بسم الله الرحمن الرحيم
الصلاة و السلام على أشرف المرسلين
و على اله و اصحابه أجمعين
Frotter les mains sur le visage
après le du’a


Les savants de Boujie (Bijâyah) ont été interrogés sur l’invocation de l’imam après avoir terminé la prière ou après avoir fini de lire le hizb et le fait qu’il frotte (son visage) avec ses mains. Le groupe des prieurs l’imite dans cela jusqu’à ce qu’il ait interdit cela et s’arrête de le faire. Si l’interdiction est confirmée, dans quel sens est-ce ?
Répondit alors le faqih al Wansharisiy [1] : Dans al ‘Utbiyah [2], Malik a dit : « J’ai vu ‘Umar ibn ‘Abdillah levant ses deux mains en étant assis après la prière et faisant des invocations. » On demanda à Malik : « Vois-tu du mal dans cela ? » Il dit : « Je ne vois aucun mal dedans. Il ne faut cependant pas lever trop (haut) les mains. ». Ibn Rushd a dit : « Malik a autorisé dans cette relation le fait de lever les mains dans l’invocation après la prière et cela ressemble à sa parole dans al Mudawwanah. Et ceci parce que la fin de la prière est un endroit consacré à l’invocation ». Il a dit aussi dans un autre passage : « Lever les mains vers Allah avec espoir, en visant d’obtenir quelque chose ou en cherchant quelque chose, est certainement une louable pour celui qui le fait ».
Al Bajiy a dit : « Il est permis que l’invocation se fasse soit en étendant les mains comme preuve d’humilité et d’espoir soit en levant un seul doigt comme signe du Tawhid ».
Muhyi ad Din an Nawawi a dit : « Lever les mains dans l’invocation a été confirmé par plus d’une trentaine d’endroits où il a été mentionné. Dans at Tirmidhiy : « La prière se fait deux par deux. Il y a le tashahud à chaque deux rakat. Sois concentré et humble et cache toi de tes mains. Lève-les vers ton Seigneur ». Il est dit dans al ‘Aridah [3] : « Sa parole « cache-toi de tes mains » veut dire « lève tes deux mains après la prière ».
Il est dit dans al masalik : « La sunnah est d’invoquer en ouvrant les deux paumes. Le hadith authentique qu’a mentionné at Tirmidhi dit que le messager d’Allah ‘alayhis salatu was salam , quand il faisait une invocation en levant les mains, il ne les remettait pas à leur place sans avoir essuyé son visage avec. »
Abu Dawud a aussi rapporté que le messager d’Allah ‘alayhis salatu was salam a dit : « Demandez à Allah en utilisant les paumes de vos mains. Et quand vous finissez, essuyez vos têtes avec ». Le chaykh Abul Qasim al Bazaliy a dit : « Ceci réfute la désapprobation de ‘Izz ad Din ibn ‘Abdis Salam d’essuyer les mains sur le visage ».
Ibn Zarqun a dit : « Il a été rapporté des textes sur le fait d’essuyer le visage avec les mains après l’invocation. Et cela est aussi confirmé par l’usage des gens et des savants ». Ibn Rushd a dit : « La désapprobation de Malik d’essuyer les mains sur le visage est tiré peut-être du fait qu’il n’y avait pas de texte rapporté dessus. Pourtant, ce fait est tiré des actions du prophète ‘alayhis salatu was salam selon le hadith rapporté par ‘Umar »
Je dis (al Wansharisiy) : parmi ceux qui ont autorisé d’essuyer ses mains sur le visage après l’invocation, le ustadh Abu Sa’id ibn Lubb, Abu ‘Abdillah ibn ‘Alân et Abul Qasim ibn Sirâj, parmi les imams tardifs de Grenade ; Ibn ‘Arafah, al Burzuliy ainsi que al Ghabriniy parmi les imams de Tunis ; le sayyid Abu Yahya al Sharif, Abu Fadl al ‘Aqbâniy parmi les imams de Tlemcen. C’est aussi l’avis sur lequel sont les imams de Fès, et c’est Allah qui permet d’émettre la bonne opinion par son bienfait.
Miy’ar al Mu’rib ‘an fatawa ahlil Ifriqiyah wal Andalus wal Maghrib

http://ahlulmadinah.fr/frotter-les-mains-sur-le-visage-apres-le-dua