Salem aleikoum




Exclue - à tort - d'un cours à l'université de Nantes, parce qu'elle portait le voile, une étudiante tunisienne a décidé de porter plainte.


Une enseignante vacataire à la faculté de sciences de Nantes a brièvement exclu une étudiante de son cours, mercredi dernier, parce que celle-ci refusait de retirer son foulard.


L'enseignante s'est excusée


Or, la loi interdisant le port de signes religieux ostentatoires ne s’applique pas aux universités.
Informée de cette spécificité par le directeur de l’UFR, l’enseignante s’est excusée quelques minutes plus tard auprès de l’étudiante, ce qui n’a pas empêché la jeune Tunisienne de porter plainte.


(source : http://www.ouest-france.fr/actu/actu...abd_filDMA.Htm)