Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Quelques Jugements Du Divorce

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    louanges à Allah l'unique, celui qui n'a besoin de rien, celui qui n'est pas engendré, qui n'engendre pas et qui n'a nul équivalent. je loue Allah, ta^ala, et je l'implore de me guider sur le chemin de droiture. je recherche son pardon et je me repens à lui. je recherche la préservation de Allah contre le mal de nos âmes et de nos mauvais actes. celui que Allah guide, c'est lui le bien guidé ; et celui qu'il égare, nul ne peut le guider.

    que l'honneur et l'élévation en degré les plus complets et les plus parfaits soient accordés à notre maître Mouhammad le maître des fils de ^adnan, celui que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonne nouvelle et avertisseur d'un châtiment, appelant à la religion agréée par Allah par sa volonté, le prophète qui est tel une lumière éclatante et une lune éclairante. Allah a guidé par lui la communauté. il a dévoilé par lui les obscurités. le prophète a ainsi transmis le message. il s'est acquitté de ce qui lui a été confié. il a conseillé la communauté. que Allah le rétribue pour nous du meilleur de ce dont il a rétribué un de ses prophètes. je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah, lui seul n'a pas d'associé. il a envoyé son messager avec l'enseignement de droiture et la religion de la vérité. je témoigne que notre maître Mouhammad Õáì Çááå Úáíå æ Óáã est son esclave et son messager. que Allah l'honore ainsi que tous les messagers qu'il a envoyés.

    esclaves de Allah, je vous aime par recherche de l'agrément de Allah. je vous recommande ainsi qu'à moi-même de faire preuve de piété à l'égard de Allah al-^aliyy al-^adhim. Allah tabaraka wa ta^ala dit dans le qour’an honoré :

    (ya ‘ayyouha n-nabiyyou ‘idha tallaqtoumou n-niça’a fatalliqouhounna li^iddatihinna wa ‘ahsou l-^iddata wa t-taqou l-laha rabbakoum)

    ce qui signifie : « o; toi le prophète, lorsque vous divorcez les femmes, qu’elles entament une période d’attente post-maritale. faites en sorte que la période d’attente soit complète et faites preuve de piété à l’égard de Allah, votre seigneur » [sourat at-talaq / 1].

    et il dit ta^ala :

    (wa li l-moutallaqati mata^oun bi l-ma^roufi haqqan ^ala l-mouttaqin)

    ce qui signifie : « celles qui ont été divorcées auront droit à une mout^ah, c’est un droit qui incombe à ceux qui font preuve de piété ».

    mes frères de foi, certes le licite est clair et l’interdit est clair. celui d’entre nous qui est doté de raison ne doit pas s’engager dans une affaire quelle qu’elle soit avant d’avoir appris ce que Allah y a rendu licite et ce qu’il y a rendu interdit. le messager de Allah Õáì Çááå Úáíå æ Óáã a dit :

    (thalathou jiddouhounna jiddoun wa hazlouhounna jidd : an-nikahou wa t-talaqou wa r-raj^ah)

    ce qui signifie : « trois choses sont effectives, qu’elles soient dites en étant sérieux ou en plaisantant : le mariage, le divorce et la reprise en mariage ».

    ../1

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    le messager de Allah nous a fait comprendre dans ce hadith que si quelqu’un a divorcé son épouse en plaisantant ou en étant sérieux, le divorce est effectif et ce, même s’il avait d’elle une centaine d’enfants. le divorce a ainsi des règles que les savants ont citées. connaître les lois du divorce est quelque chose de très important car des divorces proviennent de nombreuses personnes qui ne savent pas que leurs épouses ont été divorcées. ils vivent alors en commun avec elles dans l’interdit, que Allah ta^ala nous en préserve.

    il y a des divorces explicites (sarih) et des divorces implicites (kinayah). le divorce est sarih lorsque quelqu’un dit par exemple à sa femme : tu es divorcée, ou s’il dit : ma femme unetelle est divorcée. lorsque quelqu’un prononce une parole explicite de divorce, le divorce a eu lieu, qu’il ait eu l’intention de divorcer ou pas. mais s’il dit une parole implicite (kinayah), le divorce n’a lieu que s’il avait eu l’intention de divorcer et que cette intention était présente depuis le début de sa parole. ce qui est implicite c’est comme de lui dire : je n’ai plus besoin de toi ou ‘i^taddi ou encore tu m’es interdite. ici, ce ne sera un divorce que s’il avait eu l’intention de divorcer.

    Allah ta^ala dit dans le qour’an honoré :

    (ya ‘ayyouha l-ladhina ‘amanou qou ‘anfouçakoum wa ‘ahlikoum naran wa qoudouha n-naçou wa l-hijarah)

    ce qui signifie : « o vous qui êtes croyants, préservez-vous ainsi que vos familles d’un feu dont le combustible est fait d’hommes et de pierres ».

    l’imam tabi^iyy –successeur des compagnons– et moujtahid –jurisconsulte– ^ata’ ibnou abi rabah a donné l’exégèse de cette ‘ayah, lui qui a reçu la science par transmission de ^abdou l-lah ibnou ^abbas, de ibnou mas^oud et d’autres compagnons encore.

    il a dit : « que tu apprennes comment accomplir la prière, comment faire le jeûne, comment vendre, comment acheter, comment te marier et comment divorcer ».

    il est rapporté du messager de Allah Õáì Çááå Úáíå æ Óáã qu’il a dit :

    (la yajouzou l-la^ibou fi thalathin : at-talaqou wa n-nikahou wa l-^itaq ; man alahounna faqadwajabna)

    ce qui signifie : « il n’est pas permis de plaisanter avec trois choses : le divorce, le mariage et l’affranchissement ; si quelqu’un les prononce, ils sont effectifs ».

    ../2

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    ainsi, celui qui prononce le divorce de son épouse, le divorce a lieu même s’il était en train de plaisanter. si de plus c’est un divorce triple prononcé en une seule fois, comme s’il dit à sa femme : tu es divorcée par trois fois, ou s’il lui dit : tu es divorcée, divorcée, divorcée et qu’il avait visé par là le divorce par trois fois, il sera compté trois fois. c’est aussi le cas s’il l’a divorcée à trois reprises différentes en prononçant à chaque fois un seul divorce, ce sera un divorce triple et elle ne lui sera pas licite avant d’avoir épousé un autre homme avec les conditions que les savants ont mentionnées. Allah ta^ala dit :

    (fa’in tallaqaha fala tahillou lahou min ba^dou hatta tankiha zawjan ghayrouh)

    ce qui signifie : « s’il la divorce ainsi –par trois fois–, elle ne lui sera plus licite qu’après avoir épousé un autre homme » [sourat al-baqarah / 230].

    c’est le jugement de la religion. c’est la loi de Allah. cependant, de nombreuses personnes l’ignorent. ils se retrouvent alors avec celles qui étaient auparavant leurs épouses, alors qu’ils ont prononcé un divorce triple en une seule fois. ils pensent à tort que c’était un simple divorce. ceux là vivent en commun avec leurs ex-épouses dans l’interdit. certains, que Allah nous en préserve, leur donnent des fatwa et leur disent : emmène-la à la mer et fais en sorte que sept vagues passent par dessus son corps et elle te sera licite car al-bahr –la mer en arabe– est masculin !!! que Allah nous préserve de pareilles fatwa.

    al-boukhariyy a rapporté dans le sahih que le messager de Allah Õáì Çááå Úáíå æ Óáã a dit à une femme qui a été divorcée d’un divorce triple par son mari et qui voulait revenir à lui :

    (‘atouridina ‘an tarja^i ‘ila rifa^ah ! la tahil-lina lahou hatta tadhouqi ^ouçaylatahou wa yadhouqa ^ouçaylataki)

    ce qui signifie : « tu veux revenir à rifa^ah ! tu ne lui seras licite que si ce deuxième mari a un rapport avec toi »,

    c’est-à-dire que tu ne pourras revenir à ton premier mari qu’après que le deuxième ait eu un rapport avec toi, qu’il te divorce par la suite et que la période d’attente postmaritale s’écoule pour que tu puisses revenir au premier avec un nouveau contrat de mariage, avec un tuteur et deux témoins. oui, mes frères de foi, celui qui veut la sauvegarde pour sa religion doit apprendre ce qui est licite et ce qui est interdit auprès de gens de connaissance dignes de confiance. il doit apprendre ce qui est licite et ce qui est interdit concernant ses biens, sa famille, la vente, l’achat, le mariage, le divorce et ce qui est de cet ordre. ayez miséricorde envers vous-mêmes, faites miséricorde à vos familles et à vos enfants en apprenant et en leur enseignant les sujets du bien, les sujets de la religion. au sujet de la miséricorde des uns envers les autres, le messager de Allah Õáì Çááå Úáíå æ Óáã a dit :

    (ja^ala l-lahou r-rahmata mi’ata jouz’ ; fa’amsaka ^indahou tis^atan wa tis^ina jouz’an wa ‘anzala fi l-‘ardi jouz’an wahidan ; famin dhalika l-jouz’i yatarahamou l-khalqou hatta tarfa^a lfarasou hafiraha ^an waladiha khachyata ‘an tousibahou)

    ce qui signifie : « Allah a fait de la miséricorde cent parts. il a réservé quatre-vingt-dix-neuf parts et a fait descendre sur terre une seule partie. c’est à partir de cette part-là que les créatures se font miséricorde entre elles, au point que la jument lève son sabot de crainte de piétiner son poulain » [rapporté par al-boukhariyy].

    o Allah, fais-nous miséricorde par ta large miséricorde, tu es certes le meilleur de ceux qui font miséricorde.

  4. #4
    Date d'inscription
    août 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 305

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    subhan'Allah !



    combien de gens vivent dans l'illicite alors qu'ils se croient dans le licite !


    combien de gens sont divorcés alors qu'ils ne le savent pas !


    combien de gens ont des enfants dans le haraam alors qu'ils se croient dans le halaal !


    ces gens là, ne seront ils pas pardonnés : ils formulent la bonne intention et ils ne savent pas !

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 092

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    machAllah mon frère leçon très importante

    pour ne pas tomber dans le haram car soubhannAllah beaucoup

    de gens l'ingnorent dans notre temps ...

    barak Allahoufikoum

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    certains gens dans notre temps cherchent tellement des "facilités" qu'ils tombent dans le chemin qui fini en enfer et qu'elle mauvaise déstination....

  7. #7
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 092

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    soub7annAllah que dieu nous en préserves amin

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce

    Citation Envoyé par bourradou
    soub7annAllah que dieu nous en préserves amin
    amin

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 092

    Par défaut Quelques Jugements Du Divorce


Discussions similaires

  1. ~ Divergence entre les jugements de deux jurisconsultes ~
    Par Charlie dans le forum Al-Ahâdîth - Les paroles du Prophète [sallâ-Llâhou `alayhi wa sallam]
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2011, 17h09
  2. Quelques Paroles.
    Par Aslan dans le forum Poésie
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2009, 22h11
  3. Les Jugements De La Loi De L'Islam
    Par mouslima9 dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/02/2006, 09h55
  4. Divorce Ou Pas Divorce..besoin De Vos Conseils Svp
    Par oumahmed dans le forum La vie du forum
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/07/2005, 20h11
  5. Quelques Dou^a...
    Par DjamL dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/05/2004, 23h22

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •