Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: SANTÉ Greffe de tête humaine : ils l'ont fait sur des cadavres

  1. #1

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut SANTÉ Greffe de tête humaine : ils l'ont fait sur des cadavres

    L'annonce d'une greffe de tête humaine sur un cadavre par le neurochirurgien italien Sergio Canavero a bouleversé la communauté médicale, qui insiste pour rappeler que cette opération ne prouve rien. Le journal Daily Mail rapporte des propos tenus jadis par ce médecin, et qui peuvent inquiéter...

    CE QU'IL FAUT RETENIR

    • Xiaoping Ren et Sergio Canavero travaillent sur un projet de greffe de tête humaine.
    • Une équipe de médecins s'est « entraînée » avec deux cadavres en Chine.
    • L'opération ne prouve pas qu'une telle intervention soit viable.

    Le neurochirurgien italien travaille sur ce sujet depuis des années avec obstination, et il a un rêve, rapporte le Daily Mail. « Depuis trop longtemps, la nature nous a dicté ses règles. Nous naissons, nous grandissons, nous vieillissons et nous mourons. Pendant des millions d'années, les humains ont évolué et 110 milliards d'humains sont morts dans le processus. C'est un génocide à grande échelle. Nous sommes entrés dans un âge où nous reprendrons notre destin entre nos mains. (...). La première greffe de tête humaine (...) a été réalisée (...) Tout le monde a dit que c'était impossible, mais l'opération a été couronnée de succès. »
    POUR EN SAVOIR PLUS


    Article de Marie-Céline Jacquier publié le 22 novembre 2017
    Vendredi, lors d'une conférence de presse tenue à Vienne (Autriche), le neurochirurgien italien Sergio Canavero a affirmé qu'il avait réalisé la première greffe de tête humaine post mortem. La communauté médicale est unanime pour dénoncer cette opération controversée.
    Voilà plusieurs années que Sergio Canavero se prépare à greffer une tête humaine... C'est désormais chose faite : lors d'une opération de dix-huit heures, des médecins ont attaché la tête d'un cadavre au corps d'un autre cadavre. La prochaine étape - qui fait frémir - sera d'utiliser la tête d'un patient vivant. Pour Sergio Canavero, l'opération qu'il a décrite à la presse vendredi dernier à Vienne (Autriche) est un succès.
    Dans un article paru en ligne dans Surgical Neurology International, l'équipe menée par Xiaoping Ren et Sergio Canavero décrit comment elle a réalisé cette opération qu'elle appelle « anastomose céphalosomatique ». Cette première médicale a eu lieu à l'université médicale de Harbin, en Chine. Dans leur introduction, les auteurs affirment qu'une telle opération pourrait être la seule option thérapeutique pour certaines maladies neuromusculaires incurables autrement.
    Le saviez-vous ?

    En 2016, un patient russe, Valery Spiridonov, a affirmé être volontaire pour une telle expérimentation.


    Dans le cas présent, les deux hommes décédés avaient donné leur corps à la science et leurs familles avaient signé un consentement. Les scientifiques expliquent que deux équipes de cinq chirurgiens ont travaillé ensemble sur les deux cadavres, pour préparer la tête du « receveur » d'un côté et le corps du « donneur » de l'autre.





    L'opération nécessite de reconnecter les vaisseaux, les nerfs, la moelle épinière, la trachée, l'œsophage... © nikchala, Fotolia

    Une expérience dangereuse qui soulève des questions éthiques

    Les auteurs expliquent qu'il fallait réunir plusieurs spécialités médicales sur une même opération : chirurgies du cou, des vaisseaux, chirurgiesorthopédique, plastique, gastro-intestinale et neurochirurgie. L'article donne des informations sur les incisions réalisées et l'installation de la tête du « receveur » sur le corps décapité du « donneur », au niveau de la vertèbre cervicale C3. Une plaque en titane a été fixée par des vis placées sur la colonne entre les vertèbres C3 et C5. D'après les auteurs, le système de vis et de tiges utilisées permet une bonne stabilité de la tête.



    Des vaisseaux sanguins ont été reconnectés afin de restaurer une circulation sanguine pour le cerveau. Les muscles profonds ont été suturés ; l'œsophage et la trachée ont été reliés. Enfin, la peau a été recousue.
    De nombreux scientifiques dans le monde ont dénoncé cette opération, qui n'apporte pas réellement de preuve qu'une greffe de tête soit réalisable. Ici, comme l'expérimentation s'est faite avec deux cadavres, les problèmes de perte de sang pendant l'intervention n'ont pas été gérés. Dans leur discussion, les auteurs avouent que les saignements pourraient « ajouter du temps à l'opération ». De plus, la fusion des moelles épinières n'a pas prouvé son efficacité chez l'Homme. Précédemment, Sergio Canavero avait recollé les moelles épinières de rats avec du polyéthylène glycol (voir article ci-dessous).


    Greffe de tête : il reconnecte la moelle épinière de rats

    Article de Marie-Céline Jacquier paru le 19 juin 2017
    Sergio Canavero, le chirurgien italien qui ambitionne de faire la première greffe de tête humaine, a sectionné et recollé la moelle épinière de rats. Pour lui, cette expérience réussie est une nouvelle avancée vers son but ultime.
    Greffer une tête humaine sur un autre corps : une telle idée peut sembler à la fois barbare et farfelue. Pourtant c'est le projet nourri par Sergio Canavero, un neurochirurgien italien, en dépit des nombreux obstacles techniques et éthiques qui se dressent devant lui. Certains pensent qu'une telle opération pourrait sauver des personnes souffrant de maladies mortelles.
    Pour se rapprocher de son objectif, le médecin participe à des travaux sur des animaux. Dans une nouvelle étude parue dans la revue CNS Neuroscience, il décrit, avec une équipe de scientifiques chinois, comment il est possible de sectionner et reconnecter la moelle épinière de rongeurs.
    Pour cela, l'équipe a utilisé une substance particulière : le polyéthylène glycol (PEG), qui favorise la fusion de membranes cellulaires, et donc des fibres nerveuses. D'après le Busines Insider, des scientifiques ont déjà utilisé le PEG dans des expériences pour lier des moelles épinières de chiens et obtenir un animal à deux têtes.
    Sergio Canavero a fait des expériences similaires sur des rongeurs. Dans un article paru en avril dernier dans CNS Neuroscience and Therapeutics, il décrit la greffe réussie d'une tête sur le corps d'un rat. Il aurait répété le protocole sur d'autres animaux et obtenu plusieurs rats à deux têtes qui ont vécu en moyenne 36 heures.






    Dans un article paru en avril 2017, les auteurs décrivent un rat sur lequel a été greffée une deuxième tête. © Li et al., CNS Neuroscience & Therapeutics 2017

    Le PEG recolle la moelle épinière sectionnée chez le rongeur

    Pour cette toute nouvelle étude, la moelle épinière a été sectionnée chez 15 rats. Neuf animaux ont été traités avec du PEG pour guérir la blessure et six n'ont eu qu'une solution saline témoin. Le produit a été administré à l'aide d'une seringue au point de section. Les deux groupes ont pris des antibiotiques pendant 72 heures.
    Résultats : les rongeurs qui ont eu du PEG en traitement ont retrouvé leurs fonctions motrices et pouvaient à nouveau marcher au bout de quatre semaines. En parallèle, aucun rat témoin n'a retrouvé ses fonctions motrices. Tous les rongeurs ont survécu un mois, sauf un qui est mort tôt.
    Les auteurs en concluent qu'une section de la moelle épinière est réversible, ce qui ouvre la porte à des traitements contre des paralysies chez l'Homme. Des progrès ont été faits récemment pour soigner des patients qui ont eu des lésions de la moelle épinière grâce à différentes techniques : exosquelettes, interfaces cerveau-machine, stimulationsélectriques... Mais ces méthodes ne permettent pas de rétablir toutes les fonctions sensorimotrices.

  2. #2
    Une très grande soeur qui a portée Forum Islam sur ses bras pendant des années Avatar de Rosepine
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    dans ma bulle
    Messages
    23 333

    Par défaut

    Salam alaykoum

    Oui c'est le mois prochain insha Allah
    J'attends de voir ça, je me demande si ils vont en parler aux info voir même suivre l'évolution. en même temps c'est terrible..
    https://forumislam.com/forum_musulma...ad.php?t=61472

  3. #3

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    Marseille
    Messages
    555

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rosepine Voir le message
    Salam alaykoum

    Oui c'est le mois prochain insha Allah
    J'attends de voir ça, je me demande si ils vont en parler aux info voir même suivre l'évolution. en même temps c'est terrible..
    https://forumislam.com/forum_musulma...ad.php?t=61472
    Alikoum salam
    la greffe de tête sur l'homme se fera le mois prochain ? C'est pas en 2018 ?
    Certainement ,ils vont en parler sauf si les médias trouvent cela trop farfelus
    Déjà,ce chirurgien Dr Frankeinstein a fait progresser la science puisqu'il y a un médicament capable de ressouder la moelle épinière endommagée
    Ils ont déjà pratiqué une greffe de tête sur un singe mais celui ci n'a pas survécu.A mon avis,on n'aura pas mieux sur l'homme.Le cobaye est condamné à mourir de toute façon donc il ne perd rien dans l'affaire sauf peut être d'affreuses souffrances avant de mourir .Après faut voir s'il retrouve toutes ses facultés mentales ou ce sera juste un zombie

Discussions similaires

  1. La première tête humaine
    Par Rosepine dans le forum Culture générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/03/2017, 20h58
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 11/03/2013, 13h17
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2012, 17h30
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 10/11/2011, 14h33
  5. Greffe de foie
    Par Ania dans le forum Autres sujets islamiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/10/2009, 08h38

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •