Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'importance des bonnes œuvres accomplies secrètement

  1. #1
    Avatar de votre frère mustapha
    Date d'inscription
    février 2015
    Localisation
    planète terre
    Messages
    47

    Par défaut L'importance des bonnes œuvres accomplies secrètement

    As-Salamou Alaykoum

    «N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens» (Sourate 2:264)

    «Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents» (Sourate 2:271)


    Selon Joundab Ibn 'Abdullâh (radia Allah ‘anh), le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit :

    « Celui qui dit de belles paroles pour les faire entendre aux autres, Allah leur fait entendre sa vraie nature. Et celui qui fait de bonnes actions pour se faire remarquer des autres, Allah leur étale en plein jour ses défauts » (Bokhari, Muslim)


    Abou Mousa Al Ash'ari (radia Allah ‘anh) a dit selon Abou Bourda :

    « Nous sortîmes à une expédition avec le prophète (Salla Allah alayhi wa Salam) et nous étions six. Nous ne disposions que d'un seul chameau sur lequel nous nous relayions à tour de rôle. Nos pieds en souffrirent et les miens aussi au point que les ongles de mes orteils tombèrent. Nous enveloppions nos pieds avec des bandes d'étoffe. C'est pourquoi cette expédition fut appelée "l'expédition des bandages" ». Abou Boudra dit : Abou Moussa rapporta ce récit puis il lui répugna de l'avoir fait et dit : « Quelle utilité avais-je à en parler? » On dirait qu'il lui avait répugné de faire paraître l'une de ses bonnes actions. (Bokhari, Muslim)


    Soufyan Ath-Thawri (rahimaho Allah) a dit :

    « Le serviteur d'Allah fait ses actes secrètement et le diable persiste à le tenter jusqu'à ce que cet acte soit compté comme un acte fait ouvertement. Ensuite, le diable persiste jusqu'à ce que la personne aime être complimentée pour son acte. Ainsi, l'acte fait ouvertement sera effacé et sera compté comme un acte fait par ostentation »


    Un homme interrogea Tamin Ibn Aws ad-Dari (rahimaho Allah) en ces termes : "

    "Comment accomplis-tu tes prières nocturnes ?" Il fut pris de colère et lui dit : « Au nom d'Allah, une rak'a que j'accomplis secrètement au milieu de la nuit m'est préférable à une prière qui se déroule tout au long de la nuit et que je viens raconter aux gens"


    Sufiân ibn ‘Uyayna rapporte qu'Abû Hâzim a dit : '

    'Fais tes bonnes œuvres plus discrètement que tes mauvaises''.


    Quant à Ayoub as-Sakhtiyânî il a dit :

    ''Il vaut mieux pour l'homme de cacher son ascétisme que de le proclamer".


    Al-Hârith al-Muhâsibî (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde) a dit que "le vertueux est celui qui est prêt à perdre l'estime des autres quitte à avoir son cœur purifié et amendé, qui n'aime pas que les gens se rendent compte du moindre acte de bonnes œuvres qu'il fait".


  2. #2
    ex-Halim7878 Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 379

    Smile

    Citation Envoyé par votre frère mustapha Voir le message
    As-Salamou Alaykoum

    «N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens» (Sourate 2:264)

    «Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents» (Sourate 2:271)


    Selon Joundab Ibn 'Abdullâh (radia Allah ‘anh), le Prophète (Salla Allah ‘alih wa Salam) a dit :

    « Celui qui dit de belles paroles pour les faire entendre aux autres, Allah leur fait entendre sa vraie nature. Et celui qui fait de bonnes actions pour se faire remarquer des autres, Allah leur étale en plein jour ses défauts » (Bokhari, Muslim)


    Abou Mousa Al Ash'ari (radia Allah ‘anh) a dit selon Abou Bourda :

    « Nous sortîmes à une expédition avec le prophète (Salla Allah alayhi wa Salam) et nous étions six. Nous ne disposions que d'un seul chameau sur lequel nous nous relayions à tour de rôle. Nos pieds en souffrirent et les miens aussi au point que les ongles de mes orteils tombèrent. Nous enveloppions nos pieds avec des bandes d'étoffe. C'est pourquoi cette expédition fut appelée "l'expédition des bandages" ». Abou Boudra dit : Abou Moussa rapporta ce récit puis il lui répugna de l'avoir fait et dit : « Quelle utilité avais-je à en parler? » On dirait qu'il lui avait répugné de faire paraître l'une de ses bonnes actions. (Bokhari, Muslim)


    Soufyan Ath-Thawri (rahimaho Allah) a dit :

    « Le serviteur d'Allah fait ses actes secrètement et le diable persiste à le tenter jusqu'à ce que cet acte soit compté comme un acte fait ouvertement. Ensuite, le diable persiste jusqu'à ce que la personne aime être complimentée pour son acte. Ainsi, l'acte fait ouvertement sera effacé et sera compté comme un acte fait par ostentation »


    Un homme interrogea Tamin Ibn Aws ad-Dari (rahimaho Allah) en ces termes : "

    "Comment accomplis-tu tes prières nocturnes ?" Il fut pris de colère et lui dit : « Au nom d'Allah, une rak'a que j'accomplis secrètement au milieu de la nuit m'est préférable à une prière qui se déroule tout au long de la nuit et que je viens raconter aux gens"


    Sufiân ibn ‘Uyayna rapporte qu'Abû Hâzim a dit : '

    'Fais tes bonnes œuvres plus discrètement que tes mauvaises''.


    Quant à Ayoub as-Sakhtiyânî il a dit :

    ''Il vaut mieux pour l'homme de cacher son ascétisme que de le proclamer".


    Al-Hârith al-Muhâsibî (qu'Allah lui accorde Sa miséricorde) a dit que "le vertueux est celui qui est prêt à perdre l'estime des autres quitte à avoir son cœur purifié et amendé, qui n'aime pas que les gens se rendent compte du moindre acte de bonnes œuvres qu'il fait".

    Salam mon frère


    Baraka Allah fik pour le rappel


    En le lisant j’ai pensé à ces deux hadith :

    «…Dieu aime les hommes de piété que personne ne remarque, ceux qui, lorsqu’ils sont absents, ne manquent à personne ; ceux qui, lorsqu’ils sont présents, ne se voient rien demander et ne sont pas reconnus par les gens… »


    « Il y a sept (catégories de personnes) que Dieu protégera de son ombre, le jour où il n’y aura plus d’autre ombre que la sienne : l’imam équitable ; le jeune homme qui grandit dans l’adoration de Dieu ; l’homme attaché par le cœur aux mosquées ; deux hommes qui, s’aimant réciproquement en Dieu, se réunissent pour Dieu et se séparent à cause de lui ; l’homme qui, appelé par une femme d’une haute situation et jolie, répond : « Je crains Dieu » ; l’homme qui, faisant une aumône, la dissimule en sorte que sa main gauche ignore ce qu’a dépensé (en aumônes) sa main droite ; enfin l’homme qui, mentionnant Dieu dans la solitude, a les yeux inondés de larmes. »


    Wa salam

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •