Salam alaykoum wa rahma toullah

Je suis un homme converti depuis 9 ans, je ne me considère pas pieux, Allahu A3lem. On me décrit comme quelqu'un de bien, apprécié de beaucoup al Hamdulillah et j'ai une situation stable.
Célibataire, sans enfant.
Je cherche à me marier depuis longtemps. La meilleure chose à faire dans ce sabab est de s'armer de patience et de faire les causes qui sont justes. Cependant je suis un être humain et ma patience a des limites. Qu'Allah me protège. Ayant un certain passé que je ne détaillerai pas, je vous résume la situation.
J'ai fait beaucoup de rencontres, qu'elles soient faites dans le dialogue en tout respect ou des mouqabalas, tout s'est soldé par des échecs bi idnillah.
Ce qui est le plus dur à supporter ce sont les rencontres où le feeling, les critères sont au rendez-vous, vient toujours un moment où la femme se rétracte face à moi comme si elle était bloquée. Je ne rencontre ou on me présente que des femmes qui ne sont pas prêtes Sobhannallah. Mais cette appréhension n'est pas visible aux premiers abords. Je ne sais pas si elles bloquent par rapport à elles-mêmes, ou à mes origines (asiatique c rare sur le marché du zawaj) ou autre (physique, caractère etc)
J'ai fait beaucoup d'efforts, j'ai essayé maintes fois de me marier et ai mis de l'eau dans mon vin (expression bien française mais trop hallal j'avoue) pour me faciliter, mais rien n'y fait. J'ai même testé la roqya pour savoir si j'avais un mal obscur.
J'ai appris avec le temps à ne plus être défaitiste à chaque rencontre ratée, à mieux placer ma confiance en Allah et à accepter ce qu'Il m'a décrété.
Cela n'empêche pas ma détermination et surtout de maintenir mon intention de compléter la moitié de mon din.
Je vous ai écrit donc aujourd'hui pour lire vos conseils si il y en a. Et nul besoin de jugement sur ma situation.
Kheyr in sha Allah.
BarakaAllahufikoum.