Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: La Jurisprudence

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut La Jurisprudence

    bismillah wal hamdulillah was salaatu was salaam ^ala rasoulillah sallAllahu ^alayhi wa sallam.

    la jurisprudence est la déduction des lois au sujet desquelles il n’y a pas eu de textes explicites ; c'est-à-dire qu’il n’y a pas eu à son sujet un texte dont le sens n’admet qu’une seule interprétation. le jurisconsulte est celui qui a la capacité d’émettre ce genre de décret. pour cela, il doit maîtriser :

    * les versets concernant les lois

    * les paroles prophétiques concernant les lois tout en connaissant les chaînes de transmission remontant jusqu’au prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam.

    de même il doit connaître :

    * les personnes composant les chaînes de transmission

    * ce qui, parmi les textes, est abrogatif ou abrogé, a une portée générale ou particulière, sans détails ou détaillés tout en ayant une connaissance de la langue arabe de telle sorte qu’il maîtrise les différents sens qui pourraient être visés

    * les différentes significations possibles des différents termes dans es textes et ce, conformément à la langue dans laquelle le qour’an a été révélé.

    * aussi, ce que les jurisconsultes admettent unanimement et les lois au sujet desquelles ils ont divergé..


    en effet, s’il ne connaît pas tout cela, il n’aura aucune garantie contre le risque de contredire l’unanimité (ijmaa^) ; c'est-à-dire l’unanimité des jurisconsultes précédents.

    ce que l’on vient de citer comme condition est selon la déclaration de sheykh zakariya al ansariyy dans son livre asna ll mataalib, le commentaire de rawdou t talib.

    en plus de tout cela, il y a une autre condition qui est un pilier très important pour acquérir le pouvoir de donner des décrets de jurisprudence, il s’agit de la compréhension innée de la personne ; c'est-à-dire la force de compréhension et de perspicacité.

    il existe encore un sujet du jurisconsulte une autre condition, il s’agit d’être honnête et digne de confiance, ce qui veut dire aussi être sauf des grands péchés et de la persistance à commettre des petits péché de telle sorte que ceux-ci l’emportent en nombres sur les bonnes actions. celui à qui Allah accorde tous ces points est de toute évidence un saint.


    fin de première partie

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut La Jurisprudence

    quant à celui qui doit obéir au décret des jurisconsultes, c’est celui qui n’a pas atteint leur degré. la preuve concernant le fait que les musulmans sont classés selon deux degrés est la parole du prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam qui est :

    [size=18px]äÖÑ Çááå ÇãÑÇ ÓãÚ ãÞÇáÊí ÝæÚÇåÇ ÝÃÏÇåÇ ßãÇ ÓãÚåÇ ÞÑÈ ãÈáÛ áÇ ÝÞå ÚäÏå[/size]

    ce qui signifie : « que Allah accorde bonheur et grâce à celui qui écoute ma parole, qui la retient et la transmet telle qu’il l’a entendue, car il se peut qui celui qui la transmet ne possède pas la force de comprendre sa signification. » (rapporté par at tirmidiy et ibn hibbaan)

    la preuve dans le hadith est sa parole :

    [size=18px]ÝÑÈ ãÈáÛ áÇ ÝÞå ÚäÏå[/size]

    qui signifie : « …car il se peut que celui qui la transmet, ne possède pas la force de comprendre sa signification » dans une autre version, nous trouvons en plus :

    [size=18px]æ ÑÈ ãÈáÛ ÇæÚì ãä ÓÇãÚ[/size]

    ce qui signifie : « ..et il se peut que celui à qui l’on transmet soit plus perspicace que celui qui l’a entendue »

    en effet, ce hadith nous fait comprendre que parmi les gens, il y en a dont le rôle est seulement la transmission des hadith, sans toutefois posséder le pouvoir de comprendre les sens qui y son contenus. selon une autre version de ce hadith, il est dit :

    [size=18px]ÝÑÈ ÍÇãá ÝÞå Åáì ãä åæ ÃÝÞå ãäå[/size]

    ce qui signifie : « … car il se peut qu’un porteur de lois transmettent cela à quelqu’un qui a plus de compréhension des lois que lui. » les deux versions sont rapportées par at tirmidhy et ibn hibaan.

    fin de deuxième partie

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut La Jurisprudence

    d’autre part, c’est bien ce moujtahid-là dont nous parlons qui est visé par la parole du prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam

    [size=18px]ÅÐÇ ÌÊåÏ ÇáÍÇßã ÝÃÕÇÈ Ýáå ÃÌÑÇä æ ÅÐÇ ÇÌÊåÏ ÝÃÎØà Ýáå ÃÌÑ[/size]

    ce qui signifie : « si l’homme de pouvoir donne un décret de jurisprudence et vise juste, aura deux récompenses ; mais s’il donne un décret de jurisprudence et se trompe, aura une seule récompense » hadith rapporté par al boukhari

    dans ce hadith, le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a parlé particulièrement de l’homme de pouvoir, car ce dernier a plus besoin d’avoir la capacité d’émettre des décrets de jurisprudence que n’importe quelle autre personne.

    dans le passé, il y a eu des jurisconsultes parmi les salaf (les grands savants de trois premiers siècles de l’hégire) qui étaient des hommes de pouvoir tels que les six califes éclairés abou bakr, ^oumar, ^outhman, ^aliyy, al hassan bin ^aliyy et ^oumar ibn abdel ^aziz.

    le hadith du messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam est donc une invocation en faveur de ceux qui écoutent la parole du messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam, qui la retiennent et ensuite, la rapportent à d’autres sans y ajouter quoi que ce soit et sans la falsifier. cette invocation prophétique en leur faveur est pour qu’ils aient des visages rayonnant de bonheur le jour dernier.

    ensuite, le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam montre dans sa parole que la plupart de ceux qui transmettent les hadith, n’ont pas la capacité d’en déduire des lois. nous trouvons dans une version de ce hadith :

    [size=18px]ÝÑÈ ÍÇãá ÝÞå áíÓ ÈÝÞíå[/size]

    ce qui signifie : « …car il se peut qu’un porteur de lois ne soit pas spécialiste des lois. »

    cela veut dire que le porteur de paroles prophétiques peut transmettre à d’autres un savoir que contient sa parole sans qu’il ne comprenne sa signification, et donc il ne peut de lui-même en déduire des lois ou donner des décrets de jurisprudence. autrement dit, la plupart de ceux qui transmettent les hadith sont ainsi.

    si les compagnons du messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam qui écoutaient de lui des paroles prophétiques sont dans leur majorité incapable d’en déduire des lois, qu’en est-il alors de ceux qui viennent dans des époques tardives tels que les gens de notre époque ?

    ce hadith coup le chemin à ceux qui se prétendent capable de faire la jurisprudence alors qu’ils ne méritent pas ce pouvoir. ce hadith dévoile que ces derniers sont en train d’errer en réalité et qu’ils ne sont ni droits ni honnêtes.

    et Allah ta^ala est le plus savant

Discussions similaires

  1. Jurisprudence Mâlikite
    Par 1 sœur dans le forum Jurisprudence malikite
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/05/2012, 10h58
  2. Ecole de jurisprudence
    Par AbdalWadud dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 41
    Dernier message: 04/03/2012, 14h47
  3. Question de jurisprudence
    Par Souphienne dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/10/2008, 10h20
  4. Definition De La Jurisprudence
    Par risala dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/12/2007, 11h06
  5. Voici Un Ouvrage De Jurisprudence.
    Par Si-Ahmed dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/04/2007, 10h51

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •