Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 19

Discussion: Fadak : Sayyiduna Abou Bakr s’est-il montré injuste envers Sayyida Fâtimah ?

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut Fadak : Sayyiduna Abou Bakr s’est-il montré injuste envers Sayyida Fâtimah ?

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ
    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh







    *





    Fadak :

    Sayyiduna Abou Bakr s’est-il montré injuste envers Sayyida Fâtimah ?










    wa Asalamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh




    Subhanak Allahumma wa bi hamdik. Ashhadu al-la ilaha illa ant. Astaghfiruka wa atubu ilayk


    اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم
    Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.



    وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

    wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn





  2. #2

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    France
    Messages
    72

    Par défaut

    as-salâmu ‘alaykum wa rahmatullâhi wa barakâtuh,

    L'un des tout meilleurs textes qu'il m'a été donné de lire sur le sujet. À la fois concis et complet.

    Il est dommage qu'on ne trouve pas toujours la même rigueur chez l'auteur, dès qu'il est question de tawassul notamment.

    Quant à la tradition rapportée par al-Bayhaqî et reprise par d'autres à laquelle Mouhammad Patel fait allusion sans la citer, on pourra en trouver une traduction ici :

    https://eshaykh.com/doctrine/abu-bak...ayyida-fatima/

  3. #3

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    France
    Messages
    72

    Par défaut

    Il est mentionné dans Sunan al-Bayhaqî :

    « Quand Fâtimah est tombée malade, Abû Bakr s'est rendu chez elle et a demandé la permission d'entrer. ‘Alî a alors dit : "Ô Fâtimah, c'est Abû Bakr qui demande la permission d'entrer." Elle a répondu : "Veux-tu que je le lui permette ?" Il a dit : "Oui." Elle le lui a donc permis, et il est entré en cherchant son agrément. Il lui a alors dit : "Par Allâh, je n'ai quitté ma maison, mes biens et ma famille que pour obtenir l'agrément d'Allâh, de son Messager et de vous, Ahl al-Bayt." Et il lui a parlé jusqu'à ce qu'elle fût satisfaite de lui. »

    Le chaykh Gibril F. Haddad ajoute :

    « Al-Bayhaqî le rapporte dans as-Sunan al-Kubrâ (6:300-301) et dans Dalâ'il an-Nubuwwah et dit : "Cela est rapporté avec une bonne (hasan) chaîne." Muhibb ad-Dîn at-Tabari l'a cité dans ar-Riyâd an-Nadirah (2:96-97 #534) et adh-Dhahabî dans as-Siyar. Ibn Kathîr le déclare sahîh dans al-Bidâyah et Ibn Hajar en fait de même dans Fath al-Bârî. »
    Dernière modification par Labbayk373 ; 14/10/2019 à 15h52.

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Le cheikh Muhammad Patel est de madhab hanafite de maslak deobandi, les savants deobandi bien que la majorité sont de aqida maturidite, ont parfois un penchant vers des positions wahhabites ou tayimienne, ce qui n'est pas le cas des hanafites barelvi qui ne font pas du tout référence à celles-cis, ils sont plus sur celles de par exemple de l'Imam Yusuf ibn Isma`il an-Nabhani (rahimahullah).

    Concernant Fadak, les chiites rawafidh et zaydites ne sont pas d'accord sur la position sunnite.

    Les zaydites précisant que celà concernait aussi Khaybar.

    Pour eux Sayyidah Fatimah (`alayha as-salam) aurait continué à en vouloir à Abu Bakr As-Siddiq, et aurait refusé sa présence ainsi que celle de Umar ibn al-Khattab lors de son enterrement.

    Wa Allahu A`lam

  5. #5

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    En complément, sur cet autre sujet, les savants zaydites ne suivent pas les savants chiites rawafidh (il y a des exceptions concernant ces derniers) :

    --> Refutation du narratif chiite rafidhite de l'agression de Sayyidah Fatima par le savant chiite, chercheur pour l'unité des musulmans Ahmad al-Katib
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 14/10/2019 à 19h29.

  7. #7

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    France
    Messages
    72

    Par défaut

    as-salâmu ‘alaykum wa rahmatullâhi wa barakâtuh,

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message

    Concernant Fadak, les chiites rawafidh et zaydites ne sont pas d'accord sur la position sunnite.

    Les zaydites précisant que celà concernait aussi Khaybar.
    Pouvez-vous développer sur le lien supposé avec Khaybar ?

    Bârakallâhu fîk.

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    @Labbayk373

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Je reviens sur ceci pour apporter quelques précisions qui peuvent permettre j'espère de comprendre inch'Allah avec un exemple.

    As-Sayyid, al-Muhadith, le cheikh Muhammad ibn `Alawi al-Maliki (rahimahullah), avait écrit un livre qui réfutait certains avis diffusés par les savants wahhabites parmis le commun des musulmans, ce livre se nommait "Mafahim Yajib ‘an Tusahhah", de même il avait écrit d'autres livres comme "Al-Zakhayir al-Muhammadiyyah and Hawl al-Ihtifal bi Zikra Mawlid al-Nabwi al-Sharif" donnant les avis des savants sunnites enseignés des instituts du Maroc à l'Egypte en passant par la Syrie, le Yemen sur certaines questions.

    Quand ce livre "Mafahim Yajib ‘an Tusahhah" fut traduit en Urdu, un certain nombre de oulémas de Deoband, de muftis, ont rejeté son contenu car il allait à l'encontre selon eux du minhaj de Deoband, des réfutations ont été faits au point de citer parfois les oulémas wahhabites saoudiens en soutien de leurs argumentations.

    Au point où il fut déclaré mubtadi (innovateur), sorti de Ahl as-sunnah wal Jama`a, en raison des croyances se trouvant dans ses livres faisant la promotion du shirk et des innovations selon le maslak de Deoband

    Il fut une époque de même en Arabie Saoudite, des oulémas wahhabbites avaient fait son takfir

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Le cheikh Muhammad Patel est de madhab hanafite de maslak deobandi, les savants deobandi bien que la majorité sont de aqida maturidite, ont parfois un penchant vers des positions wahhabites ou tayimienne, ce qui n'est pas le cas des hanafites barelvi qui ne font pas du tout référence à celles-cis, ils sont plus sur celles de par exemple de l'Imam Yusuf ibn Isma`il an-Nabhani (rahimahullah).
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 17h11.

  9. #9
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    On n'a pas vu celà de la part des oulémas d'Al-Azhar le concernant, de instituts sunnites de Syrie, d'Al Qarawaouine, d'Az-Zaytouna, pourtant, ils sont bien sunnites.

    Le livre "Mafahim" a été traduit en français : Acceptions à corriger - Sheikh Mohammad Ibn `Alawî Al-Mâliki (rahimahullah)


    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    @Labbayk373

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Je reviens sur ceci pour apporter quelques précisions qui peuvent permettre j'espère de comprendre inch'Allah avec un exemple.

    As-Sayyid, al-Muhadith, le cheikh Muhammad ibn `Alawi al-Maliki (rahimahullah), avait écrit un livre qui réfutait certains avis diffusés par les savants wahhabites parmis le commun des musulmans, ce livre se nommait "Mafahim Yajib ‘an Tusahhah", de même il avait écrit d'autres livres comme "Al-Zakhayir al-Muhammadiyyah and Hawl al-Ihtifal bi Zikra Mawlid al-Nabwi al-Sharif" donnant les avis des savants sunnites enseignés des instituts du Maroc à l'Egypte en passant par la Syrie, le Yémen sur certaines questions.

    Quand ce livre "Mafahim Yajib ‘an Tusahhah" fut traduit en Urdu, un certain nombre de oulémas de Deoband, de muftis, ont rejeté son contenu car il allait à l'encontre selon eux du minhaj de Deoband, des réfutations ont été faits au point de citer parfois les oulémas wahhabites saoudien en soutien de leurs argumentations.

    Au point où il fut déclaré mubtadi (innovateur), sorti de Ahl as-sunnah wal Jama`a, en raison des croyances se trouvant dans ses livres faisant la promotion du shirk et des innovations selon le maslak de Deoband

    Il fut une époque de même en Arabie Saoudite, des oulémas wahhabbites avaient fait son takfir
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 16h57.

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    @Labbayk373

    Sur cette digression, d'un autre côté, il faut aussi considérer les efforts bénéfiques qu'ont produit des savants deobandi, nottament lors du jihad contre les britanniques à l'époque des Ottomans, de nombreux ascètes de cette école, de grands spécialistes du hadith.

    Dans le contexte indien, ce qui explique parfois les positions de certains savants deobandi est le fait que parmis le commun des musulmans, du fait de leur ignorance, certains identifiés comme barelwis ont une pratique considérée comme égarée alors que ceux-là même dans les faits font des choses en contradictions avec le maslak barelwi, certains savants de cette tendance condamnant eux-même avec force les pratiques hétérodoxes.

    Les barelwis critiquent les deobandis en matière de croyance, car pour eux, ils croient que du fait qu'Allah est capable de toutes, le mensonge n'est pas intrinsèquement impossible pour Allah Subhanahu wa Ta`ala (Imkan al Kadhib), qu'Il choisit de ne pas mentir, c'est une croyance malheureusement encore enseignée dans les dar-ul `uloom affiliées au mouvemement deobandi et citée même parmis le commun des musulmans dans des mosquées, celà est pourtant une chose résolue par le `ilm al kalam sunnite et al-mantiq.

    En matière de croyance les deobandis critiquent les barelwis sur la possibilité que le Prophète (Sallalahu `alayhi wa alihi wa sallam) soit Hâdir wa Nâzir.

    Et de même les barelwis de leur côté critiquent certains propos tenus sur le Prophète (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sallam) par les grands fondateurs de Deoband.

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post888669

    --> > malheureusement, quand un débat se passe mal : https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post888665

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala permette une réconciliation entre ces deux grands groupes du sous-continent indien que sont les deobandis et les barelvis qui a l'origine étaient tous sunnites sans différence avec les sunnites des pays arabes acharites et matouridites, il faudrait que les instituts sunnites arabes de référence pensent inch'Allah à organiser des réunions scientifiques entre les savants de référence contemporains de ces deux parties afin d'aplanir leurs divergences qui au sein du commun des musulmans causent des dommages en terme de bonne entente, voir en terme de vies.

    Il faut inch'Allah arrêter cette machine à takfir de part et d'autres.


    Amine.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 04h38.

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •