Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Allah Est L’unique Createur Des Causes Naturelles

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2003
    Âge
    37
    Messages
    16

    Par défaut Allah Est L’unique Createur Des Causes Naturelles

    Allah est l’unique createur
    des causes naturelles et de leurs effets

    parmi les principes de base de la croyance musulmane qui incombent à toute personne pubère, saine d'esprit et responsable, il y a la croyance en l'unicité de Allah al-wahdaniyyah, tabaraka wa ta^ala. il est le seul à être caractérisé par al-'ijad, c'est-à-dire qu'il est l'unique à faire exister à partir du néant absolu ; et par at-takwin, c'est-à-dire qu'il est l'unique à avoir l'attribut de la création. nul ne peut avoir d'actes semblables ou égaux aux actes de Allah.

    il est le seul à faire exister les choses à partir du néant absolu, et nul autre que lui n'est créateur. Allah est l'unique créateur de tout ce qui existe, qu'il s'agisse : des tous petits corps, comme les particules ; des corps les plus immenses, comme le trône ; des mouvements et de l'immobilité.

    il n'est pas d'autre créateur hormis Allah. il en est de même pour les intentions et pour les penchants des coeurs, car c'est Allah ta^ala qui les crée. il n'est pas une seule intention de l'être humain qui ne soit par la création de Allah.

    Allah ta^ala dit [‘ayah 3 ; sourat fatir] :
    (åóáú ãöäú ÎÇáöÞò ÛóíúÑõ Çááåö )
    ce qui signifie : "y a-t-il un autre créateur autre que Allah ?"

    ce qui veut dire que Allah ta^ala est l'unique qui tire les choses du néant à l'existence, et nul ne peut cela hormis lui, nul ne participe en cela avec lui.

    dire que nous créons nos propres actes est de la mécréance. il en est de même pour toutes les causes banales, car elles ne créent pas leurs propres effets. ainsi, le feu ne crée pas son propre effet, c'est-à-dire la brûlure. le pain ne crée pas le rassasiement, et les médicaments ne créent pas la guérison. aussi, si quelqu'un d'entre nous jette un caillou contre une vitre, qui suite à cela se casse, alors cette cassure a lieu par la création de Allah ta^ala. il est celui qui a créé la main qui a jeté le caillou, le caillou qui a été jeté, le mouvement de la main ainsi que la cassure. les exemples de la vie de la vie courante que tout le monde peut constater, et qui prouvent cette croyance, sont très nombreux.

    nous voyons que certains malades absorbent des médicaments et se retrouvent guéris, en revanche, nous en voyons d'autres qui prennent les mêmes médicaments, mais ils ne guérissent pas pour autant. il y a aussi des personnes, qui atteintes d'une même maladie, reçoivent les mêmes soins et les mêmes remèdes ; pourtant, une partie en meurt et une autre recouvre la santé. il y en a même qui se laissent aller sans se soigner, mais guérissent pendant que d'autres se font soigner et en meurent.

    parmi les preuves que l'on constate par simple observation, il y a le fait que, habituellement, il ne convient pas à l'être humain de manger une braise rouge, car cela entraîne en général sa destruction et sa mort. cependant, l'autruche peut en manger et peut également manger des clous rougis par le feu sans que cela ne lui pose des problèmes de digestion de nature à la déranger ou à l'affecter ; au contraire elle le digère très bien. pourtant, tous les deux, l'homme et l'autruche sont constitués de chair, de sang et d'âme. si le feu créait effectivement les brûlures, alors cette différence de réaction au feu ne devrait pas avoir lieu.

    cela est, en fait, une preuve manifeste que le feu ne crée pas les brûlures, mais que c'est Allah ta^ala qui crée cela par le contact avec le feu.

    il en est ainsi pour les autres causes naturelles comme le satiété après avoir mangé, la désaltération après avoir bu, ou la coupure de ce qui peut être tranché par le couteau.

    il a été rapporté par de nombreux témoignages de sources sûres que, dans la région de khawarizm , une femme a vécu un peu plus de vingt ans sans manger ni boire, et qu'elle était en bonne santé physique et mentale. elle marchait activement, et aucune manifestation de faim ne semblait transparaître d'elle, mais bien au contraire, son visage était toujours radieux comme une rose.

    en effet, l'histoire est la suivante : il y avait eu une bataille entre des villageois musulmans et des mécréants étrangers. suite aux attaques de ces derniers, les musulmans du village sont sortis pour repousser le chef criminel des troupes ennemies. les villageois n'avaient pas reçu l'autorisation de se livrer à la bataille de la part du gouverneur de la région. ce dernier était, à cette époque, ^abdou-llah bin tahir qui était nommé par le calife abasside.

    le mécréant les a attirés jusqu'à une prairie sans habitations, ce qui a empêché les villageois musulmans de pouvoir se protéger des armes ennemies. ce mécréant les a attaqués avec ses soldats jusqu'à en tuer quatre cents. ayant appris les nouvelles sur les attaques, le gouverneur a aussitôt dépêché une armée au secours de la population ; ce qui a entraîné la fuite des ennemis. suite à cela, les musulmans ont porté jusqu'au village les corps des martyrs. parmi ces martyrs figurait un jeune homme. c'était un menuisier pieux. il était marié et avait des enfants.
    sa femme qui a vu son corps parmi les morts, s’est mise dans un état de grande tristesse, et lorsque le temps de la prière du maghrib est entré, sa tristesse ne l'a point détournée de son accomplissement.

    alors qu'elle était dans la prosternation, le sommeil l'a emportée car elle était fatiguée, et elle a fait un rêve. elle s'est d'abord vue dans une terre assez vaste et, en face de celle-ci, une autre terre resplendissante de verdure. puis, elle a vu des hommes regroupés, formant des cercles. elle a reconnu en eux les villageois martyrs tués au cours de la journée, alors elle s'est mise à regarder leurs visages un par un. ensuite, elle a fini par voir et reconnaître son mari qui lui aussi l'a vue. il l'a appelée par son nom, elle s'est alors approchée de lui. elle a vu les martyrs en train de manger un pain blanc. il lui en a donné, après avoir consulté ses compagnons en disant : "elle est restée aujourd'hui sur sa faim". elle a mangé une bouchée de pain, puis elle s'est réveillée dans la même position, à savoir la prosternation. elle s'est relevée et elle était rassasiée et désaltérée. a partir de ce moment-là, elle n'a plus jamais ressenti d'envie pour la nourriture.

    elle a vécu dans cet état pendant plus de vingt ans, et les gens ont continué à rapporter de ses nouvelles dans toutes les régions environnantes, à tel point que certains gouverneurs et certains juges l'ont emprisonnée dans une maison en chargeant des femmes de la surveiller ; et ces dernières ne l'ont jamais vue manger ou boire.

    lorsqu'elle marchait, malgré son état, elle était vigoureuse, sa démarche était active. de plus, il ne paraissait jamais de traces de faim sur son visage qui restait toujours resplendissant à l’image des roses.

    les gens l'ont alors questionnée à ce sujet, elle a répondu : "je ne ressens pas d'envie pour la nourriture ; au contraire je la sens comme du foin."

    il y a en cela une preuve que c'est Allah ta^ala qui crée la satiété et non pas le pain. c'est aussi la preuve que c'est Allah, tabaraka wa ta^ala, qui crée la vie en l'homme et non pas la nourriture ou l'eau.

    un savant a rencontré cette femme, et s'est de lui-même assuré de ce que les gens disaient à son sujet. deux ans plus tard, il est revenu pour la rencontrer et, là non plus, il ne l’a jamais vue manger ou boire.

    depuis, cette histoire s'est amplement répandue parmi les musulmans de ce village de la région de khawarizm.

    on y trouve une preuve, parmi tant d'autres, de la véracité de ce qui a été rapporté, dans la qour'an et dans les hadith, au sujet des prodiges des martyrs dans la voie que Allah, agrée à savoir qu'ils sont au paradis, qu'ils y mangent et y boivent même si leurs corps sont restés dans leurs tombes. leurs âmes se déplacent vers le paradis, immédiatement après la mort, et n'entrent pas avec eux dans la tombe.

    il y a également dans cette histoire, une preuve claire et concrète du mérite des martyrs. cette bouchée de pain que la femme a mangée au cours du songe, Allah ta^ala en a fait une cause qui lui a permis de vivre jusqu'à la fin de ses jours sans boire ni manger et sans qu'il n'apparaisse sur elle la moindre trace d'un quelconque méfait, ni sur son corps ni sur son esprit.
    cette femme s'appelait : rahmah fille de ibrahim.

    telle est la croyance des gens de la vérité 'ahlou l-haqq, à savoir que c'est Allah tabaraka wa ta^ala, qui crée la vie et la mort, la santé et la maladie, la brûlure, le rassasiement et la désaltération.

    cela n'est autre que la confirmation de la parole de Allah ta^ala [‘ayah 3 ; sourat fatir] :
    ( åóáú ãöäú ÎÇáöÞò ÛóíúÑõ Çááåö)
    ce qui signifie : "y a-t-il un autre créateur autre que Allah ?"

    et, cela fait également partie de ce qui prouve l'unicité de Allah ta^ala, dans ses actes.

    Allah est exempt de toute imperfection et il est exempt de ce que les mécréants lui attribuent.

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 674

    Par défaut Allah Est L’unique Createur Des Causes Naturelles

    macha'Allah, sujet très interessant. mais ne pourrais-tu pas modifier ton message en y mettant quelques couleurs, gras, soulignage, italic... ? ca serait plus agréable à la lecture.

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Âge
    37
    Messages
    371

    Par défaut Allah Est L’unique Createur Des Causes Naturelles

    :jazaaka:

Discussions similaires

  1. Allah est le seul Maître, le Créateur, le Pourvoyeur ...
    Par taoufiq dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/03/2012, 15h00
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 31/01/2012, 20h45
  3. Allah Est L’unique Createur Des Causes Naturelles
    Par Linda078 dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/11/2010, 18h31
  4. Allah Est Le Créateur Du Bien Et Du Mal.
    Par madinah dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 24
    Dernier message: 01/04/2005, 03h18

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •