Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Le Paradoxe Des Enfants Précoces

  1. #1
    Halima Inconnu mystérieux

    Par défaut Le Paradoxe Des Enfants Précoces

    le paradoxe des enfants précoces
    le monde | 09.09.03 | 13h21
    les surdoués, dotés de fortes capacités intellectuelles, n'en tirent pas toujours bénéfice. leurs besoins spécifiques restent souvent méconnus.
    les associations de défense des enfants à gros intellect ont bien fait leur travail. le sujet est surmédiatisé, les parents s'inquiètent à la première difficulté scolaire, les psys croulent sous les demandes d'évaluation de qi... le marché de la précocité se porte bien. résultat : on n'a jamais rencontré autant de "surdoués". combien, parmi eux, possèdent véritablement une intelligence hors norme ? et combien sont simplement stimulés, au-delà du raisonnable, par des parents lancés dans la course à la performance, prêts à crier au génie parce que le petit-qui-n'a-pas-encore-trois-ans parle comme le larousse ?
    car le "surdoué" véritable (ou "précoce", aucun de ces termes, de l'avis même des spécialistes, n'étant véritablement satisfaisant) n'est pas seulement fortement en avance dans son développement intellectuel sur les enfants de son âge. il est aussi hypersensible, créatif, curieux de tout et tout le temps. anxieux, intuitif et plutôt solitaire, il présente souvent une "dyssynchronie" entre niveau intellectuel et niveau psychomoteur (il lit très tôt et très bien, mais écrit de façon déplorable). le décalage est plus criant encore entre intelligence et maturité affective : le même raisonneur qui, le jour, cherche avec une logique implacable à comprendre le fonctionnement du monde peut continuer d'avoir peur du loup et des sorcières jusqu'à un âge avancé... et le besoin de câlins de ce grand émotif est souvent plus fort et plus tardif que chez les autres enfants.
    fille ou garçon, issu de milieu modeste ou aisé, intellectuel ou non : au-delà des modes et des abus de langage, l'enfant surdoué existe bel et bien. et son sort, c'est là tout le paradoxe, n'est pas toujours enviable. fragiles, parfois inadaptés, la moitié des enfants identifiés comme précoces ne feront pas d'études supérieures, voire connaîtront l'échec scolaire. les enseignants, qui ont d'autres soucis, se penchent rarement sur leur cas, et estiment pour la plupart avoir assez à faire avec les enfants intellectuellement ou socialement désavantagés. que ceux qui ont la chance d'être plus intelligents que les autres se débrouillent ! raisonnement idéologiquement correct, mais aux conséquences concrètes souvent catastrophiques.
    on peut, bien sûr, être un enfant précoce et grandir sans problème. beaucoup d'entre eux sont heureux, bien dans leur peau, confiants dans leur avenir. mais pour ceux qui s'ennuient à mourir à l'école, qui ne s'adaptent ni aux copains ni aux adultes, la vie peut devenir un cauchemar. dans ce cas, et dans ce cas seulement, la précocité pose réellement problème.
    pourquoi ces difficultés ? parce que la singularité première du surdoué, contrairement à ce que l'on croit trop souvent, n'est pas tant d'être plus intelligent : c'est d'être doté d'une intelligence autre.
    "un enfant surdoué est un enfant qui, par sa perception aiguisée du monde, par sa capacité à enregistrer simultanément des informations en provenance de sources distinctes, par son réseau puissant d'associations d'idées et sa rapidité fulgurante de compréhension, fonctionne dans un système intellectuel incomparable à celui des autres enfants et très différent aussi des enfants les plus brillants", affirme jeanne siaud-facchin. attachée à l'hôpital de la timone (marseille) et membre du laboratoire d'exploration fonctionnelle cognitive de l'hôpital de la salpêtrière (paris), cette psychologue clinicienne ne parle pas au hasard.

  2. #2
    Halima Inconnu mystérieux

    Par défaut Le Paradoxe Des Enfants Précoces

    suite de l'article
    l'auteur dit

    les premiers ennuis
    a mesure qu'elle recevait en consultation des enfants de très bon niveau intellectuel, présentant des problèmes scolaires graves (phobies scolaires, désinvestissement complet de la scolarité) ou des troubles psychologiques importants, elle a en effet découvert, à l'issue de divers bilans d'investigation psychologique, que ceux-ci montraient presque toujours un profil intellectuel atypique, et des structures de pensée très différentes de celles qui prévalent habituellement chez des enfants de même âge.
    "tout se passe comme s'ils fonctionnaient sous l'emprise d'un inconscient cognitif, comme si les connexions neuronales se faisaient à leur insu et leur permettaient de produire un résultat ou une pensée sans qu'ils puissent en déterminer le cheminement", précise-t-elle. d'où, parfois, "un non-investissement des processus d'apprentissage". et l'échec scolaire au bout du chemin.
    "l'intégration des apprentissages premiers, qu'ils soient scolaires ou autres, s'effectue souvent avec facilité chez l'enfant précoce, car sa maturité de raisonnement et sa mémoire suffisent. aussi, parents et pédagogues oublient d'insister sur les démarches d'apprentissage, ne vérifient pas leur acquisition", confirme jean-marc louis, inspecteur de l'éducation nationale et conseiller technique à l'inspection académique de la moselle. avec l'entrée au collège apparaissent souvent les premiers ennuis. pour celui qui n'a pas appris à apprendre et qui rencontre ses premières difficultés, le choc est rude. "subitement, il se rend compte qu'il ne sait pas, qu'il ne sait comment faire. sa toute-puissance s'effrite, il ressent cela comme une blessure narcissique." sa souffrance, accentuée par l'impossibilité d'apprendre, va se matérialiser par une crise d'opposition, si ce n'est par de réelles conduites d'échec.
    quel soutien, quel enseignement faut-il alors imaginer ? sur le plan pédagogique, il existe quelques établissements spécialisés accueillant exclusivement des surdoués, tel le lycée michelet à nice. mais ces derniers, de statut privé, ne sont financièrement pas accessibles à tous. et ils présentent le risque d'isoler un peu plus des enfants déjà fragiles et solitaires par nature.
    "on n'aidera pas l'enfant précoce à s'intégrer ultérieurement dans la société en le protégeant des aléas de la vie sociale, avec ce qu'elle peut comprendre de différenciations, de frustrations", estime jean-marc louis, pour qui ces établissements spécialisés "n'ont de sens que si l'enfant est entré dans une phase de rupture complète avec l'école traditionnelle".
    et pour les autres ? certaines écoles "intégratives", tel l'établissement sainte-marie-blancarde (sous contrat avec l'etat), à marseille, regroupent les surdoués dans une classe, parmi d'autres enfants, et leur proposent des alternatives pédagogiques sur le long terme. l'expérience semble prometteuse. mais elle suppose une vraie sensibilisation au problème, une bonne dose de souplesse et de créativité de la part des enseignants, et elle ne concerne une fois encore, dans son écrasante majorité, que des établissements privés.
    "l'école de la république est celle de tous les enfants, et elle doit prendre en compte leurs différences, quelles qu'elles soient. c'est à elle de faire les efforts d'adaptation nécessaires", estime jean-marc louis, en précisant que cette pédagogie spécifique, loin de se cantonner à fournir des objets d'apprentissage, doit "aider l'enfant précoce à combler son déficit en matière de méthodologie". et qu'on ne vienne pas dire à cet expert de l'éducation nationale que les petits surdoués ont moins besoin de soutien que d'autres. "la prise en compte par l'école de la précocité est, paradoxalement en effet, une question de justice sociale", affirme-t-il. tout comme le déficit intellectuel, cette singularité engendrera une inégalité, et plus encore si elle survient dans un milieu social défavorisé. l'enfant intellectuellement précoce, au même titre que l'enfant déficient, pose ainsi le problème de la différence et de la rigidité des systèmes.catherine vincent

    pour en savoir plus
    l'enfant surdoué, de jeanne siaud-facchin. odile jacob, 2002, 252 p., 20 €.
    mon enfant est-il précoce ?, de jean-marc louis. interéditions, 2002, 160 p., 15 €.
    les enfants surdoués, ou la précocité embarrassante, de jean-charles terrassier.
    esf, 1999, 130 p., 19,67 € .
    contacts : association nationale de parents d'enfants intellectuellement précoces (anpeip) ; tél. : 04-93-88-40-16 ou 01-48-65-94-45 ;

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Âge
    37
    Messages
    32

    Par défaut Re : Le Paradoxe Des Enfants Précoces

    bonjour

    article très intéressant.
    il semble bien qu'il faille parler d'enfant précoces et non pas surdoués.
    mais l'article ne précise pas si ces enfants après avoir grandi et surmonté leurs difficultés se révèlent effectivement comme ayant des carrières plus brillantes brillantes que les autres.

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Âge
    37
    Messages
    166

    Par défaut Re : Le Paradoxe Des Enfants Précoces

    as-salamou^alaykoum ,

    est ce qu'un texte de qi suffit a lui seul a déterminer si l'enfant est surdoué?

  5. #5
    Date d'inscription
    août 2006
    Âge
    37
    Messages
    391

    Par défaut Re : Le Paradoxe Des Enfants Précoces

    personne ne t'as répondu donc je devine que tu as laissé tombé, je ne pourrais te répondre mais en faisant une petite recherche, tu pourrais aboutir!

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 24/03/2017, 22h11
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 19/03/2017, 19h36
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 15/07/2011, 00h14
  4. Les enfants
    Par Aishah dans le forum Juste pour rire = )
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/06/2009, 22h01
  5. Jeune Femme Musulmane Et Ambitieuse: Paradoxe?
    Par benjihen dans le forum Soutien dans l'épreuve
    Réponses: 104
    Dernier message: 04/12/2007, 22h55

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •