Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les bienfaits du mariage pour les femmes

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les bienfaits du mariage pour les femmes

    Salam alekom,apres avoir relu la première partie du livre du mariage de Abu Hamid Al Ghazali rahimauLlAH j ai ete un peu decue que ce grand cheikh decrive les avantages du mariage pour l homme sans mentionner un seul bienfait pour la femme qui est plutot decrite comme une femme a tout faire plutot qu une complice dans la foi.
    Y a t il des visions un peu moins orientees ecrites pt etre par des femmes ou des hommes ayant un peu plus de consideration pour la femme?
    Merci.

  • #2
    salam je n'ai pas lu le livre cité mais tu peux voir par exemple le travail du Pr Asma Lamrabet
    http://www.asma-lamrabet.com/biographie/francais/
    sinon je me souviens d'un livre de sheikh Mohamed Al Ghazali : http://www.islamophile.org/spip/-Les...me-entre-.html
    Dernière modification par Halim, 26 février 2020, 15h14.

    Commentaire


    • #3
      tu as aussi un livre écrit par un couple musulman
      *édité*
      et les livres du Pr Habib Haffes
      *édité*
      Dernière modification par Ilyes, 26 février 2020, 15h34. Motif: site commercial

      Commentaire


      • #4
        Envoyé par Halim Voir le message
        salam je n'ai pas lu le livre cité mais tu peux voir par exemple le travail du Pr Asma Lamrabet
        http://www.asma-lamrabet.com/biographie/francais/
        sinon je me souviens d'un livre de sheikh Mohamed Al Ghazali : http://www.islamophile.org/spip/-Les...me-entre-.html
        Alekom salam merci je vais lire ca.

        Commentaire


        • #5
          As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh



          Les 10 conseils en OR que l’Imam Ahmad ibn Hanbal donna à son fils le jour de son mariage :


          Cher fils, ta maison ne connaîtra le bonheur que par si tu appliques ces 10 caractéristiques envers ta femme, donc souviens-toi en et fais preuve d’enthousiasme à les appliquer.

          En ce qui concerne les deux premiers; les femmes aiment l’attention et elles aiment qu’on leur dise clairement qu’on les aime. Donc, ne sois pas avare pour exprimer ton amour à ta femme. Si tu te limites dans l’expression de ton amour, tu créeras alors une barrière de dureté entre toi et elle, ce qui entraînera une diminution de l’affection.

          3/ Les femmes détestent l’homme strict, trop prudent, mais elles se servent de celui qui est trop gentil et vulnérable. Il faut donc utiliser chaque qualité de manière appropriée. Ce sera plus attrayant pour l’amour et cela t’apportera la tranquillité d’esprit.

          4/ Les femmes aiment de leurs maris ce que leurs maris aiment d’elles, à savoir les mots aimables, les bons regards, les vêtements propres et une odeur agréable. Par conséquent, reste toujours dans cet état.

          5/ En effet, la maison est sous la souveraineté de la femme. Tant qu’elle y reste, elle sent qu’elle est assise sur son trône, et qu’elle est la chef de la maison. N’essaye pas de détruire ce royaume qui est le sien et n’essaye jamais de la détrôner, c’est comme si tu essayais de lui retirer sa souveraineté. Un roi montre davantage de colère contre celui qui essaie de le dépouiller de son autorité, même s’il déclare montrer autre chose.

          6/ Une femme veut aimer son mari, mais en même temps, elle ne veut pas perdre sa famille. Donc, ne mets pas sa famille et toi-même à la même balance, car elle devrait alors faire un choix. Et même si elle te choisissait par rapport à sa famille, elle resterait dans l’anxiété, et cela pourrait se transformer en haine envers toi dans ta vie quotidienne.

          7/ Certes, la femme a été créée à partir d’un côté courbe, ce qui est le secret de sa beauté, et le secret de l’attraction que tu ressens vers elle. Et cela n’est pas un défaut en elle, car « la beauté des sourcils est due à leur courbure ». Donc, si elle se trompe, ne lui fais pas de reproches sans faire preuve de douceur en essayant de la redresser; sinon tu risques tout bonnement de la briser, et sa cassure est son divorce. Dans le même temps, ne la laisse pas avec cette erreur, sinon sa courbure augmentera et elle deviendra arrogante de par son ego. Par la suite, elle ne s’adoucira plus jamais pour toi et elle ne t’ écoutera plus, alors reste entre les deux.

          8/ Il est dans la nature des femmes d’être ingrates envers leurs maris et de refuser des faveurs. Si tu devais être gentil avec elle pendant toute sa vie, mais que tu la contrariais une fois, elle dirait : « Je n’ai jamais vu aucun bien de toi ». Cette attitude qu’elle a ne doit pas de te faire fuir ou se transformer en aversion à son égard. Si tu n’aimes pas cette caractéristique, tu seras heureux avec d’autres bonnes habitudes qu’elle possède, donc fais preuve d’équilibre.

          9/ Certes, il y a des moments où une femme est physiquement faible et spirituellement fatiguée. C’est pourquoi Allah l’a soulagée de certaines de ses adorations obligatoires pendant cette période; Allâh l’a totalement excusée de prier, et lui a reporté les jours de jeûne vers une date ultérieure, jusqu’à ce qu’elle retrouve sa santé et redevienne normale dans son tempérament. Ainsi, au cours de ces jours, traite-la d’une manière divine. Tout comme Allâh l’a soulagée des tâches, tu dois également réduire tes exigences et tes consignes durant ces jours.

          10/ Le dernier, mais non le moindre, sache qu’une femme est comme une captive avec toi. Par conséquent, sois clément avec elle.


          Édit : Ces 10 conseils ont été publié sur le site de Sheykh al-Muhaddith Abdur Raheem al-Limbada, un savant du Hadith qui vit en Angleterre. Cependant, l’attribution de ces conseils à l’Imam Ahmad n’a pas été prouvée avec certitude. Certains l’attribuent aussi à Abd al-Lateef Muhammad al-Barigawi. Wa Allâhu a’alam.


          Source : Sunnisme.com

          Commentaire


          • #6
            Envoyé par Halim Voir le message
            salam je n'ai pas lu le livre cité mais tu peux voir par exemple le travail du Pr Asma Lamrabet
            http://www.asma-lamrabet.com/biographie/francais/
            sinon je me souviens d'un livre de sheikh Mohamed Al Ghazali : http://www.islamophile.org/spip/-Les...me-entre-.html
            Je crois que livre du Cheikh Mohammad al-Ghazali avait déjà été conseillé.

            Pour ce qui est de Asma Lamrabet, elle a des positions personnelles qui s'écartent du consensus des savants, les positions problématiques qu'elle prone étant le mariage d'une musulmane avec Les Gens Du Livre et sa vue sur l'héritage, donc il faut connaitre les réponses qu'il lui ont été faite d'un point du vue scientifique.

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
              As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh



              Les 10 conseils en OR que l’Imam Ahmad ibn Hanbal donna à son fils le jour de son mariage :


              Cher fils, ta maison ne connaîtra le bonheur que par si tu appliques ces 10 caractéristiques envers ta femme, donc souviens-toi en et fais preuve d’enthousiasme à les appliquer.

              En ce qui concerne les deux premiers; les femmes aiment l’attention et elles aiment qu’on leur dise clairement qu’on les aime. Donc, ne sois pas avare pour exprimer ton amour à ta femme. Si tu te limites dans l’expression de ton amour, tu créeras alors une barrière de dureté entre toi et elle, ce qui entraînera une diminution de l’affection.

              3/ Les femmes détestent l’homme strict, trop prudent, mais elles se servent de celui qui est trop gentil et vulnérable. Il faut donc utiliser chaque qualité de manière appropriée. Ce sera plus attrayant pour l’amour et cela t’apportera la tranquillité d’esprit.

              4/ Les femmes aiment de leurs maris ce que leurs maris aiment d’elles, à savoir les mots aimables, les bons regards, les vêtements propres et une odeur agréable. Par conséquent, reste toujours dans cet état.

              5/ En effet, la maison est sous la souveraineté de la femme. Tant qu’elle y reste, elle sent qu’elle est assise sur son trône, et qu’elle est la chef de la maison. N’essaye pas de détruire ce royaume qui est le sien et n’essaye jamais de la détrôner, c’est comme si tu essayais de lui retirer sa souveraineté. Un roi montre davantage de colère contre celui qui essaie de le dépouiller de son autorité, même s’il déclare montrer autre chose.

              6/ Une femme veut aimer son mari, mais en même temps, elle ne veut pas perdre sa famille. Donc, ne mets pas sa famille et toi-même à la même balance, car elle devrait alors faire un choix. Et même si elle te choisissait par rapport à sa famille, elle resterait dans l’anxiété, et cela pourrait se transformer en haine envers toi dans ta vie quotidienne.

              7/ Certes, la femme a été créée à partir d’un côté courbe, ce qui est le secret de sa beauté, et le secret de l’attraction que tu ressens vers elle. Et cela n’est pas un défaut en elle, car « la beauté des sourcils est due à leur courbure ». Donc, si elle se trompe, ne lui fais pas de reproches sans faire preuve de douceur en essayant de la redresser; sinon tu risques tout bonnement de la briser, et sa cassure est son divorce. Dans le même temps, ne la laisse pas avec cette erreur, sinon sa courbure augmentera et elle deviendra arrogante de par son ego. Par la suite, elle ne s’adoucira plus jamais pour toi et elle ne t’ écoutera plus, alors reste entre les deux.

              8/ Il est dans la nature des femmes d’être ingrates envers leurs maris et de refuser des faveurs. Si tu devais être gentil avec elle pendant toute sa vie, mais que tu la contrariais une fois, elle dirait : « Je n’ai jamais vu aucun bien de toi ». Cette attitude qu’elle a ne doit pas de te faire fuir ou se transformer en aversion à son égard. Si tu n’aimes pas cette caractéristique, tu seras heureux avec d’autres bonnes habitudes qu’elle possède, donc fais preuve d’équilibre.

              9/ Certes, il y a des moments où une femme est physiquement faible et spirituellement fatiguée. C’est pourquoi Allah l’a soulagée de certaines de ses adorations obligatoires pendant cette période; Allâh l’a totalement excusée de prier, et lui a reporté les jours de jeûne vers une date ultérieure, jusqu’à ce qu’elle retrouve sa santé et redevienne normale dans son tempérament. Ainsi, au cours de ces jours, traite-la d’une manière divine. Tout comme Allâh l’a soulagée des tâches, tu dois également réduire tes exigences et tes consignes durant ces jours.

              10/ Le dernier, mais non le moindre, sache qu’une femme est comme une captive avec toi. Par conséquent, sois clément avec elle.


              Édit : Ces 10 conseils ont été publié sur le site de Sheykh al-Muhaddith Abdur Raheem al-Limbada, un savant du Hadith qui vit en Angleterre. Cependant, l’attribution de ces conseils à l’Imam Ahmad n’a pas été prouvée avec certitude. Certains l’attribuent aussi à Abd al-Lateef Muhammad al-Barigawi. Wa Allâhu a’alam.


              Source : Sunnisme.com

              Salam alekom,merci pour ce texte mais je parlais plus du cote des benefices du mariage pour les femmes. Ceux des hommes est apparemment en premier lieu l assouvissement de leurs desirs sexuels et le fait de se liberer de la charge des affaires domestiques. On pourrait dire le fait de ne pas avoir a travailler dehors mais le le fait qu elle aie des enfants par la suite revient a travailler chez elle 24/24. Pour l assouvissement des desirs c est elle qui se retrouve enceinte donc c est pas vraiment un benefice non plus. Bref,
              Sinon le texte me mets mal a l aise quand il s agit de dire que la femme est tordue, que son caractere est de profiter de la gentillesse de son mari etc...comme si c etait propre aux femmes seulement...ou alors ip faudrait avoir les conseils d une mere a sa fille avec pe meme genre de conseils ..comme quoi la femme serait obligatoirement ingrate envers son mari etc... comme si vraiment une femme n a que vices mais qu "allez on l accepte qd meme elle fait la cuisine"

              Commentaire


              • #8
                Envoyé par oumma2018 Voir le message

                Sinon le texte me mets mal a l aise quand il s agit de dire que la femme est tordue,
                Peut-être que cette citation faisait référence à un hadith attribué au Prophète (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sallim) : https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post859272

                Il faudrait savoir dans l'environnement de l'Imam al-Ghazali (rahimahullah), à son époque, où il a vécu,quel était le contexte et les comportements les plus répandus chez les femmes, peut-être à cause de l'éducation ou d'autres facteurs qui ont amener à généraliser certaine choses parfois dans les écrits après sa période d'isolement, de retraite spirituelle en quittant sa famille pendant un temps.

                Commentaire


                • #9
                  Des exemples de oulémas dans différents contextes face à des comportements transgressifs au Moyen-Âge : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01368946/document

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
                    Peut-être que cette citation faisait référence à un hadith attribué au Prophète (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sallim) : https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post859272

                    Il faudrait savoir dans l'environnement de l'Imam al-Ghazali (rahimahullah), à son époque, où il a vécu,quel était le contexte et les comportements les plus répandus chez les femmes, peut-être à cause de l'éducation ou d'autres facteurs qui ont amener à généraliser certaine choses parfois dans les écrits après sa période d'isolement, de retraite spirituelle en quittant sa famille pendant un temps.

                    Salam alekom, oui ce hadith est interprete par certaines pejorativement. Je ne sais pas en arabe la connotation du mot qui correspond a tordu mais en francais c est pas super. Des hommes tordus dans le mauvais sens y en a a la pelle aussi...

                    Le hadith est ce qu il est mais l interpretation est autre chose...

                    Sinon pour l imam Ghazali oui ce qué je ressens c est qué son epouse ne lui etait pas agreable et qu il la considerait plutot comme une nuisance..mais j imagine qu avant ,avec la masse de travaux domestiques les femmes n etaient pas forcement bien disposees reposees etc...et pour certains le fait que la femme se charge de ts les travaux domestiques est tout a fait normal et ne merite pas de quelconque reconnaissance ,donc si la femme se plaint,ou est fatiguee,se sent agressee quand le mari lui demande see droits alors qu elle meme ne connait pas le droit au repos bah le mari se braque sans essayer de comprendre la pression qui pese sur la mere de ses enfants...ce qui mene a des relations tres tendues ou chacun se sent bafoue...ca pt aussi se
                    passer dans le sens contraire quand la femme a plus de facilites que le mari et ne se rend pas compte de sa fatigue due aux durs travaux a l exterieur etc...si l intention de chacun est de se decharger de certaines difficultes plutot que de s entraider dans le dine alors c est pas etonnant que ce mariage ne soit pas source d apaisement...

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
                      Des exemples de oulémas dans différents contextes face à des comportements transgressifs au Moyen-Âge : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01368946/document
                      Vous ne vous seriez pas trompe de post? Ce document parle du hashish.

                      Commentaire


                      • #12
                        Salam alekom, concernant l heritage la position d Asma Lamrabet est de dire que le but de la Sharia ou du droit musulman est la justice et l equite. Que le verset donnant droit a deux part d heritage au frere et une a la soeur etait revele dans le contexte de la periode de la revelation ou il etait habituel pour les hommes de la famille de subvenir aux besoins de leurs familles soeurs etc...que les facons de vivre,valeurs humaines ayant change avec le temps ce verset devrait etre laisse dans ce contexte et non transpose a notre epoque et une differente societe. Qu au Maroc pres de 18% des foyers sont tenus par des femmes seules et qu appliquer ce verset dans une societe differente revient a contredire la morale du Coran qui est la justice et l equite. Que remettre l application de ce verset en cause n est pas renier le Coran mais bien en comprendre le sens profond.
                        Dernière modification par oumma2018, 27 février 2020, 11h44.

                        Commentaire


                        • #13
                          Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

                          BarakAllahufiki de synthétiser comme ça, ça facilite beaucoup le débat.

                          Envoyé par oumma2018 Voir le message
                          que les facons de vivre,valeurs humaines ayant change avec le temps ce verset devrait etre laisse dans ce contexte et non transpose a notre epoque et une differente societe.
                          Dans l'usul al-fiqh on ne peut pas contredire une source islamique claire et nette. Dès qu'il y a interprétation possible, la remise en cause peut se faire, et seul un ijma' solide permet de rendre une interprétation comme authentique à coup sûr. Mais là vouloir changer les règles d'héritage en mettant de côté des versets fortement détaillés...

                          Envoyé par oumma2018 Voir le message
                          Qu au Maroc pres de 18% des foyers sont tenus par des femmes seules et qu appliquer ce verset dans une societe differente revient a contredire la morale du Coran qui est la justice et l equite.
                          Ce n'est pas parce qu'il y a un problème sociétal causé par certains facteurs que l'on doit modifier la shari'a à un autre point de vue, en évitant la systémique. Changer le système d'héritage n'est pas l'unique solution, si l'on suppose que c'en est une.
                          Par ailleurs, le Coran ne parle pas d'équité absolue. Il suffit de voir le verset 71 de la sourate 16 : "Allah a favorisé les uns d'entre vous par rapport aux autres dans Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu'ils possèdent de plein droit au point qu'ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d'Allah ?".

                          Envoyé par oumma2018 Voir le message
                          Que remettre l application de ce verset en cause n est pas renier le Coran mais bien en comprendre le sens profond.
                          C'est du blabla. Concrètement si on ne suit pas le Coran dans son sens simple on ne risque pas de le suivre dans son "sens profond". Sachant qu'en général le sens profond du Coran désigne plutôt des détails du djihad an-nafs et des sciences spéciales, et pas de concepts aussi basiques que la justice et l'équité.

                          Une fois l'héritage "automatique" fait, libre à chacun dans une famille de redistribuer les parts parce que certaines filles sont pauvres et elles sont plus dans le besoin. Chercher à éradiquer la pauvreté par l'héritage est un objectif illusoire.

                          Honnêtement, pour moi quand quelqu'un pense qu'un verset du Coran clair, net et détaillé n'est qu'une règle issue de la coutume locale, c'est que cette personne est incompétente en matière de fiqh. Et c'est effectivement le cas, puisqu'il n'a aucune ijaza en la matière. On revient toujours à la même chose toute bête.
                          _______

                          Pour revenir au sujet initial, malheureusement il n'y a pas beaucoup de sources issues de savants sur le sujet, donc encore moins venant de savantes. On tape dans un sujet qui subit encore les séquelles de la vague wahhabite que l'on a eu durant les dernières décennies. Et il faudra des efforts pour rétablir la bonne vision à adopter dans ces sujets, en évitant de tomber dans un féminisme pourri ou un machisme pourri. L'usage du mot français "tordu" pour traduire le hadith bien connu est un exemple du machisme excessif, et la volonté de modifier la shari'a à outrance est un exemple du féminisme excessif.

                          Normalement l'avantage d'une femme vis-à-vis d'un mariage, c'est de ne pas être obligée de se confronter à ce qui demande une certaine violence dans ce monde. Par exemple ce qui relève de l'intimidation dans les relations personnelles ou commerciales. Tout ce qui est facilité par la testostérone, là où on doit mettre un peu de côté sa douceur pour montrer les crocs.
                          Dans certaines cultures africaines, quand une femme a un problème avec son employeur, elle ramène son mari pour venir s'expliquer et qu'il y ait un certain jeu de pression. Et pourtant souvent ces mêmes femmes ont fort caractère lol, en tout cas bien plus que ce que l'on peut trouver généralement dans les sociétés qui se veulent plus "égalitaires".
                          " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

                          Commentaire


                          • #14
                            Du coup les versets disant clairement "Tuez les mecreants partout ou vous les voyez " on le change pas non plus? Parce que sinon c est changer un verset clair?..
                            Bof ,se fourrer dans une relation ou l homme aurait le pouvoir sur la femme pour eviter de subir d autres pouvoirs masculins c est pas un super deal...ca fait un peu jungle avec Tarzan et Jane en personnages principaux....mais c est vrai que y a beaucoup de sauvages dans ce monde. Mais je crois qu un systeme de lois devrait suffire a proteger les faibles femmes...ca devrait etre un droit basique que chaque etre humain aie le droit a la protection de sa vie son honneur et ses biens sans avoir a se mettre sous la protection d un seul individu qui peut se montrer aussi injuste que les autres voire plus.

                            Commentaire


                            • #15
                              " Sachant qu'en général le sens profond du Coran désigne plutôt des détails du djihad an-nafs et des sciences spéciales, et pas de concepts aussi basiques que la justice et l'équité."
                              Bah si...c est basique mais personne ne l applique justement parce que ca demande de faire un jihad nafs...

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X