Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Mère/fille. Nous sommes désunis.

  1. #1
    Avatar de Elhamdoulilah
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Localisation
    Brest
    Messages
    4

    Par défaut Mère/fille. Nous sommes désunis.

    Salam alikoum,

    Mon MSG est une bouteille à la mer, en ce deuxième jour de Ramadan, une dispute à encore éclater entre ma mère et moi, en venant presque au main.

    Si j'écris ce MSG c'est que je suis perdu, et que j'ai honte de ne savoir trouver une solution, honte de ne plus pouvoir trouver force et amour en moi pour nous sortir de là.

    La dispute de ce soir à éclater pour les raisons suivantes, cela faisait plus d'un mois que nous nous sommes pas adresser la parole ma mère et moi, lorsque mon petit frère est rentré à l'heure du Fatour ma mère lui criée dessus car il aller ressortir pour manger ailleurs en emportant un sac pour passer quelques jours chez son ami (moi je ne dis rien lorsqu'il part, car l'ambiance a la maison est tellement glacial donc je le comprend), à chaque fois que ma mère crie je tente de ne rien entendre de ces parolles blessante, tout sauf bienveillante, elle nous adressent la parole que pour crier, quoi qu'il en soit, mon frère sorti, ma mère à continuer à grogner, j'ai cherché en moi la force de ne rien dire de ne pas succomber à la colère, mais, je n'ai pas réussi lorsque que ces mots sont sorti de ça bouche "je vie avec des sorcières" en m'acusant de revoleter mes frères contre elle, ces parolles m'on traversser de part et d'autres, la peine à enflammer ma colère et la dispute a éclaté, je ne saurais même pas vous dire ce que j'ai dis et fait tant j'ai été dans un état second, je ranger la vaisselle avant que cela n'arrive, ma colère s'est jetter sur les placard, les casseroles, les portes, tout est n'importe quoi, j'ai été à deux doigt de frapper ma mère.

    Qu'Allah me pardonne pour ce sentiment, je tiens à vous dire, dieux m'en est témoins, je ne suis pas une personne colérique, il n'y a que ma mère qui m'est jamais mises en colère de cette façons, j'ai l'impression que je deviens posséder par le fruit de toutes mes peines, dans ces moment là je ne suis plus moi. Il m'est déjà arrivée de me blesser en me défoulant sur les choses matérielle qui m'entoure, je deviens sauvage, cela m'effraie, car je sais que toute cette colère viens de ma mère.

    je ne suis plus en âge de me disputer avec ma mère, de jouer les enfants capricieuse, ma mère n'est plus en âge de se battre avec ces enfants, alors je me demande pourquoi toute cette colère en moi? Je sais d'où elle vient, du mépris que ma mère a pour nous et plus particulièrement envers moi, je ne rabaisserai jamais ma mère, jamais, je vous expose simplement les fait, pour que vous puissiez me porter conseil, tout en vous rapportent également à mes erreurs, ici anonymement, car je préfère laisser entendre au prêt du reste de notre famille que je suis pleines d'ereurs plutôt que de déballer ceux de ma mère au yeux de la famille.

    Le soucie numéro 1 c'est que ma mère aime à ce faire passer pour une "victime" elle n'arrête pas de se plaindre à tout le monde, de sa vie, de sa chance, de ces enfants, et ensuite de dire El hamdoulilah, mais, ne le pense pas.

    J'aimerai juste qu'elle soit contente une seul fois... Mais on ne fait jamais assez bien pour elle.

    Notre père est décéder alors que j'avais 4 ans, j'ai deux frère, un grand, dont un plus jeune qui est née le jour du décès de mon père, m'a mère nous a élever seul, et a vraiment souffert, beaucoup, je le sais et le ressens, la vie n'est pas toujours simple, ma mère a changer radicalement, à notre adolescence elle a voulu se remarier, prétextant qu'un homme débarquant de nul part l'aiderait à nous éduquer, mais cet homme nous a désuni, déchirer, j'avais quatorze ans lorsque que j'ai
    eu été virée de mon collège, (un proffesseur m'a agresser avec une clé de bra injustement) lorsque ma mère et venue me chercher elle ne m'a pas crus et n'a pas chercher a prendre ma défense, ma première colère, l'injustice m'est insuportable, c'est aussi la première peine que ma mère m'eu donner, je me suis enfuis et avec une raquette de tenis saccager la voiture de ce professeur, oui ça ne m'a pas aider, j'ai été virée!
    En bref, suite à ça, on m'a envoyer au pays durant deux ans, deux année que je n'ai toujours pas avaler car déscolarisée, j'en paye le prix encore à ce jour! Même si je souhaite reprendre mes études, car avec un cap dans un domaine qui ne me plait pas c'est plus possible, je souhaite passer mon bac, à 24 ans! Et pourquoi pas une licence d'arabe par la suite.

    Cet homme l'a quitté il y a un ans après avoir eu ces papier et nous avoir massacrer.


    Depuis notre vie est un enfer, je suis revenu auprès de ma mère pour la soutenir, car même si je détester cet homme et que je m'était retrouver a quitter le foyer familial en grande parti a cause de lui (évidement ma mère c'est lui qu'elle a choisi) donc même si je ne l'aimer pas , ma mère avais droit à l'amour, je ne la réprimande pas comme toute la famille l'a fait en lui répétant qu'elle la bien mériter. Non, j'ai eu beaucoup de peine.

    Voilà prêt d'un ans donc que je suis revenu, et c'est "l'enfer" , ma mère cherche à se venger par tout les moyens imaginable et possible, se ruine en avocat, fait confiance a n'importe qui prétextant qu'il l'aidera a avoir gains de cause, c'est mal ce qu'il a fait, mais en bonne musulmane ne devrait-elle pas le laisser partir et dieux le punira? Elle nous a oubliée depuis tellement d'année, bientôt dix ans...

    On n'existe plus, elle nous répète tout les jours qu'elle a gâcher sa vie pour nous, qu'on est des bon a rien, qu'on pense qu'à nous, qu'on ne l'aide pas...

    Ma mère est devenu amère, elle se plaint constamment d'être seul, mais lorsque nous sommes là elle nous blessent, nous méprise, et nous fait plein de reproches.

    Je souffre d'un manque terrible, celui d'avoir une mère, bienveillante, aimante, présente, douce. Mes frère ne disent plus rien, devenu des zombie total, mais je penses qu'il souffrent tout autant.

    Ce soir mon petit frère avant de partir m'a demandé "comment on en est arriver là?" Je n'ai sus quoi lui répondre, c'est ramadan, et nous sommes pire que des ennemis, des étranger qui ne se parle plus, qui souffre chacun de leur coter, qui ne regarde plus l'autre...

    J'ai toujours été le "soleil" toujours joyeuse avec mes proches, (ce que je ne suis pas dehors, étant très timide et réserver) j'ai toujours tenter de nous unir comme avant quand on été enfant, ne serait-ce que pour partager un repas ensemble ...

    Mes efforts depuis tant d'année on été en vain, lorsque je vois ce que nous somme devenu mon cœur se meurt ...

    Je sais combien la place de la mère est importante, nous somme musulman, je sais ce que dis le corant sur les parents, mais Allah chahad je préfère partir, c'est un abandon, mais, ne vaut-il mieux pas ça que ce que nous vivons là, tout cela me pousse au pêcher, quoi que je choisisse, quoi je face, je pêcherais d'avoir soit abandonnée ma mère, soit d'avoir succomber a d'autre colère...

    Je n'ai plus la force de me battre et je veux partir, construire un bou de vie en toute quiétude, solitaire mais sans plus jamais de guerre, je préfère être seul, mais ne plus jamais voir ce que nous sommes devenu, des étranger, mon sang ...

    On dit qu'aucune mère ne déteste son enfant car elle l'a mis au monde, mais, ce que je vie, me fait croire le contraire, je me dis que je dois arrêter de m'acharner à espérer son amour, ou au moins juste la paix.

    Pardonnez-moi pour ces lignes tourmenter.

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 085

    Par défaut

    A'laykum salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    N'as-tu jamais essayé de la prendre dans tes bras et de l'embrasser, au moment où par exemple sa colère serait grande ?
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Avatar de vivreenpaix
    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    ile de france
    Messages
    110

    Par défaut

    C'est dur mais quoi qu'il arrive ne lui dis pas Fi Sois patiente le paradis est sous les pieds de ta mère Nombre de parents sont injustes avec leurs progénitures depuis la nuit des temps patience et endurance a l'image de Ibrahim Alyh Salam

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •