418 milliards d'euros d'amendes non perçues par l'État

Source : http://www.informaction.info/video-c...cues-par-letat



Le domaine de la grande distribution présente de nombreuses dérives. Celles-ci, méconnues du grand public, sont pourtant le combat de Martine depuis de nombreuses années. De l’appropriation illégale de mètres carrés au non-respect des normes environnementales, le détournement des règles administratives par les grandes distributions engendre la disparition des petits commerçants.

Mais que font les pouvoirs publics, lorsque nous savons que le total des amendes non perçues par l’état relève de la modique somme de 418 milliards d’euros ? De plus, il est intéressant de constater que seulement un dixième de ce montant permettrait à la France de sortir de la crise financière.

Il apparaît que les groupes de la grande distribution ont été une source financière pour les campagnes politiques et les partis politiques. La conseillère du ministre défend ce déni de justice en clamant le manque de personnel et de moyens de contrôle des fraudes. Cependant, pourquoi ces fraudes aux montants exorbitants ne pourraient-elles pas servir à payer les personnes habilitées à cette tâche ?

Des solutions transversales existent. Des groupements de consommacteurs appellent au boycott général des supermarchés pour une durée déterminée, moyen de pression qui obligerait le ministre à sanctionner l’illégalité.