Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Al-Qasîdah al-Mudâriyyah

  1. #1

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    151

    Par défaut Al-Qasîdah al-Mudâriyyah

    Al-hamdu li-Llâh haqqa hamdihi
    wa-al-salâtu wa-al-salâmu `ala Rasûli-LLâhi wa-âlihi haqqa qadrihi




    Al-Mudariyyah

    Ô Seigneur ! Prie sur l’Elu (al-Mukhtâr) de [la tribu de] Mudar
    Et sur les Prophètes et l’ensemble des Messagers qui ont été mentionnés.

    Et prie, Seigneur, sur le Guide, ses partisans
    Et compagnons éparpillés pour maintenir la religion

    Qui ont lutté avec lui pour Allâh, fourni l’effort,
    Emigré, l’ont abrité et ont ainsi été triomphants [ou soutenus]

    Ils ont rendu clair les Obligations et la Sunna et, en Allâh,
    Ont cherché refuge, et par Allâh, ont été soutenus [ou rendus victorieux]

    La plus pure prière, la plus florissante et la plus noble
    Sur celui qui, de ses parfums, embaume l’univers

    [Celui] diffusant la pure odeur du musc
    et que de ce parfum se propage une senteur de satisfaction !

    Qu’elle soit multipliée par le nombre des pierres, des grains de sable sur les sols,
    ainsi que [le nombre] des étoiles au ciel et de la flore sur terre.

    [Qu’elle soit multipliée] par la valeur du poids des montagnes,
    suivi [du nombre] des gouttes d’eau et de pluie

    Puisse-t-elle être multipliée par le nombre des feuilles que possèdent les arbres,
    Par toutes les lettres prononcées, lues ou écrites

    Et par le nombre des fauves, des oiseaux, des poissons, des animaux, et ensuite
    Par celui des génies (jinn), des Anges et des êtres humains

    Et par le nombre des atomes, des fourmis et des poussières,
    Aussi par le nombre des poils (ou cheveux) : de laine, de plumes et de fourrures

    Et par l’étendue de ce qu’embrasse Ta Science [Ô Seigneur], et par
    [La longueur de] ce qu’a écrit le Calame du Décret et du Destin

    Et par le nombre de tous Tes bienfaits [Ô Seigneur] déversés
    Sur Tes créatures depuis leur apparition [litt. « leur création »] jusqu’à leur résurrection

    Et par la valeur du Sublime (al-`Adhîm) qui a honoré
    Les Prophètes et les Anges et leur a accordé [un rang de] gloire

    Et par le nombre de ce qui se trouve dans les Univers, Ô mon Appui
    Et par tout ce qui sera jusqu’au souffle dans la Trompette

    Et par [le nombre de] tous les clins d’œil accomplis
    Par les habitants des cieux, des terres, et par leurs moments d’immobilité

    Et [multipliée] par le contenu des cieux et des terres, des montagnes,
    des paysages, du Trône (`Arsh), du Piédestal (Kursiy) et tout ce qu’ils comprennent

    [Prières multipliées] par ce qu’Allâh n’a pas créé et ce qu’Il a créé
    Prières perpétuelles, sans fin

    [Prières] comprenant en nombre l’ensemble des choses,
    Englobant tout ce qui est passé à travers les âges

    Puissent-elles ne pas connaître de fin ou de limite, ô Sublime !
    Ni une période qui puisse être conclue ou contenue.

    Et ajoute à ce qui a été énuméré cette quantité [ndt : ou double cette valeur]
    Double-la encore et multiplie-la. Ô Celui Doté de Capacité !

    Comme Tu aimes et agrée, ô mon Maître (Sayyîdî) et comme
    Tu nous as ordonné de prier, Tu es le Très-Puissant (al-Muqtadîru)

    Ajoutes-y la paix (salâm) autant que ce qui a été énuméré précédemment,
    Ô Seigneur, et multiplie-les de sorte que son mérite se voit propagé à grande échelle !

    Que tout cela soit multiplié par Ton Rang (Haqqika) et par
    Tous les souffles de Ta création, peu ou beaucoup

    Ô Seigneur, pardonne qui le récitera ou l’entendra [ce poème]
    Et tous les musulmans où qu’ils se trouvent !

    Et pardonne nos parents, nos familles, nos voisins
    Et nous tous, Maître ! De ton absolution nous avons un fort besoin

    Je suis venu avec des péchés qu’on ne peut compter
    Mais Ton Absolution n’a ni fin, ni limite

    [Je suis venu] Avec la tristesse qui me détourne de toute préoccupation,
    Et je viens humblement, et le cœur brisé

    J’espère [ou « j’attends »] de Toi, ô Seigneur, Ta Pitié dans les Deux Mondes [1]
    Par [ou « à cause de »] la dignité de celui entre les mains de qui les pierres ont glorifié ! [2]

    Ô Seigneur ! Augmente pour nous immensément notre récompense et le pardon
    Car Ta Générosité est [telle] un océan sans rivage

    Et soulages l’anxiété d’une [personne à] nature déprimée
    Et règle nos soucis, Tu es certes le Très-Capable !

    Et sois doux avec nous dans tous nos problèmes,
    D’une belle douceur face à laquelle la calamité s’efface

    Par l’Elu (Mustafâ), le Choisi (Mujtabâ), le meilleur de la création et celui
    Dont les sourates ont été descendues pour faire son éloge

    Ensuite, prières sur l’Elu (Mukhtâr) tant que
    Se lèvera le soleil et brillera la lune

    Ensuite, que l’agrément (Ridâ) soit sur Abû Bakr, son Représentant (Khalîfatihi)
    Celui par qui, après lui, la religion fût soutenue avec succès

    Et sur Abû Hafs, le Séparateur (al-Farûq), son Compagnon
    qui avait le dernier mot dans son jugement : `Umar

    Et donne généreusement à `Uthmân, aux Deux Lumières [3], dont les qualités
    Ont été menées à leur perfection avec succès dans les Deux Demeures

    Et de même à `Alî, à ses deux fils et à leur mère,
    Les Gens du Manteau [4] comme il a été relaté dans les récits.

    Et de même à notre Khadîja al-Kubra qui a depensé
    Ses biens dans le soutien du Messager d’Allâh

    Et aux pures femmes de l’Elu et aussi à
    Ses filles et fils chaque fois qu’ils sont mentionnés

    Et à Sa`d et Sa`id et le fils de `Awf, Talhâ et Abû
    `Ubayda et Zubayr, les maîtres des meilleurs (personnes) [5]

    Et à Hamza, ensuite al-`Abbâs, notre maître
    Et sur son fils, l’érudit par qui les ténèbres ont disparu

    Et à sa famille et ses compagnons et ceux qui les ont suivis tant que
    La nuit sombre couvrira le jour et que l’aube apparaîtra

    Avec l’Agrément [venant] de Toi dans l’absolution (`afwin) et l’intégrité (`afiyatin)
    Et la Bonne Conclusion (Husni Khâtimatin) lorsque le terme approche. [6]

  2. #2

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    151

    Par défaut

    Notes :

    [1] Dans ce bas-monde (al-dunyâ) et dans l'Autre (al-âkhirah).

    [2] Parmi les miracles du Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam), on rapporte qu'un jour il tenait des pierres dans sa noble main et qu'on pouvait les entendre glorifier Allâh ta`âla comme il est rapporté dans le Noble Qur-ân : les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui qui est Indulgent et Pardonneur. (17:44)

    [3] Notre maître `Uthmân ibn `Affân (qu'Allâh l'agrée) est appelé l'Homme aux Deux Lumières (Dhû al-Nûrayn) car le Prophète (salla-Allâhu `alayhi wa-sallam) lui a donné deux de ses nobles filles en mariage. Il s'agissait de Sayyîdatunâ Ruqayyah et Sayyîdatunâ Ûmm Kulthuam (qu'Allâh prie sur leur père et soit satisfait d'elles).

    [4] Les Gens du Manteau sont : Sayyîdatunâ Fâtimah, Sayyîdunâ `Alî, Sayyîdunâ al-Hasan et Sayyidunâ al-Husayn (qu'Allâh les agrée) que le Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam) avait recouverts de son manteau lors de la descente du verset de la malédiction réciproque : A ceux qui te contredisent à son propos, maintenant que tu en es bien informé, tu n’as qu’à dire: "Venez, appelons nos fils et les vôtres, nos femmes et les vôtres, nos propres personnes et les vôtres, puis proférons exécration réciproque en appelant la malédiction d’Allah sur les menteurs" (3:61)

    [5] Avec les 4 Khalifes bien-guidés, ils sont les 10 Promis au Paradis et les meilleurs des Compagnons (qu'Allâh les agrée tous).

    [6] Sayyîdunâ al-`Abbâs, l'oncle du Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam), l'interrogea un jour sur la meilleure demande. Le Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam) lui dit de demander l'absolution (al-`afwah) et l'intégrité, la bonne santé (al-`âfiyah).

    Wa-Allâhu wa-Rasûluhu a`lâm.

    Allâhumma sallî `alâ Rasuli-Allâh sallâ-Allâhu `alayhi wa-âlihi wa sallam


  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    5 683

    Par défaut

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima





    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

    JazakAllahu Khayran sidi




    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima


Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 3 jours avant, 23h00
  2. Qasidah Al-Burda Al-Shareef
    Par Pakos Repenti dans le forum Autres sujets islamiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2015, 23h03
  3. Qasidah "Ahl Bayt" récité par Cheikh Muhammad Bajrafil
    Par talib abdALLAH dans le forum Vidéos
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/08/2014, 10h37
  4. Qasidah Muhammadiya
    Par Pakos Repenti dans le forum Le prophète Mouhammad
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/04/2014, 21h52
  5. Qasidah munfarijah
    Par muhibb dans le forum Vidéos
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/09/2011, 21h20

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •