Page 1 sur 6 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 53

Discussion: Sa va pas, je quitte l'islam??

  1. #1
    Avatar de El Ibtisseim
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    par moment je me demande
    Messages
    267

    Par défaut Sa va pas, je quitte l'islam??

    Salam Alaykoum,

    J'ai une petite question, je suis surement bebete mais il y a une chose que je ne comprends pas.
    J'ai pus lire sur ce forum, mais entendu aussi des gens que je connais, au travers de l'epreuve qu'ils subissaient, carrement dire " je vais quitter l'Islam" Ajidoubilleh
    Je ne comprends pas qu'est ce qui peut pousser un musulman a dire ces paroles?? Et mon autre question, si une personne dit "je veux quitter l'islam" alors est elle toujours consideré comme musulmane??

    Attention, je ne juge personnes et ne critique personnes, mais quand on voit ce qui se passe dans le monde, et on voit ces peuples meurtri, qui continue a sourire en disant : " Oui, on va peut etre mourrir sous une bombe mais on a Allah avec nous" Je suis perplexe et un peu desorientée....
    Quels epreuves peut on vivre, peuvent nous pousser a rejoindre les kafeerins??
    Pour ma part, meme si les epreuves m'achevent dans d'atroce souffrance (Allah Yster), jamais il ne me viendrait a l'esprit de quitter l'Islam.

    Certains pensent que l'Islam, c'est la foire du trone, tu rentres, tu sors, tu choisis ta periode, "la c'est le ramadan, c'est dur hopp j'arrete, ah c'est l'Aid allez je reviens", l'Islam n'est pas responsable de tout ce qui nous arrive, du moins on est eprouver que selon ces pechers je suppose, afin que le jour de la resurrection on soit pardonner .
    Allah Azzawajjel, nous eprouvent, justement afin de tester notre persévérance et notre patience.
    Et chaque epreuve nous rapprochent un peu plus de notre createur.
    Je ne suis ni savante, ni meme irreprochable, pour prodigué des conseils, mais j'essaie de m'ameliorer chaque jour que dieu fait el hamdouleh et si je peux faire comprendre cela a une ou deux personne alors je peux mourrir en paix

    Barak'Allah ou fikoum pur vos reponses d'avances.
    Ps : Merci de ne repondre a ma question que si vous etes sur de ce que vous avancez
    Dernière modification par El Ibtisseim ; 14/09/2015 à 11h00.
    Cette vie ici-bas n'est qu'amusement et jeu et c'est assurément la demeure ultime qui est la vraie vie, si du moins ils savaient

  2. #2
    Soeur Avatar de 1femme-prête
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Âge
    35
    Messages
    4 435

    Par défaut

    As salam aalayki



    Il s'agit d'une question de foi ma soeur. Chaque personne a dans sa vie des épreuves, plus ou moins difficiles et ce en fonction du degrés de foi. Certains ont un cancer à 30 ans, d'autres perdent leur femme à l'accouchement, d'autres encore l'épreuve de leur vie n'est autre que leurs enfants ou leur richesse. Pour certains la foi augmente et d'autres leur foi diminue. Tu sais shétan ne vient pas travailler l'esprit de gens mécréants puisqu'ils sont déjà gagnés à sa cause malheureusement.
    Le diable a jurer de s’assoir sur le chemin des croyants, donc en particulier des musulmans puisque l'on sait qu'il s'agit de la seule religion, depuis son avènement, agréée par Allah.
    Ainsi, quand certains fortifient leur foi dans l'épreuve, d'autres la perde ou du moins se la voit affaiblie. Qu'Allah nous guide tous.

    Il ne s'agit pas de se demander pourquoi telle personne souhaite quitter la religion mais surtout se rappeler qu'Allah guide et égare, que notre foi s travaille, et qu'elle est une chance. Ce qui arrive aux autres peut aussi nous arriver Allah ihfad wa ster. Amine. Nul n'est à l'abris de l'égarement, tout vient de la miséricorde d'Al Rahman
    Dernière modification par 1femme-prête ; 14/09/2015 à 13h08.
    Qu'Allah pardonne à chaque musulman, et nous fasse vivre et mourir dans el tawhid, el ikhlas wal taqwa. Amine.

  3. #3
    Avatar de El Ibtisseim
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    par moment je me demande
    Messages
    267

    Par défaut

    Citation Envoyé par 1femme-prête Voir le message
    As salam aalayki



    Il s'agit d'une question de foi ma soeur. Chaque personne a dans sa vie des épreuves, plus ou moins difficiles et ce en fonction du degrés de foi. Certains ont un cancer à 30 ans, d'autres perdent leur femme à l'accouchement, d'autres encore l'épreuve de leur vie n'est autre que leurs enfants ou leur richesse. Pour certains la foi augmente et d'autres leur foi diminue. Tu sais shétan ne vient pas travailler l'esprit de gens mécréants puisqu'ils sont déjà gagnés à sa cause malheureusement.
    Le diable a jurer de s’assoir sur le chemin des croyants, donc en particulier des musulmans puisque l'on sait qu'il s'agit de la seule religion, depuis son avènement, agréée par Allah.
    Ainsi, quand certains fortifient leur foi dans l'épreuve, d'autres la perde ou du moins se la voit affaiblie. Qu'Allah nous guide tous.

    Il ne s'agit pas de se demander pourquoi telle personne souhaite quitter la religion mais surtout se rappeler qu'Allah guide et égare, que notre foi s travaille, et qu'elle est une chance. Ce qui arrive aux autres peut aussi nous arriver Allah ihfad wa ster. Amine. Nul n'est à l'abris de l'égarement, tout vient de la miséricorde d'Al Rahman
    Merci pour ces precisions,

    Bien evidemment encore une fois je le repete, je ne juge ni ne critique ces personnes, j'essaie au contraire de comprendre leurs mal etre.
    Chaque epreuves est difficile pour la personne qui doit la surmonter, c'est sur, mais baisser les bras, allant meme jusqu'a mettre en jeu la continuité de sa foi, ou son abondon , j'ai du mal a saisir...

    Je souhaite a toutes personnes eprouver de trouver la force ainsi que la patience de surmonter ces epreuves inch'Allah
    Cette vie ici-bas n'est qu'amusement et jeu et c'est assurément la demeure ultime qui est la vraie vie, si du moins ils savaient

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 041

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Chacun son degré de foi, et l'essentiel est d'être un bienfait pour tous. Il y a des gens qui sont au bord de la mécréance, d'autres qui sont simplement hypocrites, d'autres qui sont tombés de haut brutalement à cause d'un péché grave. Mais lorsque quelqu'un joue avec le kufr, il faut chercher à le sauver du mieux que l'on peut. Dans le doute, on considère la personne comme musulmane même si en majorité elle semble montrer de la mécréance. Seule une preuve claire et indéniable peut nous faire considérer une personne comme mécréante. C'est ce que faisaient les salafs et l'inverse de ce que font les salafis d'aujourd'hui d'ailleurs.

    Il est intelligent de chercher à comprendre la personne afin de pouvoir la sauver du mieux que l'on peut, mais la limite se situe en ce qui concerne l'analyse de sa foi, le fait que ce soit dû à un moment de faiblesse suffit.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  5. #5
    Avatar de El Ibtisseim
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    par moment je me demande
    Messages
    267

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Chacun son degré de foi, et l'essentiel est d'être un bienfait pour tous. Il y a des gens qui sont au bord de la mécréance, d'autres qui sont simplement hypocrites, d'autres qui sont tombés de haut brutalement à cause d'un péché grave. Mais lorsque quelqu'un joue avec le kufr, il faut chercher à le sauver du mieux que l'on peut. Dans le doute, on considère la personne comme musulmane même si en majorité elle semble montrer de la mécréance. Seule une preuve claire et indéniable peut nous faire considérer une personne comme mécréante. C'est ce que faisaient les salafs et l'inverse de ce que font les salafis d'aujourd'hui d'ailleurs.

    Il est intelligent de chercher à comprendre la personne afin de pouvoir la sauver du mieux que l'on peut, mais la limite se situe en ce qui concerne l'analyse de sa foi, le fait que ce soit dû à un moment de faiblesse suffit.
    Barak'Allah ou fik cher Ilyes , une fois de plus tes lumieres m'ont eclairées.

    C'est bien pour cela que j'ai posé la question, j'ai du mal a comprendres ces gens la, mais ce n'est pas pour autant que je les blames ou leurs tourne le dos. Un ami n'a plus du tout foi en la oumma, et il s'est fait lynchés par certains de ces amis, qui ont meme etaient jusqu'a lui dire " si tu n'es pas content , ba casse toi" Pour moi, on ne peut pas dire ce genre de chose a une personne qui est deja au plus mal, a la limite de ces paroles bien sur.
    Et Il est tres difficile de savoir le niveau de foi d'une personne, comme tu l'as dit il y a des hypocrites, il y a des menteurs etc... donc on apporte des conseils comme on peut defois cela fonctionne mais malheureusement pas toujours.
    Je m'avance peut etre mais pour moi, ce qui ne cherche pas a entendre raison, sont des personnes qui n'ont plus envie de faire des effort, et qui trouve comme pretexte "la difficulté" de notre religion pour enfin " etre libre".
    C'est ce que je pense et cela ne concerne que moi bien sur ; )
    Cette vie ici-bas n'est qu'amusement et jeu et c'est assurément la demeure ultime qui est la vraie vie, si du moins ils savaient

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 041

    Par défaut

    Le petit fils sacré du Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam), le prince du Paradis, sayyiduna Al-Husayn ('alayhi as-salam), a été décapité par des gens de notre communauté. Ahmed ibn Hanbal (rahimahullah) a été torturé par des gens de notre communauté. An-Nasa'i (rahimahullah) a été assassiné par des gens de notre communauté. Al-Bukhari (rahimahullah) a été persécuté par des gens de notre communauté. Le monde à l'heure actuelle est d'un côté corrompu par des mécréants, mais de l'autre massacré par des gens de notre communauté (malgré l'appellation "chiens de l'Enfer" utilisée par le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam)).

    C'est comme ça depuis le début, cette vie d'ici-bas est faite pour éprouver les gens, particulièrement les croyants. Au moins, malgré que notre umma n'ait fait que s'empirer jusqu'à maintenant, nous pourrons participer à son grand renouveau incha'Allah, même si As-Sabur commencera par ravager la terre. En Lui nous avons confiance et en Lui nous cherchons protection.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  7. #7
    Avatar de El Ibtisseim
    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    par moment je me demande
    Messages
    267

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Le petit fils sacré du Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam), le prince du Paradis, sayyiduna Al-Husayn ('alayhi as-salam), a été décapité par des gens de notre communauté. Ahmed ibn Hanbal (rahimahullah) a été torturé par des gens de notre communauté. An-Nasa'i (rahimahullah) a été assassiné par des gens de notre communauté. Al-Bukhari (rahimahullah) a été persécuté par des gens de notre communauté. Le monde à l'heure actuelle est d'un côté corrompu par des mécréants, mais de l'autre massacré par des gens de notre communauté (malgré l'appellation "chiens de l'Enfer" utilisée par le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam)).



    C'est comme ça depuis le début, cette vie d'ici-bas est faite pour éprouver les gens, particulièrement les croyants. Au moins, malgré que notre umma n'ait fait que s'empirer jusqu'à maintenant, nous pourrons participer à son grand renouveau incha'Allah, même si As-Sabur commencera par ravager la terre. En Lui nous avons confiance et en Lui nous cherchons protection.
    Soubhan'Allah je ne savais pas tout sa

    Notre religion est pourtant une religion basée sur l'amour. Notre communauté se divise et se fait du mal, et cela semble normal limite pour tout le monde. Pourtant le mot "Umma" signifie "communauté" hors la je ne vois aucun communautarisme bien au contraire c'est plutot du " chacun pour soi" et " chacun sa m....e "
    Soubh"an"Allah

    Je m'ecarte du sujet certes,mais la facon dont tu dis sa, me fais plus peur qu'autres choses et me laisse bien sceptique. El Hamdouleh il existe encore des personnes qui soutiennent si ce n'est par les actes, c'est avec des mots, des conseils, des rappels etc...
    Dernière modification par El Ibtisseim ; 14/09/2015 à 19h11.
    Cette vie ici-bas n'est qu'amusement et jeu et c'est assurément la demeure ultime qui est la vraie vie, si du moins ils savaient

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 041

    Par défaut

    Qui se ressemble s'assemble. En cheminant vers Allah on finit par s'entourer de bonnes personnes et créer des réseaux fraternels, même s'il faut s'attendre quand même parfois à supporter un minimum la solitude. Le problème est que ces réseaux ne sont pas suffisamment étendus et reliés entre eux pour former une solide umma.

    Le but de chacun est de faciliter, former et étendre le plus possible ces réseaux. Les plus efficaces dans ce domaine sont les plus vertueux. Donc même si l'état de la umma est plutôt catastrophique, cela ne doit pas nous empêcher d'agir, car il suffit d'une personne bien intentionnée à qui Al-Mu'izz a décidé d'accorder la puissance pour changer la face du monde. L'histoire l'a déjà montré plein de fois.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  9. #9

    Par défaut

    Salam aleykoum,


    Concernant la tragédie des évènements de kerbala dont le frère iliyes a fait référence voici un article édifiant... inutile de préciser que ce n'est pas un site de propagande de la secte chiite.



    Al Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit :



    Lorsque Mu'âwiyah mourut, les gens de Syrie prêtèrent allégeance à son fils Yazîd. Cependant, lorsque ce dernier envoya des émissaires à Médine afin d'obtenir l'allégeance [des gens du Hijâz], à la fois Al Husayn et Ibn Az Zubayr refusèrent et les deux quittèrent la ville de nuit. En ce qui concerne Ibn Az Zubayr, il ne prêta ni alléageance, ni ne fit de prétentions explicites [à propos du Califat]. Quant à Al Husayn Ibn 'Alî, il a été supplié par les gens de Kûfah de leur venir en aide après l'accession au pouvoir de Yazîd Ibn Mu'âwiyah. Ibn Az Zubayr l'encouragea à partir pour Kûfah, tandis que Ibn 'Abbâs lui déconseilla fortement. Ibn 'Umar aussi le mit en garde contre le fait de se rendre à Kûfah, car comme l'a dit Ibn 'Umar : « Allâh avait laissé deux options au Prophète (ﷺ) auparavant, les bénéfices de ce monde ou bien la récompense de l'au-delà, [et il choisit l'au-delà]. Puisque toi ô Husayn, tu es une partie de lui je t'implore de ne pas poursuivre les tentations de ce monde.» Sur cela, il l'embrassa, pleura, et lui fit ses adieux. Ibn 'Umar dira plus tard : « Al Husayn a insisté pour aller à Kûfah, bien qu'il eut un exemple clair dans la vie de son père et de son frère [qui tout deux furent trahis par les habitants de la région de Kûfah]. » D'autres compagnons tentèrent de dissuader Al Husayn d'aller à Kûfah, comme Jâbir Ibn 'Abdi Llâh Al Ansârî, Abu-l-Wâqib Al Laythî, Abû Sa'îd Al Khudrî et d'autres. Mais il persista et se mit en route pour l'Irak. Ibn 'Abbâs lui dit alors : « Par Allâh ! Je pense que tu seras tué devant tes épouses, tes soeurs et tes filles, comme le fut 'Uthmân. » Ces propos ne dissuadèrent pas Al Husayn de sorte que Ibn 'Abbâs se mit à pleurer et dit : « Malheur à Ibn Az Zubayr [pour avoir encouragé Al Husayn de se révolter et d'aller à Kûfah] !», et quand Ibn 'Abbâs vit Ibn Az Zubayr, il menaça en disant : « Ce que tu cherchais est arrivé ! Al Husayn est partit pour l'Irak et t'as laissé le Hijâz ! »

    Les gens de l'Irak avaient envoyé de nombreuses lettres à Al Husayn en le suppliant de venir à eux. En conséquence, il quitta La Mecque le 10 Dhu-l-Hijjah. Il avait avec lui un groupe de sa famille, comprenant les femmes et les enfants. Yazîd écrivit à 'Ubaydu Llâh Ibn Ziyâd, son gouverneur en Irak, lui ordonnant d'intercepter et de combattre Al Husayn. Yazîd envoya 40 000 soldats à Ibn Ziyâd pour cela. Cette armée était commandée par 'Umar Ibn Sa'd Ibn Abî Waqqâs. Et tout comme ils le firent avec son père avant lui, les gens trahirent Al Husayn. Quand il réalisa qu'il était devenu militairement en infériorité numérique, Al Husayn proposa de retourner à La Mecque ou de se rendre auprès de Yazîd à Damas. Toutefois, [les généraux Omeyyades] refusèrent ses offres et insistèrent pour le tuer. Il fut donc tué, décapité, et sa tête placée dans un panier qui a été apporté à Ibn Ziyâd. Qu'Allâh maudisse ses assassins, ainsi que Ibn Ziyâd et Yazîd avec ! Il a été tué à Kerbalah, l'histoire de sa mort est une longue histoire que le coeur ne peut supporter sans éprouver une immense tristesse. En vérité, c'est à Allâh que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournerons.16 membres de sa famille furent tués à ses côtés [en plus des autres qui l'accompagnaient].
    Lorsque Al Husayn fut tué, le monde resta sliencieux durant sept jours et les étoiles rentraient en coollisions les unes avec les autres. Il fut tué le jour de 'Âshûrâ (10 Muharram). Il y eut une éclipe lunaire ce jour-là, et l'horizon était de couleur rouge sang durant les six mois qui suivirent cet évènement. La rougeur du ciel persista tout de même encore, et une telle chose n'avait jamais été vue auparavant. Il a été aussi rapporté que pas une seule pierre ne fut retournée à Jérusalem sans que du sang encore chaud fut trouvé en dessous, que le safran qui se trouvait dans l'armée [de Ibn Ziyâd] s'était transformé en cendres, et qu'un homme qui avait médit contre Al Husayn devint aveugle lorsque Le Tout-Puissant introduisit deux étoiles dans ses yeux afin de lui ôter la vue.
    Ath Tha'labî a rapporté que de nombreux historiens rapportèrent à travers de multiples chaînes de transmissions que 'Abd Ul Malik Ibn 'Umayr Al Laythî a dit : « J'ai vu dans cet immense palais - et il désigna la résidence du gouverneur de Kûfah - la tête de 'Ubaydu Llâh Ibn Ziyâd dans les mains de Al Mukhtâr Ibn Abî 'Ubayd. Plus tard, j'ai vu la tête de Al Mukhtâr entre les mains de Mus'âb Ibn Az Zubayr, et plus tard encore, j'ai vu la tête de Mus'âb entre les mains de 'Abd Ul Malik [Ibn Marwân]. J'ai rapporté cela à 'Abd Ul Malik qui fut stupéfait et partit du palais sur le champ. »
    At Tirmidhî rapporta que Salmah qui a dit : « Je suis allé auprès de Umm Salamah qui pleurait. Je lui demanda : « Pourquoi pleures-tu ? » Elle répondit : « J'ai vu le Messager d'Allâh (ﷺ) en rêve avec de la poussière sur sa tête et sa barbe, je lui ai demandé pourquoi il était dans cet état et il me répondit qu'il venait d'assister à l'assassinat d'Al Husayn. ». »
    Al Bayhaqî rapporta dans son Dalâ°îl que Ibn 'Abbâs a dit : « Au mileu de la journée, j'ai vu le Prophète (ﷺ) avec les cheveux ébouriffés, tout poussiéreux et tenant dans sa main un flacon de sang, je lui dit alors : « Que mon père et ma mère vous soient sacrifiés ô Messager d'Allâh, qu'est-ce que cela ? » Il répondit : « Ceci est le sang d'Al Husayn et de ses compagnons. Je n'ai cessé de le recueillir depuis ce jour. ». »Ils estimèrent le jour et ils constatèrent que c'était le même jour où Al Husayn fut tué.
    Abû Nu'aym rapporta dans son Dalâ°il que Ummu Salamah a dit : « J'ai entendu les jinns pleurer et se lamenter pour Al Husayn. »
    Et lorsque Al Husayn et ses frères furent assassinés, Ibn Ziyâd envoya leurs têtes à Yazîd, qui d'abord se réjouit du fait qu'ils avaient été tués, mais est venu à le regretter lorsque les musulmans le haïrent et lui vouèrent de l'aversion pour cela, et à juste titre.

    Abu Ya'lâ rapporta dans son Musnad, à travers une faible chaîne de transmission, que Abû 'Ubaydah a dit : « Le Messager d'Allâh (ﷺ) a dit : « Les affaires de ma nation resteront fermement encrées dans les principes de la justice jusqu'à ce que le premier à tout bouleverser arrive : il s'agit d'un homme des Banû Umayyah nommé Yazîd. ». »
    Et Nawfal Ibn Abi-l-Furât rapporta : « J'étais en compagnie de 'Umar Ibn 'Abd Il 'Azîz lorsque quelqu'un mentionna Yazîd en disant : « Le Commandeur des Croyants Yazîd Ibn Mu'âwiyah. » 'Umar dit alors : « Tu oses l'appeler Commandeur des Croyants ?! » Et il ordonna à ce qu'il soit frappé de 20 coups de fouet. »

    En 63 H., Yazîd apprit que les habitants de Madînah s'étaient révoltés contre lui et qu'ils renversèrent son autorité. Il envoya donc une armée contre eux ayant pour ordre de les combattre avant de se diriger vers Makkah pour combattre Ibn Az Zubayr. Lorsque l'armée arriva à Madînah, la Bataille de Harrâ° eu lieu près de la Porte de Taybah, et si seulement vous saviez ce que fut la Bataille de Harrâ° ! Al Hasan [Al Basrî] mentionna cela une fois en disant : « Par Allâh ! Seulement un seul parmi eux arriva à en réchapper en vie !» Un très grand nombre de Compagnons et d'autres personnes furent tuées durant la bataille, Madînah elle-même fut pillée et un millier de femmes furent violées. Vraiment, c'est Allâh que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournerons ! Et le Prophète avait dit : « Celui qui nuit aux habitants de Médine est quelqu'un à qui Allâh veut du mal, et la malédiction d'Allâh, des Anges et de l'ensemble de l'humanité est sur lui. » [Rapporté par Muslim]. La raison de la révolte des gens de Médine contre Yazîd était que son iniquité ne connaissait aucune limite. Al Wâqidî rapporta d'après plusieurs chaînes de transmission, que 'Abdu Llâh Ibn Hanzalah Al Ghasîl a dit : « Par Allâh ! Nous ne nous sommes pas révoltés contre Yazîd jusqu'à ce que nous étions venu à un point où nous craignions qe nous voir lapidés par des roches provenant des cieux ! En vérité, il était quelqu'un qui épousait des mères esclaves qui avaient eu des enfants avec leurs maîtres, les filles [des mères avec qui il était] et les soeurs, buvait de l'alcool et abandonna prière ouvertement. »
    Et Adh Dhahabî a dit : « En raison de ce que fit Yazîd contre les habitants de Madînah, en plus de sa consommation régulière d'alcool et d'autres choses interdites, les gens commencèrent à s'opposer à lui avec véhémence, beaucoup se rebellèrent ouvertement contre lui et Allâh n'a pas bénit sa vie. L'armée qu'il avait envoyé à Al Harrâ° marcha en direction de La Mecque afin de lutter contre Ibn Az Zubayr. Le commandant de l'armée [de Yazîd] mourût en cours de route, mais un remplaçant fut nommée et ils atteignirent finalement La Mecque, assiégèrent Ibn Az Zubayr, menèrent campagne contre lui et l'attaquèrent avec des catapultes. Ceci eu lieu au mois de Safar de l'an 64 H. Et suite aux flammes [provoquées par les boulets enflammés des catapultes], le revêtement de la Ka'bah, ainsi que le toit qui couvrait les deux cornes du bélier qu'Allâh avait substitué à la place de Ismâ'îl [lors du sacrifice de Sayyidunâ Ibrâhîm], prirent feu. »

    Allâh anéantit Yazîd le 15 Rabî' Ul Awwâl 64 H. Les nouvelles de sa mort arrivèrent tandis que le combat était toujours engagé [à Makkah], alors Ibn Az Zubayr s'écria : « Ô gens de Syrie ! Votre tyran est véritablement mort !» Et ils furent mis en déroute, annihilés et fait prisonniers par les gens. Suite à cela, Ibn Az Zubayr appela les gens à lui prêter allégeance et prit le titre de Calife, tandis que les gens de Syrie prêtèrent allégeance à Mu'âwiyah fils de Yazîd, qui ne gouverna que très peu de temps (une quarantaine de jours).

    Fin de citation.

    Source : Târîkh Ul Khulafâ° de l'
    Imâm Jalâl Ud Dîn As Suyûtî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).


    http://www.at-tawhid.net/2015/05/le-...-as-suyuti.htm


  10. #10
    Avatar de Shiraz75
    Date d'inscription
    mai 2015
    Localisation
    Dans mon monde....
    Messages
    319

    Par défaut

    Salam

    Moi je fais partie de ces gens qui ont déjà prononcé cette phrase et je l'assume.

    J'ai déjà pensé à quitter l'islam et j'y pense encore car plus je respecte les préceptes islamiques plus je suis malheureuse.
    Il y a de quoi se poser des questions non ??

    De plus, tu regardes trop la TV quand tu dis que les gens qui subissent les guerres sont les plus accrochés au dîne.
    Il y a un fossé entre ce qu'ils disent et leur mode de vie.
    J'étais en Palestine récemment, crois-moi que la plupart des palestinien(ne)s que j'ai croisé ont un mode de vie occidental : ils fument, ils boivent, ils ont tous un(e) petit(e) ami(e) etc etc.. J'ai même rencontré des femmes voilées qui fument et ne prient pas .
    Désolée de casser le mythe hein ; )
    Mais mis à part cela c'est un peuple très sympa .

    On a toujours tendance à sacraliser les gens qui vivent dans des pays en guerre en les présentant comme des gens pieux Mmouais...c'est pas parce que tu vis à Medine que t'es pieux par exemple.
    Le contexte géopolitique n'a strictement rien à voir avec la piété d'une personne.
    Il y a des gens en France qui sont bien plus pieux que n'importe quel saoudien ...malgré toute la débauche qu'il y a em France.

    D'ailleurs plus je voyage dans les pays musulmans plus je constate avec effroi à quel point ils ont abandonnés l'islam !!!!
    Les pays "musulmans" sont plein de debauche sauf que c'est caché.... Hypocrisie.......
    Dernière modification par Shiraz75 ; 20/09/2015 à 16h20.

Page 1 sur 6 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •