Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ramadan - Zakâtoul-fitr

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ramadan - Zakâtoul-fitr

    la zakatoul-fitr

    définition
    c'est une aumône légale obligatoire que tout musulman libre (non-esclave) doit prélever sur ce qu'il lui reste comme excédent, après avoir assuré, pour le jour de l' 'îd et la nuit suivante ses dettes éventuelles, son habillement essentiel, son logement, sa subsistance et celle des personnes à sa charge.
    cette zakat (prélèvement légal) est directement liée à la personne et non à ses biens; elle est donc, en valeur relative, la même pour tous (homme, femme, enfant), sans distinction d'âge, de sexe ou de fortune. sous réserve, toutefois, que l'excédent sur lequel on effectue le prélèvement soit supérieur au montant des dettes éventuelles. dans le cas contraire, l'obligation tombe.

    comment s'acquitter de la zakat ?

    le commandeur des croyants, ^oumar ibnoul-khattâb raconte qu'il a entendu le prophète :mhd1: dire:

    "les actions ne valent que par les intentions.."
    (hadith rapporté par boukhârî et mouslim)


    en d'autres termes, chacun sera rétribué selon ce qu'il a entendu faire. aussi la zakatoul-fitr doit-elle être donnée avec une niyyah (intention) appropriée, afin de la différencier, par exemple, d'une sadaqah (aumône surérogatoire, c'est-à-dire non obligatoire).
    il n'est pas nécessaire que cette intention soit verbale (par la bouche); en revanche, il faut qu'elle soit présente dans le coeur:
    au moment de séparer la zakat de l'excédent, ou
    au moment de la distribuer.

    ainsi, celui qui a l'habitude de donner en sadaqah un volume de valeur équivalente à la zakat ne peut pas l'invoquer pour échapper au paiement de la dite zakat. car, il ne peut plus revenir sur son intention de départ qui était pour l'aumône surérogatoire.


    quand donner la zakat ?

    la zakat devient obligatoire (exigible) depuis le coucher du soleil du dernier jour de ramadan jusqu'au coucher du soleil du jour de la fête de rupture.
    cependant, on peut valablement s'en acquitter durant tout le mois de ramadan; mais il est préférable de le faire avant la prière de la fête. ainsi, il n'y a pas d'obligation à la charge de celui qui meurt avant le coucher du soleil du dernier jour de ramadan.
    celui qui n'aura pas donné la zakat avant la limite précitée commet un péché, sans toutefois échapper à cette obligation. il devra donc s'en acquitter tôt ou tard.


    qui sont concernés par la zakat?

    le musulman (homme) doit acquitter cette zakat pour:
    lui-même;
    sa femme, si elle est musulmane;
    ses enfants non encore pubères; et pour ceux qui le sont, leur accord est nécessaire.
    l'enfant né avant le maghreb du dernier jour du ramadan et qui a vécu, même un instant, après le coucher du soleil.
    ses parents musulmans (par exemple ses père et mère) à sa charge.


    a noter que la femme célibataire, ou la veuve, qui dispose de moyens de subsistance pour le jour de l' ^id et la nuit qui vient après, doit également acquitter la zakat.

    sachez qu'il est toujours possible que quelqu'un mandate un autre de payer la zakat à sa place. dans ce cas, l'intention doit exister au moment de lui donner la procuration; ce qui, au demeurant, n'empêche pas le mandataire de la formuler (l'intention) à son tour au moment de donner la zakat.


    a qui donner la zakat


    les bénéficiaires doivent être tous musulmans. il est obligatoire de donner un sa'(= 4 moudd) composé d'aliments de base du pays où l'on est, ou une somme d'argent équivalente.
    ce "sa'" sera attribué à l'une des huit catégories citées dans le qour’an. en effet dieu dit, dans le sens:
    .
    "les aumônes sont destinées: aux fouqarâ, aux massâkîne; à ceux qui sont chargés de les recueillir et de les répartir; à ceux dont les coeurs sont à consolider ; à l'affranchissement des esclaves; à ceux qui sont accablés de dettes; au jihâd fî sabili-llah et à l'enfant de la route. tel est l'ordre de dieu! dieu est savant et hakim." (qour’an ix/60)


    définition

    le faqîr (le pauvre): c'est celui qui n'arrive pas à couvrir la moitié de ses besoins.

    le miskîne (le nécessiteux): c'est celui qui arrive à couvrir la moitié de ses besoins, parfois même plus, mais jamais la totalité.

    les préposés à la zakat. d'une manière générale, il s'agit de ceux que le khalîfe (gouverneur musulman) charge de collecter la zakat, de la garder, de faire le recensement des bénéficiaires, de la distribuer, etc.

    supposons qu'ils méritent un salaire de 20'000.-- frs, et que la part qui leur est attribuée soit de 30'000. dans ce cas, le khalîfe ne leur donnera que l'équivalent de leurs salaires.
    les 10'000 restants iront accroître la part des autres.
    il est évident que ces fonctionnaires ne reçoivent rien lorsque la zakat a été directement distribuée par les donneurs eux-mêmes ou leurs mandataires.
    signalons que cette 3ème catégorie de bénéficiaires de la zakat n'existe plus du fait de l'absence d'un khalîfe de nos jours.

    ceux dont les coeurs sont à consolider. il s'agit des nouveaux convertis qui sont encore isolés par rapport à la communauté et dont les coeurs doivent être, de ce fait, renforcés.

    l'esclave moukatab (l'affranchi contractuel): c'est l'esclave musulman qui a passé un contrat avec son maître, selon lequel il sera affranchi moyennant le paiement d'une somme déterminée. il aura donc droit à la zakat pour pouvoir assurer son affranchissement.
    en revanche, l'esclave non-contractuel (^abd qinn) n'en a pas droit.
    a savoir que l'islâm encourage vivement l'affranchissement, sans toutefois interdire l'esclavage. il est donc tout à fait faux de prétendre que le khalîfe ^oumar (que dieu l'agrée) a dit:

    "comment prenez-vous des esclaves alors que leurs mères les ont mis au monde libres."

    les musulmans débordés de dettes, qui se trouvent dans l'incapacité de les rendre. dans tous les cas, pour pouvoir bénéficier de la zakat, ils doivent avoir dépensé leurs biens d'une façon licite (c'est-à-dire conformément à la chari^a). au contraire, celui qui est accablé par une dette entachée, par exemple, d'usure (en arabe, ribâ) ne peut pas réclamer la zakat pour pouvoir rembourser celle-ci.

    les volontaires et bénévoles qui font le jihâd fî sabili-llah (guerre licite, c'est-à-dire dans la voie de dieu).
    ceux-là ne figurent pas sur les registres réguliers de l'armée et se distinguent donc des soldats qui sont rémunérés. ils recevront la zakat afin de pouvoir acheter le nécessaire pour cette cause. et ce même s'ils sont riches.

    ibnous-sabil ("enfant" de la route): c'est comme le voyageur qui n'a plus les moyens d'atteindre son but. et passant par un endroit où l'on est en train de donner la zakat, il en bénéficiera même s'il s'avère qu'il est riche dans son pays.

    remarque:
    une fois la zakat réunie, le khalîfe procède à la distribution en fonction des catégories présentes dans le pays.

    celui qui donne la zakat à d'autres personnes que les ayants droit ne sera pas sauvé par son ignorance. par conséquent, il devra essayer de la récupérer pour pouvoir l'affecter correctement. a défaut, il n'aura pas d'autre solution que de répéter le paiement, mais cette fois-ci aux vrais bénéficiaires.

    il est interdit d'affecter la zakat à la construction de mosquées, d'hôpitaux, de routes, d'écoles, etc. en effet, ces oeuvres sont à l'usage du public alors que la zakat est exclusivement réservée à des catégories bien précises.

    les descendants de la famille du prophète :mhd1: n'ont pas droit à la zakat.


    ************************************************** **********
    zakàt la zakâtoul-maal, contrairement à la zakâtoul-fitr, est relative aux biens tels que le bétail, les produits agricoles (raisins secs, dattes sèches, blé, orge, riz, etc.), le fond de commerce, etc.
    *****
    hakîm cela veut dire que la parole et l'acte (de création) de dieu sont harmonieux et parfaits. dieu est savant et juste.
    *****
    besoins c'est la chose essentielle pour vivre, comprenant la nourriture, le logement et l'habillement.
    *****
    khalîfe les 4 premiers khalîfes bien guidés furent par ordre:
    1) abou-bakr, dit le sincère, gouverna de l'an 10/632 jusqu'à sa mort en l'an 12/634, environ.
    2) 'oumar ibnoul-khattâb de 12/634 jusqu'à sa mort en 23/644 env
    3)'outhmân ibnou 'affâne (surnommé l'homme aux deux lumières à cause de son mariage successif avec deux des filles du prophète) a présidé aux destinées des musulmans de 23/644 à sa mort en 35/656 environ.
    4)'ali ibnou abou-tâlib a gouverné de 35/656 à 40/661 environ.




    .../...

  • #2
    Ramadan - Zakâtoul-fitr

    déjà la moitié du mois de ramadan de passé il va falloir penser à la zakat, alors je relance le sujet pour ceux qui manque d'information

    Commentaire


    • #3
      Ramadan - Zakâtoul-fitr

      tu as raison misty sourirejap

      que dieu te bénisse ma soeur yllove

      Commentaire


      • #4
        Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

        j'aimerai savoir si j'envoie un chèque à la mosquée de paris pour qu'ils le reversent aux nécessiteux est ce que c'est consider comme une zakat ? :?

        Commentaire


        • #5
          Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

          personne n'a de réponse

          Commentaire


          • #6
            Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

            pour s'acquiter de la zakat, la personne pourra, si elle le veut, donner la valeur d'un sa^ en monnaie, et de nos jours elle correspond à environ 4¤50.
            un sa^ équivaut à 4 moudd d'un aliment de base le plus courant de la région, et un moudd est le plein de 2 mains jointes de taille moyenne.


            l'intention est indispensable en ce qui concerne le paiement de la zakat conformément à la parole du prophète : 'innama l-'a^m_alou bi n-niyyat, ce qui signifie :" les oeuvres sont selon les intentions"

            Commentaire


            • #7
              Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

              as salamou ^alaykoum ma soeur

              pour le chèque pour la mosquée je ne sais pas trop, met l'intention ma soeur.
              d'autres plus instruits te répondront inch'aAllah.

              Commentaire


              • #8
                Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                merci pour ces renseignements.
                :sourire:

                Commentaire


                • #9
                  Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                  essalaimou alaikom
                  si la mosquée a une structure pour distribuer l'argent du zakat, alors tu peux le faire et tu dois leur indiquer et incister que c'est de l'argent du zakat pour qu'ils ne l'utilisent pas dans la construction de la mosquée par exemple, demande à la mosquée. je crois que c'est mieux;
                  que dieu vous guide vers le bon chemin!

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                    Envoyé par mouez Voir le message
                    essalaimou alaikom
                    si la mosquée a une structure pour distribuer l'argent du zakat, alors tu peux le faire et tu dois leur indiquer et incister que c'est de l'argent du zakat pour qu'ils ne l'utilisent pas dans la construction de la mosquée par exemple, demande à la mosquée. je crois que c'est mieux;
                    que dieu vous guide vers le bon chemin!
                    la zakat el-fitr n'est pas déstinée à la constructions des mosquées.

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                      Envoyé par ines201 Voir le message
                      j'aimerai savoir si j'envoie un chèque à la mosquée de paris pour qu'ils le reversent aux nécessiteux est ce que c'est consider comme une zakat ?  :?
                      ma soeur sache aussi que si tu es mariée c'est ton mari qui doit donner la zakât pour toi et qu'il n'oublie pas de faire l'intention.

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                        Envoyé par habiba1 Voir le message
                        Envoyé par mouez Voir le message
                        essalaimou alaikom
                        si la mosquée a une structure pour distribuer l'argent du zakat, alors tu peux le faire et tu dois leur indiquer et incister que c'est de l'argent du zakat pour qu'ils ne l'utilisent pas dans la construction de la mosquée par exemple, demande à la mosquée. je crois que c'est mieux;
                        que dieu vous guide vers le bon chemin!
                        la zakat el-fitr n'est pas déstinée à la constructions des mosquées.
                        c'est-ce que j'ai dit il faut pas que la mosquée l'utilise dans la construction, de plus moi je me demande pourquoi un chèque pour un petit monatant, peut être qu'elle parle de la zaket des biens et non du fitr?

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Ramadan - Zakâtoul-fitr

                          non je parle bien de zakat el fitr, et c'est un chèque parce que c'est la meilleure facon de leur envoyer par courrier, et pour répondre à habiba je ne suis pas mariée donc je dois m'acquitter de la zakat :sourire:

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X