Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: Des effets personnels du Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam)

  1. #1

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut Des effets personnels du Prophète (sallâ-Allâhu `alayhi wa-sallam)

    Des effets personnels du Prophète (sallâ-Llâhu `alayhi wa-sallam)


    Bismi-Llâhi-r-Rahmâni-r-Rahîmi-l-hamdu li-Llâhi Rabbi-l-`âlamîn
    Wa-sallâ-Llâhu `ala Sayyîdinâ Muhammadin wa-âlihi wa-sahbihi wa-sallim

    Toute louange à Allâh, notre Seigneur et le Seigneur de nos possessions et que la prière et la paix soient sur notre maître Muhammad, sa Famille, ses Compagnons et sur tout ce qu’il possédait jusqu’au jour de la Résurrection.

    Dans son chef-d’œuvre intitulé Khilâs adh-Dhahab fî-Sirâti Khayri-l-`Arâb (L’Or Décanté dans la Biographie du Meilleur des Arabes), un panégyrique (poésie d’éloge) consacré au Prophète Muhammad, le maître de l’existence (as-Sayyîd al-Wujûd sallâ-Llâhu `alayhi wa-sallam), le maître al-Hâjj Mâlik ibn `Uthmân Siy at-Tijânî (qu’Allâh l’agrée) énumère de nombreux noms d’animaux et d’objets en sa possession.

    La section (fasl) vingt-trois ainsi que la suivante sont consacrées uniquement à leur énumération, leur nom et leur description. Voici la section vingt-quatre qui traite de ses nobles effets personnels (sallâ-Llâhu `alayhi wa-sallam), la phonétique des noms n’a pas été vérifiée pour alléger le travail du rédacteur. Il vous demande pardon pour sa paresse. On pourra se référer à l’ouvrage original donné en référence plus loin :

  2. #2

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut

    Ses glaives avaient pour noms : Ma`thûr, Qulâ`î
    Makhdham, `Adb et Battâr qui décimait ses ennemis

    Hatf, Rasûb, Qadîb, Dhû-l-Fiqâr, ajoutes-y Samsâma
    Qui s’écrit avec un fatha sur les deux sâd pour être précis

    Dar al-Himâr, Dhû Nûn, ainsi que Kashûh
    Qui s’écrit sur le schème bien mesuré de sabûr.

    Note que sont en argent, l’attache, la boucle,
    Ainsi que le pommeau de Dhû-l-Fiqâr

    Ses anneaux, la pointe de son fourreau, et sa poignée
    Seigneur accorde le salut à l’éminent guide des peuples

    Note aussi que Fidda, Khirniq, Batrâ, Sa`diya,
    Dhâtul Fudûl, Hawâsh, Washâh est également cité

    Sont des sept armures que portait le Prophète
    Au cours des combats et chevauchées guerrières

    Cinq arcs appartenaient au grand bienfaiteur
    Katûm, Sadâd, Safrâ, Zawrâ et Rawhâ

    Il est rapporté que le nombre était six dont Shawhat
    Ajoute-le pour être édifié et enlever l’équivoque

  3. #3

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut

    Quant aux flèches du Prophète, appelle-les
    Mûtasil qui s’écrit avec un wâw selon la langue Quraysh

    Le meilleur des créatures avait un carquois
    S’appelant Kâfûr et un ceinturon en peau tannée

    Sa boucle était en argent. Il était annelé
    De trois couronnes en argent tout au plus.

    Il avait deux lances : Muthwin et Muthnâ.
    Deux autres sont citées. Mais c’est controversé dans les livres.

    Ses boucliers s’appelaient Zalûq et Dhû Timthâl,
    Ainsi que Futuq. Seigneur pardonne-moi mes péchés !

    Ses javelots étaient Nab`a, Baydâ et Saghîra,
    Ainsi qu’un autre appelée `Anaza. Aucun risque d’erreur !

    En voyage, il les plantait à terre pour prier derrière.
    Ajoutes-y Mahr et Namr : tu ne seras point blâmé.

    Il avait, sans nul doute, une canne d’une coudée,
    Appelée Dhaqn. Il l’utilisait lors de ses déplacements

    Ainsi qu’un bâton que les Califes se passèrent après lui.
    Il s’appelait Mamshûq et était en bois de shawhat.

    Le meilleur de tous avait aussi un sceptre
    Appelé communément `Urjûn. Sois pertinent !

    Le Prophète, guide expérimenté, avait deux casques :
    Muwashshah et Sabûgh, ainsi qu’un heaume en fer.

    Des récipients en bronze appelés : Mughîth et Rayyân
    Et Mughtasal appartenaient au généreux Prophète,

    Une tasse en verre et un pot de chambre. Enumère
    A juste titre, un récipient pour ablution appelé Mikhdab !

    Confirme deux récipients en cuivre annelés et finement
    Annelés et finement argentés qui s’appelait Mikhdab.

    Tout comme il avait une outre qui s’appelait Sâdira
    Sâdira et un trousseau où l’homme au haut dessein mettait

    Un peigne, un cure-dent, un miroir. Enumère
    Un étui de collyre, sans oublier une paire de ciseaux.

    Le miroir du Prophète s’appelait Mudilla,
    Et son arrache épine Jâmi`. Evite de te tromper !

  4. #4

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut

    Il avait une grande écuelle et une couverture,
    Un sa`, un mudd, ainsi qu’un lit et un matelas en cuir

    Un lit tressé que As`ad ibn Zurâra lui avait offert,
    Sur lequel il dormait même si son cœur restait en veille.

    C’est sur ce lit qu’on fit sur lui la prière des morts
    Comme on le fera pour Abû Bakr lors de son décès.

    Il en fut de même pour `Umar et les gens qui suivirent, qui
    Pour la baraka, l’utilisèrent pour le transport de leurs morts.

    Les planches qui en étaient restées avaient été achetées
    Par `Abdallâh, à quatre mille dirhams environ. A bien noter.

    On les lui avait vendues dans un ensemble de biens
    Laissés par `Âicha à qui le Prophète avait offert ce lit.

    Il avait une écuelle qu’on appelait incontestablement Sa`a.
    Les raisons de la présence de ces ustensiles sont évidentes.

    Sa grande écuelle entourée de quatre anneaux
    S’appelait Gharrâ, quatre serveurs la portaient.

    Il avait trois manteaux qu’il portait aux combats
    Ainsi qu’un coffre en fer argenté contenant le Sceau.

    Sur les bagues du Prophète, notre maître qui préserve
    Des châtiments, était inscrit : « Muhammad l’Envoyé d’Allâh »

    Les chatons de certaines de ses bagues étaient de la même matière.
    Tandis que certains autres étaient en agate. Cultive la science.

    Il les portait tantôt à sa main droite et tantôt
    A sa main gauche, le chaton tourné dans sa noble paume.

    Après lui Abû Bakr la porta dans sa main,
    Puis `Umar, puis `Uthmân, qui se la passèrent correctement !

    Jusqu’à ce qu’elle fut perdue à la bataille de yawm ad-Dâr en tombant
    Dans les puits de Arîs, a-t-on dit. Ce qui n’est pas établi.

    Il avait une paire de bottes assez ordinaires. Un turban
    S’appelant Sahâb appartenait au généreux Guide !

    Il le laissa pendre sur ses épaules. Mais, les anciens,
    Les Anciens n’ont rapporté là-dessus aucun hadith authentique.

    Apparemment il avait une longueur de dix coudées
    Ou un peu plus, avec certitude, d’après le spécialiste.

  5. #5

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut

    Il avait aussi une petite toque qui lui collait la tête,
    Qui s’appelait Sahâb. Il la mettait dessus. Evite toute erreur.

    Dhâtu-l-Âdhân était aussi une toque que portait,
    Pendant les combats, le lion du repaire et de la forêt.

    Quant aux calots longs, c’est après le Prophète qu’ils firent
    Leur apparition, à l’époque du généreux Calife al-Mansûr.

    Le port du calot sous le turban est un signe distinctif
    Des musulmans, dit le Prophète. Faites en une leçon.

    Le Prophète portait un turban sans calot ou avec calot
    Ou un calot sans turban. Une pratique constante chez lui.

    Affirme aussi qu’il avait un étendard appelé `Uqâb
    Et un drapeau appelé Al-Hamd. Suis l’établissement de la vérité !

    Il avait un étendard blanc ornementé appelé Baydâ,
    Très ornementé. Enumère aussi Safrâ’ pour échapper à tout reproche.

    De même, il avait des sandales qu’on appelait Safrâ
    Et une tente appelée Kinn. Affirme-le avec raison !

    Enumère aussi un manteau provenant du Yémen
    Qu’il portait vendredi et aux deux fêtes. Tu seras cohérent.

    Il avait un turban noir qu’il portait pendant les deux fêtes
    Et qui pendaient derrière lui. Comprends le bien.

    Il en avait un de couleur blanche, un autre noir
    Et un autre jaune. Mais c’est le blanc qu’il portait le plus.

    Le pan le plus court mesurait quatre doigts
    Le plus long faisait une coudée, sans nulle équivoque.

    Enumère aussi un voile vert que ses amis et Califes
    Eurent successivement à porter sur eux.

    Il avait une couverture teinté de rouge. Seigneur,
    Répands sur lui une pluie torrentielle de bénédiction.

    Il avait des sous-vêtements, manteaux et des tuniques
    Et un pantalon sur le port duquel il y a controverse.

    Selon As-Sûdûr, il est établi qu’il l’avait bien acheté.
    Que la prière et la paix du Très Haut Créateur soient sur lui.

    Parmi ses effets figurait un mouchoir avec lequel
    Il s’essuyait un visage à la clarté plus radieuse que la lune.

    Fin de citation des vers 777 à 836 (reproduits avec quelques modifications)

    Parmi le bétail en sa noble possession (sallâ-Llâhu `alayhi wa-sallam), le Shaykh (qu’Allâh l’agrée) recense et décrit : des chevaux, des ânes, des mules, des chameaux, des chamelles dont certaines pour la monture et d’autres pour le lait, des moutons, des brebis et un coq blanc dont le nom n’est pas mentionné.

    Le chapitre ne sera pas recopié pour ne pas être long.

  6. #6

    Date d'inscription
    octobre 2017
    Localisation
    Île de France
    Messages
    158

    Par défaut

    Note importante : Le maître Ahmad as-Sukayrîj at-Tijânî (qu’Allâh l’agrée) rapporte dans son encyclopédie de biographies Kashf al-Hijâb (le Dévoilement du Voile), l’anecdote suivante à propos du maître, le Walî, Muhammad ibn al-`Arabî ad-Damrawî (qu’Allâh l’agrée) :

    « Parmi les récits qui furent rapportés par les gens de confiance il est ceci : un groupe était parti visiter Sîdî Muhammad ibn al-`Arabî (qu’Allah l’agrée). Parmi eux se trouvait Sîdî Muhammad ibn Mishrî (qu’Allah l’agrée) et le Connaissant (`Arîf) Sîdî al-Hâjj `Alî at-Tamâsinî (qu’Allah l’agrée) et d'autres, ils lui posèrent la question suivante : Lorsque les bêtes meurent entrent-elles au paradis ou non ?

    II se dit : Ils ont pensé que j'étais un sage or j'étais stupide, mais celui qui m’aime malgré ma stupidité entrera au paradis et celui qui me déteste entrera en enfer. J'étais perplexe face à leur question et je ne savais quoi leur répondre jusqu'à ce que je rencontre le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et l'interroge sur cela.

    Il me dit que parmi elles, il en est qui entrent au paradis, celles des prophètes et messagers, des saints et celles qui meurent durant le combat ainsi que celles sur lesquelles on fait le Hâjj et toutes celles qui meurent sur la voie d'Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté). Pour elles, il est un Paradis qui n'est pas celui des êtres doués de raison, il est sans construction et il est rempli de la végétation qu'elles aiment et désirent. »

    Fin de citation.

    Qu’Allâh prie sur notre maître Muhammad ainsi que sur sa Famille et Ses Compagnons d’une prière qui nous les fera connaître dans cette vie avant de les côtoyer dans l’autre.

    Allâhumma âmîn par la dignité de notre maître Muhammad et de tous Ses Compagnons.

    Toute la louange à Allâh, Seigneur des Univers.

    Source :
    « Khilâsou Dhahab, L’Or Pur sur la vie du Prophète » traduit par le Pr Ravane Mbaye.

  7. #7
    Modérateur Sermenté Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 012

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    BarakAllahufik, c'est excellent.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  8. #8
    Avatar de muhibb
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Localisation
    Terre d'Allah
    Messages
    17 162

Discussions similaires

  1. Les Epées Du Prophète Muhammad Salla Allahu alayhi wa sallam
    Par mujahideen dans le forum La vie du forum
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/06/2012, 00h00
  2. Venez voir Alphonse LAMARTINE parler du prophète Mouhammad, Salla Allahu alayhi wa sallam
    Par Sami Yusuf Islam dans le forum Autres sujets islamiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/02/2012, 10h21
  3. le dernier sermont de notre prophete Mohammad, Salla Allahu alayhi wa sallam
    Par leila38 dans le forum Le prophète Mouhammad
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/09/2010, 21h15
  4. La mort de Prophète...(salla Allahù 'alayhi wa sallam)
    Par *Yasmine* dans le forum Histoire
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/08/2009, 11h12
  5. La fin de la vie sur terre du Prophète salla Allahu alihi wa sallam
    Par sopra dans le forum Al-Ihsân - La Spiritualité, l'Excellence
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/09/2008, 16h57

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •