Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 30

Discussion: Explication Du Hadith De La Jariyah

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    [list]la louange est à allah le seigneur des mondes, à lui reviennent les bienfaits, les grâces et la gloire parfaite. que davantage d’élévation en degrés soit accordée à notre maître Mouhammad, le plus noble des envoyés ainsi qu’à l’ensemble de ses frères les prophètes et les messagers ;
    et qu’à tous allah apaise la crainte quand au sort de leur communauté.
    [/list:u]

    [list] __________________________ § ________________________[/list:u]

    il nous a été rapporté dans mouslim et al-bayhaqiyy que le messager de allah a dit :
    [size=18px]{Åäøó ÇáÅÓáÇóãó ÈóÏóÃó ÛóÑöíÈÇð æÓóíóÚõÏõ ÛóÑöíÈÇð ßóãóÇ ÈóÏÃó ÝóØõæÈì áöáúÛõÑóÈóÇÁ}[/size]
    « ‘inna l-‘islama bada’a ghariban wa saya^oudou ghariban kama bada’ fatouba li l-ghouraba’ »

    ce qui signifie :

    « l’Islam est apparu étranger et reviendra étranger comme il a commencé ; bonne nouvelle aux étrangers »
    on lui a dit : « qui seront les étrangers ô messager de allah ? » il a dit :
    [size=18px]{ÇáÐöíäó íõÕúáöÍõäó ãöäú ÓõäøóÊöí ãóÇ ÃóÝúÓóÏó ÇáäøóÇÓ}[/size]
    « al-ladhina youslihouna min sounnati ma ‘afsada n-nas »

    ce qui signifie :
    « ceux qui corrigeront ce qui a été corrompu dans la voie - sounnah – que j’ai tracé ».

    or la sounnah du prophète est la loi que le prophète a transmise, c’est-à-dire la croyance et les jugements de la loi révélée. il y a dans ce hadith la bonne nouvelle pour celui qui s’attachera, à notre époque où la corruption s’est répandue dans la communauté, à la sounnah du prophète c’est-à-dire à sa loi révélée.
    [list] __________________________ § _________________________[/list:u]

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut 1ère Partie :

    si un assimilationniste (mouchabih : qui assimile allah à ses créatures.) prétend que : (le qour’an et le hadith indiquent que allah ta^ala est localisé dans la direction du haut) comment lui répondre ?

    la réponse vient des textes mêmes car ce groupe, le groupe des assimilationnistes prétend que : (nous confirmons à allah ce qu’il a confirmé pour lui-même et nous nions à son sujet ce qu’il a nié pour lui-même). ils veulent insinuer par leur parole qu’ils confirment à allah la ressemblance avec les créatures. ensuite, par leur parole : (nous nions à son sujet ce qu’il a nié pour lui-même), ils insinuent qu’il faudrait nier son exemption de la localisation dans l’espace, de la direction, du fait d’être un corps et de tous les attributs des corps tels que le mouvement, l’immobilité, le déplacement, le changement d’humeur et tout ce qui est du même ordre parmi les attributs des corps.
    les assimilationnistes les plus anciens disaient : (allah est un corps impalpable, une lumière qui scintille). quant à ceux de notre époque, ils disent qu’il est un corps palpable ! pour preuve, ils disent : (au jour dernier, lorsqu’il sera demandé à l’enfer : es-tu plein ? et qu’il répondra : y en a-t-il encore ? alors allah y mettra son pied sans qu’il soit brûlé) ! ceci constitue bien une preuve qu’ils attribuent à allah le corps.
    si l’un d’entre eux s’avise maintenant de citer le hadith de al-jariyah (hadith qui est connu sous le nom de hadith de la femme esclave) comme preuve que le prophète aurait soi disant demandé (où est dieu ?) et que la femme esclave aurait répondu (dans le ciel), on lui répond ce qui suit : ce hadith contredit un hadith moutawatir (hadithth rapporté par un grand nombre de compagnons, témoins auditifs ou oculaires, à un grand nombre de rapporteurs à chaque génération.) comporte sa parole ^alayhi s-salam :
    [size=18px](ÍóÊì íÔåÏæÇ Ãä áÇøó ÅáÜå ÅáÇøó Çááå æ Ãäøöí ÑÓæáõ Çááå)[/size]
    « hatta yach-hadou ‘an la ‘ilaha ‘il-la l-lah wa ‘anni raçoulou l-lah »
    ce qui signifie :
    « jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est de dieu que allah et que je suis le messager de allah ».
    ce hadith signifie donc qu’on ne juge quelqu’un musulman que sur sa prononciation des deux témoignages.
    le hadith de al-jariyah, dans sa version rapporté par mouslim, comporte le sens que le prophète se serait contenté de la parole (fi s-sama’) de cette esclave pour la juger musulmane. le maître de cette esclave l’avait effectivement amené pour que le prophète m vérifie qu’elle était croyante dans le but de l’affranchir. dans ce hadith le prophète aurait demandé à l’esclave : [size=18px](Ãíä Çááå)[/size] (‘ayna l-lah), elle aurait répondu (fi s-sama’) puis il lui aurait demandé : [size=18px] (ãä ÃäÇ)[/size](man ‘ana ? « qui suis-je ? ») elle aurait répondu : (le messager de allah), il aurait alors dit à son maître : [size=18px](ÃÚÊÞåÇ ÝÅäåÇ ãÄãäå)[/size] ce qui signifie : « libère-là car elle est croyante ».

    d’une part la version rapportée part mouslim ne viendrait que d’un seul compagnon. d’autre part ce hadith présente une contradiction avec le hadith moutawatir qui a été rapporté, lui, par 15 compagnons. en effet, le hadith de al-jariyah donne l’illusion qu’il suffirait que quelqu’un dise : (allah fi s-sama’) pour être jugé croyant alors que ceci est contraire à la vérité. voilà donc comment les reprendre.

  3. #3
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 092

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    mashAllah barak Allahoufik mon frère

    mais j'ai une question pourquoi ce hadith s'appelle" femme esclave???"

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    si maintenant quelqu’un avance que les savants qui ont commenté mouslim - an-nawawiyy, ar-raziyy, et d’autres – ont approuvé ce hadith, le hadith de al-jariyah, la réponse à leur faire est la suivante : ils ne l’ont pas pris selon le sens apparent, mais ils l’ont interprété (l’imam mouslim lui-même ne l’a pas retenu dans le sens apparent contrairement aux assimilationnistes qui se prétendent « salafites »). an-nawawiyy, ar-raziyy et d’autres qui ont commenté le livre de mouslim n’ont pas pris ce selon le sens apparent comme vous l’avez fait vous-mêmes mais ils ont dit que (‘ayna l-lah) vient dans le sens de l’interrogation sur la glorification et l’éminence de Allah et non pas dans le sens de l’interrogation sur la localisation dans l’espace.

    [size=18px]en effet, on dit dans la langue arabe : « ‘ayna untel (foulan) » dans le sens de : « quel degrés à-t-il ? quel est l’élévation de son mérite ? » d’autre part lorsque l’on dit (fi s-sama’), cela peut signifier, dans la langue arabe la supériorité du mérite.[/size]

    c’est de cette manière que les deux savants du hadith an-nawawiyy et ar-raziyy l’ont interprété : ils ne l’ont pas pris selon le sens apparent comme l’ont fait les prétendus salafites. si vous abandonniez le sens apparent et si vous interprétiez le hadith comme ils l’ont interprété vous seriez sauf de la mécréance par rapport à cette question-là à l’exemple de ces illustres savants lorsqu’ils l’ont compris différemment du sens apparent et en ont fait l’interprétation, c’est-à-dire qu’ils ont écarté le sens qui vient communément à l’esprit : ils ne l’ont pas expliqué selon le sens apparent et se sont ainsi préservés de la mécréance. quant à celui qui en retient le sens apparent et qui déclare : (ceci est une preuve que allah est localisé dans le ciel), son jugement c’est qu’il n’est pas musulman. l’expression (fi s-sama’) est utilisé dans la langue tantôt pour indiquer la localisation tantôt pour exprimer le mérite : allah a révélé ainsi qu’il a des attributs de perfection, qu’il a plus de science que tous ceux qui ont une science, qu’il est plus puissant que tous ceux qui ont une puissance et qu’il a une volonté qui se réalise en toute chose. le terme « ayna » vient donc pour interroger au sujet de la localisation dans l’espace et il vient également pour interroger au sujet du mérite et de l’éminence.

  5. #5
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    toute la question revient finalement à dire que le hadith qui est connu sous le nom de hadithou l-jariyah, que les assimilationnistes (mouchabbihah) retiennent en s’attachant à la version rapporté par l’imam mouslim, n’est pas jugé sahih par les savants du hadith et ceci pour deux raisons :

    [list] 1)parce que le hadith est moudtarib (hadith rapporté avec de nombreuses versions incompatibles et qui ne sont pas conciliables entre-elles. les savants ont dit qu’on ne peut se référer pour la croyance sur un hadith moudtarib) le hadith a effectivement était rapporté par l’imam mouslim tel que nous l’avons cité mais il a aussi rapporté dans les termes (qui est ton seigneur ?) auxquels elle aurait répondu (allah), de même par les termes (‘ayna l-lah) après lesquels elle aurait pointé le doigt vers le ciel.
    il a enfin été rapporté dans les termes :
    [size=18px](ÃÊóÔåóÏöíäó Ãä áÇ ÅáÜå ÅáÇø Çááå)[/size]
    (‘atach-hadina an-la ‘ilaha il-la l-lah)
    ce qui signifie :
    « témoignes-tu qu’il n’est de dieu que allah ? » auxquels elle a répondu : « oui ». il lui a dit ensuite : [size=18px](ÃÊóÔåóÏöíäó Ãäøí ÑÓæáõ Çááå)[/size]
    (‘atach-hadina ‘anni raçoulou l-lah)
    ce qui signifie :
    « témoignes-tu que je suis le messager de allah ? » et elle a répondu : « oui ». cette dernière version a été rapportée par l’imam malik dans son livre al-mouwatta’. or l’imam malik est plus fort dans la science du hadith que l’imam mouslim car sa chaîne de transmission est plus courte. il n’y a en effet entre lui et le prophète r que trois ou quatre rapporteurs de hadith.[/list:u]

    [list] 2) la seconde raison est que les versions comportant l’expression (‘ayna l-lah) contredisent les fondements de la loi (al-‘ousoul). en effet cela fait parti des fondements de la loi révélée (chari^ah) de ne pas juger quelqu’un sur sa parole : (allah fi s-sama’). cette parole est en effet commune aux différents courants des gens du livre ainsi qu’a d’autres groupes. la chose reconnu dans la loi révélée par allah c’est ce qui a été rapporté dans le hadith moutawatir que nous avons cité précédemment, c’est-à-dire qu’on ne juge quelqu’un musulman que sur sa prononciation des deux témoignages.[/list:u]

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    quand à leur façon de citer comme preuve le verset : [size=18px] (ÃóÃóãöäÊõã ãøóä Ýöí ÇáÓøóãóÇÁ) [/size] (‘a’amintoum man fi s-sama’), désigne les anges et que le mot « man » qui signifie dans la langue arabe aussi bien « celui qui » que « ceux qui » ne désigne pas allah. cette ‘ayah n’est donc en rien une preuve que allah serait dans le ciel. en effet, si les anges recevaient de la part de allah l’ordre de faire engloutir par la terre ceux qui vouent l’adoration à autre que allah ils le feraient. de même pour le verset suivant qui concerne des vents puissants. si allah leur ordonné de le faire, les anges pousseraient les vents sur ces gens qui seraient ainsi exterminés. tel est la signification de la ‘ayah de souratou l-moulk :
    [size=18px]ÃóÃóãöäÊõã ãøóä Ýöí ÇáÓøóãóÇÁ Ãóä íóÎúÓöÝó Èößõãõ ÇáÃóÑúÖó[/size]
    (‘a’amintoum man fi s-sama’i ‘an youkhsifa bikoumou l-‘arda)
    et de la ‘ayah qui la suit :
    [size=18px]Ãóãú ÃóãöäÊõã ãøóä Ýöí ÇáÓøóãóÇÁ Ãóä íõÑúÓöáó Úóáóíúßõãú ÍóÇÕöÈÇð[/size]
    (‘am’amintoum man fi s-sama’i ‘an yoursila ^alaykoum hasiba)
    c’est-à-dire des vents très puissants. ces versets sont interprétés conformément à ce qui est rapporté dans le hadith sahih :
    [size=18px]ÇÑúÍóãæÇ ãóä Ýöí ÇáÃóÑúÖö íóÑúÍóãóßõãú ãä Ýöí ÇáÓøóãÇÁ [/size]
    (‘irhamou man fi l-‘ardi yarhamakoum man fi s-sama’)
    ce qui signifie :
    « soyez miséricordieux envers ceux qui sont sur terre, ceux qui sont dans les cieux seront alors miséricordieux avec vous »
    ce hadith a également été rapporté dans les termes suivants :
    [size=18px](ÇÑúÍóãæÇ Ãóåúáó ÇáÃóÑúÖö íóÑúÍóãóßõãú Ãóåúáõ ÇáÓøóãÇÁ )[/size]
    (‘irhamou ‘ahla l-‘ardi yarhamakoum ‘ahlou s-sama’)
    ce qui signifie :
    « soyez miséricordieux envers les habitants de la terre, les habitants du ciel seront alors miséricordieux avec vous»
    cette version explique que ceux qui est visé par l’expression (man fi s-sama’) dans la première version du hadith et dans la ‘ayah : ce sont les anges car ce sont eux les habitants des cieux. en effet, on ne qualifie pas allah par l’expression : « ‘ahlou s-sama’ » « les gens des cieux ». cette expression concerne bien les anges car ce sont eux les gens des cieux.
    voilà la réponse à donner aux assimilationnistes qui se prétendent salafites, quand ils servent de ces deux versets pour appuyer leur mauvaise croyance que allah serait dans le ciel.

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    de même, pour tous les versets non explicites auxquels ils s’attachent et qui, en apparence, pourraient donner l’illusion que allah serait un corps localisé dans la direction du haut, qu’il bougerait, qu’il se déplacerait du haut vers le bas jusqu’au ciel de ce bas monde et qu’il descendrait sur terre au jouir dernier avec les anges, comme dans le cas de la ‘ayah :
    [size=18px]æóÌóÇÁ ÑóÈøõßó æóÇáúãóáóßõ ÕóÝøÇð ÕóÝøÇð[/size]
    (wa ja’a rabbouka wa l-malakou saffan saffa)
    dont le sens apparent est que allah viendrait avec les anges rang par rang, toutes ces ‘ayah doivent impérativement être interprétées par un autre sens que le sens apparent.
    nous leur disons que tout verset non explicite qui serait pris selon le sens apparent impliquerait des contradictions dans le qour’an alors que le qour’an en est absolument exempt. si ces versets étaient interprétés selon le sens apparent, ils contrediraient d’autres versets non explicites dont le sens apparent donne l’illusion que Allah serait dans la direction de la terre, comme par exemple sa parole ta^ala :
    [size=18px]æóáöáøåö ÇáúãóÔúÑöÞõ æóÇáúãóÛúÑöÈõ ÝóÃóíúäóãóÇ ÊõæóáøõæÇú ÝóËóãøó æóÌúåõ Çááøåö[/size]
    (wa li l-lahi l-machriqou wa l-maghribou fa’aynama touwallou fathamma wajhou l-lah)
    [sourate al-baqarah / verset 115]
    le sens apparent de ce verset est que allah serait aux horizons de la terre et que, quelle que soit la direction vers laquelle on se dirige dans la prière, vers le nord, vers le sud, vers l’est ou vers l’ouest, on se dirigerait vers allah lui-même. dans ce verset il n’ont pas retenu ce sens-là et on bien délaissé le sens apparent !
    on leur dit : ce sont tous des versets du qour’an et pourtant vous ne prenez pas le sens apparent des versets qui signifieraient que allah serait sur terre ou ce qui est de cet ordre, comme le verset :
    [size=18px]æóÞóÇáó Åöäøöí ÐóÇåöÈñ Åöáóì ÑóÈøöí ÓóíóåúÏöíäö[/size]
    (wa qala ‘inni dhahiboun ‘ila rabbi sayahdini)
    [sourate as-saffat / verset 99].
    ce verset relate l’histoire de notre maître ‘ibrahim qui a dit, lorsqu’il a quitté son peuple qui avait refusé de lui obéir et n’avait pas accepté d’abandonner l’adoration des idoles : (wa qala ‘inni dhahiboun ‘ila rabbi sayahdini). le sens apparent de ce verset est que allah serait en palestine car c’est là-bas que notre maître ‘ibrahim avait l’intention d’aller.

    vous ne prenez pas le sens apparent de ce verset ni du précédent. pourquoi retenez-vous le sens apparent dans certains cas et ne le faites-vous pas dans tous les autres cas, alors que ce sont tous des ‘ayah du qour’an ? c’est-là un jugement arbitraire de votre part c’est-à-dire un agissement sans aucun fondement.

    il n’y a d’autre choix, pour ne pas aboutir à une contradiction dans le qour’an, que de donner un autre sens que le sens apparent à tous les versets non explicites dont le sens apparent fait croire que Allah serait localisé dans la direction du haut ainsi qu’à tous les versets dont le sens apparent donne l’illusion que allah serait localisé dans la direction du bas. il est obligatoire de ne pas les prendre dans leur sens apparent : les uns comme les autres doivent être interprétés.

  8. #8
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 092

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    mashAllah mon frère c'est très interressant barak Allahoufik vraiment

    je n'est pas fini de lire car je suis un peu fatigué je préfère continuer demain ou je pourrais mieux

    me concentrer....

    barak Allahouk pour tous le bien que tu fais içi...
    que dieu te donnes al-janna dans le plus hauts degrés. amin

  9. #9
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    voilà ce que les savants de ‘ahlou s-sounnah ont dit : on interprète sans comment ni forme ni endroit ni direction : on interprète conformément à ce qui est digne d’être attribué à allah.

    ainsi dans le verset :
    [size=18px]ÇáÑøóÍúãóäõ Úóáóì ÇáúÚóÑúÔö ÇÓúÊóæóì[/size]
    (ar-rahmanou ^ala l-^archi stawa’)
    il faut exempter allah de la localisation ou de la position assise sur le trône. et dans le verset :
    [size=18px]ÝóÃóíúäóãóÇ ÊõæóáøõæÇú ÝóËóãøó æóÌúåõ Çááøåö[/size]
    (fa’aynama touwallou fathamma wajhou l-lah)
    nous disons (fathamma wajhou l-lah) comme l’a dit l’un des savants du salaf, moujahid l’élève de ibnou ^abbas, que Allah les agrée tous les deux : (wajhou l-lah) signifie donc la qiblah que dieu agrée pour votre prière surérogatoire lorsque vous êtes en voyage sur une monture.
    quant au verset :
    [size=18px]æóÞóÇáó Åöäøöí ÐóÇåöÈñ Åöáóì ÑóÈøöí ÓóíóåúÏöíäö[/size]
    (wa qala ‘inni dhahiboun ‘ila rabbi sayahdini)ce qui signifie :
    « je vais là où je peux adorer Allah sans subir de mal ».
    car le peuple de ‘ibrahim avait essayé de le tuer en le projetant dans le feu ; il en était ressorti sain et sauf mais cela ne les avait pas convaincus et ils avaient refusé de le suivre dans l’Islam.

    al-boukhariyy a rapporté que le prophète a dit :
    [size=18px]ÅÐÇ ßóÇäó ÃÍóÏõßõã Ýí ÕóáÇÊöåö ÝóÅöäøóåõ íõäóÇÌöí ÑÈøöå ÝáÇ íóÈúÕõÞóäøó Ýí ÞöÈúáóÊöåö æáÇ Úóäú íóãöíäöåö ÝóÅöäøó ÑóÈøóåõ Èóíúäóåõ æóÈóíúäó ÞöÈúáóÊöåö[/size]
    « ‘idha kana ‘ahadakoum fi salatihi fa’innahou younajiyy rabbihi fala yansouqanna fi qiblatihi wa la ^an yaminihi fa‘inna rabbahou baynahou wa bayna qiblatihi »
    ce qui signifie :
    « lorsque l’un d’entre vous est dans la prière, il est en train d’implorer et d’adorer son seigneur. qu’il ne crache pas devant lui ni à sa droite car [la miséricorde de] son seigneur se trouve entre lui et la qiblah »
    or ce hadith a une chaîne à une chaîne de transmission plus forte que le hadith de al-jariyah. il signifie que le musulman s’adonne à l’adoration de son seigneur pendant sa prière, qu’il ne crache pas en direction de la qiblah ni à sa droite car la miséricorde de son seigneur se trouve entre lui et la qiblah.
    al-boukhariyy a également rapporté de abou mouça al-‘ach^ariyy que le messager de allah a dit :
    [size=18px]ÇÑúÈóÚõæÇ Úáì ÃóäÝõÓößõãú ÝÅöäøóßõãú áÇ ÊóÏúÚõæäó ÃóÕóãøó æáÇ ÛóÇÆöÈÇð º Åäøóßã ÊóÏúÚõæäó ÓãíÚÇð ÞóÑöíÈÇð º æÇáÐí ÊóÏúÚõæäóåõ ÃóÞúÑóÈõ Åáì ÃóÍóÏößõãú ãöäú ÚõäõÞö ÑÇÍöáóÉö ÃÍóÏößõã[/size]

    « ‘irba^ou ^ala ‘anfousikoum fa’innakoum la tad^ouna ‘asamma wa la gha’iban ‘innakoum tad^ouna sami^an qariban ; al-ladhiy tad^ounahou ‘aqrabou ‘ila ‘ahadikoum min ^ounouqi rahilati ‘ahadikoum »
    le sens apparent du hadith signifie que allah serait plus proche par la distance de la personne que le cou de sa propre monture.
    en réalité, ce hadith signifie : épargnez-vous et ne vous efforcez pas d’élever beaucoup la voix dans vos takbir et vos invocations, car rien n’échappe à l’ouïe, à la vue et à a science de allah ^azza wa jall, il sait absolument tout de vous, qui entend tout et qui exauce ce qu’il veut à qui il veut. il n’est donc pas question ici d’une proximité physique, comme le cou de votre monture serait proche de l’un d’entre vous, mais du fait que Allah sait tout et en tout instant et où que vous soyez.

    [list]en résumé, celui à qui allah a accordé la bonne compréhension et qu’il a guidé vers la vérité aura su que l’Islam est la religion de l’exemption de allah de toute ressemblance avec les créatures et que allah existe sans comment et sans endroit.[/list:u]

    la louange est allah le seigneur des mondes.

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    438

    Par défaut Explication Du Hadith De La Jariyah

    Citation Envoyé par bourradou
    mashAllah mon frère c'est très interressant barak Allahoufik vraiment

    je n'est pas fini de lire car je suis un peu fatigué je préfère continuer demain ou je pourrais mieux

    me concentrer....

    barak Allahouk pour tous le bien que tu fais içi...
    que dieu te donnes al-janna dans le plus hauts degrés. amin
    amine barakAllahou fiki !

    ce hadith est connu sous le nom de "hadith de la femme esclave" car il est question dans ce hadith d'une femme esclave, et ce qui fait la particularité c'est que les mouchabihhah (assimilationnistes) tels les wahhabites ont fait de ce hadit qui n'est pas sahih, la base de leur croyance à savoir que allah serait localisé dans le ciel, wa liya^oudhoubi l-lah d'une telle mécréance.

Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Explication De Hadith
    Par El_Muslim dans le forum Soutien dans l'épreuve
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2006, 20h42
  2. Hadith De La Femme Esclave (al-jariyah)
    Par mouhammadnour dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 12
    Dernier message: 05/03/2006, 16h23
  3. Hadith De La Femme Esclave (al-jariyah). Expliquez
    Par cherine dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/02/2006, 17h06
  4. Le Hadith De La Jariyah
    Par abou mouhammed dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/04/2005, 21h01
  5. Hadith Al Jariyah
    Par MiLk dans le forum Déviances et préventions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2004, 23h32

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •