Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Salat Istikhara

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    15

    Par défaut Salat Istikhara

    voici la description de la prière de consultation telle que rapportée par djabir ibn abd Allah as-sulami « le messager d’Allah apprenait à ses compagnons à consulter [ Allah ] en toute affaire comme il leur apprenait une sourate du coran : il dit :
    « quand l’un de vous projette une affaire, qu’il accomplisse deux rak’a surérogatoires puis qu’il dise :
    seigneur Allah, je viens prendre conseil auprès de ta science et prendre force dans ta force. je viens te demander de ta générosité infinie. car tu es capable et je suis incapable , tu sais et je ne sais pas et c’est toi le grand connaisseur des mondes inconnus. seigneurs Allah ,si tu sais que cette affaire est pour moi une source de bien pour ma religion , pour ma vie ici-bas et pour ma destinée future ( ou il a dit : pour mon présent et pour mon future) , destine le moi facilite-moi sa réalisation et bénis-la moi. et si tu sais que cette affaire est pour mois une source de mal pour ma religion, pour ma vie d’ici-bas et pour ma destinée future (ou il a dit : pour mon présent et pour mon future ) détourne là de moi et détourne-moi d’elle. prédestine-moi le bien où il se trouve et inspire moi s’en la satisfaction. [ rapporté par boukhari 6841. d’autre versions sont citées par at- tarmidhi , an-nassaï , abou dawoud , ibn madja et Ahmad.]
    « Allahoumma inni astakhirouka bi ilmika wa astaqdirouka bi qudratika wa as’alouka min fadhlika fa innaka taqdirou wa la aqdirou wa t’alamou wa la a’lamou wa anta allamoul ghouyoub Allahoumma in kounta ta’lamou hadha al-amra ( thoumma toussammihi bi aynihi) khayran li fi adjili amri wa àdjilihi (qala) aw fi dini wa ma’ashi wa aqibata amri faqdourhou li wa yassirhou li thoumma barik li fihi. Allahoumma in kounta t’alamou annhou shanroun li fi dini wa m’ashi wa aqibata amni ( aw qala) fi ‘adjili amri wa adjilihi fasrifni anhou ( wasrifhou anni) waqdour li al khayra haythou kana thoumma radhini bihi »

    dans son commentaire du hadith , ibn hadjar ( puisse Allah lui accorder sa miséricorde) a dit :
    « al-istikhara est un nom. istakhara Allah signifie : il demande à Allah de lui inspirer le bon choix, de l’orienter vers la meilleure entre deux choses dont on a besoin.
    au sujet des propos : « le prophète nous apprenait à consulter ( Allah) dans toutes les affaires »
    ibn abi dajma dit : c’est une affirmation générale qui a une signification restreinte. en effet, l’obligatoire et le recommandé ne peuvent pas faire l’objet d’une consultation. de même l’interdit et le réprouvé ne peuvent pas faire l’objet d’une consultation pour savoir s’il faut les abandonner ou pas. aussi la consultation se limite –t- elle au licite et au recommandé qui comporte des aspects antinomiques ou duquel il faudrait se contenter.
    je dis que la généralité englobe les choses importantes et signifiantes. car parfois une affaire anodine peut avoir de graves conséquences.
    les propos « quand l’un de vous projette une affaire » sont exprimés dans le hadith d’ibn mass’oud ainsi : « quand l’un de vous veut une affaire qu’il dise »
    les propos : « qu’il accomplisse deux rak’a surérogatoires » excluent la prière du matin, par exemple.
    dans al adhkar , an-nawawi dit : « si l’on récitait l’invocation de consultation au terme de la prière du zuhr par exemple ou à l’issue d’une autre prière surérogatoire régulière ou libre, il semble qu’on peut dire, si l’intéressé a eu l’intention de doubler la prière obligatoire d’une prière de consultation cela lui suffit. en revanche, sans l’intention ( il faut une prière de consultation à part).»
    ibn abi djama dit : « la sagesse qui veut que la prière précède l’invocation repose sur le fait que par la consultation on entend réunir les biens d’ici-bas et ceux de l’au-delà, ce qui nécessite qu’on frappe à la porte du roi. or rien n’est plus efficace ni plus apte à réussir dans cette entreprise que la prière qui implique la glorification d’Allah, sa louange et la manifestation du besoin de lui dans le médiat et l’immédiat.»
    ses propos : « puis qu’il dise » indiquent que l’invocation est à réciter à l’issue de la prière. mais il se peut que l’ordre ne concerne que le dhikr et l’invocation à dire habituellement après la prière. si tel est le cas, l’intéressé récite l’invocation de consultation après les invocations du tashahhoud et avant le salut final.dans l’expression : "Allahoumma inni astakhirouk bi ilmika »,la particule « bi » indique la causalité . c’est-à-dire parce que tu sais mieux. elle a la même signification que dans : « bi qudratika » . elle peut aussi indiquer une sollicitation. c’est-à-dire je te demande de me donner la force d’acquérir ce qui est recherché . la phrase peut signifier également : je te demande de le décréter à mon profit, c’est-à-dire de le faciliter. ses propos : « wa as’alouka min fadhlika » renferment une allusion aux grâces accordées par le maître. car personne n’a droit à ses bienfaits selon la doctrine sunnite. ses propos : « fa innaka taqdirou wa la aqdiwou wa ta’lamou wa la a’lamou » impliquent une allusion au fait que science et puissance appartiennent exclusivement à Allah et que le serviteur n’en possède que ce qu’Allah lui en donne. ses propos: « Allahoumma in kounta t’alamou anna hadha al amra » une version ajoute : « thoumma youssoummihi bi aynihi » il paraît que cela signifie que l’intéressé doit préciser son besoin. il est aussi possible qu’il l’ait présent à l’esprit au moment de réciter l’invocation. ses propos: « faqdourhou li » signifient réalise-le pour moi: « fasrifhou anni wasrifni anhou » c’est-à-dire : fait en sorte que mon coeur en soit complètement détourné. ses propos : « wa radhhini bihi » signifient : fais que j’en sois satisfait de sorte à ne pas regretter de l’avoir recherché et obtenu. car je n’en connais pas l’aboutissement même si, au moment de le demander, je m’en contentais. le secret ici consiste à empêcher son coeur de rester attaché à l’objet de façon à le priver de la quiétude. car la vraie complaisance consiste dans la satisfaction de l’âme du destin »
    voilà un bref extrait du commentaire d’ibn hadjar (puisse Allah lui accorder sa miséricorde) sur le hadith cité dans le chapitre des prières et le sous chapitre du tawhid du sahih de boukhari.

    combien de fois faut-il entreprendre la consultation ?
    il n’y a aucun inconvénient à répéter la consultation si l’intéressé n’est pas rassuré. l’érudit al-moubarakfouri (puisse Allah lui accorder sa miséricorde) dit dans son commentaire sur at-tarmidhi : " est-il recommandé de répéter la prière et l’invocation pour la même affaire si l’intéresse ne découvre rien de rassurant qui lui permette de savoir s’il faut ou pas entreprendre ? " al-iraqi dit : il paraît que c’est recommandable » voir touhfatou al-ahtwadhi, 2/593.
    il n’existe aucun délai déterminé pour effectuer la prière de consultation et il est permis de répéter la prière plusieurs fois. aucun nombre n’est fixé, et le prieur peut faire des invocations avant et après le clôture de la prière .


    la réponse est-elle indiquée en rêve exclusivement

    parmi les fausses croyances entretenus par la masse figure celle qui veut qu’on se livre au sommeil immédiatement après la consultation et que l’on considère les bonnes choses vues en rêve comme un bon augure qui signifie que l’entreprise est bonne et qu’il peut s’y engager, et que l’on juge qu’en l’absence d’un rêve on doit s’abstenir . ce n’est point un indice valable comme nous le savons.
    quand on a accompli la consultation comme la religion la recommande, on s’engage dans l’affaire sans attendre un rêve ou un autre signe. d’aucuns croient que si l’on s’endort immédiatement après la consultation, on doit en voir le résultat en rêve. cette croyance est fausse car parfois on ne voit rien du tout en rêve. c’est pourquoi le musulman doit se contenter de ce que la charia lui enseigne et se conformer aux exigences de la sagesse. il peut aussi consulter les hommes sûrs et raisonnables et réfléchir à ses affaires et examiner ce qui lui paraît le plus convenable. une fois qu’il s’apprête à prendre une décision ou penche vers une action, il entreprend alors la consultation religieuse puis exécute sa décision tout en étant certain qu’Allah l’assistera à faire le bon choix.
    l’analyse que nous venons de faire ne signifie pas que le sentiment de soulagement qui envahit l’intéressé ( après la consultation ne fait pas partie des bons ) signes . elle signifie qu’il ne faut pas en faire l’unique signe décisif sur la bonté de l’entreprise. l’homme procède souvent à la consultation à propos d’une affaire qu’il aime et pour laquelle il est bien disposé dès le départ.
    a propos du sentiment de soulagement, ibn taymiya puisse dieu lui donné ce qu'il mérite- dit : « une fois Allah consulté,on doit penser que le choix d’Allah réside en ce à quoi on se sent à l’aise et le trouve facile . » madjmou’ al-fatawa , 10/539. aussi existe t-il une différence (énorme ) entre celui qui fait du soulagement l’unique signe et celui qui en fait un signe parmi d’autres.

    wa lahou a'alam - et Allah le sait mieux.
    mouhamed saleh el mounajeed

    -j'ai fait quelque modification tel que le titre j'ai changé en istikharah car le titre était faux selon la language, et j'ai enlevé par 2 fois le terme de sheykh pour ceux qui ne la mérite pas dans le sens de savant; Muhammed-

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    386

    Par défaut Salat Istikhara

    lela miriam
    tu dit
    ??? cheikh ibn taymiya ( puisse Allah lui accorder sa miséricorde)

    tu sais pas que celui la a dit de la mecreance comment tu dit ca
    ibn taimia a dit que l'enfer a une fin et dieu dit que les mecreant y resteront eternellement alors ibn taimia a contredit le cour'an et contredire le cour'an c de la mecreance !!!

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2003
    Âge
    37
    Messages
    34

    Par défaut Salat Istikhara

    pour ce qui est de la prière istighara, j'ai appris que l'on pouvait voir quelque chose dans le rêve et masha'Allah c'est de source sûre mais on peut aussi ressentir un sentiment au moment du réveil ou un penchant dans le coeur, qui peut aller d'un côté ou de l'autre.

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    15

    Par défaut Salat Istikhara

    miloude, je ne c pas mé il y a plusieurs interprétation du coran et on ne c pas quel é la vré interprétation, diuex seul c la vérité et la envoyé o messager mé ceux ki interprét ne sont pas d ange et c movése interprétation sacumule et on ne c pas kel é la vrai
    attention je ne dit pas kil a raison mé juste kil fo ce méfié

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    15

    Par défaut Salat Istikhara

    maymounah, certaine personne dise que ce né pas en réve qu'on le voi mé lord de ta vie
    il y auras des signe qui te diron kel voi choisire
    pour ne pas ce trompé , fé en sorte que ton choi soit : guidé par le coran :wavey

  6. #6
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    106

    Par défaut Salat Istikhara

    j'ai entendu comme la soeur maymounah en ce qui concerne la prière du conseil !!

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 674

    Par défaut Salat Istikhara

    Citation Envoyé par lela_myriam
    miloude, je ne c pas mé il y a plusieurs interprétation du coran et on ne c pas quel é la vré interprétation, diuex seul c la vérité et la envoyé o messager mé ceux ki interprét ne sont pas d ange et c movése interprétation sacumule et on ne c pas kel é la vrai
    attention je ne dit pas kil a raison mé juste kil fo ce méfié
    assalamou^alaykoum.

    ma soeur, ce que tu dis n'est pas correct. les musulmans ne divergent les fondements de la croyance et des pratiques. et les interprétations du qour'an faites par les compagnons et les savants qui ont suivi ne se contredisent pas entre elles en ce qui concerne la base de la religion.

    attachons-nous donc à la grande majorité des musulmans, qui sont les sounnites, afin d'être sûr de suivre la bonne voie...

    [...] Partie du message supprimé car non conforme avec la charte (Takfir abusif)

    La modération.

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Salat Istikhara

    Citation Envoyé par lela_myriam
    miloude, je ne c pas mé il y a plusieurs interprétation du coran et on ne c pas quel é la vré interprétation, diuex seul c la vérité et la envoyé o messager mé ceux ki interprét ne sont pas d ange et c movése interprétation sacumule et on ne c pas kel é la vrai
    attention je ne dit pas kil a raison mé juste kil fo ce méfié
    certes il y a plusieurs interpretations mais la vraie interpretation est ce qui est retenue le reste est a rejeté.

    dire que l'enfer a un fin comme les jahmiyaa (fondateur jahm ibn safwan que dieu lui donne ce qu'il mérite) disait que l'enfer et le paradis ont un fin ceci est une contradiction avec d'autres aya du quran.

    il n'y a pas de contradiction dans le saint qouran.....

    d'ailleur imam subkiy a rédigé un livre concernant cela et le titre est al ^itibaar bi baqaa aj janati wan naar

    ils disent qu'ils n'ont pas trouvé cela dans les livres de ibn taymiyyah mais ce que les adorateurs de ibn taymiyyah (at taymiyyoun) oublient c'est que son élève ibn qayyim al jawziya a dit ou plutôt a rapporté cela de ibn taymiyyah ... ainsi al albani l'a rapporté que ibn taymiyyah l'a dit, mais il refuse de le rendre mécréant il dit qu'il s'est trompé ya Allah

    celui qui contredit le quran est il musulman??? depuis quand???

  9. #9
    Date d'inscription
    février 2004
    Âge
    37
    Messages
    15

    Par défaut Salat Istikhara

    je c bi1 kil ny a pa de contradiction dans le saint quran é quil fo ce fié a lui mé c les gens
    je c kil ya de bon musulman je ne di pa le contraire mais il y a des gen qui ne sont pa carrect é fé apprendre dotre chose que ce que le quoran veut expliquer
    ex g un livre qui s'intitule les histoire des prophétes qui montre tout les version d'une histoire
    mé ce kil fo c de ne pas détour né des yeux d'allh et de ne jamais oublié de l'invoqué
    pour cette salat il y des gens qui disant que c dans le réve que dieux nous montre le choi a fair et d'otre disent que c par ls signe
    mes dans les deux cas on nous montre le chemin

Discussions similaires

  1. Salat Istikhara
    Par Little B dans le forum Al-Ihsân - La Spiritualité, l'Excellence
    Réponses: 22
    Dernier message: 14/04/2012, 15h03
  2. Salat ISTIKHARA
    Par Firdaws_moumina dans le forum Soutien dans l'épreuve
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/02/2011, 18h49
  3. Salat Istikhara
    Par muslim42 dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 24
    Dernier message: 15/08/2007, 10h48
  4. Salat El Istikhara
    Par djazairia dans le forum La vie du forum
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2004, 18h12

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •