Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Page 1 sur 4 1 2 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 31

Discussion: Ramadhan

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    le ramadhan est devant nos portes , apprend les regles évitez ce qui compt le jeûne faites les obligation afin que vous seriez recompensé incha Allah ta^ala.

    le cours qui suit et selon l'école juridique chafi^ite.

    bismillah wal hamdulillah was salaatu was salaam ^ala rasoulillah sallAllahu ^layhi wa sallam.

    Allah soubhanahou wa ta^ala a ordonné aux musulmans de jeûner le mois de ramadan.

    Allah ta^ala dit : [sourat al-baqarah / 183] ce qui signifie : « o vous qui avez cru, le jeûne vous a été prescrit ». c'est-à-dire : le jeûne est un devoir pour vous. cette obligation a été révélée au mois de cha^ban de la deuxième année après l'hégire.

    le jeûne du mois de ramadan est une obligation éminente et fait partie des choses les plus importantes de l'Islam. les musulmans se réjouissent de son approche ; c'est le mois des bienfaits, des actes d'obéissances et des bénédictions. c'est le meilleur mois de l'année et il contient la meilleure des nuits, la nuit de al-qadr – du destin –.

    jeûner, c'est s'abstenir pendant la journée de ce qui rompt le jeûne, en ayant fait l'intention pendant la nuit. c'est une obligation pour tout musulman pubère, sain d'esprit, capable de jeûner. toutefois le jeûne n'est pas valable de la part de la femme qui a ses règles ou ses lochies.

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    le jeûne de ramadan devient obligatoire dans l'un des deux cas suivants :

    1 - lorsque le mois de cha^ban a atteint trente jours.

    2 - lorsque l'on aperçoit le croissant de lune du mois de ramadan, la nuit précédant le trentième jour de cha^ban, conformément à la parole du prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam

    [rapporté par al-boukhariyy et mouslim] ce qui signifie : « jeûnez à la vue du croissant et interrompez le jeûne à la vue du croissant et si l'observation est gênée par des nuages par exemple, poursuivez le compte de cha^ban à trente jours ».

    celui qui a vu le croissant de lune de ramadan doit jeûner et il est devenu un devoir de jeûner à celui qui ne l'a pas vu mais a été informé par un musulman juste (^adl), libre, et qui n'est pas connu comme étant menteur.

    les obligations du jeûne :

    les obligations du jeûne sont au nombre de deux :

    1 - l'intention : elle est faite dans le cœur pour chaque jour. on dit par exemple dans son cœur :

    (nawaytou sawma ghadin ^an 'ada'i fardi ramadana hadhihi s-sanata 'imanan wa-htiçaban li l-lahi ta^ala) ce qui signifie : « j'ai l'intention de jeûner le jour qui vient par accomplissement de l'obligation du jeûne de ramadan de cette année, par acte de foi et par recherche de la récompense de Allah ta^ala ». le temps de l'intention commence avec le coucher du soleil et dure jusqu'à l'aube.

    2 - l'abstinence des choses qui rompent le jeûne : depuis l'apparition de l'aube véritable jusqu'au coucher du soleil.

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    les causes de rupture du jeûne :

    les causes de rupture du jeûne sont nombreuses, parmi elles, il y a :

    1 - manger : ne serait-ce qu'un grain de sésame ou boire ne serait-ce qu'une goutte d'eau ou de médicament, si on se rappelle qu'on est en train de jeûner ;

    2 - les gouttes : dans le nez ou les oreilles si le médicament parvient jusqu'à l'intérieur du corps et également le clystère par les deux orifices inférieurs, antérieur ou postérieur. les gouttes dans les yeux en revanche, ne rompent pas le jeûne ni l'injection dans la peau, le muscle ou les veines.

    3 - l'évanouissement [qui dure] toute la journée : quiconque s'est évanoui toute la journée de l'aube au coucher du soleil, son jeûne n'est pas valable. il en est de même pour celui qui est atteint de folie, ne serait-ce qu'un instant.

    4 - se faire vomir : en mettant son doigt ou quelque chose du même genre dans la bouche pour provoquer la sortie du vomis de l'intérieur. par contre, le jeûne n'est pas rompu par un vomissement involontaire du moment qu'on n'en avale rien.

    5 - l'apostasie : par l'une de ses trois sortes : par la croyance, l'acte ou la parole. note personnel dans le cas d'apostasie il est un devoir que la personne en Islam. ne rompe pas son jeûne mais doit le rattraper une fois après le ^id

    celui qui a rompu un jour de jeûne de ramadan en mangeant, en buvant ou en se faisant vomir s'est chargé d'un péché et du rattrapage immédiat après ramadan et le jour de la fête. ce n'est pas un devoir pour lui de donner de l'argent aux miséreux ou aux pauvres.

    remarque utile : il est interdit de jeûner le jour de la fête de la fin du jeûne et le jour de la fête du sacrifice, ainsi que les trois jours qui suivent le jour de la fête du sacrifice.

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    le jour du doute

    le jour du doute, c'est le trentième jour de cha^ban dans le cas où certaines personnes ont dit avoir vu le croissant de lune de ramadan, par exemple des personnes comptant parmi les grands pécheurs (faciq), des femmes, des enfants ou autres de ceux dont la parole ne confirme pas le début du jeûne. le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam a interdit de jeûner ce jour par sa parole :

    [rapporté par al-boukhariyy et mouslim] ce qui signifie : "n'anticipez pas ramadan d'un ou deux jours. jeûnez à la vue [du croissant] et interrompez le jeûne à la vue [du croissant] et si l'observation est gênée [par des nuages par exemple], complétez le compte de cha^ban à trente jours".

  5. #5
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    ce qui est recommandé lors du jeûne

    il est recommandé de faire certaines choses lors du jeûne :

    a - de s'empresser à rompre le jeûne, une fois qu'on s'est assuré du coucher du soleil, en raison de sa parole :

    [rapporté par mouslim] ce qui signifie : "les gens vont bien tant qu'ils s'empressent de rompre le jeûne".

    il est aussi recommandé de rompre le jeûne avec des dattes. si on n'en trouve pas, que l'on rompe avec de l'eau et ceci, avant d'accomplir la prière de al-maghrib, conformément à sa parole :

    [rapporté par abou dawoud] ce qui signifie : "lorsque l'un de vous rompt le jeûne, qu'il le rompe avec des dattes, s'il n'en trouve pas, qu'il le rompe avec de l'eau, elle est certes purificatrice".

    et on dit :

    (Allahoumma laka soumt, wa ^ala rizqika 'aftart) [rapporté par abou dawoud] ce qui signifie : "o Allah, c'est pour toi que j'ai jeûné et c'est avec ta subsistance que je rompts le jeûne".

    il est indispensable avant de rompre le jeûne, de s'être assuré du coucher du soleil et il ne suffit pas de se fier simplement à l'appel à la prière de la radio. il arrive parfois qu'il ait lieu certaine précipitation à diffuser l'appel avant son temps, comme cela a déja eu lieu dans le passé dans certains pays.

    b - de retarder le sahour – le dernier repas – jusqu'à la fin de la nuit, avant l'aube, même si c'est une gorgée d'eau. d'après 'anas qui a dit : le messager de Allah a dit :

    [rapporté par mouslim] ce qui signifie : "prenez le sahour, certes, il y a dans le sahour une bénédiction".

    c - de même, il est encore plus important pour le jeûneur de préserver sa langue du mensonge, de la médisance, des paroles vulgaires et autres encore parmi les choses interdites.

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    le jeûne est une protection

    sache, mon frère musulman qu'il est plus facile de faire preuve de patience pour persévérer dans l'obéissance à Allah soubhanahou wa ta^ala que d'avoir à endurer son châtiment.

    alors, empêche ton ventre de consommer ce qui est interdit pendant la période où tu ne jeûnes pas c'est-à-dire la nuit, empêche ta vue du regard illicite et empêche-toi de dire les paroles laides, illicites comme le mensonge et la médisance, qui consiste à mentionner ton frère en Islam par ce qui lui déplaît, sans raison légale en citant des choses qui sont vraies à son sujet, et cela en son absence. aussi, abstiens-toi de faire ce qui est indécent, cesse les querelles, la sécheresse dans tes comportements et les disputes.

    al-boukhariyy et mouslim ont rapporté de la parole de abou hourayrah, que Allah l'agrée, que le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit:

    ce qui signifie : "certes, le jeûne est une protection. si l'un de vous était en train de jeûner, qu'il n'ait pas de rapport sexuel et qu'il ne fasse pas preuve d'indécence et si quelqu'un le provoque ou l'insulte, qu'il dise : certes, je suis en train de jeûner. certes, je suis en train de jeûner".

    de la même façon, il est encore plus important pendant ramadan de s'empêcher d'écouter tout ce qu'il est interdit d'écouter, et d'empêcher le reste des organes, comme la main et le pied de commettre les péchés et les interdits.

    de même, il est recommandé de faire preuve de beaucoup de générosité, d'entretenir les liens de proche parenté, de réciter beaucoup le qour'an et de faire retraite dans la mosquée (al-i^tikaf) et plus particulièrement pendant les dix derniers jours. ainsi, mouslim a rapporté d'après ibnou ^oumar, que le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam faisait retraite dans la mosquée pendant les dix derniers jours de ramadan.

    il est aussi recommandé de donner de quoi rompre le jeûne aux jeûneurs. le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit :

    [rapporté par at-tirmidhiyy et il a dit que le hadith est fiable et sûr] ce qui signifie : "celui qui donne à rompre le jeûne à un jeûneur, aura une récompense équivalente à la sienne sans que la récompense du jeûneur ne soit en rien diminuée".

    il est enfin recommandé de dire, si on était insulté : je suis en train de jeûner, je suis en train de jeûner ('inni sa'im, 'inni sa'im).

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    [size=15px]les lois du jeûne[/size]

    renseignements aux personnes pour la connaissance des lois du jeune

    les conditions de devoir du jeûne :le jeûne est un devoir pour chaque musulman pubère, sain d'esprit, capable de jeûner. il n'est pas valable de la part du mécréant d'origine, ni de l'apostat et il n'est pas valable aussi d'une femme ayant les menstrues ou les lochies. ce n'est pas un devoir pour le fou de jeûner et il n'a pas à faire le rattrapage. ce n'est pas un devoir de l'accomplir pour le malade à qui le jeûne est nuisible.

    les obligations du jeûne sont :

    l'intention :

    il n'est pas une condition de la prononcer avec la langue. elle est un devoir pour chaque jour de ramadan. elle est faite durant sa nuit et le jeûne n'est pas valable sans elle. on dit donc avec son cœur : "j'ai l'intention de jeûner le jour qui vient du mois de ramadan". chez certains savants, il suffit de faire l'intention durant la nuit du premier jour de ramadan pour tous les jours du mois. on dit avec son cœur : "j'ai l'intention de jeûner trente jours du mois de ramadan de cette année". il est un devoir pour la femme qui avait les menstrues ou les lochies, et pour laquelle l'écoulement sanguin s'est arrêté la veille du jeûne, de faire l'intention de jeûner le jour suivant de ramadan, même si elle n'a pas fait le ghousl, car la purification est une condition pour la validité de la prière et n'est pas une condition pour la validité du jeûne. le fait de manger, de boire ou d'avoir des rapports après avoir fait l'intention et avant la levée de l'aube n'est pas préjudiciable.

    l'abstention :

    c'est l'abstention de la nourriture et des boissons et d'introduire tout ce qui a un volume, même petit, à l'intérieur de sa tête, de son ventre ou de ses intestins ou autres à partir d'un orifice ouvert tel que la bouche ou le nez, même si ce sont de petites particules, ou à partir des orifices inférieurs, antérieur ou postérieur et ce, depuis l'aube jusqu'au coucher. celui qui mange ou boit par oubli, même en quantité et même durant le jeûne surérogatoire, n'a pas rompu son jeûne.

    les choses qui annulent le jeûne :

    ( 1 ) manger, même un grain de sésame ou moins, délibérément et non par oubli et boire même une goutte d'eau ou de médicament ;

    ( 2 ) provoquer le vomissement ;

    ( 3 ) le rapport sexuel durant le jour délibérément en se rappelant du jeûne ;

    ( 4 ) émettre du maniyy suite à un contact direct peau contre peau

    ( 5 ) les menstrues ou les lochies ;

    ( 6 ) la folie même un instant ;

    ( 7 ) l'apostasie ;

    ( 8 ) l'évanouissement qui dure toute la journée.

    cependant, avaler les sécrétions du nez, de la gorge ou des poumons ou autres, ne rompt pas le jeûne selon l'imam abou hanifah si on les avale après qu'elles soient arrivées jusqu'à sa langue. si l'on a été gagné par le vomissement, puis lorsque cela a pris fin, on avale sa salive altérée avant de laver sa bouche, le jeûne est annulé car cette salive est souillée par le vomi qui est arrivé jusqu'à la bouche. la goutte dans le nez et dans l'oreille annulent le jeûne. mais l'injection à travers la peau ne rompt pas le jeûne. quant à celui qui jeûne et qui est endormi, s'il lui sort du maniyy dans le rêve, son jeûne n'est pas rompu, contrairement à la sortie du maniyy par contact ou par masturbation, délibérée et qui n'a pas lieu par oubli. parmi les choses qui rompent le jeûne il y a le fait de se retrouver dans la mécréance, par plaisanterie ou par colère, en se rappelant le jeûne ou pas, car l'acte d'adoration n'est pas valable d'un mécréant. pour cela, il est un devoir d'éviter la mécréance avec ses trois sortes et de ne pas y tomber de façon absolue que ce soit la mécréance par la parole, comme celui qui insulte Allah ou l'Islam ; la mécréance par la croyance, comme le fait de croire que Allah est un corps, une lumière ou une âme ou qu'il serait au-dessus du trône ; et la mécréance par le geste : comme le fait de jeter le qour'an dans les ordures ou la prosternation pour une idole.

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    ce qui est un devoir pour celui qui a rompu le jeûne délibérément durant ramadan :

    1/ celui qui annule son jeûne et qui doit le rattrapage seul jour pour jour, c'est :

    (a) celui qui n'a pas jeûné à cause d'une maladie dont on espère la guérison ;

    (b) celui qui était dans un long voyage durant lequel il n'a pas jeûné ;

    (c) la femme qui a les menstrues ou les lochies ; (d) celui qui n'a pas jeûné délibérément durant ramadan sans excuse et non à la suite d'un rapport ; (e) la femme enceinte et celle qui allaite, si elles ont peur pour elles-mêmes.

    2/ quant à celui qui rompt le jeûne et qui doit le rattrapage assorti d'une compensation (fidyah), c'est : la femme enceinte et celle qui allaite, si elles ont peur pour leurs enfants et n'ont pas jeûné, elles doivent le rattrapage et la compensation pour chaque jour d'un moudd – le plein de deux mains jointes de taille moyenne – de la nourriture de base la plus répandue du pays. et il s'agit, dans le madh-hab hanafiyy, de nourrir un pauvre d'une quantité suffisante pour son repas de midi et du soir ou la contrepartie de cela.

    3/ quant à celui qui rompt le jeûne et qui doit la compensation seule – un moudd de la nourriture de base la plus répandue du pays – jour pour jour:

    (a) c'est le vieillard qui ne supporte pas le jeûne ou qui en serait gravement affecté ;

    (b) le malade dont on n'espère pas la guérison. ils n'ont pas à jeûner ni à rattraper.

    4/ quant à celui qui rompt le jeûne et qui doit le rattrapage et l'expiation ensemble, c'est celui qui a eu un rapport sexuel durant la journée de ramadan délibérément, de son propre gré, en se rappelant le jeûne et même s'il n'est pas sorti de maniyy. il doit rattraper cette journée qu'il a annulée tout comme il doit l'expiation définie par la loi.

  9. #9
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    les jours où il est interdit de jeûner :

    1 ) le jour de la fête de al-fitr et le jour de la fête de al-'ad-ha ;

    2 ) les trois jours de 'at-tachriq, et ce sont les jours qui suivent le jour de la fête de al-'ad-ha ;

    3 ) le jour du doute, c'est le trentième jour de cha^ban si les grands pécheurs ou autres de ceux dont la parole ne confirme pas le début du jeûne, disent avoir vu le croissant de la lune de ramadan ;

    4 ) la deuxième moitié de cha^ban sauf si elle est reliée avec un jour qui la précède, ou si elle est jeûnée par rattrapage ou par vœu.

    zakatou l-fitr :

    elle est un devoir sur chaque musulman, en plus de sa suffisance, et de la suffisance de ceux qui sont à sa charge le jour de la fête et la nuit qui le suit. elle consiste en un sa^ de la nourriture de base. et le sa^ du prophète est l'équivalent de quatre moudd pour des mains de taille moyenne. il s'agit d'un sa^ de la nourriture de base la plus répandue du pays. il est donné à un pauvre nécessiteux et à qui est en droit de recevoir la zakat. et il est un devoir pour l'homme musulman de donner la zakat de la fin du jeûne de son épouse musulmane et de ses enfants qui ne sont pas pubères et de tout proche qui est à sa charge, c'est-à-dire ceux dont la charge est un devoir comme les père et mère pauvres et musulmans. il n'est pas un devoir de payer la zakat de la fin du jeûne d'un mécréant. il est un devoir de l'accomplir avant le coucher du soleil du jour de la fête et il est interdit de la retarder sans excuse. il est possible de la donner à partir du début de ramadan. et la sounnah, c'est de la donner avant la prière de la fête, la matinée du jour de la fête. selon l'imam abou hanifah, il est valable de donner sa contrepartie en monnaie. il est valable également de mandater qui est digne de confiance afin de la faire parvenir à lune des huit catégories d'ayants-droits définis dans le qour'an.

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    5 080

    Par défaut Ramadhan

    [size=15px]invocations[/size]

    il a été rapporté de ibnou ^oumar qu'il a dit : lorsqu'il voyait le croissant de lune, le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam disait :

    (Allahou 'akbar, Allahoumma 'ahil-lahou ^alayna bi l-'amni wa l-'imani wa s-salamati wa l-'Islam, wa t-tawfiqi lima youhibbou rabbouna wa yarda, rabbouna wa rabbouka l-lah)

    [rapporté par ad-darimiyy] ce qui signifie : "Allah mérite plus de vénération que tout autre, o Allah, fais que le croissant de ce mois soit pour nous celui d'un mois de sécurité, de foi, de salut, d'Islam et de succès pour accomplir ce que notre seigneur aime et agrée. notre seigneur et ton seigneur, c'est Allah".

    ======================================

    il a été rapporté de ^abdou l-lah ibnou abi moulaykah qu'il a dit : j'ai entendu ^abdou l-lah ibnou ^amr ibni l-^as dire : j'ai entendu le messager de Allah sallAllahu ^alayhhi wa sallam dire :

    ('inna li s-sa'imi ^inda fitrihi da^wah : Allahoumma 'inni 'as'alouka bi rahmatika l-lati waci^at koulla chay'in 'an taghfira li dhounoubi)

    [rapporté par al-hakim dans al-moustadrak] ce qui signifie : "lors de la rupture de son jeûne, le jeûneur a une invocation : o Allah, je te demande par ta miséricorde qui s'étend sur toute chose de me pardonner mes péchés".

    ======================================

    le jeûne du mois de ramadan béni est une adoration éminente, que Allah a spécifiée de particularités. parmi ces particularités, il y a ce qui a été rapporté dans le hadith qoudsiyy :

    [rapporté par al-boukhariyy] ce qui signifie : "Allah ta^ala dit : chaque bonne action en vaut dix et [peut être récompensée] jusqu'à sept cents fois hormis le jeûne, il est certes pour moi et c'est moi qui en accorde la récompense correspondante"

    ======================================

    ce qui fonde l'obligation du jeûne de ramadan, c'est la 'ayah : ce qui signifie : "le jeûne vous a été prescrit", et sa parole :

    [rapporté par al-boukhariyy et mouslim] ce qui signifie : "l'Islam est construit sur cinq [principaux devoirs] : le témoignage qu'il n'est de dieu que Allah et que Mouhammad est le messager de Allah, l'accomplissement de la prière, l'acquittement de la zakat, le pèlerinage à la maison [sacrée] et le jeûne de ramadan".

    ======================================

    le jeûne de ramadan devient obligatoire par l'une des deux choses suivantes :

    1- en ayant complété cha^ban à trente jours ;

    2- en ayant vu le croissant de lune de ramadan, la nuit qui précède le trentième jour de cha^ban, conformément à sa parole sallAllahu ^alayhi wa sallam :

    [rapporté par al-boukhariyy, mouslim, les auteurs des sounan et d'autres qu'eux] ce qui signifie : "jeûnez à la vue [du croissant] et interrompez le jeûne à la vue [du croissant] et si l'observation est gênée [par des nuages par exemple], complétez le compte de cha^ban à trente jours".

    ======================================

    il a été rapporté dans le hadith sûr :

    [rapporté par al-boukhariyy] ce qui signifie : "celui qui a oublié en faisant le jeûne et qui a donc mangé ou bu, qu'il poursuive son jeûne, c'est Allah qui l'a nourri et abreuvé".

    ======================================

    le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit :

    [rapporté par al-hakim et les quatre] ce qui signifie : "celui qui a été gagné par le vomissement alors qu'il faisait le jeûne ne doit pas de rattrapage, mais celui qui l'a provoqué doit rattraper".

    ======================================

    d'après ^a'ichah, que Allah l'agrée, elle a dit :

    [rapporté par al-boukhariyy] ce qui signifie : "le messager de Allah était atteint par l'aube alors qu'il était jounoub de sa femme puis il faisait le ghousl et il faisait le jeûne".

    ======================================

    d'après ^a'ichah, que Allah l'agrée, il a été rapporté que le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit :

    [rapporté par mouslim] ce qui signifie : "celui qui meurt et devait rattraper des jours, son plus proche parent jeûne pour lui".

    ======================================

    le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit :

    [rapporté par mouslim] ce qui signifie : "les jours de at-tachriq sont des jours où on mange et on boit".

    ======================================

    d'après abou 'ayyoub al-'ansariyy, le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam a dit :

    [rapporté par mouslim] ce qui signifie : "celui qui jeûne ramadan et le fait suivre par [le jeûne de] six jours de chawwal est comme celui qui jeûne toute une vie".

    ======================================

    d'après 'anas, que Allah l'agrée, le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam se rendit chez sa^d ibnou ^oubadah, que Allah l'agrée, qui lui présenta du pain et de l'huile. le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam en mangea puis il dit :

    ('aftara ^indakoumou s-sa'imoun, wa 'akala ta^amakoumou l-'abrar, wa sallat ^alaykoumou l-mala'ikah)

    [rapporté par abou dawoud avec une chaîne de transmission sûre] ce qui signifie : "que les jeûneurs rompent leur jeûne chez vous, que les pieux partagent votre repas et que les anges fassent des invocations en votre faveur".

    ======================================

    d'après mou^adh ibnou zouhrah, il lui a été rapporté que le prophète sallAllahu ^alayhi wa sallam, lorsqu'il rompait le jeûne, disait :

    (Allahoumma laka soumtou, wa ^ala rizqika 'aftart)

    [rapporté par abou dawoud] ce qui signifie : "o Allah, c'est par recherche de ton agrément que j'ai jeûné et c'est avec ce que tu m'as donné en subsistance que je rompts le jeûne".

    ======================================

    d'après ibnou ^oumar, il a dit : le messager de Allah sallAllahu ^alayhi wa sallam, lorsqu'il rompait le jeûne, disait :

    (dhahaba dh-dhama'ou wa btallati l-^ourouqou, wa thabata l-'ajrou 'in cha' Allah)

    [rapporté par abou dawoud] ce qui signifie : "la soif s'est dissipée, les vaisseaux se sont irrigués et la récompense est confirmée si Allah le veut".

    ==================¤"()"¤====================

Page 1 sur 4 1 2 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. pour le ramadhan
    Par kabylo_men dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/07/2013, 23h11
  2. ramadhan
    Par kc dans le forum La famille
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/06/2010, 00h22
  3. Le ramadhan
    Par ben92tkt dans le forum La vie du forum
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/10/2008, 18h03
  4. Ramadhan
    Par blidarius dans le forum La vie du forum
    Réponses: 61
    Dernier message: 23/09/2006, 20h27
  5. Ramadhan
    Par sengol dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/10/2005, 20h57

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •