Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Viens... Qui que tu sois, viens !

  1. #1
    ex-Halim7878 Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 315

    Par défaut Viens... Qui que tu sois, viens !

    Salam aleykum

    Je partage avec vous ce beau texte du Shaykh Hamza Yusuf :

    VIENS... QUI QUE TU SOIS, VIENS !

    La religion est ici pour nous unir, non pas pour nous diviser.

    Si elle nous divise, ce n'est pas la religion de Dieu. C'est quelque chose qui n'a rien à y voir.

    C'est un véritable bienfait que d'être dans un endroit où vous pouvez vous sentir à l'aise, où vous n'avez pas à vous inquiéter d'avoir à faire face à quelqu'un qui vous dit « Tu ne fais pas ceci de la bonne façon. » Quand même bien qu’une personne vous corrige, cela doit être fait par amour, non pas avec une attitude de supériorité.

    Ce type de religion, nous devons le combattre, vraiment... parce qu'elle tue l'âme des musulmans.

    Baza, baza… j’aurais aimé pouvoir traduire en perse. Nous sommes présentement dans la ville de Mawlana Jalaluddin (Rumi), et il y a ce très beau poème situé à l’entrée de son maqam :

    « Viens, viens,... qui que tu sois, viens !
    Viens aussi que tu sois infidèle, idolâtre ou païen.
    Notre couvent n’est pas un lieu de désespoir ;
    Même si cent fois tu es revenu sur ton serment, viens ! »


    La porte est toujours ouverte, et celui qui ferme cette porte est un shaytan.

    Vous savez, il y a des gens qui ferment cette porte à ceux qui ont un grand besoin d'entendre ce message.

    Cette vie peut vous abîmer, mais peu importe ô combien abîmé vous êtes, la porte de Dieu est toujours ouverte.

    Peu importe ce qui vous est arrivé, la porte de Dieu est toujours ouverte.

    Nous avons ce Hadith d'un meurtrier de masse qui a reçu l'acceptation de son repentir. Il a tué près de cent personnes, et son repentir a été accepté.

    Hudhayfa al-Yamani disait: « La fin des temps n'arrivera pas avant que les Musulmans soient semblables à un grand rocher dans la rivière. Ils ne s'abreuvent pas de cette dernière et ils ne laissent pas les autres en boire. »

    Ne soyez pas comme ce rocher qui ne laisse pas la rivière couler, et qui empêche les gens de s’en abreuver. Les gens en ont besoin, ils sont en train de mourir de soif. Ils sont en train de mourir de soif de la spiritualité. Cette porte est ouverte, et nous avons besoin d’ouvrir cette porte et de laisser les gens rentrer, avec leurs fautes, avec leurs défauts, avec leurs problèmes. Ouvrez la porte, et laissez les gens rentrer.




    Source : https://www.facebook.com/musulmanvin...=page_internal
    Dernière modification par Halim ; 04/10/2017 à 09h25.

  2. #2

    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    569

    Par défaut

    Salam aleykum wa rahmatullah wa barakatuh

    J'aime beaucoup cette phrase que tu as cité de Hudhayfa al-Yamani.

    Comme tu as évoqué Rûmî, je partage cette petite histoire de l'éléphant que j'ai trouvé être dans le même esprit de ton message

    « L’éléphant se trouvait dans une maison obscure: quelques hindous l’avaient amené pour l’exhiber.

    Afin de le voir, plusieurs personnes entraient, une par une, dans l’obscurité.
    Étant donné qu’on ne pouvait le voir avec les yeux, chacun le tâtait dans le noir, avec la paume de la main.
    La main de l’un se posa sur sa trompe; il dit: « Cette créature est comme un tuyau d’eau. »
    La main d’un autre toucha son oreille: elle lui parut semblable à un éventail.
    Un autre, ayant saisi sa jambe, déclara: « Je trouve que la forme de l’éléphant est celle d’un pilier. »
    Un autre posa posa la main sur son dos et dit: « En vérité, cet éléphant est comme un trône. »
    De même, chaque fois que quelqu’un entendait une description de l’éléphant, il la comprenait d’après la partie qu’il avait touchée. Selon l’endroit vu, leurs affirmations différaient; un homme l’appelait Dal, un autre Alif.
    Si chacun d’eux avait tenu une chandelle dans sa main, la différence aurait disparu de leurs paroles.
    L’œil de la perception sensorielle est seulement comme la paume de la main: la paume n’était pas en mesure d’atteindre la totalité (de l’éléphant).
    L’oeil de la Mer est une chose, l’écume en est une autre; laisse là l’écume et regarde avec l’oeil de la Mer.
    Jour et nuit, se meuvent les flocons de l’écume qui proviennent de la Mer; tu vois l’écume, non la Mer. Que c’est étrange!

    Nous nous heurtons les uns contre les autres, comme des barques; nos yeux sont aveuglés, bien que nous nous trouvions dans l’eau claire.
    O toi qui t’es endormi dnas le bateau du corps, tu as vu l’eau: contemple l’Eau de l’eau.
    L’eau a une Eau qui la pousse, l’esprit a un Esprit qui l’appelle. »
    Mathnawî, III, 1270 s

  3. #3
    ex-Halim7878 Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 315

    Par défaut

    Shokrane Lila pour cette très belle histoire pleine de sagesse

    nous êtres humains "témoignons" de la Vérité mais la Vérité appartient à Allah

    restons humbles

    qu'Allah nous facilite ! Amin !

  4. #4

    Date d'inscription
    octobre 2016
    Localisation
    montpellier
    Messages
    569

    Par défaut

    ................

    Amin

Discussions similaires

  1. D'où tu viens ?
    Par Aliyah dans le forum Dialogue interreligieux
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/03/2013, 22h25
  2. Je viens de lire ça
    Par Rosa-Soukayna dans le forum Hoax
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/03/2011, 09h08
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2009, 08h22
  4. Salam ... Je Viens De ....
    Par soriaslam dans le forum Soutien dans l'épreuve
    Réponses: 17
    Dernier message: 20/04/2007, 12h45

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •