est-à-dire marcher pour tuer un musulman ou bien pour lui nuire sans droit. la fugue de l’esclave, de l’épouse ou de celui sur qui quelqu’un possède un droit pour fuir à ce qui lui incombe en tant que talion, dette, charge obligatoire, bienfaisance envers ses parents ou éducation de ses enfants.

                  se pavaner en marchant. enjamber les gens, sauf pour combler un espace libre. passer devant la personne qui fait la prière si les conditions de la délimitation de l’espace devant elle sont réunies.

                  diriger les pieds vers un livre du qour’an s’il n’est pas placé plus haut. toute marche pour ce que Allah a rendu interdit ou pour ce qui comporte un manquement à un devoir.

                  Commentaire


                  • #10
                    Les Péchés Des Organes

                    parmi les péchés du corps


                    il y a faire très mal à ses parents. déserter du front, c’est-à-dire fuir le rang des combattants dans la voie agréée par Allah (fi sabili l lah) après avoir été sur le champ de bataille. rompre les relations avec les proches parents. faire un mal manifeste au voisin, même si c’est un mécréant bénéficiant d’une garantie de sécurité.


                    se teindre les cheveux en noir, certains imams l’ayant autorisé si cela n’aboutit pas à tromper les gens et à les induire en erreur. que les hommes se féminisent et l’inverse, c’est-à-dire en mettant ce qui est spécifique au sexe opposé, que ce soit des habits ou autre chose. laisser tomber le vêtement par vanité, c’est-à-dire le faire descendre en dessous de la cheville par fierté. mettre du henné sans besoin sur les mains ou sur les pieds pour un homme.


                    interrompre un rituel obligatoire sans excuse. interrompre un pèlerinage ou une ^oumrah surérogatoires. imiter un croyant pour se moquer de lui. espionner l’intimité des gens. le tatouage. rompre les relations avec un musulman plus de 3 jours, sauf s’il y a une excuse légale. tenir compagnie à quelqu’un qui pratique une mauvaise innovation ou à un grand pécheur afin de le divertir au moment où il commet un péché.

                    porter de l’or, de l’argent métal, de la soie ou quelque chose dont la soie fait plus de la moitié du poids, pour l’homme pubère, exceptée la bague en argent.

                    fin de première partie

                    Commentaire


                    • #11
                      Les Péchés Des Organes

                      rester seul en présence d’une ‘ajnabiyyah sans être vus d’une tierce personne (de sexe masculin ou féminin) devant laquelle on éprouverait de la pudeur. le voyage d’une femme non accompagnée d’un mahram ou de quelqu’un ayant un statut équivalent. prendre à son service un homme libre, de force. l’hostilité envers un saint (waliyy). aider à commettre un péché. propager le faux. utiliser des ustensiles en or ou en argent ou bien acquérir. délaisser un acte obligatoire ou l’effectuer en délaissant un de ses piliers ou une de ses conditions, ou bien l’effectuer en faisant ce qui l’annule. délaisser la prière du vendredi pour quelqu’un à qui elle est obligatoire même s’il fait la prière de adh-dhouhr. que les habitants d’un lieu tel qu’un village abandonnent les assemblées des prières obligatoires. retarder l’accomplissement d’un devoir jusqu’après son temps sans excuse valable. tirer sur un gibier avec ce qui tue par son poids et qui fait sortir l’âme rapidement, comme une pierre. prendre un animal pour cible. ne pas rester à domicile pour celle qui est un période d’attente postmaritale sans excuse valable. délaisser l’endeuillement pour la mort de l’époux. souiller la mosquée avec des najaasah ou la salir même avec quelque chose de pur. négliger l’accomplissement du pèlerinage après en avoir eu les moyens, jusqu’à la mort. s’endetter pour celui qui n’espère pas pouvoir rembourser grâce à des ressources clairement envisagées sans que son créancier ne soit au courant de la situation. ne pas accepter d’ajourner la dette du débiteur dans l’incapacité de rembourser. dépenser de l’argent dans un péché. le manque de considération envers le livre du qour’an et envers toute science religieuse. laisser le jeune garçon ayant atteint l’âge de distinction toucher le livre du qour’an dans un autre but que d’apprendre s’il n’a pas fait la purification rituelle.. changer les bornes des terrains, c’est-à-dire repousser les limites de séparation entre sa propriété et celle de quelqu’un d’autre. disposer de la rue en faisant ce qui n’est pas permis. utiliser un objet emprunté pour un autre usage que celui pour lequel on a été autorisé, ou prolonger l’emprunt au-delà de la durée autorisée ou le prêter à quelqu’un d’autre.


                      se réserver quelque chose de libre, comme le pâturage, le ramassage du bois dans un terrain sans propriétaire, l’exploitation d’un gisement de sel, des deux monnaies précieuses ou autres, c’est-à-dire monopoliser ces choses-là et empêcher les gens de faire paître leur bétail, et se réserver l’eau qui se renouvelle c’est-à-dire celle qui est renouvelée naturellement lorsqu’on en prend. utiliser un objet trouvé avant d’avoir réalisé l’annonce conformément à ses conditions de validité. rester dans un endroit en étant témoin d’une chose répréhensible, sans avoir d’excuse. faire l’intrus dans les banquets c’est-à-dire y entrer sans permission ou si les hôtes en ont permis l’entrée par timidité.


                      ne pas faire preuve d’équité entre les épouses en ce qui concerne les charges obligatoires et le partage des nuits ; quant aux préférences par l’amour dans le cœur et l’attirance physique, il n’y a pas de péché en cela. que la femme sorte en passant à côté des hommes ‘ajnabiyy dans le but de les provoquer.


                      la magie. se rebeller contre le calife , comme ceux qui se sont rebellés contre ^aliyy et lui ont fait la guerre. al bayhaqiyy a dit : « tous ceux qui ont combattu ^aliyy sont des agresseurs ». l’imam ach-chafi^iyy a dit la même chose avant lui et ce, bien qu’il y ait eu parmi eux certains des meilleurs compagnons. en effet, il n’est pas impossible aux saints (waliyy), de commettre un péché même s’il s’agit d’un grand péché. se charger de la tutelle d’un orphelin, d’une fonction liée à une mosquée, de la fonction de qaadi (juge) ou de toute autre chose de ce genre tout en cachant qu’on n’a pas la capacité d’assumer correctement cette charge. abriter un injuste et le protéger contre celui qui veut exercer son droit sur lui. effrayer les musulmans. le brigandage qui est puni en fonction de la gravité du délit ; soit par une mesure disciplinaire, soit par l’amputation d’une main et d’un pied des côtés opposés s’il n’a pas tué, soit par l’exécution et l’exposition sur un poteau s’il a tué. il y a aussi ne pas respecter le vœu (an nadhr), jeûner en continu, c’est-à-dire jeûner deux jours ou plus sans s’alimenter pour rompre le jeûne. prendre la place de quelqu’un d’autre ou encombrer quelqu’un d’un manière préjudiciable ou prendre son tour.

                      Commentaire


                      • #12
                        Les Péchés Des Organes

                        le repentir

                        il est un devoir de se repentir de ses péchés tout de suite pour toute personne responsable. cela consiste à les regretter, à cesser de les faire et à prendre la résolution de ne plus y revenir. si le péché consistait en l’abandon d’un acte obligatoire, il faudra le rattraper ; si le péché consistait en une injustice envers un être humain, il faudra lui rendre son droit ou bien lui demander son pardon.

                        Commentaire


                        • #13
                          Les Péchés Des Organes

                          lisez ! lisez ! lisez ! ô vous qui croyez

                          ô mon dieu pardonne-nous !

                          Commentaire


                          • #14
                            Les Péchés Des Organes

                            amine

                            Commentaire


                            • #15
                              Les Péchés Des Organes

                              masha alllah c untres bon chapitre masha Allah
                              que dieu te bennisse mon frere Muhammed et t'accorde le paradis sans chatiment et preserve t organes d pechers

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X