Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14

Discussion: S'adapter

  1. #1
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    62

    Par défaut S'adapter

    Bonjour,

    S'adapter, en particulier dans notre société, c'est suivre telle ou telle direction pour convenir à une situation, être en accord avec son milieu, etc.

    Que pensez-vous de cela ?
    Est-il possible selon vous de s'adapter à n'importe quelle situation ?
    Trouvez-vous qu'on réussi mieux sa vie en s'adaptant aux situations ?

    On peut relever plusieurs formes d'adaptation ; vestimentaire (ça fais beaucoup fureur en ce moment lol), comportementale, opiniâtre, confessionnelle...

    Bien à vous



  2. #2

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    786

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Bonjour,

    S'adapter, en particulier dans notre société, c'est suivre telle ou telle direction pour convenir à une situation, être en accord avec son milieu, etc.

    Que pensez-vous de cela ?
    Est-il possible selon vous de s'adapter à n'importe quelle situation ?
    Trouvez-vous qu'on réussi mieux sa vie en s'adaptant aux situations ?

    On peut relever plusieurs formes d'adaptation ; vestimentaire (ça fais beaucoup fureur en ce moment lol), comportementale, opiniâtre, confessionnelle...

    Bien à vous


    Coucou, t as des devoirs de philo ou de sociologie et tu veux nous piquer nos idees toi...
    S adapter ca depend a quoi...dans quelles circonstances etc...Ilyes est doue pour developper des idees profondes ,des contradictions et tout le tra lala,il va te le faire ton devoirno worry
    C est casse tete ce genre de truc,heureusement qu il y a des intellos sur le forum..

  3. #3
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 079

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Coucou, t as des devoirs de philo ou de sociologie et tu veux nous piquer nos idees toi...
    Salam aleykoum,

    C'est clair
    Et je plussoie, Ilyes est l'adiministrateur du forum et il se tient à ton entière disposition pour la rédaction de ton devoir. Thèse/Antithèse/Synthèse. Il te laissera peut-être l'introduction et la conclusion.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  4. #4
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 813

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Que pensez-vous de cela ?
    Adopter la culture dans laquelle on baigne est naturel. S'adapter à son environnement est une bonne stratégie aussi, mais cela dépend du prix à payer.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Est-il possible selon vous de s'adapter à n'importe quelle situation ?
    On s'adapte toujours à une situation. La question est de savoir se cela consiste en une aliénation.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Trouvez-vous qu'on réussi mieux sa vie en s'adaptant aux situations ?
    Oui évidemment. Mais par "adaptation" est-ce que plutôt concrètement tu parles de soumission quitte à renier ses valeurs ?
    Si l'on prend l'exemple du parcours de Juan Branco, il aurait pu tranquillement "s'adapter" au milieu de l'élite parisienne française qui combine le pouvoir politique et capitaliste, et ainsi mener sa vie parmi l'aristocratie. Au lieu de ça il est au RSA depuis 2018.

    En islam on ne soutient pas l'injustice, quitte à s'opposer au monde entier. Adapter ses vêtements n'est pas un soucis, le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) a porté des vêtements de différentes cultures pas forcément musulmanes à l'époque, du moment que l'on couvre sa nudité. Adapter sa façon de parler et son comportement fait partie de la culture, c'est naturel. Sur la confession évidemment que non.
    L'essentiel dans une société est de s'adapter tant que l'on peut le faire, et à partir du moment où cela participe au mal alors on évite. Et il y a très largement de quoi être bien intégré à la société sans renier ses valeurs. C'est plus compliqué par rapport à si l'on veut mettre sa dignité de côté et se soumettre aux aléas de l'ici-bas, mais au final si l'on est suffisamment fort c'est en réalité bien plus agréable.

    Regarde par exemple Elon Musk, quelqu'un qui avait juste un peu trop d'ambition technologique par rapport aux autres. Beaucoup lui ont craché dessus et appuyé ses échecs, et pourtant où est-ce qu'il en est aujourd'hui... Avec SpaceX il a juste écrasé la concurrence.

    La société est un ensemble d'individus. Chaque individu marque de sa personnalité sur la société en y participant à sa façon. Les bons citoyens contribuent au bien commun, les mauvais parasitent le bien commun. Certains veulent instaurer une dictature idéologique, c'est tout un jeu plus ou moins subtil après.

    En fait un critère important à prendre en compte est la force, et la force s'obtient notamment par le travail, c'est-à-dire l'effort. Les gens trop conformistes abandonnent l'effort et sont faibles. Lorsque l'on force avec eux, il est ainsi facile de les forcer à s'adapter.
    Même les gens de pouvoirs, ils sont forts d'un côté mais faibles de l'autre. Un PDG d'une grande entreprise dépend de la grande entreprise. Un gouvernement dépend de son peuple. Tant que la masse suit c'est ok, si elle se rebelle...

    Edit : arrêtez de me déconcentrer pendant que j'écris ! Sinon je risque d'injecter de l'égo et dire des déchets intellectuels lol. HafazanAllah.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  5. #5
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    62

    Par défaut

    Mdr non ce n'est pas pour un devoir de philosophie, en plus je n'avais que des mauvaises notes d'ailleurs l'école me barbe je pense arrêter

    Oumma, c'est casse tête mais c'est aussi pour notre réflexion personnelle ! Je trouve que c'est intéressant car ça permet parfois de mieux nous cerner et cerner le monde (bon à travers internet c'est pas top top)

    Ilyes, dans ton dernier paragraphe tu parles des conformistes, d'habitude c'est les anticonformistes qu'on accuse de pas s'adapter ^^

    Pour le soucis d'être fort et de ne pas fuire, ça dépend... Pourquoi s'accrocher à une situation qui ne nous plais pas ? Par exemple, la plupart des gens sont d'accord pour accepter un travail d'esclave mais qui paye bien , quitte à se détruire la santé, revenir chez soi en colère et ne plus avoir de temps libres, au prix de l'argent. Puis à l'inverse, le type qui préfère largement sa modestie et quitte ce boulot ingrat au bout d'un mois même s'il perd 3/4 de son salaire, penses-tu qu'il est faible ?

    Ou une autre situation... Toujours dans le monde du travail, vous savez ces collègues hypocrites qui aiment parler sur le dos des gens et qui font fausses figures? Ces mêmes personnes qui vont prendre pour cible le collègue le plus calme et réservé, penses-tu que c'est à lui de s'adapter aux autres? Parceque du coup ça impliquerait qu'il devienne lui aussi hypocrite, alors qu'il ne l'est pas de base.

  6. #6

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    786

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Mdr non ce n'est pas pour un devoir de philosophie, en plus je n'avais que des mauvaises notes d'ailleurs l'école me barbe je pense arrêter

    Oumma, c'est casse tête mais c'est aussi pour notre réflexion personnelle ! Je trouve que c'est intéressant car ça permet parfois de mieux nous cerner et cerner le monde (bon à travers internet c'est pas top top)

    Ilyes, dans ton dernier paragraphe tu parles des conformistes, d'habitude c'est les anticonformistes qu'on accuse de pas s'adapter ^^

    Pour le soucis d'être fort et de ne pas fuire, ça dépend... Pourquoi s'accrocher à une situation qui ne nous plais pas ? Par exemple, la plupart des gens sont d'accord pour accepter un travail d'esclave mais qui paye bien , quitte à se détruire la santé, revenir chez soi en colère et ne plus avoir de temps libres, au prix de l'argent. Puis à l'inverse, le type qui préfère largement sa modestie et quitte ce boulot ingrat au bout d'un mois même s'il perd 3/4 de son salaire, penses-tu qu'il est faible ?

    Ou une autre situation... Toujours dans le monde du travail, vous savez ces collègues hypocrites qui aiment parler sur le dos des gens et qui font fausses figures? Ces mêmes personnes qui vont prendre pour cible le collègue le plus calme et réservé, penses-tu que c'est à lui de s'adapter aux autres? Parceque du coup ça impliquerait qu'il devienne lui aussi hypocrite, alors qu'il ne l'est pas de base.
    Ah c est ton cote prof qui ressort alors
    Oui c est interressant de discuter ,personnellement je deteste ecrire des exposes en bonne et due forme. Je me sens juste coincee dans un systeme,comme si on essaie de rendre ma pensee carree...
    S adapter a des situations pour moi y a plusieurs conditions a prendre en compte.
    Si c est s adapter a un nouveau job,une nouvelle equipe etc..c est un processus normal , et pour l exemple que tu donnes avec les collegues je dirai que ce a quoi il faille se faire c est d etre critique par derriere,jalouse etc...donc non, pas question de s adapter et de faire pareil ,mais s adapter a ses responsabilites et s habituer a rester professionnel et rentrer dans les histoires le moins possible tout en essayant de rappeller a l ordre ceux et celles qui depassent leurs roles.
    S adapter a un travail qui ne nous permet pas de nous epanouir je pense comme toi,je n en vois pas l utilite si c est juste par paresse pour ne pas bousculer nos habitudes. Si on peut trouver un travail ou on se sent mieux je crois qu on doit faire l effort de changer la situation. Si on n a vraiment pas le choix alors oui il faut s adapter la situation et patienter...
    Y a une question de liberte la dedans et de but dans la vie...je crois que tant qu on a un but les choses derriere doivent s adapter et non pas le contraire. C est un peu comme la religion selon moi. Si on n a pas de but pas de projets on se laisse porter par l epoque ..et c est pas forcement super..
    Tu dois connaitre le proverbe qui dit '' ca n est pas un signe de bonne sante mentale d etre bien adapte a une societe malade''.
    Dernière modification par oumma2018 ; 19/11/2019 à 13h13.

  7. #7
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 813

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Ilyes, dans ton dernier paragraphe tu parles des conformistes, d'habitude c'est les anticonformistes qu'on accuse de pas s'adapter ^^
    Généralement les conformistes s'adaptent à la facilité et les anti-conformistes s'adaptent à la difficulté.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Pourquoi s'accrocher à une situation qui ne nous plais pas ?
    Ce n'est pas vraiment ce que j'ai dit. Le problème quand on raisonne de manière très abstraite c'est qu'il est plus facile de dévier du sujet initial. Soit le plus explicite possible car je ne sais pas à quoi tu penses lorsque tu écris ^^

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Puis à l'inverse, le type qui préfère largement sa modestie et quitte ce boulot ingrat au bout d'un mois même s'il perd 3/4 de son salaire, penses-tu qu'il est faible ?
    Là la problématique concerne surtout les objectifs que l'on se fixe. S'il a pour objectif de gagner un maximum d'argent à tout prix mais qu'il n'y arrive pas, oui c'est de la faiblesse. Si ses objectifs sont autres et qu'il prend le risque de gagner moins d'argent, c'est une force.
    La force en physique c'est ce qui permet de bouger un objet d'un point A à un point B. Parfois elle peut effectuer un travail moteur (favorable au fait d'atteindre le point B), parfois un travail résistant (défavorable au fait d'atteindre B). Quand on dit que quelqu'un est fort, c'est qu'il est capable de déployer lui-même une force lui permettant d'atteindre son objectif en dominant toutes les autres forces. Quand on soulève des poids, on contre la force de gravité.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    vous savez ces collègues hypocrites qui aiment parler sur le dos des gens et qui font fausses figures? Ces mêmes personnes qui vont prendre pour cible le collègue le plus calme et réservé, penses-tu que c'est à lui de s'adapter aux autres?
    D'un point de vue global, évidemment que ces collègues sont fautifs. Mais d'un point de vue personnel, quand on a un problème on essaye de le résoudre. Chacun sera jugé, il faut vivre avec les abrutis de ce monde et s'adapter.
    Compter sur les êtres humains est une erreur.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Parceque du coup ça impliquerait qu'il devienne lui aussi hypocrite, alors qu'il ne l'est pas de base.
    Il y a toujours au moins une solution qui ne nécessite pas de commettre des péchés. La stratégie c'est tout un art.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  8. #8
    Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    1 807

    Par défaut

    salam à tous

    @ Yiskah
    la vie est faite de "dilemme" et comme le disait un philosophe "vivre c'est tâcher d'éviter le pire et choisir le meilleur "
    c'est ainsi que je comprends le terme "s'adapter" ou cheminer dans la vie, trouver sa place dans la société
    ça demande une certaine sagesse et force de caractère pour savoir faire des "compromis" mais aussi mettre des "limites" quand c'est nécessaire
    ce qui aide aussi c'est d'avoir des objectifs dans sa vie
    "s'adapter " ne doit pas se confondre avec "se corrompre "
    Dernière modification par Halim ; 19/11/2019 à 15h19.

  9. #9

    Date d'inscription
    octobre 2019
    Localisation
    .....
    Messages
    20

    Par défaut





    S'adapter c'est humain. L'homme s'adapte aux situations par nature. Notre corps s'adapte aux conditions auxquelles on le soumet, ça nous réussit plutôt bien.
    S'adapter c'est surtout une faculté, on ne s'adapte pas facilement, certains ont dû mal à s'adapter : ça demande de la souplesse et assez d'intérêt pour savoir ce qu'il en est hors de soi.
    Plus tu sais t'adapter à un environnement plus tu survis (s'adapter aux conditions de froid extrême par exemple)
    Et puis Halim a soulevé quelque chose : s'adapter et non se corrompre.
    On peut adapter un comportement, un avis, une idée. Si on s'adapte de telle sorte que l'on s'oublie : ce qui nous constitue, nos fondements, nos valeurs intrinsèques alors on ne s'adapte plus, on se transforme. S'adapter sous-entend que l'on polit certaines choses tout en gardant les autres.

  10. #10
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    62

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Ah c est ton cote prof qui ressort alors
    Oui c est interressant de discuter ,personnellement je deteste ecrire des exposes en bonne et due forme. Je me sens juste coincee dans un systeme,comme si on essaie de rendre ma pensee carree...
    Ah non il ne s'agit pas d'un exposé ne t'inquiète pas, au contraire c'est bien de pouvoir écrire spontanément ! Je ne suis pas une partisane des formalités toutes prêtes toutes faites moi non plus

    Ce n'est pas vraiment ce que j'ai dit. Le problème quand on raisonne de manière très abstraite c'est qu'il est plus facile de dévier du sujet initial. Soit le plus explicite possible car je ne sais pas à quoi tu penses lorsque tu écris ^^
    Effectivement, j'ai tendance à raisonner de manière abstraite, mais ma question n'était pas forcément pour toi, mais une réflexion générale.
    Pour prendre mon quotidien en exemple, depuis mon enfance, je suis quelqu'un qui se fait rejeter sans arrêt, car je suis "timide" et assez réservée. Dans certains de mes anciens emplois, j'ai été virée et persécuté parce que je ne parle pas avec mes collègues (c'est un peu faux, il y'a des collègues avec qui je m'entend très bien mais c'est une minorité parmi l'équipe avec qui je n'ai rien à dire à part parler du travail, et encore c'est à peine si on me répond).
    J'ai été licenciée à la fin de ma période d'essai en tant qu'assistante d'éducation en septembre parce que ma timidité les a tellement dérangés qu'ils ont construit un tas de petits prétextes pour en faire un motif valable. Or, je faisais bien mon travail, les élèves étaient contents de moi, j'opérais avec la douceur et l'écoute, contrairement à mes collègues qui passent leur temps à hurler et donner des heures de colle à la louche. Ils ont été dire que je ne bougeais pas en récréation (faux), que je restais à côté des toilettes (faux aussi), que j'avais peur des élèves mdr (ça par contre ça m'a vraiment marqué, je ne sais pas pourquoi ils ont dit ça). Bref... L'argument de départ, c'était parce que j'apprenais mes caractères chinois pendant les temps morts, alors que d'autres surveillent avec le téléphone en main en jouant à Mario Kart, mais ça ce n'est pas grave. Puis ensuite ils m'ont sorti le baratin de "tu es trop en retrait", c'est nul, parce que je demandais toujours s'il y'avait besoin d'un coup de mains, quand il y'avait des trucs à faire je fais et je parle pour travailler, mais en dehors je vois pas ce qui m'oblige à copiner avec des faux-culs pareil. Vous verrez comment ils parlent des élèves et des parents... De tout le monde d'ailleurs, c'est dingue. Bref, les deux collègues avec qui je m'entendais bien ont tentés de me défendre mais en vain.
    Ce n'est qu'un résumé de mes péripéties parmi tant d'autres. Mais les gens m'épinglent souvent pour mon calme et le fait que je ne fais pas de copinage avec mes collègues. Je ne suis pas le genre de personne à dire des paroles vaines pour animer l'ambiance et faire style que je m'entends bien avec alors qu'en réalité, je m'en fous... Du coup ma timidité est un prétexte pour casser la valeur de mon travail. Pourtant, je ne suis pas si snobe qu'ils veulent le faire croire. Ca dépend des circonstances, des personnes et voilà tout. J'ai tenté de me défendre à ce propos à chaque fois, puis mes supérieurs ils me font croire que c'est pas la raison principale en rajoutant des petites calomnies par ci par là pour faire valoir leur jugement.

    En gros, on me reproche de ne pas m'adapter, de fuir mes responsabilités (c'est peut-être vrai, mais ça dépend pourquoi et comment), à cause de l'image que je renvoie. Mais je me défendrais en disant que même les fois ou je fais bonne figure ça ne change rien. D'ailleurs, si c'était une vérité, toutes les entreprises pour qui j'ai travaillé ou été stagiaire m'auraient TOUS, sans exceptions, fait la remarque. Alors, les gens sont plutôt partisans des voix de la majorité, mais moi je dis, tant qu'une personne atteste de mes qualités, c'est que je suis très apte et digne de travailler et de m'adapter. J'ai d'ailleurs été super émue lors de mes deux stages en magasin de jeux-vidéo (oui je suis une geekette) lorsqu'ils m'ont fait le bilan et m'ont demandé de relever "un défaut". J'ai dit "je sais que je suis timide mais ce n'est pas ma faute." Ils ont été étonnés et ils m'ont répondu "Timide? Non non, on ne t'a pas trouvé timide tu étais très bien, on te fais juste la remarque sur les fois où tu arrivais en retard". Ca m'a choqué, c'étaient mes premières expériences où on m'a qualifiée d'autres choses que de "timide, renfermée" (renfermée, c'est dur pour moi, car je me trouve au contraire très ouverte). Bien sûr, il y a eu d'autres bonnes expériences, mais c'est aléatoire, et les moments d'échecs sont du déjà vu pour moi. Je ne crains plus de perdre mon travail ou autre, car j'ai l'habitude de ça, j'ai fini par assumer qui j'étais et de me satisfaire de ma situation modeste.

    Une autre de mes anecdotes. Une amie m'avait proposé de postuler à une petite mission de 2 jours en tant qu'hôtesse d'accueil. Je ne savais pas trop ce qui m'attendais, mais j'ai postulé. J'étais déjà consciente qu'il s'agissait d'un boulot ou l'apparence était importante, mais pas à tel point. Mon amie a eu son entretien et ils ne l'ont pas rappelée, ils l'ont fait attendre sans rien dire. On pensait que c'était normal, qu'il fallait attendre quelques jours, etc... Puis je passe mon entretien. J'ai tenté d'être présentable, jupe évasée noire, veste taillée, derbies en chaussure (je n'aime pas les talons et j'ai mal avec). Avec moi, il y avait une autre postulante, une dame d'une quarantaine ou cinquantaine d'années, qui se portaient bien, blonde, fine, grande tout ça. Elle était sûre d'elle. Elle avait déjà travaillé en tant qu'hôtesse donc forcément, enfin bref. Une des recruteuses nous a fait l'entretien, et j'ai déjà été stupéfaite de la manière dont elle s'est décrite. Elle était simplement en jean, en petit haut très femme et des talons compensées, puis elle s'excuse en nous disant "Désolée, je suis habillée comme une manutentionnaire". Et bah, si elle voyait comment je suis habillée tout les jours elle dirait que je suis une sacrée paysanne, mais passons. Ils ont fait la remarque sur mes chaussures, que je ne portais pas de talons et que c'était recommandé. "Achètes toi des chaussures d'hôtesse de l'air, c'est confortable etc" (Oui oui, c'est ça, c'est toi qui paye? C'est toi qui auras le pied en sang en arrivant chez toi le soir?) Puis ensuite, c'est mon chignon qui n'était pas "plaqué". Et aussi, je n'étais pas assez maquillée. De base, je ne me maquille JAMAIS, j'avais fait l'effort du mascara, rouge à lèvres, ce qui était déjà trop à mon goût. Mais ce n'est pas assez, il aurait fallu du blush, du fard à paupières...
    Bref, j'ai tout avalé parce qu'il le fallait. On me positionne sur un post de contrôle, donc je suis déjà acceptée. À la fin on m'a fait essayer les tenues. Un pantalon bien moulant que je déteste, puis un vieux pull à deux francs. Je préviens mon amie, en lui demandant ou ça en est pour elle, qui n'avait toujours pas eu de réponse. Elle a tenté de les recontacter. Vous savez ce qu'a été leur réponse ? "Nous n'avons pas de tenues à votre taille". Mon amie est un peu obèse, pas extrême, mais très ronde et ses formes étaient bien disposées. J'ai été en colère et en même temps déçue, car c'est par elle que j'ai eu l'annonce du travail, et l'avoir eu à sa place m'a fait quelque chose. Puis j'ai horreur des discriminations de ce genre.
    Je participe à la réunion d'informations, je n'avais rien encore signé. Déjà, je me suis levée à 5h du matin pour faire ce fichu chignon plaqué qui m'a arraché une trentaine de cheveux et bousillé les pointes à la fin de la journée. Je me suis maquillée comme ci j'allais au carnaval et je me suis rendu compte que les filles de la réunion, c'était x5 pire. Le fond de teint pour certaine se voyait à 500m sur leur beau chemisier blanc joliment teinté de beige/marron (oui, c'est glamour lol). Bref, souffrir pour être belle comme on dit. De base, la réunion commençait à 11h30, mais "pour être déjà prête" il était exigé de venir à 10h30. Sans le vouloir, j'ai été "en retard", mais pas réellement puisque je suis arrivée à 11h30. En arrivant les autres, m'ont dit qu'ils ont rien fait de spécial et que je n'ai rien ratée puisque la formation commençait bien à 11h30. Puis ça ne s'arrête pas là... Pendant la réunion, les recruteuses faisaient la promotion de la bonne image, de la bonne prestance. Elles critiquaient ceux qui mangent des nourritures fortes le midi, poisson, fromage... Que ça sent mauvais et qu'il est souhaitable de manger autre chose. Elles répétaient sans cesse la tenue, le maquillage bien tartiné sur la figure pour être "au top".
    Et bien moi, au bout du compte ça m'a gavé. En sortant, j'ai jeté leurs documents pleins d'exigences saugrenues et j'ai envoyé un SMS à l'une des recruteuses, une vieille folle, pour lui dire que finalement je ne souhaite pas faire cette mission. Je n'ai plus le message qu'elle m'a répondue, mais je l'avais gardée un moment tellement qu'il était impressionnant. C'était quelque chose comme ; "Vous arrivez en retard et en plus, vous vous désistez. Ce n'est vraiment pas professionnel de votre part, je contacte l'agence afin qu'ils vous rayent entièrement des listes (en attendant,ça remonte en 2016 et nous sommes en 2019 et depuis ce temps, je reçois toujours leurs sondages pourris). Je n'ose pas imaginer votre avenir professionnel et celle de vos parents."

    Enfin, je m'arrête ici après ce magnifique message, pour illustrer un peu le quotidien de ma vie et pour dire pourquoi j'ai posée cette question ambiguë. Certains diront que j'ai été lâche car je fuis pour rien, que je ne sais pas m'adapter etc... Et bien c'est vrai, et l'argent ne suffit pas à m'appâter pour subir des situations de ce genre. Dans ces circonstances je ne me sent pas libre, ni à l’extérieur ni à l’intérieur.

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •