Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Al-moukhtasar + Conditions Pour être Moukallaf

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Al-moukhtasar + Conditions Pour être Moukallaf

    conditions pour être moukallaf :

    chez aboù hanîfah, la raison suffit pour savoir qu’on a un créateur, qui a des attributs parfaits. c’est les détails qui viennent avec la prophétie. pourquoi l’autre avis est-il plus fort ?
    il y a un verset qui dit, selon l’interprétation exégétique :
    « nos ne châtierons pas avant d’avoir envoyé un prophète. »
    qour’àn 17/15


    parce que le prophète vient pour faire l’appel, annoncer la bonne nouvelle et mettre en garde contre la mécréance. alors pourquoi aboù hanîfah a-t-il dit autrement ? pour lui, le châtiment dont il est question dans ce verset est celui qui détruit toute la communauté. il est global, et non pas spécifique pour une personne. parce qu’avant, il est arrivé que quand un prophète était envoyé, tous ceux qui ne croyaient pas en lui étaient éliminés (noé, loth et d’autres).

    on comprend d’une tradition que le prophète a dit, dans le sens :
    « j’ai demandé à dieu quatre choses. il m’a accordé trois et m’a refusé une. premièrement : je lui ai demandé que ma communauté, dans sa totalité, ne devient pas mécréante; il me l’a accordé. deuxièmement : je lui ai demandé de ne pas anéantir ma communauté comme ce fut le cas d’autres avant; il me l’a accordé. troisièmement : je lui ai demandé qu’un ennemi extérieur ne puisse pas anéantir ma communauté; il me l’a accordé. et enfin, je lui ai demandé que ma communauté ne s’entretue pas entre elle; il ne me l’a pas accordé. »
    hadîth rapporté par le hàfidh (grand traditionaliste) ^abdou-r-rahmàn ibnou aby hàtim de aboù hourayrah.

    par ailleurs, mouslim a rapporté de thawbàn ce hadîth du prophète, qui a dit :
    « j’ai demandé à dieu trois choses. il m’a accordé deux et m’a refusé une. »

    au temps de moïse, si quelqu’un commettait un péché, il le voyait en rentrant chez lui. et avant Mouhammad, on n’avait pas le droit de faire de la mécréance sous la contrainte. en général, tout était plus difficile (purification…) celui qui se repent d’un péché ne le verra pas le jour du jugement.
Chargement...
X