اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima





Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh


Voir :
Le dessous des cartes - Yémen, la porte des larmes (guerre au Yémen) - 18/06/2016





Ajoutée le 21 mars 2018

La « pire crise humanitaire de la planète » se joue dans ce pays secoué depuis des années par un conflit qui ne cesse de s’aggraver. La communauté internationale saura-t-elle trouver une voie de règlement à la crise et aider les populations au bord de la famine ?

Une guerre largement ignorée mais terriblement dévastatrice : c’est le conflit qui frappe le Yémen. Les populations civiles y sont les otages de rivalités politiques internes et des ambitions régionales de l’Arabie Saoudite, de l’Iran et des Emirats arabes unis. Les négociations entre le gouvernement et les rebelles n’ont jamais abouti, les discussions ont été suspendues.

Le conflit politique est aggravé par les rivalités religieuses qui opposent les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran et qui contrôlent la capitale, Sanaa, au camp du président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenu par une coalition menée par l’Arabie Saoudite.

Alors que la guerre au Yémen s’enlise, la crise humanitaire atteint un seuil critique. Le conflit a déjà fait des dizaines de milliers de morts parmi les civils et plongé le pays dans la famine. Selon l’ONU, quasiment les trois quarts de la population ont besoin d’aide.

Quel rôle les puissances régionales jouent-elles dans la tragédie yéménite ? Qu’est ce qui empêche la communauté internationale d’intervenir ? L’aide humanitaire parviendra-t-elle à ceux qui en ont désespérément besoin ?

Jean-François Corty, directeur des opérations internationales de Médecins du Monde, aidera Oleg Shommer à mieux comprendre les origines de cette terrible crise et les conséquences qu’elle pourrait entraîner pour les pays de la région.




Voir : Le dessous des cartes - Yémen, la porte des larmes (guerre au Yémen) - 18/06/2016