Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Quel savant suivre et Humilité - Cheikh Tarik Abou Nour

  1. #1
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut Quel savant suivre et Humilité - Cheikh Tarik Abou Nour

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ
    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh







    *






    Quel savant suivre et Humilité



    Cheikh Tarik Abou Nour









    A la mosquée Mohammad V de Colombes: Shaykh Tarik Abou Nour explique quel savant il faut suivre, répond aux questions et expose encore une des qualités muhammadianne: l'humilité.

    Le savant indépendant شروط العالم

    Le vrai savant est celui qui -en plus de sa compétence- est indépendant, ce qui veut dire:

    -Indépendance idéologique
    -Indépendance financière
    -et Indépendance politique

    La première implique qu'il ne va pas chercher les "ruses chariatiques" الحيل الشرعية pour coller à l'avis attendu et souhaité par son groupe idéologique!.

    La deuxième implique qu'il ne mange pas de sa fatwa ou de sa science et donc n'adapte pas ses avis et ses prêches à ceux qui le payent!

    La troisième implique qu'il ne cherche ni pouvoir ni notoriété et refuse de gravir les échelles au dépend de la science sacrée et donc ne fait pas de concession malheureuse pour plaire ou briller ou prendre un poste.

    Puisse Allah faire que notre science soit pour LUI et par LUI.

    voir également : http://www.doctrine-malikite.fr/forum...






    *



    wa Asalamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh




    Subhanak Allahumma wa bi hamdik. Ashhadu al-la ilaha illa ant. Astaghfiruka wa atubu ilayk


    اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم
    Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.



    وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

    wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn





  2. #2
    Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    1 850

    Smile

    wa aleykum salam wa rahmatou Allah wa barakatou

    shokrane cher frère pour ce rappel

    j'ajoute à ton excellent post le propos du sheikh Ahmad Kutty à la question qui est savant, je cite :

    La voie vers la savoir est la même qu’autrefois. Comme l’Imâm Al-Bukhârî l’a dit : "La connaissance s’acquiert par l’étude". On demanda à l’Imâm Ibn Al-Mubârak comment apprendre la jurisprudence, il répondit : "Elle ne peut être apprise qu’en étudiant auprès des savants"...

    Lorsqu’on interrogea l’Imâm Ash-Shâfi`î sur la manière de devenir un savant, il répondit : "Mon frère, il n’est possible d’atteindre la connaissance qu’en remplissant six conditions :
    - l’intelligence,
    - la passion,
    - la persévérance,
    - la subsistance,
    - la guidance d’un professeur
    - des années dédiées aux études."

    Les savants du passé étaient très vigilants quant au danger que représentaient les faux prétendants au savoir. Pour pallier à ce risque, ils formalisèrent le processus de reconnaissance des savants en mettant l’accent sur la ijâzah, une licence ou un certificat décerné par un (ou plusieurs) savant(s) à des étudiants, attestant qu’ils ont complété leur cursus ou leur étude de certains textes. Il y avait différents niveaux de ijâzah. Certaines ijâzâh étaient de simples certificats d’étude d’une ou deux références en particulier, tandis que d’autres attestaient d’un enseignement plus intensif. Il était entendu que seuls les gens ayant suivi une formation dans toutes les disciplines auxiliaires, avant de se consacrer exclusivement à l’étude de la jurisprudence, étaient habilitées à émettre des verdicts juridiques ou de discourir au sujet de la Loi et de la jurisprudence.

    Ces ijâzah ainsi que le système universitaire figurent parmi les contributions de l’islam à l’humanité. Il est donc erroné de faire la distinction entre diplôme universitaire et ijâzah.

    De même que toutes les ijâzah ne se valent pas, tous les diplômes universitaires dans le domaine des études islamiques ne sont pas du même niveau ni de la même nature. Une personne formée en lettres arabes est un linguiste, mais pas une autorité en jurisprudence. De même, une savant qui a étudié le Hadith est un simple savant du Hadith et ne peut guère être sollicité pour donner des verdicts juridiques. Plus important encore, un diplôme de premier niveau est simplement une introduction au domaine, tandis que la spécialisation, qui implique plusieurs années consacrées à l’étude et à la recherche, est véritablement ce qui fait un savant. Il est malheureux de constater que certaines personnes ignorent la nécessité de se spécialiser.

    Il est clair, après ces propos, qu’un savant ne l’est pas parce que les gens du commun le pensent ou parce qu’il s’est autoproclamé comme tel, mais par sa formation intensive auprès de savants reconnus dans le domaine en question. Les diplômes ou les habilitations constituent des attestations, étant donné qu’ils ont été décernés par des universités accréditées ou des instituts d’enseignement supérieur.

    En conclusion, disons que la voie du savoir est toujours ouverte devant ceux qui ont de l’ambition, tout comme elle l’était pour les savants du passé. Une fois qu’une personne a acquis la formation nécessaire, l’immense trésor de l’héritage islamique en matière de jurisprudence ou d’autres disciplines s’ouvre devant elle. Elle acquiert alors la capacité de parler librement avec les plus hautes autorités et d’atteindre ses propres conclusions. Ainsi, ne limitez jamais la Miséricorde d’Allâh à une génération en particulier. La voie de la science est toujours ouverte pour les gens prêts à plonger dans l’océan. Mais souvenez-vous que celui qui plonge dans l’océan sans savoir nager se noie et périt !

    (fin de citation source: http://www.islamophile.org/spip/qui-est-savant.html )

    qu'Allah protège nos savants et qu'Il nous permet de profiter de leurs savoirs

    amin !

    wa salam
    Dernière modification par Halim ; 22/08/2017 à 11h18.

  3. #3
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh


    Amin.

    Merci pour ce rappel.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta'ala te préserve chèr frère .


    Wa 'alaykum as-salam
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 22/08/2017 à 18h19.

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •