Salam Aleikum

ERBIL –
Nom : 444.jpg
Affichages : 99
Taille : 82,9 Ko


Le groupe radical de l'Etat islamique a exécuté lundi un prédicateur musulman dans la ville de Mossoul, dans la province du nord-ouest de l'Irak de Ninive, suite aux accusations de «corrompre la jeunesse".
Mahmoud Hassan al-Hayali, prédicateur et imam de la mosquée Nouri à Mossoul, a été reconnu coupable par le tribunal de la charia appliquee par ISIS. Il est accuse d’avoir refuse de reconnaitre la légitimité du califat présumée du groupe.
"L'Imam al-Hayali a refusé de reconnaître Abou Bakr al-Baghdadi comme le calife des musulmans. L’Imam considére les militants de daesh comme des non-musulmans qui exécutent des gens pacifiques. C’est une violation à la vraie charia", a déclaré un membre de la famille de la victime.

"Il était un homme de principe et c’est la raison pour laquelle ils l'ont exécuté," a dit la source, préférant rester anonyme.

Selon une déclaration faite par le tribunal de la charia, al-Hayali corrompait la «jeunesse musulmane " lors de ses discours dans la mosquée Nouri chaque vendredi.
L'imam a été arrêté dans sa maison la semaine dernière lors d'un raid par des militants daeshien. Il a été abattu lundi devant des centaines de personnes sur la place Bab al-Toub dans le centre de Mossoul.

Reportage par: Sarbaz Yousef

Il ya quelque jours daesh avait execute 3 imams pour avoir refusé d'encourager ses adeptes d'aller combattre et tuer des Musulmans. Daesh a aussi tue un enseignant pour avoir refuse d'enseigne le curriculum qui incitait a la violence. N'est ce pas des signes que ces gens n'y sont pas pour l'Islam?

Wa Salam