Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Les devoirs de la femme à l'égard de son mari

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Les devoirs de la femme à l'égard de son mari

    - Les devoirs de la femme à l'égard de son mari -


    Il incombe à la femme d'observer les devoirs et règles suivants vis-à-vis de son époux :

    Elle lui doit obéissance tant que celle-ci ne comporte pas de rébellion contre Allah -`azza wa jall- ; conformément à cette parole d'Allah - `azza wa jall-: (Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie (prétexte) contre elles.) An-Nissa, v. 34

    et à ce hadith du Messager d'Allah - sallallahou `aleyhi wa salam- : "lorsque l'homme invite sa femme à venir au lit et qu'ayant essuyé un refus il passa la nuit irrité contre elle, les anges ne cessent de la maudire jusqu'au matin." [rapporté par al Boukhari et Moslim]

    Il dit aussi : "Si je devais ordonner à quelqu'un de se prosterner devant son semblable, j'ordonnerais sûrement à la femme de se prosterner devant son mari." [rapporté par at-Tirmidhi]

    Préserver sa chasteté et l'honneur de son mari; veiller sur ses enfants et ses biens et sur toutes les autres affaires de la maison.

    Allah - `azza wa jall- dit : (...Les bonnes épouses sont pieuses et gardent dans l'absence ce qu'Allah sauvegarde.) An-Nissa, v.34

    Le Messager d'Allah - sallallahu `aleyhi wa salam- a dit : "La femme est bergère dans la maison de son mari et (bergère) de sa progéniture et elle est responsable de ce dont elle a la charge." [rapporté par al Boukhari et Moslim]

    Il dit aussi : "Votre droit sur elles, c'est qu'elles n'autorisent pas et ne permettent pas à ceux que vous détestez, d'entrer chez vous." [rapporté par at-Tirmidhi qui l'a par ailleurs authentifié].

    Elle doit rester dans le foyer conjugal et ne sortir qu'avec l'autorisation de son mari.

    Elle doit s'employer à obtenir la satisfaction de son mari et éviter sa colère.

    Ainsi s'il la sollicite dans son lit, elle ne doit pas s'y refuser sauf si elle a une raison valable, telle les menstrues ou les lochies.

    Dans ces cas-là, elle n'a pas a le satisfaire et il n'a pas le droit de la solliciter jusqu'à ce qu'elle se purifie.

    Allah -`azza wa jall- dit : (Eloignez-vous des femmes pendant les menstrues et ne les approchez qu'une fois purifiées.) Al-Baqara, v. 222

    La femme doit prendre conscience qu'elle dépend de son mari.

    Par conséquent, elle ne doit pas agir seule, ni disposer à sa guise d'elle-même ou de ses biens sans son autorisation.

    Elle s'efforcera de faire passer en priorité les droits de son mari avant les siens et ceux de ses proches avant ceux de ses proches à elles.

    Elle doit être prête à lui donner du plaisir et ce en veillant sur sa propreté.

    Elle ne doit pas se vanter devant lui de sa beauté, ni le dénigrer s'il a un défaut.

    Elle doit observer un certain respect et être docile devant son mari et éviter tout ce qui provoque son courroux.

    Elle doit petre prévenante et fidèle à son mari, dans sa peronne et dans ses biens, tant en sa présence qu'en son absence.

    La femme pieuse qui craint Allah - `azza wa jall- doit s'évertuer à obéir au Messager d'Allah -sallallahu `aleyhi wa salam- et à son mari.

    Elle doit chercher constamment à le satisfaire parce qu'il peut être la source de son salut et être la cause qui lui permettra d'entrer au Paradis comme il peut être la cause de sa perte en Enfer, et ce conformément au hadith du Prophète - sallallahu `aleyhi wa salam- qui a dit : "Toute femme qui décède alors que son mari est satisfait d'elle, entrera au Paradis." [rapporté par Ibn Majah, at-Tirmidhi et al-Hâkim, ces deux derniers l'ont authentifié.]

    Le Prophète - sallallahu `aleyhi wa salam- a également dit : "Si la femme accomplit ses cinq prières, jeûne son mois (Ramadan) et obéit à son mari, qu'elle entre au Paradis par la porte qu'elle veut." (rapporté par Ahmad et at-Tabarâni)

    • Source : Les responsabilités de la femme musulmane - Cheykh AbdAllah ibn Jarrallah al Jarrallah, Ed. ASSIA, pages 119 à 122.

  • #2


    Pour poursuivre dans le même sujets, je me permets de partager d'autres éléments

    Source : Ouvrage de fiqh an-Nisâ (selon le fiqh mâlikite)

    Quel est le meilleur moyen pour que l’homme aime sa femme


    1. S’occuper du mari et lui obéir dans tout ce qui n’est pas interdit.

    2. S’occuper des tâches de la maison, de bien l’aménager, d’assurer sa propreté.

    3. S’occuper de ses enfants,leur donner une bonne éducation et leur apprendre les bonnes
    manières.

    4. Protéger les biens de son mari et que la femme soit économique et ne dépense que ce qui est
    utile et qu’elle ne gaspille pas.

    5. Que la femme s’occupe d’elle-même (que ce soit la beauté ou le physique) et qu’elle réponde
    à la demande de son mari pour qu’il ne la quitte pas.

    6. Qu’elle ne sorte de chez elle qu’avec l’autorisation de son mari.

    7. Qu’elle respecte la famille de son mari, et surtout ses parents.

    8. Qu’elle apprenne les obligations de la religion et surtout ce qui concerne les droits des époux
    et le fiqh des femmes.

    9. Qu’elle prenne en considération les sentiments affectifs de son mari et qu’elle partage avec lui
    son bonheur comme son malheur.

    10. Qu’elle protège toute chose qui concerne son mari comme les secrets intimes, sa dignité et
    ses biens.

    11. Qu’elle soit obéissante envers ses propres parents pour que ses enfants soient de même
    obéissant envers elle.

    12. Qu’elle fasse de son foyer un refuge d’apaisement pour son mari.

    13. Qu’elle incite son mari à ne consommer que le halâl et de laisser le harâm.

    14. Qu’elle respecte son mari et qu’elle soit pudique envers lui.

    15. Qu’elle évite la polémique et les disputes avec son mari car persister dans la dispute n’apporte
    aucun khayr.

    16. Qu’elle écoute son mari quand il lui parle.

    17. Qu’elle soit contente de la présence de son mari à la maison et du fait qu’elle est proche de
    lui, et qu’elle demande de ses nouvelles quand il est absent.

    18. Qu’elle ne fait pas rentrer une personne que son mari déteste.

    19. Qu’elle s’accroche à toute chose qui fait plaisir son mari et qui le rend heureux.

    20. Qu’elle assure ses droits affectifs et ceux de la maison de la meilleure façon.
    Dernière modification par Jabli, 31 octobre 2014, 18h46.
    « L'Imâm Mâlik {radiya-Llâhou `anhou} a délaissé la pratique de soixante-dix ahâdîth qu'il rapporte pourtant dans son Mouwatta »

    Commentaire


    • #3
      Asalam 3alaykoum wa rahmatoulahi wa barakatouh
      wa Sallalahu 3ala Sayiddina Muhammad wa 3ala alihi wa sahbihi wa sallim

      Le livre de fiqh en question présenté par notre frère Jabli est celui-ci :

      Fiqh an-Nisa « Réponses aux questions des femmes dans l’école Mâlikite »

      De ach-chaykh `Âmir Sa`îd Az-Zaybârî - الله هظفح -


      Qu'Allah soubhannnahou wa Ta'ala récompense par le bien et préserve la soeur daawa95 pour avoir fait le travail de mise en ligne de cet ouvrage.


      Voici le lien du pdf :

      Fiqh an-Nisâ' (jurisprudence des femmes).pdf

      Puisse Allah Soubhannahou wa Ta'ala illuminer ton coeur ma soeur.

      Amine.

      Allahumma salli wa sallim wa barik 'ala sayiddina Muhammadin wa 'ala alihi fi kulli lamhatin wa nafasin bi 'adadi kulli ma'lumin lak

      Commentaire


      • #4
        Salam,
        Rappelons juste que ces considérations ne sont pas toutes celles de la religion mais des points de vue de l'auteur qui n'engagent que lui.

        Commentaire


        • #5
          Envoyé par muhibb Voir le message
          Salam,
          Rappelons juste que ces considérations ne sont pas toutes celles de la religion mais des points de vue de l'auteur qui n'engagent que lui.
          wa'Aleykûm Salem wa ramatûllahi wa barakatûh,

          Pas toutes celles de la religion ? Ah oui, comme quoi par exemple ? ^^

          Commentaire


          • #6
            As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

            Par exemple ça :
            Envoyé par Da3wa Salafiyah Voir le message
            Par conséquent, elle ne doit pas agir seule, ni disposer à sa guise d'elle-même ou de ses biens sans son autorisation.
            L'enseignement du Coran est que l'homme a plus d'autorité que la femme, mais que la femme a aussi plus de liberté, notamment au niveau de ses biens. Il faut rester dans l'idéologie qu'Al-Hakim enseigne aux êtres humains.
            " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

            Commentaire


            • #7
              Envoyé par muhibb Voir le message
              Salam,
              Rappelons juste que ces considérations ne sont pas toutes celles de la religion mais des points de vue de l'auteur qui n'engagent que lui.
              Salam alaykom,

              merci pour ce rappel.
              Certaines choses m'ont aussi paru étrangères à l'éthique islamique.
              je cite notamment le fait que la femme ne doit pas se refuser à son mari sauf pour une raison valable (menstrues, maladies etc.)
              Or, les relations entre époux n'ont pas pour unique objectif d'assouvir les besoins de l'époux mais sont un échange intime pour lequel le désir des deux parties est nécessaire.
              Le Prophète () a dit: "Quand la douceur est dans quelque chose, elle ne peut que l'embellir et quand elle est retirée, elle ne peut que l'enlaidir". Pensons-y ...
              Facilitez la recherche pour les frères et soeurs : utilisez les tags !
              http://forumislam.com/f/showthread.php/50096

              Commentaire


              • #8
                Et sinon quels sont les devoirs du mari a l'égard de sa femme?? Parce que sa va dans les 2 sens non??
                La folie c'est de se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat diffèrent. Albert EINSTEIN

                Commentaire


                • #9
                  Envoyé par Hawae Voir le message
                  Salam alaykom,

                  merci pour ce rappel.
                  Certaines choses m'ont aussi paru étrangères à l'éthique islamique.
                  je cite notamment le fait que la femme ne doit pas se refuser à son mari sauf pour une raison valable (menstrues, maladies etc.)
                  Or, les relations entre époux n'ont pas pour unique objectif d'assouvir les besoins de l'époux mais sont un échange intime pour lequel le désir des deux parties est nécessaire.
                  wa'Aleykûm Salem wa Ramatûllahi wa Barakatûh,

                  Il est dit dans les deux Sahîh du hadith d'Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui), que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:"Si l'homme appelle sa femme au lit (pour des rapports conjugaux) et qu'elle refuse le mettant en colère toute la nuit, les anges la maudissent jusqu'au matin."Suivant une version chez Al-Boukhârî : "Si l’homme invite sa femme à la couche conjugale et qu’elle se refuse, les anges se mettront à la maudire jusqu'au matin."Suivant la version de Mouslim : "Celui qui est au ciel ne cesse de la maudire jusqu'à ce que l'époux soit satisfait d'elle."

                  Et dans une autre version : Le Messager d'Allah salAllahu 'aleyhi wa Salam a dit :
                  "Par celui qui tient mon âme dans Ses mains! Quiconque invite sa femme dans son lit et qu'elle refuse alors elle encore le courroux de Celui qui est dans le ciel (Allah) jusqu'à ce que son mari l'agrée".

                  Commentaire


                  • #10
                    Envoyé par El Ibtisseim Voir le message
                    Et sinon quels sont les devoirs du mari a l'égard de sa femme?? Parce que sa va dans les 2 sens non??
                    Je vais aussi le mettre comme ça pas de jaloux LOL.

                    Commentaire


                    • #11
                      Envoyé par Da3wa Salafiyah;842 045
                      Je vais aussi le mettre comme ça pas de jaloux LOL.
                      Barak'Allah ou fik j'attends sa impatiemment ; )
                      La folie c'est de se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat diffèrent. Albert EINSTEIN

                      Commentaire


                      • #12
                        Salam alaykoum,


                        Envoyé par muhibb Voir le message
                        Salam,
                        Rappelons juste que ces considérations ne sont pas toutes celles de la religion mais des points de vue de l'auteur qui n'engagent que lui.
                        Envoyé par Hawae Voir le message
                        Salam alaykom,

                        merci pour ce rappel.

                        Effectivement

                        -_-'
                        ALLAHOUMMA, Salli 3ala sayyiduna Muhammadan wa 3ala alihi wa sahbihi ajma3ine
                        <3<3 La dunya est la fille d'Al Akhira. Si tu épouses la fille, la mère te devient interdite <3<3

                        Commentaire


                        • #13
                          Salam aleykoum

                          Tombez- moi dessus peut- être mais moi avec ma belle je crois que la seule idée que j'ai c'est que la seule chose que je ne lui donnerais pas c'est ma vie, parce- qu'elle m'aime et qu'elle serait malheureuse si je n'étais pas là. Tout le reste, oui. Et je crois que je ne pense même pas à tout ça qui est dit au début de ce sujet. L'inverse est vrai aussi, d'ailleurs. Ce qui me permet de faire un seul message pour les deux sujets, d'ailleurs.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X