Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: L'Illusion De Ce Monde

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    245

    Par défaut L'Illusion De Ce Monde

    je commence par le nom de Allah le très miséricordieux, le miséricordieux.
    que Allah honore et élève davantage en degré notre maître Mouhammad
    et qu'il préserve sa communauté de ce que le prophète craint pour elle.

    l’illusion du bas monde

    la louange est à Allah et que l'honneur et l'élévation en degré soient accordés au prophète de Allah.

    louanges à Allah l'unique, celui qui n'a besoin de rien, celui qui n'est pas engendré, qui n'engendre pas et qui n'a nul équivalent. je loue Allah, ta^ala, et je l'implore de me guider sur le chemin de droiture, je recherche son pardon et je me repens à lui. je recherche la préservation de Allah du mal de nos âmes et de nos mauvais actes. celui que Allah guide, c'est lui le bien guidé ; et celui qu'il égare, nul ne peut le guider.

    que l'honneur et l'élévation en degré les plus complets et les plus parfaits soient accordés à notre maître Mouhammad le maître des fils de ^adnan. celui que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur d'un châtiment, appelant à la religion agréée par Allah par sa volonté, le prophète qui est une lumière éclatante et une lune éclairante. Allah a guidé par lui la communauté, il a dévoilé par lui les obscurités. il a transmis le message, il s'est acquitté de ce qui lui a été confié, il a conseillé la communauté, que Allah le rétribue pour nous du meilleur de ce dont il a rétribué un de ses prophètes. je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah, lui seul n'a pas d'associé. il a envoyé son messager avec l'enseignement de droiture et la religion de la vérité. je témoigne que notre maître Mouhammad est la meilleure de ses créatures et son messager, que Allah l'honore ainsi que tous les messagers qu'il a envoyés.

    sachez que Allah ta^ala dit dans le qour’an honoré [al-kahf n°18 /32]
    ce qui signifie: « donnez-leur pour exemple deux hommes à qui nous avons accordé à chacun, deux jardins de vignes que nous avons entourés de palmiers et entres lesquels, nous avons mis des champs cultivés ».
    musulmans, Allah ta^ala a donné dans le qour’an honoré beaucoup d'exemples et de leçons afin que certaines sagesses soient manifestées aux gens concernant leurs situations, leurs actes et les conséquences de leurs agissements.

    ii y a parmi ces exemples un récit sur deux hommes qui a été rapporté dans la sourate al-kahf. l'un des deux était un croyant pieux et l'autre était un mécréant riche et sinistre. Allah ta^ala a manifesté sa justice. il nous a appris ce qui leur était arrivé afin que les gens ne se laissent pas méprendre par le bas monde et qu'ils n'oublient pas l'au delà.

    il y avait parmi les fils de 'isra'il deux frères, l'un des deux était musulman croyant, il était bon, aimait le bien et multipliait les actes de charité. quant à l'autre c'était un idolâtre, il était mécréant et reniait l'Islam, il était cupide, avare et d'un tempérament agressif.
    lorsque leur père est mort, ils se sont partagé ses biens. chacun des deux a dépensé sa part dans ce qui correspondait à sa nature et à ce qu'il aimait.

    le frère qui était croyant avait acheté des esclaves pour mille dinars et les avait affranchis, il leur a donné la liberté par recherche de l'agrément de Allah ta^ala. puis, il a acheté des habits pour mille dinars et a vêtu les pauvres qui étaient mal habillés pour l'agrément de Allah ^azza wa jall. il a acheté avec un troisième millier de dinars de la nourriture qu'il a donnée aux affamés. il a construit des mosquées, il a multiplié les actes de bien et il a accompli des actes de générosité. il a aidé ceux qu'il pouvait aider jusqu'à dépenser tout son argent, mais il était heureux par ce qu'il avait fait, il recherchait les récompenses et la miséricorde de la part de Allah ^azza wa jall.

    quant à l'autre frère qui était mécréant, dès qu'il avait reçu sa part de biens, il l'avait enfermé et l'avait interdit aux pauvres et aux mendiants. il insultait tous ceux qui lui demandaient de l'aide, il avait définitivement bouché ses oreilles aux gémissements des nécessiteux, et fermait les yeux pour ne pas voir les enfants affamés. il a épousé des femmes riches, il a acheté des vaches, des moutons qui s'étaient reproduits et qui avaient atteint un très grand nombre. il s'était occupé de commerce avec le restant de ses biens et avait gagné beaucoup jusqu'à dépasser les gens de son époque en richesse. ii s'est fait faire deux jardins de vignes extrêmement grands. ces vignes étaient verdoyantes et donnaient beaucoup de fruits. il a entouré chacun de ces deux jardins de palmiers, ensuite, il a multiplié les variétés de plantes, il a planté différentes sortes de légumes, de fruits au point de ne manquer de rien. les arbres étaient serrés les uns aux autres, ne les séparait qu'une rivière qui coulait à travers ses jardins et à partir de laquelle il arrosait les plantes avec son eau douce. ses jardins s'étaient distingués par leur belle apparence, par le bel ordre qui s'y trouvait, par les chemins que ce mécréant avait tracés pour se promener et profiter de ce beau paysage.

    ce qu'il devait faire c'était de croire en Allah qui lui avait accordé tous ces bienfaits et qui lui avait accordé cela par sa grâce. c'était de le remercier, de se soumettre à lui et de le louer. mais, il y a des gens qui sont entraînés dans l'égarement à cause de leur richesse et qui font que celle ci leur donne de l'orgueil. c'est ainsi que ce frère qui était mécréant n'a augmenté qu'en mécréance et en tyrannie.

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    245

    Par défaut L'Illusion De Ce Monde

    le frère qui était croyant avait été éprouvé et il était tombé dans le besoin. il voulait travailler en tant que salarié pour pouvoir se nourrir. il s'est dit : « si je partais chez mon frère pour travailler chez lui, il ne m'empêcherait pas ». i1 arriva auprès de lui, mais ne pu l'atteindre qu'après avoir traversé beaucoup de portes. lorsqu'il arriva jusqu'à lui, il lui fit part de son besoin.

    le frère qui était mécréant lui a dit : « n'avons nous pas partagé en parts égales les biens de notre père, qu'as tu fait de ses biens. ? ». le croyant lui a répondu: « je l'ai donné en aumônes par recherche de l'agrément de Allah ta^ala en espérant la grande récompense ». alors, le frère mécréant lui a dit pour se moquer « alors tu fais partie de ceux qui donnent des aumônes ? je ne vois là, que quelqu'un de stupide qui a perdu tout ses biens ». que Allah nous préserve de pareilles paroles de mécréance.
    puis, il lui a dit : « ta récompense pour ta stupidité n'est que la privation. regarde ce que j'ai fait avec mes biens jusqu'à avoir une fortune et la belle situation que tu vois. et tout cela parce que moi, j'ai travaillé et toi, tu as fais preuve de stupidité ; moi j'ai plus de biens que toi ». puis, il a pris la main de son frère qui était croyant pour lui montrer ce qu'il possédait et il fit ainsi preuve d'orgueil et de mécréance. il a renié la résurrection, l'anéantissement de sa maison et de ses plantes et de ses jardins. ceci en raison de sa petite intelligence, de sa non-croyance en Allah et parce qu'il était épris par la vie de ce bas monde et par ses attraits et à cause de sa mécréance en l'au-delà.
    puis, il a dit: « s'il y a une résurrection et un jour du jugement comme tu le prétends, je ne perdrais rien parce que tout comme Allah m'a accordé ce bienfait dans le bas monde, il me donnera encore mieux dans l'au delà parce que je suis honoré selon son jugement». son frère l'a exhorté, il l'a mis en garde contre la mécréance en Allah, Allah qui l'a créé à partir de terre, qui a fait de lui un homme bien formé, qui le fera mourir et qui lui demandera des comptes. ii lui a appris que pour sa part il croyait en Allah, lui seul celui qui n'a pas d'associé, qui n'a pas de semblable, qui n'a pas de ressemblant, qui est sans endroit, le créateur de toute chose et il lui a dit : « ce que tu me reproches comme pauvreté sera ton châtiment, j'espère que Allah m'accordera dans l'au-delà un paradis meilleur que tes jardins qui seront anéantis. tu n'as pas de garantie que tes jardins ne subissent les tempêtes, que les vents ne les détruisent et qu'ils ne deviennent que des feuilles sèches volant par ci et par là et que cette eau douce soit avalée par la terre. comment pourras tu la ramener, qui te soutiendra si Allah veut faire de toi un pauvre ? »

    lorsque yahoudha a vu que son frère mécréant insistait encore sur sa mécréance et sa tyrannie et qu'il passait entre ses fleurs et ses arbres, il l'a laissé et il est parti. la nuit se produisit ce que le frère qui était croyant avait dit. Allah ta^ala lui a envoyé une pluie abondante, de nombreuses tempêtes et la foudre qui ont brûlé les jardins et qui ont détruit les arbres et les plantes. la terre a avalé l'eau de la rivière ainsi elle s'était asséchée, la terre est devenue médiocre et dépourvue de plantes et d'arbres, elle était remplie de boue et personne ne pouvait plus marcher dessus. lorsque le mécréant s'est levé au matin, il est parti voir ses jardins, pour se promener comme à son habitude et rester à l'ombre des vignes. lorsqu'il a vu ce qui s'était produit, sa gorge s'est asséchée, il s'est mis à frapper des mains en signes de regret et de chagrin. il a regretté ses propos qui ont fait de lui un mécréant et son reniement de la résurrection, il a dit : « ah ! si jamais je n'avais pas attribué d'associé à mon dieu ! » ses compagnons de mal l'ont alors délaissé lorsqu'il est devenu pauvre, c'est à dire ceux qui l'aidaient dans sa mécréance et dans son orgueil. ainsi, il est retrouvé seul, sans personne pour l'aider.

    Allah ta^ala dit [al-kahf n° 18 / 43]
    ce qui signifie: « ii n'avait personne pour le soutenir ni pour le protéger du châtiment de Allah et il ne pouvait se secourir lui même »

    nous demandons à Allah qu'il nous accorde les effets bénéfiques de ce bas monde et qu'il fasse que nous mourrions en ayant la foi accomplie.
    enfin, je demande pardon à Allah pour vous et pour moi.

  3. #3

    Par défaut L'Illusion De Ce Monde

    barakAllahou'fik ya akhi!

    que dieu nous pardonne et qu'il nous accorde sa clémence dans l'au-delà....

Discussions similaires

  1. illusion
    Par refka dans le forum Culture générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2010, 10h48
  2. illusion optique
    Par Rosepine dans le forum Remue-méninges
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/06/2010, 19h02
  3. L'Amour , Sentiment Ou Illusion ...???
    Par salaam dans le forum Soutien dans l'épreuve
    Réponses: 27
    Dernier message: 23/02/2008, 15h19
  4. L'Illusion Du Bas-monde
    Par Linda078 dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/06/2005, 01h19
  5. Illusion D'Optique
    Par mouhammadnour dans le forum Remue-méninges
    Réponses: 19
    Dernier message: 13/03/2004, 01h40

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •