Page 1 sur 19 1 2 3 4 5 11 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 185

Discussion: Critiques et négation de certains au sujet des ahadith relatifs à la Fin des Temps (Al-Mahdi,Sayyiduna 'Isa, ad-Dajjal...)

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 012

    Par défaut Critiques et négation de certains au sujet des ahadith relatifs à la Fin des Temps (Al-Mahdi,Sayyiduna 'Isa, ad-Dajjal...)

    Je fais référence au hadith cité par Abu Dawud (rahimahullah) : " Le Mahdi est un de mes descendants, il a le front large et le nez aquilin. Il emplira la terre d'équité et de justice après que la tyrannie et la justice auront régné sur elle. Il règnera sept ans. ".

    Il amènera avec lui un islam semblable à celui de l'époque du Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam), pur et parfait, appliqué à cette époque moderne. Il prodiguera à la ummah ce qui n'a pas été prodigué avant, comme l'unification des écoles de fiqh et des tariqa, le niveau supérieur du Coran ou le trésor de la Ka'ba, bien que le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) était déjà au courant. Il (sallAllahu 'alayhi wa sallam) a dit à sayyidatuna 'Aicha (radiAllahu 'anha) un jour : " N'était-ce la courte période qui sépare la conversion de ton peuple du temps de l'ignorance ou de la mécréance, j'aurais distribué le trésor de la Ka'ba en aumônes : j'en aurais placé la porte à même le sol et l'entrée se ferait par le Hijr. " [rapporté par Muslim (rahimahullah)]. L'historien Ahmad ibn Yahya Al-Baladhuri (rahimahullah) a rapporté dans Futuh al-buldan : " Al-Hasan rapporte ce qui suit : " 'Umar voulut extraire le trésor de la Ka'ba et le distribuer en aumônes. Ubayy ibn Ka'b lui dit alors : " Ô commandeur des croyants ! Tes deux amis t'ont précédé et s'il y avait un bien en cela, ils l'auraient fait. ". " ".
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 18/11/2017 à 17h00.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  2. #2

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Je fais référence au hadith cité par Abu Dawud (rahimahullah) : " Le Mahdi est un de mes descendants, il a le front large et le nez aquilin. Il emplira la terre d'équité et de justice après que la tyrannie et la justice auront régné sur elle. Il règnera sept ans. ".

    Il amènera avec lui un islam semblable à celui de l'époque du Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam), pur et parfait, appliqué à cette époque moderne. Il prodiguera à la ummah ce qui n'a pas été prodigué avant, comme l'unification des écoles de fiqh et des tariqa, le niveau supérieur du Coran ou le trésor de la Ka'ba, bien que le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) était déjà au courant. Il (sallAllahu 'alayhi wa sallam) a dit à sayyidatuna 'Aicha (radiAllahu 'anha) un jour : " N'était-ce la courte période qui sépare la conversion de ton peuple du temps de l'ignorance ou de la mécréance, j'aurais distribué le trésor de la Ka'ba en aumônes : j'en aurais placé la porte à même le sol et l'entrée se ferait par le Hijr. " [rapporté par Muslim (rahimahullah)]. L'historien Ahmad ibn Yahya Al-Baladhuri (rahimahullah) a rapporté dans Futuh al-buldan : " Al-Hasan rapporte ce qui suit : " 'Umar voulut extraire le trésor de la Ka'ba et le distribuer en aumônes. Ubayy ibn Ka'b lui dit alors : " Ô commandeur des croyants ! Tes deux amis t'ont précédé et s'il y avait un bien en cela, ils l'auraient fait. ". " ".
    Le hadith est sahih ? Parce que j'avais écouté une vidéo de Islam ibn Ahmad qui disait que 99% des hadith de la fin des temps ne sont pas sahih


  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 022

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    Il y a bien plusieurs ahadith fiables concernant la Fin des Temps et qui ont été confirmé par un des plus grand muhadith de notre époque :

    Voir (en Anglais) : Jesus, Al- Mahdi and Moshaikh (Anti-Christ) - Narrated by the late Grand Muhaddith of Morocco Shaykh, Abdullah ben Sadek al Ghumari (ra)



    Shaykh ‘Abd'Allâh al-Ghumari (rahimahullah)






    Il est le Shaykh Al-Hâfiz Al-Muhaddith Abû Al-fadl, Abdellah fils de l'éminent maître soufi Muhammad Ibn Seddiq.

    Sa généalogie remonte à Moulay Idris fils d'Abdellah fils d'Al-has...an Al-muthannâ fils de notre maître Al-Hasan fils de notre maître ‘Ali et de la noble Fatima Az-zahrâ fille du Prophète (paix et salut sur lui).

    Il fut surnommé Al-Bukhâri de son époque. Il est né à Tanger (au Maroc) en 1910.

    Il a appris le Coran et sa lecture selon Warsh puis selon Hafs dans la Zawiya de son père (Zawiya Asseddiqiyya) ainsi que les Mutûn (Ajarroumiya, Al-alfiyya, Mukhtasar Khalil...

    Ensuite, il voyagea à Fès et poursuivit ses études dans le très réputé institut Al-qarawiyyîn.

    Il eut la Ijâza.

    Il revint ensuite à la Zawiya familiale de Tanger où il enseigna le Fiqh malikite notamment la Risâla d'Ibn Abî Zayd puis Al-ajarroumiya...

    Il assista aux cours de son père dans la même Zawiyya tels que le Sahîh d'Al-Bukhari...

    En 1930 il voyagea en Egypte, pour parfaire ses études dans le très réputé institut Al-Azhar.

    Il étudia chez plusieurs Shuyûkh en Fiqh, en Hadîth, en Tafsîr...

    Il étudia aussi le Fiqh Shafiite suite aux recommandations de son père.

    Il obtint des Ijâza chez plusieurs maîtres renommés dans plusieurs disciplines, et une Ijâza générale du Shaykh Muhammad As-samaloutî.

    Il passa avec succès le grand examen d'Al-Azhar appelé le diplôme Al-‘âlamiyya, en 1931 – soit seulement un an après sa présence en Egypte.

    Il obtint ainsi le diplôme Al-‘âlamiyya en 12 disciplines (‘Alamiyyat Al-ghurabâa puis ‘Alamiyyat Al-azhar).

    Il profita de sa présence en Egypte pour continuer à prendre des plus grands maîtres en sciences religieuses de son époque. Il enseigna dans plusieurs disciplines en Egypte, participa et anima plusieurs activités et conférences religieuses.

    Il eut d'éminents maîtres en sciences religieuses dans plusieurs pays :

    Au Maroc, on en cite : son père Muhammad Ibn As-seddiq , son frère Ahmad, le savant Muhammad Belhaj As-sulamî, Al-qâdi Al-‘Abbâs Ibn Abî Bakr Bannani, le savant Ahmad Ibn Al-jilânî Al-amghârî, Shaykh FathaAllah Al-bannânî Ar-ribâtî, le savant Abû Ash-shitâ BelHasan As-sanhâjî, Al-qâdî Abdelhafiz Ibn Muhammad Ibn Abdelkabir Al-fâsî Al-Fihrî, le savant Abû Al-qâsim Ibn Masoud Ad-dabbâgh, le savant Muhaddith Muhammad Ibn Idris Al-qadiri Al-hasani Al-fasi...


    En Tunisie,le Shaykh de l'institut Az-zaytouna Taher Ibn Ashour At-tounousi Al-maliki.

    En Egypte, plusieurs éminents maîtres on en cite : Shaykh Muhammad Bakhit Al-mutî'î Al-hanafî, Shaykh Ahmad Ibn Muhammad Ibn Adelaziz Ibn Râfi'a Al-husaynî At-tahtâwî, As-saqâ Ash-shâfî'î, Muhammad Ibn Ibrahim As-samaluti al-maliki, Muhammad ‘Izzat, Muhammad Ibn Hasanîn Ibn Muhammad Makhlouf Al-‘adawî al-maliki...

    Au Hijâz (à l'Ouest de l'Arabie Saoudite) : Le Shaykh Muhaddith Omar Hamdân Al-mahrasî, Abdelqader Ibn Toufiq Ashalabî At-tarabulsî, Muhammad Al-marzouqi Ibn Aderrahmân Al-makki Al-hanafi, Saleh Ibn Al-fadl At-tunusî Al-madani Al-hanafi, Al-laknâwî Al-ansârî Al-madani Al-hanafi.

    En Syrie :Muhammad Saïd Ibn Ahmad Ad-dimashqî Al-hanafi, le Shaykh de Dâr Al-hadîth à Damas : Badr Eddin Ibn Yousouf Al-hasanî Ad-dimashqî Ash-shâf'î, l'éminent Shaykh Yousouf Ibn Ismaïl Ibn Yousouf An-nabahânî...

    Shaykh Abdellah Ibn As-siddîq Al-ghumârî a laissé plus d'une soixantaine d'ouvrages en plusieurs disciplines : Fiqh, Hadîth, dogme, soufisme...

    On en cite Il a consacré des ouvrages précieux pour la réfutation du Wahhabisme et la défense de la noble Sunna avec la bonne compréhension des quatre écoles. Il a laissé également plusieurs études sur les ouvrages des anciens.

    Shaykh Abdellah Ibn As-seddîq mourut en 1993 à Tanger et fut enterré prés de son père.




  4. #4

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam 'alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    Il y a bien plusieurs ahadith fiables concernant la Fin des Temps et qui ont été confirmé par un des plus grand muhadith de notre époque :

    Voir (en Anglais) : Jesus, Al- Mahdi and Moshaikh (Anti-Christ) - Narrated by the late Grand Muhaddith of Morocco Shaykh, Abdullah ben Sadek al Ghumari (ra)



    Shaykh ‘Abd'Allâh al-Ghumari (rahimahullah)






    Il est le Shaykh Al-Hâfiz Al-Muhaddith Abû Al-fadl, Abdellah fils de l'éminent maître soufi Muhammad Ibn Seddiq.

    Sa généalogie remonte à Moulay Idris fils d'Abdellah fils d'Al-has...an Al-muthannâ fils de notre maître Al-Hasan fils de notre maître ‘Ali et de la noble Fatima Az-zahrâ fille du Prophète (paix et salut sur lui).

    Il fut surnommé Al-Bukhâri de son époque. Il est né à Tanger (au Maroc) en 1910.

    Il a appris le Coran et sa lecture selon Warsh puis selon Hafs dans la Zawiya de son père (Zawiya Asseddiqiyya) ainsi que les Mutûn (Ajarroumiya, Al-alfiyya, Mukhtasar Khalil...

    Ensuite, il voyagea à Fès et poursuivit ses études dans le très réputé institut Al-qarawiyyîn.

    Il eut la Ijâza.

    Il revint ensuite à la Zawiya familiale de Tanger où il enseigna le Fiqh malikite notamment la Risâla d'Ibn Abî Zayd puis Al-ajarroumiya...

    Il assista aux cours de son père dans la même Zawiyya tels que le Sahîh d'Al-Bukhari...

    En 1930 il voyagea en Egypte, pour parfaire ses études dans le très réputé institut Al-Azhar.

    Il étudia chez plusieurs Shuyûkh en Fiqh, en Hadîth, en Tafsîr...

    Il étudia aussi le Fiqh Shafiite suite aux recommandations de son père.

    Il obtint des Ijâza chez plusieurs maîtres renommés dans plusieurs disciplines, et une Ijâza générale du Shaykh Muhammad As-samaloutî.

    Il passa avec succès le grand examen d'Al-Azhar appelé le diplôme Al-‘âlamiyya, en 1931 – soit seulement un an après sa présence en Egypte.

    Il obtint ainsi le diplôme Al-‘âlamiyya en 12 disciplines (‘Alamiyyat Al-ghurabâa puis ‘Alamiyyat Al-azhar).

    Il profita de sa présence en Egypte pour continuer à prendre des plus grands maîtres en sciences religieuses de son époque. Il enseigna dans plusieurs disciplines en Egypte, participa et anima plusieurs activités et conférences religieuses.

    Il eut d'éminents maîtres en sciences religieuses dans plusieurs pays :

    Au Maroc, on en cite : son père Muhammad Ibn As-seddiq , son frère Ahmad, le savant Muhammad Belhaj As-sulamî, Al-qâdi Al-‘Abbâs Ibn Abî Bakr Bannani, le savant Ahmad Ibn Al-jilânî Al-amghârî, Shaykh FathaAllah Al-bannânî Ar-ribâtî, le savant Abû Ash-shitâ BelHasan As-sanhâjî, Al-qâdî Abdelhafiz Ibn Muhammad Ibn Abdelkabir Al-fâsî Al-Fihrî, le savant Abû Al-qâsim Ibn Masoud Ad-dabbâgh, le savant Muhaddith Muhammad Ibn Idris Al-qadiri Al-hasani Al-fasi...


    En Tunisie,le Shaykh de l'institut Az-zaytouna Taher Ibn Ashour At-tounousi Al-maliki.

    En Egypte, plusieurs éminents maîtres on en cite : Shaykh Muhammad Bakhit Al-mutî'î Al-hanafî, Shaykh Ahmad Ibn Muhammad Ibn Adelaziz Ibn Râfi'a Al-husaynî At-tahtâwî, As-saqâ Ash-shâfî'î, Muhammad Ibn Ibrahim As-samaluti al-maliki, Muhammad ‘Izzat, Muhammad Ibn Hasanîn Ibn Muhammad Makhlouf Al-‘adawî al-maliki...

    Au Hijâz (à l'Ouest de l'Arabie Saoudite) : Le Shaykh Muhaddith Omar Hamdân Al-mahrasî, Abdelqader Ibn Toufiq Ashalabî At-tarabulsî, Muhammad Al-marzouqi Ibn Aderrahmân Al-makki Al-hanafi, Saleh Ibn Al-fadl At-tunusî Al-madani Al-hanafi, Al-laknâwî Al-ansârî Al-madani Al-hanafi.

    En Syrie :Muhammad Saïd Ibn Ahmad Ad-dimashqî Al-hanafi, le Shaykh de Dâr Al-hadîth à Damas : Badr Eddin Ibn Yousouf Al-hasanî Ad-dimashqî Ash-shâf'î, l'éminent Shaykh Yousouf Ibn Ismaïl Ibn Yousouf An-nabahânî...

    Shaykh Abdellah Ibn As-siddîq Al-ghumârî a laissé plus d'une soixantaine d'ouvrages en plusieurs disciplines : Fiqh, Hadîth, dogme, soufisme...

    On en cite Il a consacré des ouvrages précieux pour la réfutation du Wahhabisme et la défense de la noble Sunna avec la bonne compréhension des quatre écoles. Il a laissé également plusieurs études sur les ouvrages des anciens.

    Shaykh Abdellah Ibn As-seddîq mourut en 1993 à Tanger et fut enterré prés de son père.



    Barak Llahou fik akhi .Un CV impressionnant en effet
    Je regarderai l'article en anglais à l'occasion.Dommage que ce ne soit pas en français

  5. #5

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut

    C'est un peu long mais ça m'intéresse

  6. #6
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 022

    Par défaut

    Fiki al baraka oukhti.

    Pour les arabophones le livre al-Mahdi al-Muntadhar du Cheikh Abdallah al-Ghumari (rahimahullah) en PDF est disponible içi :

    http://www.aslein.net/attachment.php...1&d=1241125101
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 18/11/2017 à 00h37.

  7. #7
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 022

    Par défaut

    Le Cheikh Abdallah al-Ghumari (rahimahullah) avait écrit deux livres avant celui qui avait été présenté (al Mahdi al-Muntadhar), le premier s'appelle: "Établir la preuve de la descente de Jésus du ciel à la fin des temps", et le second, "La croyance islamique dans la descente de Jésus".


    le 1er : إقامة البرهان علي نزول عيسي في آخر الزمان


    iqamat alburhan `ala nuzul `Isaa fi akhir al zaman


    disponible içi en PDF : https://archive.org/download/Elkawth...matborhane.pdf






    le 2ème : عقيدة أهل الإسلام في نزول عيسى عليه السلام


    `aqidat 'ahl al'islam fi nuzul `Isaa (`alayhi as-salam)


    disponible içi en PDF : http://www.alalbait.ps/Download.aspx...2590709419.pdf
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 18/11/2017 à 15h16.

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 012

    Par défaut

    Citation Envoyé par 789 Voir le message
    Le hadith est sahih ? Parce que j'avais écouté une vidéo de Islam ibn Ahmad qui disait que 99% des hadith de la fin des temps ne sont pas sahih
    99% peut-être par rapport à une tonne de hadith, mais en ce qui concerne sayyiduna Al-Mahdi ('alayhi as-salam) et les trésors de la Ka'ba c'est authentique. Le premier hadith tiré des sunan d'Abu Dawud (rahimahullah), livre 38, chapitre " Le livre d'Al-Mahdi ", hadith n°4285 est jugé sahih (au moins hasan selon certains) et renforcé par d'autres. Le deuxième provient du sahih de Muslim (rahimahullah), hadith n°3081 dans le septième livre. chapitre 67 " La démolition de la Ka'ba et sa reconstruction ".
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  9. #9

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    99% peut-être par rapport à une tonne de hadith, mais en ce qui concerne sayyiduna Al-Mahdi ('alayhi as-salam) et les trésors de la Ka'ba c'est authentique. Le premier hadith tiré des sunan d'Abu Dawud (rahimahullah), livre 38, chapitre " Le livre d'Al-Mahdi ", hadith n°4285 est jugé sahih (au moins hasan selon certains) et renforcé par d'autres. Le deuxième provient du sahih de Muslim (rahimahullah), hadith n°3081 dans le septième livre. chapitre 67 " La démolition de la Ka'ba et sa reconstruction ".
    Il y a aussi Ousmane Timéra qui dit ça et le fait qu'un hadith soit dans Boukhari ne préjuge pas de son authenticité.Il y a des règles à prendre en compte.J'ai déjà vu des vidéos où on démontrait que boukhari s'est trompé malgré qu'il ait authentifié des hadiths
    Je suis dans l'expectative pour ma part et de toute façon ,je m'en fiche un peu si jésus reviendra ou pas.Cela ne me sauvera pas personnellement de l'enfer
    Ceci dit j'ai pas fini de lire le lien que le frère talib m'a envoyé

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 012

    Par défaut

    Citation Envoyé par 789 Voir le message
    Il y a aussi Ousmane Timéra qui dit ça et le fait qu'un hadith soit dans Boukhari ne préjuge pas de son authenticité.Il y a des règles à prendre en compte.J'ai déjà vu des vidéos où on démontrait que boukhari s'est trompé malgré qu'il ait authentifié des hadiths
    Ousmane Timéra ? Mais c'est une très mauvaise référence je ne sais pas si tu es au courant...

    En ce qui concerne l'authenticité de sahih Al-Bukhari, ce n'est pas lui qui peut se permettre de la remettre en cause. Les vrais savants savent pourquoi sahih Al-Bukhari est la deuxième source juridique après le Coran.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

Page 1 sur 19 1 2 3 4 5 11 ... DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 24/01/2017, 01h29
  2. Le Dajjal et le Mahdi
    Par SnakeEater dans le forum Autres sujets islamiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/02/2012, 04h24
  3. Important svp mahdi et dajjal
    Par guepard ottoman dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 14
    Dernier message: 31/01/2011, 21h28
  4. La fin des temps - Le Mahdi & le retour de Issa
    Par zelmar dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 16
    Dernier message: 10/05/2009, 13h48

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •